OpenStreetMap est une carte du monde sous forme de wiki que n'importe qui peut éditer. À certains endroits, les contributeurs créent les premières cartes accessibles librement, par l'intermédiaire de traces GPS. À d'autres endroits, comme aux États-Unis, des routes basiques existent, mais manquent de détails locaux : emplacement des feux de signalisation, des distributeurs de billets, des cafés, des écoles, des parcs et des magasins. Ce que ces cartes partiellement renseignées ont besoin ne sont pas de nouvelles traces GPS, mais des informations complémentaires sur ce qu'il existe sur et à côté de ces rues.

Le manuel Openstreetmap : http://fr.flossmanuals.net/openstreetmap/

Le site Web : http://www.openstreetmap.org/index.html

Imprimer des cartes, écrire, annoter et exploiter ensuite directement dans le site votre carte (un des plus de ce type d'outil cartographique) :

Walking Papers existe pour vous aider à créer facilement des cartes papier, à les annoter avec les choses que vous connaissez, et à partager ces informations avec OpenStreetMap.

Cartographiez avec Walking Paper

C'est le moment de sortir avec votre carte Walking Papers, et de l'utiliser comme un guide durant votre marche pour identifier les endroits qui ne sont pas encore sur la carte.

Dessinez les lignes pour les routes, l'emprise des bâtiments et ainsi de suite. Notez tout ce que vous observez sur un emplacement. Vous pouvez également noter des numéros sur la carte, et indiquer dans un calepin une description détaillée de l'emplacement pour chacun de ces numéros.

Lorsque vous êtes satisfait de vos ajouts sur la carte papier, vous allez pouvoir les numériser.

Scannez et téléchargez

Les Walking Papers sont très utiles pour cartographier sans rien d'autre que du papier, mais il n'y a pas de magie là dessous. Il est encore nécessaire de faire apparaître notre papier annoté dans l'éditeur OpenStreetMap, numériser les informations et enregistrer les ajouts dans OpenStreetMap.

La première étape consiste à numériser votre Walking Paper dans votre ordinateur. Vous pouvez le faire en raccordant le scanneur à l'ordinateur, puis en scannant la feuille pour l'enregistrer sous la forme d'un fichier image. Sans scanneur, il est possible de prendre la feuille en photo, mais à condition d'être en mesure de prendre une très bonne photo : assurez-vous que le papier est bien à plat, et que votre appareil photo pointe directement dessus. Assurez-vous également d'avoir le code barre dans l'image, car sans lui Walking Papers ne peut pas reconnaître le scan.

Voir l'exemple ci-dessous :

Des collègiens s’approprient OpenStreetMap
Dans la continuité des 3 ateliers de cartographie participative « Dessine ta ville » mis en place par la Ville de Digne-les-Bains depuis février 2012, le service des Archives communales a souhaité prolonger la démarche au plan pédagogique.

C’est ainsi que 27 élèves de la 5ème 2 patrimoine du collège Maria Borrély se sont vus remettre un plan OpenStreetMap du centre ancien, avant de partir début octobre 2012 sur les traces d’illustres Dignois(es) qui ont marqué l’Histoire de la commune.

Plus d'information : http://www.dignelesbains.fr/?p=6878

Le manuel Openstreetmap : http://fr.flossmanuals.net/openstreetmap/

Le site Web : http://www.openstreetmap.org/index.html


Qu'est-ce que la cartographie collaborative ?

Imaginez que votre amie souhaite faire réparer ses chaussures. Vous pourriez lui parler d'un magasin qui pourrait vous rendre ce service, mais ce n'est peut-être pas le meilleur endroit. Vous pourriez lui faire une carte de tous les cordonniers, mais cela représente beaucoup de travail. Et si vos amis vous aidaient à créer cette carte ? Ou mieux encore, et si n'importe qui pouvait contribuer à cet effort ? Voilà la base de la cartographie collaborative.

La cartographie collaborative, en tant que nouvelle technique participative de création de cartes, est un sous-ensemble de la néo-cartographie. Elle repose sur l'idée qu'une pluralité de personnes qui travaillent ensemble pour rassembler l'information est en mesure de produire une connaissance de qualité. Cette information peut-être très spécifique, comme une carte de tous les cordonniers de la région, ou plus générique, par exemple une "carte du monde placée sous licence libre". Il y a de nombreux outils pour créer des cartes collaboratives mais aussi des motivations et des usages potentiels très différents.

Pourquoi voudrais-je participer à la cartographie collaborative ?

Beaucoup de raisons peuvent vous amener à vouloir participer. Vous pourriez avoir une raison très sérieuse et souhaiter aider votre communauté à créer une carte relative à la sécurité, qui met en évidence les emplacements des hôpitaux et autres ressources en cas d'urgence.  Vous pourriez vouloir situer les fontaines d'eau potable. Si vous êtes un adepte de randonnées, vous souhaiteriez probablement partager vos lieux de promenades favoris et en découvrir de nouveau en utilisant les cartes des autres. Ou, en tant qu'enseignant, peut-être aimeriez-vous disposer d'un nouvel outil d'apprentissage au raisonnement spatial pour vos élèves. Peut-être avez-vous votre propre idée de votre usage de la cartographie. Les outils et les pratiques de cartographie collaborative sont là pour vous aider à concrétiser vos besoins et vos idées.

Le manuel Openstreetmap : http://fr.flossmanuals.net/openstreetmap/

Le site Web : http://www.openstreetmap.org/index.html