Archive for the Category »BD «

[Apps Ipad/IOs] Le BD Nag N°1 & N°2 (Bandes Dessinées Numériques Amusantes et Gratuites)

Vous aimez la BD jeunesse ? Vous avez des enfants ?… Alors, ce magazine gratuit de créations originales est fait pour vous et surtout pour eux !

Le BD Nag (Bandes Dessinées Numériques Amusantes et Gratuites) est un magazine de BD pour enfants créé par un collectif indépendant d'auteurs/dessinateurs. Il s'adresse à tous les jeunes de 7 à 777 ans et ne propose que des créations originales et spécialement conçues pour la lecture sur écrans.
Il ne s'agit donc pas ici de simples adaptations d'albums de BD déjà existants. La volonté des Auteurs est d'explorer le nouvel espace de la bande dessinée numérique. Loin de vouloir remplacer ou concurrencer la BD papier traditionnelle et leurs éditeurs historiques, ce magazine totalement gratuit se veut la vitrine d'un nouveau genre de BD appartenant exclusivement aux smartphones et aux tablettes.

[Apps Ipad/IOs] Le BD Nag N°1 (Bandes Dessinées Numériques Amusantes et Gratuites)
https://itunes.apple.com/fr/app/bd-nag-.1/id503574369?mt=8
Le BD Nag N°2 : https://itunes.apple.com/fr/app/bd-nag-.2/id517673328?mt=8

Pour aller plus loin :

La Grande Bibliothèque Numérique en ligne…

Cette sitographie mise à jour régulièrement est composé en trois parties :
1) Des livres, BD, encyclopédie, ouvrages scolaires, plans, cartes, revues…,
2) Poésie, pièces de Théâtre et dans notre fonds documentaire,
3) Des livres à écouter sur tous supports (Web, tablettes…)

Des livres que tu peux télécharger, lire, écouter, échanger, utiliser pour tout ce qu'il te plaira. En plus des livres juste pour le plaisir, tu trouveras des livres utiles, au programme des classes d'école, de collège et de lycée. Et ne manque pas de revenir de temps en temps : nous rajouterons régulièrement de nouveaux textes et de nouveaux compléments. Découvrir la bibliothèque numérique

Et pour ceux qui ont des difficultés avec la lecture : http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_mediatheque/?p=7066

Et encore :

La plateforme Les fondamentaux s’adresse aux élèves, aux enseignants, aux parents, aux animateurs et aux éducateurs.
Elle propose des films d’animation pour favoriser, de façon ludique, l’acquisition des notions fondamentales de l’école élémentaire, liées à l’apprentissage du français, des mathématiques, des sciences et techniques, de l’histoire, de la géographie, de l’instruction civique et des langues vivantes.
http://www.reseau-canope.fr/lesfondamentaux/discipline/langue-francaise.html

Que se passe-t-il pour l’apprentissage de la lecture au primaire ? : une plateforme complète de vidéos et de fiches pédagogiques couvre une année d’apprentissage au CP, à consulter sur le site du réseau Canopé.
http://www.cndp.fr/lire-au-cp/une-annee-au-cp/

La littérature à l’école – Liste de référence cycle 2 & 3 – 2013
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=4809

Si votre enfant vous dit en couleurs « Tu sais, je sais lire maintenant ! »
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5394

Conte écrit en collaboration en direct-live de janvier à février 2014
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5688

Prix des jeunes lecteurs de l'Oise 2014-2015
le Prix des Jeunes lecteurs de l’Oise a en effet pour objectif de favoriser les échanges entre l'école primaire et le collège autour du livre, mais aussi de familiariser les élèves de CM2 et de 6ème à la littérature et d’aiguiser leur désir de lire.
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/prix_jeunes_lecteurs_oise/

Il était une histoire… Faire grandir le désir de livre
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_mediatheque/?p=1567

Manuel pour l’apprentissage de la lecture complet et gratuit pour l’année de CP
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5300

Enseigner à la littérature et aiguiser leur désir de lire.
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_mediatheque/?p=4477

Neuf contes de Charles Perrault (pdf, epub)
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5292

Lettres de mon moulin d’Alphonse Daudet (pdf, epub, braille)
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5289

Un mousse de Surcouf – Pierre Maël (e-pub)
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5660

Je Lis Libre : des livres gratuits pour les 10 à 14 ans
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=4847

 

Bandes dessinées et fictions numériques – Professeur Cyclope

« Professeur Cyclope » est le fruit d'une coproduction entre Silicomix et la chaîne de télévision franco-allemande ARTE.
Il existe une version du magazine disponible gratuitement sur arte.tv, lisible en ligne sur tablettes et ordinateurs.
Chaque numéro est consultable pendant un mois. Certains privilèges restent réservés aux abonnés : ils sont les seuls à avoir un accès illimité à l'intégralité de leurs magazines.
L'équipe de Professeur Cyclope, Brüno, Gwen de Bonneval, Cyril Pedrosa, Annaïg Plassard, Hervé Tanquerelle et Fabien Vehlmann.

Professeur Cyclope en 2015. Il offrira dans l’année, en accès libre, 3 numéros contenant des bandes dessinées nativement numériques, sur les thèmes proposés par son coproducteur ARTE
Le site Web : http://www.professeurcyclope.fr/

Lire les épisodes de Guffin :
Pierre Maurel nous embarque pour un récit au ras du bitume, avec pour particularité une narration savamment découpée en Turbomédia.
http://professeurcyclope.fr/revues/recueil_guffin/#chapter/cover

Retrouver les 2O numéros du mensuel Professeur Cyclope :
http://www.professeurcyclope.fr/revues.html
PROFESSEUR CYCLOPE, C'EST AUSSI UN LABEL PAPIER !
Découvrez nos titres en partenariat avec Logo Casterman
http://bd.casterman.com/catalogues_list.cfm?CategID=4700&OwnerId=436
Pour découvrir la revue sur Arte :
http://www.arte.tv/fr/professeur-cyclope-magazine-de-bandes-dessinees-et-de-fictions-numeriques/7282896.html

Pour lire en ligne :

La Grande Bibliothèque Numérique en ligne…

Cette sitographie mise à jour régulièrement est composée de trois parties :
1) des livres, BD, encyclopédie, ouvrages scolaires, plans, cartes, revues, etc.
2) Poésie, pièces de Théâtre et dans notre fonds documentaire,
3) des livres à écouter sur tous supports (Web, tablettes…)

Des livres que tu peux télécharger, lire, écouter, échanger, utiliser pour tout ce qu'il te plaira. Tu trouveras des livres utiles, au programme des classes d'école, de collège et de lycée. Et ne manque pas de revenir de temps en temps : nous rajouterons régulièrement de nouveaux textes et de nouveaux compléments. Découvrir la bibliothèque numérique

Et pour ceux qui ont des difficultés avec la lecture : http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_mediatheque/?p=7066

Pour aller plus loin :

La plateforme Les fondamentaux s’adresse aux élèves, aux enseignants, aux parents, aux animateurs et aux éducateurs.
Elle propose des films d’animation pour favoriser, de façon ludique, l’acquisition des notions fondamentales de l’école élémentaire, liées à l’apprentissage du français, des mathématiques, des sciences et techniques, de l’histoire, de la géographie, de l’instruction civique et des langues vivantes.
http://www.reseau-canope.fr/lesfondamentaux/discipline/langue-francaise.html

Que se passe-t-il pour l’apprentissage de la lecture au primaire ? : une plateforme complète de vidéos et de fiches pédagogiques couvre une année d’apprentissage au CP, à consulter sur le site du CNDP.
http://www.cndp.fr/lire-au-cp/une-annee-au-cp/

La littérature à l’école – Liste de référence cycle 2 & 3 – 2013
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=4809

Si votre enfant vous dit en couleurs « Tu sais, je sais lire maintenant ! »
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5394

Conte écrit en collaboration en direct-live de janvier à février 2014
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5688

Prix des jeunes lecteurs de l'Oise 2013-2014
le Prix des Jeunes lecteurs de l’Oise a en effet pour objectif de favoriser les échanges entre l'école primaire et le collège autour du livre, mais aussi de familiariser les élèves de CM2 et de 6ème à la littérature et d’aiguiser leur désir de lire.
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/prix_jeunes_lecteurs_oise/

Il était une histoire… Faire grandir le désir de livre
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_mediatheque/?p=1567

Manuel pour l’apprentissage de la lecture complet et gratuit pour l’année de CP
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5300

Enseigner à la littérature et aiguiser leur désir de lire.
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_mediatheque/?p=4477

Neuf contes de Charles Perrault (pdf, epub)
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5292

Lettres de mon moulin d’Alphonse Daudet (pdf, epub, braille)
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5289

Un mousse de Surcouf – Pierre Maël (e-pub)
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5660

Je Lis Libre : des livres gratuits pour les 10 à 14 ans
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=4847

Le grand méchant renard (une BD, un Turbo Media et aussi un spécial TV animé)

Benjamin Renner, le co-réalisateur d'Ernest & Célestine, sort une nouvelle BD nommée Grand Méchant Renard publiée par les Éditions Delcourt (collection Shampooing).
Avis à celles (et ceux) d’entre vous qui ont des enfants de 8-12 ans. Cet album sorti aujourd’hui est totalement jubilatoire et hautement recommandable si vous souhaitez entendre vos chères têtes blondes rire comme des baleines. Un petit bijou qui conviendra aussi aux parents, cela va sans dire.
Vraiment très drôle et très bien mené. L’auteur, dont c’est le première BD est le co-réalisateur d’Ernest et Célestine. Un gros coup de cœur pour moi !
Début de l'histoire:
Face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle, un renard chétif tente de trouver sa place en tant que grand prédateur. Devant l'absence d'efficacité de ses méthodes, il développe une nouvelle stratégie. Sa solution….

LE GRAND MÉCHANT RENARD, 20 Janvier 2015, Réf : 9782756051246, Coll : SHAMPOOING, Ed : Delcourt, pages : 192, Prix : 16,95 euros, à partir de 8 à 12 ans.

Il faut essayer aussi la version web qui est très rigolote
http://www.editions-delcourt.fr/special/grandmechantrenard/turbomedia.php

Une série de strips sur le site de l'auteur :
http://reineke.canalblog.com/

Bientôt :
un spécial TV animé de 26min développé actuellement par la société de production Folivari

Les éditions Delcourt
http://www.editions-delcourt.fr/catalogue/bd/le_grand_mechant_renard

 

La Sélection Jeunesse 2015 Festival BD d’Angoulême compte cette année 12 albums en compétition.

Un jury d’enfants âgés de 8 à 12 ans attribuera, au sein de cette Sélection Jeunesse, le Fauve d’Angoulême – Prix jeunesse. Ce prix récompense une œuvre plus particulièrement destinée au jeune public.
En savoir plus sur 12 albums en compétition :
http://www.blockbookster.com/Festival-BD-Angouleme/Selection-Jeunesse-2015/Les-Selectionnes
Le site du Festival de la BD d'Angoulême du 29 janvier au 1er février 2015
http://www.bdangouleme.com/

Pour lire en ligne :

La Grande Bibliothèque Numérique en ligne…

Cette sitographie mise à jour régulièrement est composé en trois parties : 1) Des livres, BD, encyclopédie, ouvrages scolaires, plans, cartes, revues…, 2) Poésie, pièces de Théâtre et dans notre fonds documentaire, 3) Des livres à écouter sur tous supports (Web, tablettes…)

Des livres que tu peux télécharger, lire, écouter, échanger, utiliser pour tout ce qu'il te plaira. En plus des livres juste pour le plaisir, tu trouveras des livres utiles, au programme des classes d'école, de collège et de lycée. Et ne manque pas de revenir de temps en temps : nous rajouterons régulièrement de nouveaux textes et de nouveaux compléments. Découvrir la bibliothèque numérique

Et pour ceux qui ont des difficultés avec la lecture : http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_mediatheque/?p=7066

Pour aller plus loin :

La plateforme Les fondamentaux s’adresse aux élèves, aux enseignants, aux parents, aux animateurs et aux éducateurs.
Elle propose des films d’animation pour favoriser, de façon ludique, l’acquisition des notions fondamentales de l’école élémentaire, liées à l’apprentissage du français, des mathématiques, des sciences et techniques, de l’histoire, de la géographie, de l’instruction civique et des langues vivantes.
http://www.reseau-canope.fr/lesfondamentaux/discipline/langue-francaise.html

Que se passe-t-il pour l’apprentissage de la lecture au primaire ? : une plateforme complète de vidéos et de fiches pédagogiques couvre une année d’apprentissage au CP, à consulter sur le site du CNDP.
http://www.cndp.fr/lire-au-cp/une-annee-au-cp/

La littérature à l’école – Liste de référence cycle 2 & 3 – 2013
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=4809

Si votre enfant vous dit en couleurs « Tu sais, je sais lire maintenant ! »
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5394

Conte écrit en collaboration en direct-live de janvier à février 2014
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5688

Prix des jeunes lecteurs de l'Oise 2013-2014
le Prix des Jeunes lecteurs de l’Oise a en effet pour objectif de favoriser les échanges entre l'école primaire et le collège autour du livre, mais aussi de familiariser les élèves de CM2 et de 6ème à la littérature et d’aiguiser leur désir de lire.
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/prix_jeunes_lecteurs_oise/

Il était une histoire… Faire grandir le désir de livre
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_mediatheque/?p=1567

Manuel pour l’apprentissage de la lecture complet et gratuit pour l’année de CP
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5300

Enseigner à la littérature et aiguiser leur désir de lire.
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_mediatheque/?p=4477

Neuf contes de Charles Perrault (pdf, epub)
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5292

Lettres de mon moulin d’Alphonse Daudet (pdf, epub, braille)
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5289

Un mousse de Surcouf – Pierre Maël (e-pub)
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=5660

Je Lis Libre : des livres gratuits pour les 10 à 14 ans
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=4847

Bécassine et la Grande Guerre

 
L’éditeur Gautier-Languereau vient de republier les trois albums de "Bécassine" qui sont parus entre 1916 et 1918, avec alors toujours une prépublication dans "La Semaine de Suzette". En fait quatre albums de cette série concernent la Grande Guerre, mais "Bécassine chez les Turcs" est paru en 1919. L’illustrateur Pinchon est natif d’Amiens et il a passé nombre de périodes estivales à  Clairoix près de Compiègne, dans l’Oise. Il est présent de 1916 à 1918 sur le front d’Orient, ce qui explique cette aventure supplémentaire.

Si Pinchon dessine "Bécassine pendant la  guerre", par contre il n’illustre ni "Bécassine chez les Alliés" ni "Bécassine mobilisée". Édouard Zier doit s’en charger, à cause de l’indisponibilité de Pinchon, toutefois ni les lecteurs de l’époque, ni ceux d’aujourd’hui ne peuvent le deviner car c’est toujours Caumery et Pinchon qui apparaîssent comme les auteurs de ces albums.

"Bécassine pendant la  guerre" démarre en juillet 1914, le fils de la patronne de Bécassine et le fiancé de cette dernière partent pour la guerre et la bonne bretonne donne une médaille bénie au premier afin qu’il soit protégé (on a oublié l’importance que pouvait avoir les amulettes pour nombre de combattants). L’histoire montre une Bécassine prenant le jardinier pour espion, puis prise pour une espionne boche et réalisant des pièges pour les soldats allemands (dont on évoque la cupidité et l’ivrognerie). Tout ceci rappelle les rumeurs en cours au début de la guerre, qui se traduisent par le sac des magasins en particulier ceux de Maggi, l’enlèvement par les gendarmes français des réclames en tôle peinte du bouillon Kub, suite à un télégramme officiel….  Cet album est très riche en informations et la visite de Bécassine dans la petite partie de l’Alsace reconquise par les Français (quelques villages des Vosges alsaciennes et du Sundgau) est un des exemples d’épisodes les plus intéressants. 

L’album "Bécassine chez les Alliés" met en scène l’héroïne dans un avion avec un pilote anglais, elle est observatrice et prend des photographies du front côté allemand. Bécassine est mêlée involontairement à un film de propagande et comme précédemment on invite les lectrices de l’époque à avoir un regard critique sur les images caricaturales données des soldats ou espions boches. Toutefois le scénariste ne se refuse pas un énorme effet en inscrivant les Allemands comme des êtres prêts à faire souffrir les animaux. Durant son voyage en Angleterre, Bécassine rencontre un Canadien français et s’initie à la langue de Shakespeare. De retour en France, elle est en relation avec d’autres soldats alliés, ce qui permet de mieux connaître les pays qui se battent aux  côtés de la France. 

L’album "Bécassine mobilisée" montre d’abord l’amputation de la richesse des vieilles familles de rentiers comme celle qui employait Bécassine. La patronne de celle-ci est obligée de s’en séparer temporairement, vu ses difficultés financières et Bécassine, en trouvant rapidement deux emplois autrefois occupés par des hommes (receveur de tramway et employé chez un ferrailleur), prouve bien l’importance prise alors par les femmes dans l’économie nationale.   
Faire découvrir ces albums aux enfants d’aujourd’hui c’est approcher les effets de la propagande de guerre qui se centre sur les jeunes de l’époque, c’est aussi faire pointer que l’usage de la bulle fut très tardif en France (une activité pédagogique pourrait d’ailleurs consister à transposer en BD une page d’histoire en images de "Bécassine"), c’est aussi permettre de connaître une des lectures favorites des jeunes dans la première moitié du XXe siècle.  
On se rappellera que les premières aventures de "Bécassine" datent de 1905 et que ce sont de courtes histoires au départ ; autonomes les une des autres à chaque numéro, elles sont scénarisées par Jacqueline Rivière. Ce n’est qu’avec le passage à des histoires à suivre sur plusieurs numéros que Caumery prend le relais pour les textes. 

 


Bécassine pendant la guerre de Caumery et Pinchon. Gautier-Laguereau, 1916 réédition 2014.
64 pages. 12, 80 euros. À partir de 9 ans.  
Bécassine chez les Alliés de Caumery et Pinchon. Gautier-Laguereau ,1917 réédition 2014.
64 pages. 12, 80 euros. À partir de 9 ans.  
Bécassine mobilisée de Caumery et Pinchon. Gautier-Laguereau , 1918 réédition 2014.
64 pages. 12, 80 euros. À partir de 9 ans
Bécassine chez les Turcs de Caumery et Pinchon. Gautier-Laguereau, 1919.
À partir de 9 ans. (non disponible chez l’éditeur début 2014).

 

Yakari, l’ami des castors (il a 40 ans #sdl2014)

Yakari a 40 ans
Vendredi 21 mars – 15h30 à 16h30 au Salon du livre à Paris
Le petit Sioux, qui n’a pas pris une ride, fête son anniversaire sur la Grande scène. Venez à sa rencontre, il vous présentera ses créateurs et reviendra sur quatre décennies d’aventures trépidantes. Avec Derib (Editions Le Lombard).
Tout public à partir de 6 ans
http://www.salondulivreparis.com/A-la-une/Moteurs-de-recherche/Zoom-Conference.htm?Zoom=d0469ae1d8d837034b1d706b02308593

Depuis 40 ans, Yakari parcourt la grande prairie avec Petit Tonnerre, son fidèle poney. Le petit indien possède un don particulier, il peut dialoguer avec les animaux. Sa relation à la nature est donc très intime. Les éditions du Lombard ont décidé de rééditer les aventures de Yakari sous forme de mini-intégrales consacrées aux amis animaux du petit sioux. L’exemplaire que nous présentons ici regroupe trois aventures mettant en scène les castors. La première histoire (Yakari chez les castors) raconte la rencontre entre le jeune papoose et la tribu de castors dirigée par Digue-de-Bois. Dans la seconde (Le souffleur de nuages), ces mêmes castors vont aider un bélouga égaré dans un bras de la rivière. Enfin, dans la dernière, ils vont affronter un terrible Carcajou qui s’attaque aux polatouches de la forêt (La vengeance du carcajou).

Les trois albums contenus dans ce recueil reposent sur un concept simple : l’altruisme. Le point de départ de chaque histoire est identique : un animal est dans une situation difficile et Yakari intervient pour l’aider. A partir de là, un léger suspens se met en place mais très vite on comprend (même si l’on a que 8 ans) que le petit indien va trouver le moyen d’arranger la situation. Pour le jeune lecteur, la vie de Yakari s’apparente à une vie de rêve. Il se lève le matin, sort du tepee, grimpe sur Petit Poney et il part à l’aventure à travers les prairies, la forêt ou au bord de la rivière. Libre comme l’air, il ne rend de comptes à personne et possède des amis formidables toujours prêts à lui rendre service. Les grands espaces et la liberté, que demander de plus ?

Le dessin de Derib est d’une qualité rare, d’un grand classicisme digne des plus grands auteurs franco belge (même si Derib est suisse !). Il alterne parfaitement les plans d’ensemble où la nature domine et les gros plans sur les personnages. Son découpage, très cinématographique, est ultra dynamique. Lire Yakari permet de découvrir dès le plus jeune le langage de la bande dessinée, ce genre narratif à dominante visuelle où l’ellipse joue un rôle majeur. C’est une magnifique entrée en matière pour aborder le 9ème art. Rares sont les enfants qui, après avoir lu un Yakari, ne sont pas demandeurs pour en dévorer d’autres !


Yakari, l’ami des castors, de Derib et Job. Le Lombard, 2010.
144 pages. 15,00 euros. A partir de 8 ans.


 

 

 


 

 

Category: BD  One Comment

San Mao, le petit vagabond

Les aventures de "San Mao", présentées en français, sont sorties une semaine après le nouvel an chinois et l'ouvrage sera le livre de l'année en matière de mise en valeur d'une œuvre du patrimoine littéraire chinois, toutes époques et tous genres confondus. C'est aussi vraisemblablement le seul ouvrage paru en 2014, venu du chinois, qui est accessible à tous ceux qui ont entre 8 et 88 ans. Il constitue un excellent support à l'approche de l'histoire et de la culture chinoise à travers son contenu iconographique.

Créé par Leping Zhang en 1935, alors que le lectorat francophone découvre les aventures de Tintin en Chine, grâce au "Lotus bleu", San Mao connaît après 200 strips une éclipse d'environ 10 ans. Il ne réapparaît qu'assez peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale en Asie, celle-ci ne prenant fin qu'en août 1945 en Asie.

On est ici dans le strip avec souvent quatre vignettes et parfois une à deux de plus. La chute est au bout de la dernière case, même s'il y a parfois continuation de l'essentiel de l'action entre deux bandes.

Le choix a ici été fait de regrouper des créations réalisées entre 1946 et 1949 autour de deux thèmes : la vie de jeune vagabond à Shanghai où on voit ce jeune d'une petite dizaine d'années exercer divers métiers comme cireur de chaussures, vendeurs de journaux artiste de cirque et par ailleurs San Mao revêtu de l’uniforme de l’armée chinoise en lutte contre les Japonais.

Le nombre de jeunes vagabonds était extrêmement élevé à Shanghai dans l’Entre-deux-guerres puis durant la guerre sino-japonaise (1937-1945). Rappelons que deux des enfants de Mao Zedong errèrent eux-mêmes plusieurs mois dans cette mégapole, après que ce dernier ait du fuir Shanghai et que son épouse ait été exécutée par les forces nationalistes. L’un sortit de cette mésaventure avec des troubles psychiatriques très importants et l’autre décéda lors de la Guerre de Corée.

Le seul reproche que l’on peut faire à cet ouvrage est de ne pas offrir une table des matières qui permettrait de retrouver rapidement à quelle page commence les deux parties de bande dessinée. Certaines vignettes comportent des écrits qui situent bien l’action, les idéogrammes sont heureusement traduits en notes. Cela ne concerne qu’environ 10% des planches ici présentes, toutes les autres restent de la BD muette. Excellent vecteur de la culture chinoise traditionnelle et très bon prétexte à des exercices d’expression écrite où il s’agirait par les mots de raconter une petite aventure, cette BD, qui se lit ici dans l’ordre de lecture occidental, a sa place aussi bien dans les CDI que dans les BCD.

San Mao, le petit vagabond de Leping Zhang.
Fei, 2014. 280 pages. 33 euros. À partir de 8 ans.

 

Category: BD  4 Comments

Machine Gum

Un distributeur de chewing-gum de l’époque des Trente Glorieuses (1945-1974) est doté de deux bras et deux jambes, cela lui donne un air de robot. Généralement en six cases, plus rarement en quatre, un gag visuel nous est proposé à chaque page. C’est frais et jamais vulgaire, cela peut prendre la forme d’un récit de vie (un héros qui se voit offrir sa statue après sa mort) ou d’une anecdote sinon de la vie courante du moins montrant des actions réalisées par le héros et qui se terminent mal pour lui.

Le dessin du « robot » est facile à reproduire et les éléments du décor sont rares, aussi on pourra demander aux élèves de raconter une nouvelle aventure pour lui puis de la mettre en bande dessinée.


Machine Gum de John Martz. La Pastèque, 2013. 80 pages.
12,30 euros. À partir de 7 ans, adultes compris.

 

 

 

 

 

Panda aime

Il s'agit de strips, toujours en trois cases, qui se termine par un gag visuel pur ou complété quelque peu avec un jeu sur les mots. Le volume de texte est très réduit (une moyenne de quinze mots),  les premiers mots sont toujours « panda aime »  et hors les noms propres on est face à un niveau de vocabulaire très accessible à des plus de sept ans. 

Le héros est bien dans l'imaginaire des enfants, même si certaines allusions culturelles, qui n'entrent pas en compte dans l'essentiel du contenu de la chute finale, sont mises en contrepoint comme cette scène avec le crâne qui renvoie à "Hamlet" ou l'évocation d'Hitckock. 

D'autres clins d'œil appartiennent  vraiment à l'univers enfantin, mais avec une certaine distanciation, ainsi page 56 on évoque l'espionnage du bonpapa des neiges et se mettre des bananes dans les oreilles pour ressembler à Goldorak. On note des jeux avec la forme, taille ou emplacement  des cases et ceci en lien direct avec une action du héros. Panda joue plus souvent avec des objets qu'avec des êtres animés. 


Panda aime de Keison. Delcourt, 2013.
160 pages. 14,95 euros. À partir de 8 ans.

 

Category: BD  2 Comments

Yum yum T1: Un mariage mouvementé

Cette histoire a été publiée dans le magazine anglais "Princess Tina" vers 1970, ce sont en fait trois épisodes des aventures d’une jeune Chinoise d’environ sept ans (chacun d’une quinzaine de pages) de la série "My chum Yum Yum". 


Ces trois histoires se déroulent dans l’ancienne colonie britannique qu’est alors Hong-Kong. Le premier récit, qui couvre près de trente pages, démarre sur une bourde de Yum Yum qui est dû à son plaisir de jouer avec la machine à écrire de son tuteur (patron d’une entreprise de tissus et toiles plastifiées). On a rapidement l’impression que pour rattraper sa faute, la jeune héroïne utilise des dons d’ubiquité. Cette aventure permet de mettre en scène trois éléments propres à l’univers du port parfumé (traduction du chinois du nom de la ville) de l’époque qui sont la scolarisation toute relative des filles, l’importance des jeux de cerf-volant et l’univers des malfrats.  Le second épisode commence lui aussi par une maladresse de la petite héroïne qui se trompe de voiture et mets les cadeaux prévus pour Noël dans un mauvais coffre. La troisième intrigue semble naître avec le fait que Yum Yum ait décidé de lancer du sucre (à défaut de riz) sur de jeunes mariés (une coutume occidentale païenne). La fille de son tuteur (âgée d’environ 18 ans) utilisant  alors sa caméra, le film tourné intéresse de louches personnages qui s’avèreront impliqués dans de la contrebande. 


La particularité de cette série est de présenter en fait deux héroïnes d’âge différent, l’une cumulant à la fois une certaine inconscience enfantine, une capacité d’observation de détails significatifs et une capacité à trouver des idées insolites pour se sortir du pétrin, tandis que l’autre est plutôt là comme adjuvent permanent. Il est à noter que, phénomène extrêmement rare dans une BD, le narrateur interne est cette dernière, aussi pour essayer de nous conter cette histoire certains cartouches commencent par "je". La lectrice d’environ dix-douze ans se trouve donc à suivre les aventures de ce qui ressembleraient à celles d’une petite et grande cousine, ce qui permet un grand dynamisme dans l’intrigue.  


Le texte est très copieux (mais la traductrice a su placer des mots de vocabulaire tous très abordables) et le style de dessin de l’auteur apporte une touche de dramatisation et d’élégance au milieu d’un décor assez fouillé pour porter superbement l’imaginaire liée à la Chine en général et Hong-Kong en particulier. L’éditeur le signale comme un des illustrateurs attitrés des ouvrages en français d’Enid Bylton, toutefois il est plus connu aujourd’hui pour ses productions érotiques qu’il signait G. Lévis.    

 

Yum yum T1 : Un mariage mouvementé de Jean Sidobre.
Artège, 2012. 48 pages. 11,50 euros. À partir de 8-9 ans.