L'épée d'Ardenois T1 : Garen

Garen est un jeune lapin qui vit dans le petit village de Chassenoix situé au nord du royaume de Bohan. Fasciné par les chevaliers, il passe ses journées avec d’Ardenois, un soldat d’élite qui était jadis membre des compagnons de l’aube, une compagnie d’élite qui participa vingt ans plus tôt à la fameuse bataille du Mont Quergnon où le roi de Bohan, Tancrède l’Ancien, terrassa Nuhy, le seigneur à l’armure noire. A l’époque, le roi récompensa ses meilleurs soldats en donnant à chacun une pièce de l’armure noire.
 
Mais aujourd’hui, les anciens alliés du terrible Nuhy cherchent à reconstituer l’armure noire pour ramener leur maître à la vie. Embarqué dans une aventure qui le dépasse suite à l’assassinat du chevalier d’Ardenois, Garen va devenir un pion essentiel sur lequel repose les espoirs de paix des différents royaumes. 
 
Une trame extrêmement classique constitue le point de départ de cette nouvelle saga de fantasy animalière : un personnage lambda devient malgré lui le héros d’une quête dont dépend l’équilibre du monde. Ce premier tome de mise en place de l’histoire est à lire avec beaucoup d’attention. Il y a de nombreux personnages, quelques intrigues politiques viennent densifier une trame au départ très simple et beaucoup de questions restent en suspens.
 
Au niveau du dessin, force est de reconnaître que le travail d’Etienne Willem est impressionnant. Dès la couverture, on pense au Robin des Bois de Walt Disney. Le trait d’une incroyable souplesse donne aux scènes de batailles une très grande énergie et les différents animaux ont tous une « trogne » reconnaissable au premier coup d’œil. Les décors sont eux-aussi très réussis, le monde médiéval présenté regroupant tous les classiques du genre : forêts denses et verdoyantes, ruelles pavées de la capitale, château du roi, auberge enfumée, église…
 
Au final, ce premier tome constitue une très belle surprise. On reste cependant sur sa faim et une ombre de déception pointe lorsque l’on réalise qu’il faudra sans doute attendre de longs mois avant de connaître la suite des aventures de Garen. Quatre volumes sont prévus en tout pour clore l’histoire. Il va vraiment falloir s’armer de patience pour aller jusqu’au bout de la saga de l’Épée d’Ardenois !
 
 
L’épée d’Ardenois T1 : Garen, d’Étienne Willem, éditions Paquet, 2010.
48 pages. 12,90 euros. Dès 9 ans.

 

 

Category: BD  Tags: , ,
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
2 Responses
  1. Anneso dit :

    je l’ai vu l’autre fois et j’ai failli l’acheter ! j’attends que tous les tomes soient sortis car j’aime pas rester sur ma faim !!!!!!!!!!!

  2. herisson08 dit :

    Superbe ce site, mon seul reproche sera l’interface commentaire en anglais :) je reviendrais vous lire, je vous ajoute à mon agrégateur de flux, et à mon moteur de recherche!

    Ah oui au fait je repère hébergement CRDP… je suis documentaliste en collège, dans une autre académie !

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>