Interview de Séverine VIDAL

Séverine Vidal est née en 1969. Après des études littéraires, cette maman de trois enfants qui aimait jouer à la maîtresse quand elle était petite est naturellement devenue professeur des écoles. Depuis son premier roman publié en 2010, elle enchaîne les publications à un rythme impressionnant. Afin de franchir une étape supplémentaire, elle a décidé de quitter l’enseignement pour se lancer à plein temps dans l’écriture.

 «  Je suis sensible au fait de mettre une dose d'humour, pour rendre le réel supportable, et j'aime  que la grâce et l'émotion arrivent quand on ne les attend pas ! »

Le site Lire pour le plaisir présente des ouvrages pour les enfants de 9 à 12 ans. Que lisiez-vous à cet âge-là ?


Je lisais en boucle "E+mc2, mon amour" de Patrick Cauvin, sous la couette !

Vos personnages doivent souvent affronter des épreuves difficiles mais ils parviennent toujours à garder un certain optimisme. Est-il simple de mettre en scène cet équilibre précaire où l’humour et la joie de vivre viennent s’insérer au cœur de situations complexes ?


C'est une analyse très pertinente, vous avez raison. Je crois que je cherche ça : emmener mes personnages vers la lumière, ou qu'ils m'y mènent, eux. Je suis sensible au fait de mettre une dose d'humour, pour rendre le réel supportable, et j'aime  que la grâce et l'émotion arrivent quand on ne les attend pas !

Et puis, dans la vie, l'humour, la capacité à rire de soi-même sont des forces.


On retrouve dans plusieurs de vos ouvrages le thème de la séparation parentale qui perturbent parfois grandement les enfants.  Souhaitez-vous délivrer un message particulier aux jeunes confrontés à cette situation ?


Je ne suis pas sûre que la séparation perturbe grandement les enfants. Vivre avec des parents qui se disputent à longueur de journées et se détestent est sans doute aussi  très perturbant. La fille sur le fil s'en sort bien, je crois, même si je n'élude rien des difficultés liées à cette situation.  Et puis Ava dans "Comment j'ai connu papa" ou Bestiole dans "Comme une plume" ne se laissent pas démonter.  Elles savent s'entourer.

Dans la vie, je ne connais que ça : mes parents sont divorcés et j'ai trois enfants de deux pères différents. Je suis habitée de ces vies éclatées, drôles, en bazar, où les gens construisent ensemble une autre "famille", un peu différente.


Y-a-t-il une grosse différence de méthode entre le fait d’écrire seule un roman et celui de réaliser un album pour les plus petits avec une illustratrice ?

Ah, oui, c'est très différent. Ce sont des plaisirs, des contraintes différentes.

Le plaisir partagé dans le cas du travail en binôme, le plaisir solitaire, intime, dans le cas du roman. Mais dans les deux cas, j'aime l'idée d'une petite contrainte (littéraire) : un point de départ pour l'inspiration, une illustration, un titre, le nom d'un personnage. Parfois, tout part d'un détail, d'une phrase.

Avec votre dernier titre, Noël en juillet, vous vous lancez dans le polar. Un exercice difficile ?


Vous êtes très au courant, merci !

Oui, c'était un exercice exaltant, tout à fait différent de ce que j'écris d'habitude.

Une aventure géniale : une rencontre avec deux autres auteures, le désir de travailler à plusieurs. Nous avons chacune un personnage et nous le faisons vivre, un chapitre sur trois. Je suis Youri, et c'est lui qui m'embarque. On a beaucoup ri en écrivant ce texte. Et ce n'est pas fini : le tome 2 sort cet automne et le tome 3 en 2012.

 Aimeriez-vous écrire des romans pour les adultes ?

Oui ! J'aurai plus de temps l'année prochaine, j'arrête l'enseignement. J'ai une idée derrière la tête !


Vous avez déjà publié cinq ouvrages depuis le 1er janvier 2011. Est-ce que votre actualité  s’annonce aussi chargée d’ici la fin de l’année ?

Oui, une poignée de livres cet automne : une série chez Frimousse, des albums et la suite de notre polar, donc !

Et déjà une dizaine de livres prévus en 2012, la vie est belle !

 

 

Notre avis sur Comment j'ai connu papa

Notre avis sur Du fil à retordre

 

 

Category: Interviews
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>