Ma grand-mère chante le blues

La grand-mère du narrateur a, dans sa jeunesse, connu la guerre. Elle a vu, un matin d’été, les américains tomber du ciel par centaines. Parmi eux, il y avait Budy Slim, un soldat noir armé de sa guitare. Avec lui, elle a découvert le blues, une musique triste et joyeuse à la fois, inventée par les esclaves. Quand Budy Slim est reparti en Amérique après la libération, « il a laissé un grand vide dans le cœur de ma grand-mère et un grand plein dans son ventre. » Lorsqu’elle a appris la mort de Budy Slim après des émeutes raciales à Chicago, grand-mère s’est mise à jouer du blues. C’est comme cela que sa carrière internationale a commencé…

Un album aux magnifiques illustrations oscillant sans cesse entre poésie et douce nostalgie. A travers ce portrait de grand-mère moderne, les auteurs parlent d’amour, de musique mais aussi des illusions qui ne se perdent pas forcément avec l’âge. Touchant et superbement construit, Ma grand-mère chante le blues est à lire en famille.
 
Ma grand-mère chante le blues, de Simon Martin et Bertrand Dubois.
Éditions du Rouergue, 2011. 36 pages. 15 €. Dès 8 ans.
 
 
 

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
One Response
  1. Eloo dit :

    On fait vraiment de beaux albums pour les plus grands! Merci pour cette chouette découverte :)

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>