L’été où mon grand-père est devenu jaunophile

Adrien se réjouit d’aller passer quelques semaines de vacances chez son grand-père. Comme chaque été, ça va être balade à vélo, découverte de la nature, fabrication de nichoirs pour les oiseaux ou encore construction de tipi au fond du jardin. Mais cette année, une mauvaise surprise attend le jeune garçon : « quand je suis arrivé chez mon grand-père, il y avait une grand-mère. Une grand-mère avec une robe à fleurs jaunes énormes et un foulard assorti sur la tête. Du jaune pour les habits, du chocolat pour la peau et un rire comme je n’en avais encore jamais entendu. » Pour Adrien, la pilule est difficile a avaler. Pas question de passer les vacances avec une mémé sur le dos !

Sandrine Beau tricote son histoire avec aisance. Elle met en scène un trio de personnages simples et attachants. Le texte dégage une vraie chaleur humaine grâce aux moments de tendre complicité qui unissent les protagonistes.

Un lexique adapté aux petits lecteurs, des chapitres courts et une relation enfants/grands-parents empreinte d’amour et de bons sentiments… voila quelques arguments qui devraient achever de convaincre les sceptiques de la pertinence de ce joli petit roman.

 

L’été où mon grand-père est devenu jaunophile, de Sandrine Beau. Les Lucioles, 2011. 58 pages. 6,60 euros. Dès 8 ans.

 

Category: Vivre aujourd\'hui
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>