Au pays des pierres de lune

« C’est là que j’ai découvert l’amour. » C’est la jeune narratrice qui s’exprime. A la première page du premier chapitre ; fin du premier paragraphe du livre…

Babou la grand-mère paternelle fume comme un pompier des demi-gitanes avec un fume-cigarette. Elle est russe. Elle a plein de bagues à tous les doigts, dont une « pierre de lune ».

Chez Babou c’est au troisième étage, HLM à Boulogne près de Paris. Mais ça n’empêche pas de rêver. A Boulogne près de Paris aussi il se peut qu’il neige en abondance. Alors c’est chapka et fourrure. Il y a aussi Igor et Galia au deuxième ; et cinq chats.

En Russie il paraît que les cosaques enlèvent les femmes sur leurs chevaux. Est-ce que c’est ça l’amour ?
Et voilà…Boris…La narratrice – qui a treize ans -…raconte elle-même la suite… « Il avait des yeux bleus inimaginables »…C’est Boris..

Au pays des pierres de lune de Tania Sollogoub. L’école des loisirs, 2011.
78 pages. 8,00 €. A partir de 10 ans.
 

 

Category: Vivre aujourd\'hui
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>