Azur T1 : Providence

Nikki arrive dans la ville de Providence pour retrouver son grand père. Elle apprend peu après que le vieil homme est mort et, en visitant sa maison, elle trouve une dague dont le pommeau est orné d’une perle. Sans le savoir, elle vient de mettre la main sur la larme de la déesse, un artefact sacré que voudraient à tout prix récupérer les terribles orcs. Lorsque son chemin croise celui du ténébreux Sam, un  contrebandier prêt à vendre père et mère en échange de quelques deniers, Nikki ne se doute pas qu’elle vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage. Suite à une dénonciation, la jeune femme est capturée par les gardes royaux de l’empire de Mycia qui sont pour leur part à la recherche d’une mystérieuse carte dont son grand-père semble avoir été le dernier détenteur. Prisonnière dans la geôle sordide d'un énorme vaisseau de l'empire, Nikki ne devra son salut qu’à l’intervention de Sam et de son Loup Garou Issuzu… 

Ce tome d’introduction met en place un univers riche de promesses. L’histoire n’est certes pas follement originale mais la mise en scène s’avère redoutable d’efficacité. Action, nombreux rebondissements, personnages hauts en couleur et suspens final insoutenable, tous les paramètres sont en place pour susciter chez le lecteur l’envie de découvrir la suite. Le trait de Philippe Ogaki, à l’évidence fortement influencé par le manga, est souple et dynamique. Son découpage très cinématographique donne à l’album un rythme proche du dessin animé.

Une nouvelle série jeunesse pêchue et bien dans l’air du temps. Nul doute que ce mélange de science fiction et d’héroic Fantasy mâtinée d’un soupçon de piraterie ravira les enfants. A noter que le second volume est sorti à peine quatre mois après le premier. Un argument supplémentaire qui devrait convaincre les indécis de se lancer sans réserve à la découverte des aventures de la belle Nikki.   
 

Azur T1 : Providence, de Philippe Ogaki. Éditions Delcourt, 2011. 48 pages. 10,50 euros. Dès 9-10 ans.

 

Un grand merci à Babelio et aux éditions Delcourt pour cette belle découverte.

 

 

Category: BD  Tags: , , ,
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
4 Responses
  1. Mango dit :

    Voilà une série qui commence et qui devrait bien plaire aux jeunes de cet âge-là, j'ai l'impression. 

  2. Noukette dit :

    Nikki a l'air d'avoir de sacrés "arguments"…!

  3. admin dit :

    C’est un fait. Les collégiens vont l’adorer !

  4. wens dit :

    un ouvrage qui semble avoir de la pêche

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>