Les îles oubliées : îles normandes, 1944-1945

« Les îles oubliées » ? (des îles peuvent-elles être oubliées ? Est-ce qu’il n’y aura pas un Robinson Crusoe qui traînera par là ?), ce sont des îles normandes. Et nous sommes en 1944-1945… (Le livre fait partie d’une collection intitulée « Les romans de la mémoire » : l’oubli et la mémoire, les deux pôles d’un même pays ?).
44-45…une mère (et son fils), ont fui Paris. Ils arrivent à Granville en Normandie. Chez son beau-père. Son mari est « dans un camp de prisonniers de guerre à l’est de l’Autriche ». Simon, le fils, a dix sept ans ; la mère elle se prénomme Rachel…prénom à consonance hébraïque ou pas ?  Et Simon alors ? (La mère comme le fils ignorent s’ils sont d’origine juive ou pas !)
Une des « îles oubliées » s’appelle Chausey ; et la marée modifie « impitoyablement l’ordre des rochers et des chenaux ». Il y a d’autres îles, presque à portée de voix, mais elles sont occupées par des soldats allemands qui en ont fait évacuer la population autochtone. Pourquoi donc ?
Certaines aussi sont tout bonnement désertes, des rocs déserts de tout temps comme Les minquiers, un « dédale de cailloux » : pas de balises, pas de repères naturels. Mais autour beaucoup de pêche !
Pour survivre les pêcheurs traficotent avec les allemands de surveillance. Allemands ou normands, ils ont besoin de manger même en temps de guerre, même égarés dans les îles, même ennemis à mort…
…mais le 6 juin 44… ? Des dates comme ça peuvent-elles être oubliées ?…
Comment tout ça se terminera ?

 

Les îles oubliées : îles normandes, 1944-1945 de Pierre Davy. Nathan, 2009.
120 pages
. 5,50 euros. A partir de 10 ans.

Category: Histoire
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>