Les lionnes

Elles sont deux. La mère et la fille. Elles ont quitté la harde. La mère décide d’attaquer un camp d’ouvriers du chemin de fer. Les hommes ont tué ses sœurs l’année précédente. Les lionnes vont faire un vrai carnage : sept morts et cinq blessés. Mais la fille n’en sort pas indemne. Elle a été touchée par une balle.

Commence alors le combat d’une mère qui cherche à protéger sa fille. Jusqu’au bout…

Ce très court roman (55 pages) sonne comme un coup de poing à l’estomac. Ce texte inclassable ressemble parfois à un documentaire animalier. C’est aussi une réflexion philosophique sur le sens de la vie. Mais c’est surtout une définition parfaite de ce qu’est l’instinct maternel.

Tout simplement bouleversant.


 Les lionnes, de Jean-François Chabas, L’école des loisirs, 2009. 55 pages. 7,50 euros. Dès 9 ans.

 

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>