La Charade des animaux

Le titre de ce livre était pour la langue portugaise A Charada  da Bicharada ce qui permettait un jeu de mots "bicharada" signifiant "vermine". On ne comprend le contenu réel de cet album qu’en l’ouvrant ; il ne s’agit nullement de charades mais de mise en énigme par un texte poétique secondé d’une illustration où l’animal recherché apparaît dissimulé dans le décor. Si pour La Charade des animaux  l’on peut regretter le choix du titre, on ne peut que se réjouir grandement du contenu. Alice Vieira est parmi les auteurs de littérature lusophone de jeunesse les plus connus. Dominique Nédellec, bien rompue à la traduction de la langue portugaise, a rendue magistralement la langue poétique d’origine.  

Cet ouvrage stimule tant la sensibilité aux mots que la connaissance des caractéristiques des animaux et la discrimination visuelle. Il existe une belle articulation expressive des composants picturaux et verbaux. Des couleurs vives maintiennent l’intérêt et Madalena Matoso apporte un grand soin dans la variété des jeux visuels, l’animal caché pouvant se trouver à travers des silhouettes aux contours très fantaisistes. A noter qu'en 2008 A Charada  da Bicharada a permis à Madalena Matoso de recevoir au Portugal le Prix National de l'Illustration pour le livre. 


La Charade des animaux d’Alice Vieira et Madalena Matoso (traduction Dominique Nédellec).
Éditions de la Joie de lire, 2012. 36 pages. 15 euros. À partir de 7 ans. 

Category: Poésie
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>