Ni vu ni connu

Ni vu ni connu je t’embrouille. Tout commence par une partie de cache-cache. Le narrateur n’a pas été retrouvé. (Savez-vous ce qu’est un squelette dans un placard ?…-C’est une blonde qui a gagné à cache-cache – !…). Il s’était caché dans l’armoire de la chambre des parents de Thomas dont c’est l’anniversaire et chez qui, comme d’autres enfants de l’école, il est invité.

Pendant le gâteau il se cache encore : sous la table, protégé par la nappe. Personne ne remarque jamais son absence. Il reste caché sous la table pendant la fête. Puisque personne ne fait attention à lui il espionne tout le monde.
 
Il est en CM2. Pendant la classe, il se cache à nouveau. Derrière un rideau. Tout le monde croit qu’il est absent. A la récré il est témoin d’une scène entre le directeur et sa maîtresse…

D’une certaine façon tout se termine mal…comme un cauchemar…Pour de bon il voudrait disparaître. Mais peut-on être invisible à soi-même ? Telle est la question. Réponse dans ce livre. C’est une découverte ; c’est son Amérique ; c’est une traversée d’un océan. Il n’en revient pas. Pas étonnant non plus que ce soit lui le narrateur…mais est-ce que tout lui obéit ?

Ni vu ni connu d’Olivier Adam. L’école des loisirs, 2009. 94 pages. 8,70 €. A partir de 9 ans.

 
 
 
 
 
Category: Vivre aujourd\'hui
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
2 Responses
  1. Blaize dit :

    Broder autout de je me cache et j'apprends des secrets doit a priori plaire chez le jeune lecteur.

  2. Valérie dit :

    Je n'ai pas lu ce roman d'Olivier Adam mais je trouve que son côté noir ressort encore plus dans les romans jeunesse. 

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>