La demoiselle sans visage

La famille servile de la jeune héroïne Aliette fuit la province de la Marche pour une bastide du comté de Toulouse. Après un temps d’installation paisible, la famille risque d’être livrée à son ancien seigneur. Toutefois Aliette se voit proposer, en échange de son non-renvoi, de tenir compagnie à la fille du seigneur réputée lépreuse.

Un enchaînement de situations amène l’héroïne à deviner un complot contre le père de sa compagne. Une bonne dramatisation autour de la condition des serfs.

La Demoiselle sans visage de Brigitte Coppin. Folio junior, mai 2012.
107 pages
. 4,70 euros. A partir de 9 ans.  
 

Category: Histoire
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
2 Responses
  1. Yves dit :

    Ce roman en évoquant les lépreux et les bastides ancre bien le récit dans la réalité du bas Moyen Age.

  2. Yves dit :

    Ouvrage sélectionné pour le prix du roman historique 2014 dans la catégorie Cours moyen-classe de sixième.

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>