Le secret de Djem-Nefer

A lire à partir de 10 ans selon l’éditeur. Et pour celles et ceux qui veulent explorer la Vallée des Rois en Egypte. Rechercher la tombe de Djem-Nefer, ministre du pharaon Ramsès IX.

Tout commence au bord du Nil, fleuve de légende. Nous pénétrons dans le royaume de l’éternité, le vaste royaume du dieu soleil. Entre 1580 et 1085. Mais avant J-C.

Hiéroglyphes, caveaux, taillés à même la montagne et donc chantiers archéologiques ; de même qu’à partir d’un os, d’un crâne on sait reconstituer la vie d’un lointain, très lointain ancêtre, de même à partir de quelques hiéroglyphes et momies on reconstitue l’histoire des règnes pendant des siècles de toute une dynastie de nombreux Ramsès I, II, III, etc, de leurs descendants et même de leurs ascendants. Qui hantent ces lieux. De sarcophages en secrets, les ombres en silence rampent. Il faut faire des photos. C’est plus que l’Histoire, c’est plus que l’écriture, c’est la Légende de ceux qui sont morts jeunes. Victor Hugo l’aurait appelée la « Légende des Siècles ».

Akhenaton. Retenez bien ce nom. Un des plus importants. Sur ce nom tous les rêves d’historiens deviennent du sable. Château de sable se disperse au vent. Combien encore de tombeaux dans les sables des rêves ? Et même de pyramides ? Le désert de l’oubli recouvrira-t-il tous les hiéroglyphes, tous les secrets. Profanateurs ou égyptologues ? Chercheurs ou trafiquants ? Qui est qui ? Avons-nous bien compris le dieu d’Akhenaton ? Comme un trésor que nous ne trouvons pas mais qui existe pourtant.

Tout au long du livre de belles illustrations en noir et blanc.

Le secret de Djem-Nefer d'Alexis de Rougé. Folio junior, 2005.
120 pages
. 5,30 €. A partir de 10 ans

 

Category: Histoire
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>