Le thé des nuages

Tashi, une jeune indienne, suit sa mère, cueilleuse dans une plantation de thé. Celle-ci doit travailler du lever au coucher du soleil dans des conditions difficiles : chaleur, poids du panier… Seule, la fillette trouve de la compagnie auprès d’un petit groupe de singes avec qui elle partage ses repas. Un jour, la mère de Tashi tombe malade, elle ne peut plus aller travailler et sans argent pas de médecin. Pour guérir sa maman, Tashi décide de la remplacer.

Seulement, elle est trop petite pour attraper les jeunes pousses en haut des théiers. Le contremaître du champ la ridiculise et plonge Tashi dans un long chagrin que seuls les singes semblent comprendre. Comment sauver sa mère ? L’aide viendra-t-elle des nuages ?

Inspiré de plusieurs contes sur les cueilleurs de thés, le thé des nuages propose un voyage sur les hauteurs de l’Himalaya. Le langage poétique du texte incite aux rêves. Les illustrations de Juan Wijngaard, légèrement désuètes, apportent de la tendresse et une ambiance « conte de mon enfance » à cet album soigné jusque dans les détails : fond clair avec frises en filigrane, cadre entourant les illustrations, crayonnés noirs accompagnants le texte. La note des auteurs en fin de livre nous éclaire sur l’origine de cette histoire, tout en gardant le mystère sur la cueillette du thé des nuages. Au final, un bel album qui sera propice à une lecture complice adulte-enfant.
 

Le thé des nuages, de Mal Peet et Elspeth Graham, Tourbillon, 2010.
56 pages. 11,95 euros.
A partir de 8 ans.

 

 

Category: Albums  Tags: ,
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>