La chanteuse de Vivaldi : journal de Lucrezia, Venise, 1720

 

Lucrezia, une fille de cordonnier, est orpheline. Elle a été recueilli dans un couvent ; hostile par principe aux prêtres, elle développe pourtant de la sympathie pour son maître de chœur Vivaldi qui officie à Venise. La découverte du monde extérieur en compagnie de la cantatrice Anna amène Lucrezia à fréquenter les castrats. Des pages documentaires initient à la connaissance de la vie de Vivaldi.
 
Comme pour tous les titres de cette collection, une présentation soignée qui par la couverture et l’effet coupe-papier évoque bien un document d’époque.

La Chanteuse de Vivaldi : journal de Lucrezia, Venise 1720 de Christine Féret-Fleury.
Gallimard jeunesse, avril 2012. 189 pages. 9,50 euros. A partir de 10 ans.

 

Category: Histoire
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
One Response
  1. Pauline dit :

    Je note! J'adore cette auteur!

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>