Tricot d'amour

Mira et Kévin, le nouveau, sont la risée de leurs camarades, l’une à cause de sa tête à poux et l’autre de ses pulls « flashy » tricotés par sa mémé. Mira n’apprécie pas trop son nouveau voisin de classe car c’est le fils du boucher et franchement, pour elle qui déteste la viande, il n’y a pas pire (des assassins d’animaux !!). Une certaine complicité va naître le jour où Kévin refuse de changer de place malgré l’insistance de la maîtresse qui veut lui épargner les poux. Ils partagent les punitions et doivent faire face aux nombreuses railleries. En dépit de son aversion pour la viande, Mira va, pour son nouvel ami, jusqu’à franchir la porte de la boucherie et rencontrer la mémé, fan de laine qui tricote des pulls de plus en plus bizarres. Mais un jour, Kévin et toute sa famille disparaissent. Les rumeurs les plus farfelues circulent dans la cour de récréation, même Mira s’y met : Kévin aurait été enlevé par un commando végétarien. Au fond d’elle, elle s’inquiète : qu’est ce qui a bien pu arriver ?

Tricot d’amour n’est pas un roman policier, c’est une histoire d’amitié originale, un récit de vie qui croque avec humour et de manière attendrissante le quotidien de deux héros ordinaires. Les enfants ne manqueront pas de s‘y identifier : qui n’a jamais eu de pull excentrique, de lignes à copier ou de moqueries à subir de la part de ses camarades. Mathieu Demore, par ses illustrations naïves mais explicites, permet de suivre les déboires de Mira et Kévin et représente à merveille tous ces non-dits, ces pensées que Mira (et le lecteur) n’ose avouer.

Un vrai plaisir de lecture.

 

Tricot d’amour de Karin Serres (ill. de Mathieu Demore), Rouergue, 2010.
 96 pages. 6 euros. A partir de 9 ans.

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>