Les chiens de la presqu’île

En Bretagne des chiens disparaissent.

Le narrateur se prénomme Childéric. Ses deux parents sont professeurs. Il est enfant unique. Son prénom signifie « puissant à la guerre ». Pendant les grandes vacances ils reçoivent des « grands-parents de substitution ». Ils avaient eu « Mamie Rose » et ses confitures, voici « Grand-Père Signol », un ancien prof d’anglais avec son chien « Lasco » (il va y avoir du poil partout !). Grand-père Signol avec son side-car aussi. Ouest-France, le journal du coin annonce de nouvelles disparitions : « Encore deux chiens disparus dans la région ». Et alors qu’est-ce qu’ils remarquent Childéric et son grand-père Signol de substitution ? Un type louche qui s’éloigne avec un chien…

L’aventure commence. Ils en appellent à Sherlock Holmes et au docteur Watson, pas moins. Ils font la paire. Astucieux ! Nécessaire ! L’enquête n’est pas facile ! Ça, ce sont des vraies vacances !

Les chiens de la presqu’île d’Ahmed Kalouaz. Rouergue, 2012.
148 pages. 9,20 €. A partir de 9 ans.


Category: Policier
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>