Enfantaisie : poèmes à lire et à entendre

Enfantaisie propose des poèmes à entendre et à lire sélectionnés par deux anciens professeurs, connus l’un pour sa grande connaissance de la poésie et l’autre expert en littérature de jeunesse. Il s’agit de présenter une trentaine de poèmes allant de quatre à une bonne vingtaine de vers. Mis-à-part quelques poètes ayant écrit au XIXe siècle comme Lamartine, Rimbaud ou Théophile Gautier, les autres écrivains ont donné leur production au XXe siècle voire au début du troisième millénaire comme Gellu Naum ou Sabine Péglion. Quelques textes sont en prose comme Le martin-pêcheur de Jules Renard.

Les voix de quatre comédiens différents, en évitant la monotonie, permettent de soutenir l’intérêt de l’auditeur pour une écoute globale qui se situe dans la demi-heure. Un jeu de Marabout, bout de ficelle qui en fait se nomme une “kyrielle“ lie tous les textes entre eux. Ainsi le poème de Luc Bérimon qui se termine par le mot “vert“ enchaîne sur le poème Le Lézard de Desnos et  le chien de Gisèle Prassinos dans Qui va là ? précède Autre chien  de Guillevic, ensuite la queue de cet animal est associée à la queue d’une casserole  dans Chahut de Pierre della Faille.

Un calligramme original de Christine Ferry-Pyler sur une page entière sert de récréation entre chaque poème. Un joli moment en perspective pour l’enfant qui aura le plaisir de découvrir le lien ; en classe on a la perspective de voir chaque élève découvrir au moins un lien, vu le nombre de poèmes présents.

Un charmant florilège où nombre de textes ont une légère note comique. Il est bon de préciser que les textes sont tous présents dans un livret solidaire de la couverture de l’ensemble et que chacun d’entre eux a droit à une page entière, le poème est complété en face par un calligramme original. Nombre de modèles de poèmes pourront être repris sur un autre champ lexical, ainsi par exemple des insectes “verbalisés“ de Joëlle Brière dans Insectomania « Je te blatte, (…) je te grillonne,  (…)  je te scorpionne  » on pourra passer aisément aux mammifères avec par exemple «  je te vache, je te cochonne, je te singe … ».

 

Enfantaisie : poèmes à lire et à entendre de Bruno Doucey, Christian Poslaniec et Christine Ferry-Pyler.
Sous la lime, 2012. 75 pages. 22 €.  À l’écoute dès six ans.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
One Response
  1. Yves dit :

    Un peu de poésie et tant dans le texte que les calligrammes, avec une façon originale de lier les poèmes entre eux. Quel bel alliage !

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>