La dragonne de minuit

Lorsque cette histoire commence, le roi Brunoît est sollicité par sa sœur Nour pour soulager son fils Angus, fiévreux. Féru de plantes médicinales, Brunoît concocte une potion et l’administre au malade. Mais celui-ci, au lieu d’aller mieux, voit son état empirer et meurt subitement. Accusé d’empoisonnement, le roi est déchu et banni. Surtout, sa sœur le prévient : si un jour il a un enfant, elle le tuera !

Des années plus tard, l’ex-roi vit dans une demeure reculée au fond des bois. Il a une fille, Mara, âgée de 13 ans, qu’il cache depuis sa naissance afin que sa sœur ne puisse découvrir son existence. Mara découvre un soir de pleine lune qu’elle possède un don exceptionnel propre aux femmes de sa famille : elle peut, la nuit venue, se transformer en dragonne. Commence alors pour elle une aventure riche de nombreuses péripéties…

Un petit roman de fantasy idéal pour les petits lecteurs désireux de découvrir le genre sans se lancer dans un pavé de 500 pages. Les chapitres sont extrêmement courts et donnent beaucoup de rythme à l'ensemble. Les aventures de Mara se dévorent littéralement sans temps morts et emmènent les enfants dans un monde merveilleux où le danger est présent à chaque instant. Une vraie lecture plaisir !

La dragonne de minuit d’Agnès Laroche. Rageot, 2012.
152 pages. 6,45 euros. A partir de 9 ans.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
One Response
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>