La Case de l’oncle Tom

La case de l'oncle Tom de Jean-Pierre Kerloc'h et Aude Samama permet aux jeunes de huit à onze ans d’aborder un grand classique de la littérature de jeunesse et la question de l’histoire de l’esclavage qui lui est liée. Nous suivons pour l’essentiel le parcours tragique de Tom, surnommé “Oncle Tom “ par la fille de son propriétaire. Au moment où commence le récit, celui-ci est vendu pour honorer une dette du riche planteur qui le possède en compagnie d’Henry fils d’Elisa (un jeune garçon). Toutefois Elisa s’enfuit avec Henry vers le Canada.

L’action démarre en 1850 et se termine en 1852 peu de temps avant que n’éclate la Guerre de Sécession, mais il n’est pas fait allusion à celle-ci dans l’ouvrage. Par contre on sait que cette histoire publié en feuilleton en 1852 (puis en livre) aida à sensibiliser un certain nombre  d’Américains à la situation des Noirs au sud des États-Unis. L’illustration occupe une très large place. Des pages entières ou presque entières lui sont consacrées dans des aspects qui peuvent rappeler des peintures de la fin du XIXe siècle.

La Case de l’oncle Tom de Jean-Pierre Kerloc’h et Aude Samama. P’titGlénat, 2012.
40 pages. 14, 50 euros. À partir de 9 ans.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
One Response
  1. Charles dit :

    Нeу very nice blog!

    Feel free tο visit my web-site – Charles

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>