Princesse Corbeau

Chez l’éditeur Hongfei comme La Maison de Yu Ting, l’ouvrage Princesse Corbeau a été sélectionné pour le prix 2013 de la revue L’École aujourd’hui  qui a succédé à la rentrée 2009 conjointement au vénérable Journal des instituteurs (151 années de parution) et à L’Éducation enfantine sa benjamine qui n’avait que 106 ans. 

Princesse Corbeau est un conte original de Wang Yi dans l’esprit des histoires surnaturelles de Pu Songling (蒲松龄) qui vit en Chine sur exactement la période, en France, de l’ensemble du règne de Louis XIV. Sans être excessif le volume de texte n’est pas négligeable pour un album, ainsi il tourne à environ 100 mots par double-page, ce qui écarte l’a priori  toujours possible de lecture pour les petits. Ce préjugé est également partiellement levé par l’aspect de l'illustration qui transpose magnifiquement la dimension de mystère portée par ce conte. En portant secours à un corbeau, un jeune homme, Rong, ignore qu’il vient de faire la connaissance de la princesse des corbeaux pouvant revêtir la double apparence humaine et animale. L’histoire est faite de quelques péripéties qui se terminent par le mariage des deux personnages principaux. 

Une des pistes de réflexion que ce livre dit offrir est l’idée que pour accéder au bonheur, il est nécessaire mais suffisant de lutter contre les apparences.    


Princesse Corbeau de Yi Wang. Hongfei, 2012.
40 pages. 16,20 euros. À partir de 7 ans
Category: Albums
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
One Response
  1. Michel dit :

    Dans « L’école aujourd’hui éléménentaire » n°32 novembre 2012 page 18 des pistes pédagogiques autour de cet album. Revue éditée par Nathan.

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>