La Chance que j’ai ! / Réponds correctement !

 

En 2011, la dynamique maison d’éditions La Joie de lire avait réédité deux titres de cet auteur hongrois, à savoir Incroyable mais vrai et Moi si j’étais grand. Un an plus tard elle propose deux ouvrages de cette même écrivaine, Réponds correctement ! et La Chance que j’ai ! Il est à noter que chez Flammarion dans les années 1990 et chez Corvina en 1974,  le premier était paru sous le titre de Réponds gentiment mon petit ! et le second avait pour nom  Moi, j'ai de la chance ! En près de quarante ans on est passé d’une traduction de Catherine Deloraine à une de Joëlle Dufeuilly. Cette dernière, contrairement à sa précédente, ne traduit que du hongrois au français et on voit qu’elle a su faire le choix d’adapter au plus près du langage des enfants français du début du vingt-et-unième siècle.

Les ouvrages d’Éva Janikovszky  appartiennent au patrimoine international de la littérature de jeunesse. Comme souvent l’auteure met particulièrement bien en scène les frustrations, l’incompréhension et le regard critique des enfants à propos des désirs des adultes et particulièrement de leurs souhaits en direction des jeunes. La Chance que j’ai donne plusieurs exemples en la matière, en se plaçant au départ du côté des croyances de l’enfant sur les attentes des adultes. Réponds correctement ! se moque du contenu de certaines questions revenant souvent dans la bouche des parents et du contenu de la réponse qu’ils attendent forcément du jeune.

Le léger décalage historique dans l’habillement et le mode de vie (années cinquante)  plonge le jeune lecteur dans un monde où à ses yeux il était possible de remettre en cause les parents. On connaît la sensibilité de certains gamins à voir porter une critique envers certaines décisions des adultes, il peut ici rentrer plus vite dans l’esprit du texte car le détour du passé lui permet de se l’autoriser. Le graphisme est proche de celui d’un bambin doué en dessin et pas intéressé par le temps à perdre pour colorier sans laisser de blancs, il appuie le contenu du texte par son style (confirmant que le narrateur est un enfant).

 

La Chance que j’ai ! par Éva Janikovszky et László Réber.
La Joie de lire, 2012. 30 pages. 12,20 euros. À partir de 8 ans.

Réponds correctement ! par Éva Janikovszky et László Réber.
La Joie de lire 2012, 30 pages.12,20 euros. À partir de 8 ans.

Category: Albums
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>