Victoria rêve de Timothée de Fombelle (+ interview vidéo de l’auteur)

Victoria rêve. Elle rêve « de dangers, de poursuivants armés, d’amis qui se battraient pour elle à l’épée, de rivière à traverser à la nage traquée par des ours ». Pour rêver, Victoria n’a que les livres. Il faut dire que sa vie est tout sauf trépidante. Le collège, une grande sœur qu’elle déteste, un père travaillant dans une usine de fabrication de pâtés, une mère au foyer, une maison qui est « comme celle des voisins de gauche, comme celle des voisins de droite et des voisins de derrière ». Bref, rien de bien excitant. Alors quand le petit Jo lui demande si c’est elle qui a emporté les trois cheyennes, elle s’interroge. Et quand elle voit son père rentrer du travail déguisé en cow-boy, la surprise est plus grande encore. Il y a aussi les romans qui disparaissent de sa bibliothèque comme par magie et l’horloge du salon dont on perd la trace du jour au lendemain. Et si, enfin, il se passait quelque chose d’extraordinaire dans l’univers de Victoria ?

Entre deux séries au long cours (Tobie Lolness et Vango), Timothée de Fombelle aime s’offrir quelques respirations avec des one shot plus légers et remarquablement construits. Ce fut d’abord Céleste ma planète, une fable écologiste et futuriste, c’est maintenant Victoria rêve, un roman faisant la part belle à l’imaginaire et narrant l’histoire d’une jeune fille qui « retient son enfance à bout de bras comme un ballon plus léger que l’air. » Une belle écriture, un soupçon d’humour, une pointe d’amour et un adulte qui s’ouvre à la lecture et découvre le pouvoir d’évasion offert par les livres. Que demander de plus ?

Victoria rêve de Timothée de Fombelle. Gallimard jeunesse, 2012.
105 pages. 13,50 euros. Dès 10 ans.

Entretien avec Timothée de Fombelle

Entretien fleuve en plusieurs épisodes.

Cette première vidéo est la réponse à deux questions :
Quand et comment avez vous commencé à écrire ?
Où, quand et comment vous installez vous pour écrire ?

Vos romans se réclament-ils de genres littéraires particuliers ?

Comment intervenez vous dans le milieu scolaire ?

Le CDI et les documentalistes ?

(Source CRDP d'Amiens)

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
One Response
  1. Pauline dit :

    Que du bonheur en effet!

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>