La maîtresse a pleuré trois fois

Hugo a un nouveau copain, Martin. Celui-ci ne répond pas aux questions, ni aux invectives de ses camarades et pour cause, Martin n’est pas français, il n’est arrivé de Chine que depuis six mois. Malgré le barrage de la langue, Hugo partage avec lui de beaux moments de complicité. Mais un jour, Martin ne vient pas à l’école, ce qui fait fondre en larmes la maîtresse. Il a été arrêté avec sa mère et va être expulsé vers son pays d’origine. S’engage alors pour Hugo et sa maman, un combat pour la régularisation de Martin.

Comme toujours dans cette collection, on ne ménage pas le lecteur. Murielle Szac met Hugo face à un vrai problème de société. Il est confronté à la réalité des adultes qu’il ne comprend pas au début (comparaison avec l’expulsion d’un match de foot) mais qu’il va rapidement appréhender avec le centre de rétention. Hugo devra affronter dans un premier temps la peur de l’étranger puis le départ de Martin qu’il vivra comme un véritable déchirement.

Voila un roman qui invite à ouvrir la discussion et à échanger avec les enfants sur un problème hélas devenu quotidien.

La maîtresse a pleuré trois fois de Murielle Szac, Editions Thierry Magnier, 2010.
44 pages. 5 euros. A partir de 9 ans.

 

Category: Vivre aujourd\'hui
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>