Orphée et la morsure du serpent

Lors de son mariage, une épouse est mordue par une vipère en voulant fuir les mots d’amour d’un jeune soupirant. C’est l’occasion pour l’une des invitées de raconter à l’amoureux éconduit l’histoire d’Orphée, fils de la muse Calliope et du roi de Thrace.

Orphée hérita de sa mère un don pour la poésie et l’éloquence. Il envoutait tout le monde grâce à sa lyre, mais seule Eurydice parvint à séduire le jeune homme. Le jour de leur mariage, Eurydice marcha sur un serpent en voulant éviter les avances d’Aristée et mourût sur le coup. Fou de douleur, Orphée décida d’aller chercher sa bien-aimée dans le royaume des morts.

On retrouve dans cet album tous les ingrédients qui ont fait le succès du premier volume consacré à Thésée : dessins (en particulier Cerbère), couleurs, graphies. La légende d’Orphée est racontée à partir d’événements contemporains, ce qui permet une immersion complète du lecteur. Un index des noms cités aide à mieux appréhender les nombreux protagonistes des légendes grecques présents dans le récit.

Un très bel album plein de poésie et superbement servi par les illustrations et la mise en page.
 

Orphée et la morsure du serpent, d’Yvan Pommaux, L’école des loisirs, 2009.
53 pages. 18,50 euros.
A partir de 9 ans.

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>