Kroko

Kathy et Arthur partent pour Bornéo afin de rejoindre leur père. Mais les conditions climatiques exécrables ont raison de l’avion dont ils étaient les deux seuls passagers. Après le crash en pleine jungle, le pilote décide d’aller chercher du secours et les enfants se retrouvent seuls au bord d’un cours d’eau dans l’impénétrable forêt de Bornéo. Le père, prévenu de l’accident, part à leur recherche aidé de deux indiens dayak. Mais il ignore que la zone où l’avion s’est écrasé est le terrain de chasse du roi des crocodiles marins…

A la fois récit d’aventure et hommage aux dents de la mer, Kroko allie suspense et action débridée. La jungle de Bornéo est ici humide et poisseuse à souhait. Les descriptions fonctionnent à merveille et l’environnement pesant et sauvage est parfaitement rendu. Attention toutefois, l’auteur ne fait pas dans la dentelle et les âmes sensibles pourront être « secouées » par certains passages. Mais après tout, il est tellement agréable de se faire peur !

Stéphane Tamaillon dépoussière la robinsonnade, ce genre littéraire considéré parfois comme un sous-roman d’aventure. Il marie la trame classique des enfants abandonnés à leur sort avec des considérations écologiques et la dénonciation des conditions de vie des autochtones. Un roman moderne, percutant et diablement efficace.

 

 

 

Kroko, de Stéphane Tamaillon, Seuil Jeunesse, 2010. 140 pages.
8.50 euros. Dès 11 ans.
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>