Je ne t'oublierai jamais

Yaël vit avec ses parents à Jérusalem. En ce premier jour des vacances d’été elle a des projets plein la tête et les prépare activement avec sa meilleure amie Dafna. Mais le bonheur est de courte durée. Un terrible attentat vient d’être perpétré au cœur de la ville et son grand frère Noham fait partie des victimes. Le monde de Yaël s’effondre, ses parents sont submergés de douleur. Au fil des semaines, la pitié du monde qui l’entoure et le manque de réaction de sa mère commence à agacer la jeune fille. Elle voudrait tant retrouver son monde d’avant. Mais c’est loin d’être le cas, ses parents n’ont rien trouvé de mieux pour tenter de se reconstruire que de déménager à Névé Shalom Waahat as-Salam, un village où juifs, musulmans et chrétiens vivent ensemble en paix. Yaël ne peut retenir sa colère : comment peuvent-ils vouloir aller vivre avec des palestiniens alors qu’ils sont responsables de la mort de son frère ?

Florence Cadier nous propose une immersion dans ce village de Névé Shalom qui existe vraiment depuis plus de quarante ans entre Ramallah et Jérusalem. Les communautés juives, musulmanes et chrétiennes tentent d’y inculquer la tolérance, la fraternité et le respect des autres aux enfants du village. Le travail de deuil de Yaël, de la révolte, de la haine au pardon en passant par cette peur d’oublier, y est abordé avec délicatesse et justesse. On ne peut que ressentir les émotions qui assaillent la jeune fille.

Un récit poignant et réaliste entre violence et espoir.

Je ne t’oublierai jamais de Florence Cadier, Folio junior, 2010.
119 pages. 5 euros. A partir de 11 ans.

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
One Response
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>