Charlemagne, entre histoire et légendes

Charlemagne aurait inventé l’école d’après une chanson : « histoire ou légende ? « Info ou intox » ? Déjà un compte à régler avec lui si c’est vrai. Ça vaut le coup de se pencher sur la question. Qui c’était d’abord ce Charlemagne ?
Et qui ne connaît pas Pépin et Berthe aux grands pieds ? Et Aliste ? Les chats-huants ?

Les gens ne sont pas toujours ceux qu’on croit qu’ils sont !
Charlemagne c’est comme qui dirait le « grand Charles » (plus tard il y en eut un autre plus près de nous).
Poison. Sombre forêt. Bêtes sauvages. Guerriers. Combats. Pour les arrêter le roi donne la main de sa fille à son ennemi si valeureux qu’il la mérite ! Même au prix d’une décapitation. Et on remballe les lances et les épées.
"Sinon mon ennemi je lui fais brouter sa moustache". (Page 39)

Manquent plus que les Sarrazins et Roland de Roncevaux. Il va souffler dans son cor. Vous le connaissez lui, non ?
 
 

Charlemagne, entre histoire et légendes de Michel Cosem.
Sedrap, 2012. 63 pages. 6,30 euros. A partir de 9 ans.
 
 

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>