J’ai tué l’océan

Pridi est un jeune chenapan. Il fait subir à tous les habitants de son village les pires farces et ceux-ci commencent à le détester sérieusement. Mais un jour, il décide de se rendre de l’autre côté de l’Ile, afin d’observer le vieux Kukrit qui fait la curiosité de tout le monde. Vingt ans auparavant, une vague scélérate lui a enlevé sa femme et son fils. Et depuis, chaque jour, il tue l’océan. La rencontre des deux individus se fait justement sur cet océan que Kukrit est allé insulter en pleine nuit alors que Pridi dormait dans sa pirogue…

Un livre étonnant qui met en présence deux individus qui n’étaient pas destinés à se rencontrer. Cet ouvrage est à réserver à nos lecteurs les plus assidus et amateurs de vocabulaire soutenu. La morale est à deviner, voire à inventer. Un avantage pour ceux qui ont de l’imagination à revendre ! 

J’ai tué l’océan de Jean-François Chabas. L’école des loisirs, 2012.
93 pages. 8,70 euros. A partir de 10 ans
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>