Le pêcheur et le cormoran

Il était une fois un cormoran qui cherchait un endroit où habiter. Rejeté par les mouettes, il commença à remonter tristement la rivière Li. Par chance, les poissons y pullulaient, ce qui lui permit de se nourrir facilement. Mais un jour, il en attrapa un trop gros et faillit s’étrangler. Un pêcheur se précipita à son secours. C’est ainsi que fut inventée une méthode de pêche encore pratiquée en Chine aujourd’hui mais c’est aussi et surtout ainsi que le pêcheur et le cormoran devinrent les meilleurs amis du monde. 

Il y a d’abord l’objet-livre en lui-même. Format à l’italienne, dos toilé, joli grain de papier. Puis il y a le dessin de Stéphane Sénégas. Aérien, tout en finesse. Certes avare de décors mais avec comme d’habitude cette grande précision dans le mouvement et les postures. Une signature graphique reconnaissable au premier coup d’œil. Très peu de texte mais ce n’est en aucun cas un problème. Pas la peine dans rajouter lorsque les illustrations sont aussi expressives. C’est beau, simple, épuré, tout en douceur. A découvrir d'urgence, quoi.


Le pêcheur et le cormoran de Stéphane Sénégas. Kaléidoscope, 2013.
36 pages. 14,50 euros. A partir de 5 ans.

 

 


 

 

Category: Albums
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
One Response
  1. Noukette dit :

    J'aime énormément le coup de crayon de Stéphane Sénégas… Celui-là il me le faut !

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>