Émilie : une fille qui décoiffe

Voici l’histoire d’une jeune femme rousse un peu grassouillette. Avec sa très large chevelure, Émilie met très longtemps à laver ses cheveux et si elle ne le fait pas il est à craindre que la chute de ses pellicules ressemble à une chute de neige. En Europe le marché de l’emploi lui est fermé aussi elle s’embarque pour l’Afrique ; si elle peut se réjouir de faire fuir les lions ébahis par un personnage qui leur en impose par sa crinière et d’être vénérée comme déesse par les  habitants d’un village perdu, elle comprend bien que cela a toujours rapport avec sa singularité. De retour en Europe, elle croise à la descente de son avion un créateur de mode, Mortimer, qui en fait la femme de sa vie et qui crée pour elle des vêtements qu’elle porte en tant que mannequin. 

Les couleurs choisies pour l’illustration sont le rouge, le noir et l’ocre et par le dessin l’auteur explicite de façon très humoristique le texte. Bien que peu dense au niveau du texte qui ne couvre qu’une page sur deux, cet album peut être exploité avec des élèves de cycle III dans le cadre d’une recherche de titres qui évoque la difficulté rencontrée lorsque l’on est différent ou les histoires qui proposent un héros aux cheveux roux.  Dans une autre optique cet ouvrage a une place de choix dans une sélection de titres où l’on verrait que l’illustration remplit un rôle différent selon les titres. 

 

Émilie : une fille qui décoiffe de L., Fred. Talents hauts,  2011.
40 pages. 13 euros. De 5 à 11 ans.

 

 

 

Category: Albums
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>