Yves, captif des pirates

Yvon, 14 ans doit quitter la Martinique pour rejoindre son oncle Simon à Saint-Malo afin de le seconder dans la draperie familiale. Le jeune homme embarque donc en ce jeudi 14 avril 1718 sur la « Belle Poule », un trois-mats faisant commerce entre l'île à sucre et la Bretagne. La traversée va durer huit semaines et pour s'occuper Yvon rédige un journal de bord.

Alors que le bateau est obligé de faire escale sur une île à cause d'une voie d'eau dans la coque, il est attaqué par des pirates. Commence pour le jeune homme un drôle de voyage à travers les Caraïbes où, devenu prisonnier, il découvre la dure vie de marin : promiscuité, manœuvres difficiles, attaques de navires, maladies, éléments déchaînés…

A travers les mots d'Yvon, Dominique Joly dépeint avec réalisme la vie quotidienne à bord d'un navire pirate. Rien n'échappe au lecteur, des combats sanglants contre un navire espagnol aux opérations de chirurgie en passant par les soirées de beuverie. Si l’immersion dans l’univers maritime est totale, les termes spécifiques à la marine sont  expliqués dans un glossaire en fin d’ouvrage. La présentation, le papier jauni et mal découpé rendent l'aspect journal de bord plus que crédible. La chronologie et le documentaire qui complètent le témoignage d’Yvon permettent au lecteur d'approfondir ses connaissances.

Un roman idéal les amateurs d'aventures.
 
Yves, captif des pirates – avril-août 1718, de Dominique Joly, Gallimard jeunesse, 2010.
144 pages. 8,50 euros. A partir de 10 ans.


You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
One Response
  1. Pauline dit :

    Rha, il faut vraiment que je me lance dans cette collection !

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>