Les Familius T4 : Recettes de familles

Voici quarante-six gags en une planche, après une présentation très humoristique des quatre enfants (en gros de 1 à 10 ans) accompagnés de leur père et mère. Il s’agit de comiques de situation tous de bon goût, même s’ils sont parfois tirés de bévues de l’un des six personnages. Il y a également à la marge des ressorts autour de jeux de mots (comme "bruler de découvrir la fin du livre" alors que le bébé a mis le feu en manipulant une bougie). Ce qui fait l’intérêt de ces histoires en cinq à huit vignettes, c’est que le sujet en est renouvelé sans cesse et toujours de l’ordre du plausible, qu’il soit assez nouveau (comme le jeu de Jacques a dit) ou déjà bien présent (mais attaqué sous un angle particulier) dans le patrimoine du dessin ou de la BD d’humour : le choix des lunettes (ici du père), le gâteau raté (là de la mère), l’écriture sur le mur, les cris du petit frère. 

Symboles dessinés et onomatopées font des apparitions fréquentes dans des contextes explicites, si bien que cette série permet une bonne familiarisation à ces aspects spécifiques du code de la BD. 

Bien que paraissant en prépublication dans la revue "Famille chrétienne", ces planches ne renvoient pas à une morale chrétienne et rares sont les situations se référant à la religion (comme la messe de minuit). Les couleurs agréables et le graphisme, s’il était légèrement moins arrondi, renverrait à celui de Martial en œuvre dans le "Pilote" des années soixante qui s’adressait à des jeunes lecteurs.      


Les Familius T4 :  Recettes de familles de Nicolas Doucet.
Artège, 2012. 48 pages. 11 euros. À partir de 8 ans.

 

 

 

Category: BD
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>