Jean Moulin, héros de la Résistance

Une réédition de 2009 qui n’a été ni enrichie ni corrigée, ce qui est bien dommage car tout ce qui touche les raisons des conditions dans lesquelles Jean Moulin a été arrêté tiennent de la mauvaise fiction ; certes Bertrand Solet reprend ce qu’il a lu dans des ouvrages de vulgarisation, mais sur un point aussi sensible on ne peut se contenter de la lecture de ces ouvrages, il faut aller vers des livres d’historiens pour pouvoir fournir une information certes simple mais non dénuée de vérité aux jeunes. Depuis la parution de "La Diabolique de Caluire" en 1999, on ne peut plus s’autoriser ce genre d’affirmations. Le reste du contenu se lit de façon fluide, un peu comme un roman d’espionnage avec un réel souci pédagogique de fournir des informations à l’intérieur du récit qui permettent de mieux en saisir le sens. 


La partie documentaire est bien faite, elle propose en particulier des témoignages et une chronologie. Comme quasiment toujours dans ce type d’ouvrages, on offre une iconographie de taille fortement réduite, inexploitable à l’observation autre que superficielle. Une carte des maquis sur le territoire hexagonal en pleine page aurait été un minimum, pour rajouter une photographie ridiculement petite et totalement illisible de ce fait, on a réduit la carte de France de 25 % ; on a donc ainsi 2 documents largement inexploitables. Dommage.

 


Jean Moulin, héros de la Résistance de Bertrand Solet. Oskar, 2013.
104 pages. 9, 95 euros. À partir de 10 ans.

 

 

 

Category: Histoire
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>