Une nuit d’angoisse

La veille de la rentrée tout peut arriver ; en moins de soixante pages vous saurez tout sur le cas Tomy. Pour s’endormir ce soir là il ne compte pas les moutons mais les kangourous et cela ne suffit pas. Tomy parvient à se raconter son cauchemar avant de l’avoir fait !

Pourquoi sa mère lui a-t-elle dit : « et fais de beaux rêves ! ».
C’était comme de souhaiter une bonne nuit à un condamné à mort la veille de son exécution. (Si c’est un lundi celui-ci constatera : « Tiens encore une semaine qui commence bien ! »)

Mais c’est la veille de la rentrée dans un nouvel établissement pour Tomy : pas de la rigolade ! Lui il est « mort de trouille »…

Et s’il s’enfuyait tout seul dans la nuit ?

Une nuit d’angoisse de Clément Bouvier. Oskar, 2013.
60 pages. 7,95 euros. A partir de 9 ans.

 

 


 

 

 

Category: Policier
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>