La vie funambule

Le premier volet de l’ouvrage contient une douzaine de poèmes de quatre à huit vers commençant par "Si un jour" tel que :

"Si un jour
L’infini te semble trop étroit
N’oublie pas
D’arroser les géraniums
"

La deuxième partie de l’ouvrage propose d’aller au-delà des apparences et de respecter la Nature dans une suite de poèmes largement plus longs que ceux de la première moitié du livre. On retient en particulier la douleur du poète à devoir couper un arbre, en voici le derniers tiers :
 

« Un meurtre en pleine tête
Une scie en plein cœur
L’huile de la chaîne
A tracé des égratignures
Comme des fleurs en sang
Sous la verrière de l’automne
».  

Nous avions déjà évoqué "Paroles de pommes" de Lucie Spède et Émile Garroy chez le même éditeur. Dans ces deux ouvrages aux riches illustrations sont proposées, dans les pages finales et pour presque chaque texte, des pistes très intéressantes d’exploitation pédagogique.

La vie funambule de Bernard Montini, Luc Carpentier et Luce Guilbaud.
Couleur livres, 2013. 44 pages. 9,00 euros. À partir de 9-10 ans.

 

 


 

 

Category: Poésie
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>