Cette histoire qui a fait l’Alsace T9 : Allons enfants (1792-1815)

Voici l’album de la série le plus en phase avec l’histoire nationale par son contenu qui voit évoquer la réunion des dernières enclaves de l’Empire romain germanique (dont Mulhouse), les généraux alsaciens de la Révolution et de l’Empire (avec des vignettes où l’action se situe en Vendée et Égypte),Madame Sans-Gêne autant alsacienne que son général de mari, les problèmes religieux, les invasions de 1793, 1813-1814 et 1815, l’enlèvement du duc d’Enghien, les conséquences du blocus continental, l’installation du télégraphe…

Le rôle de Schulmeister dit “l’espion de l’Empereur“ (longtemps installé à Strasbourg) dans le succès des armées de Napoléon à Ulm est développé en trois images. Le dessin très fouillé se réfère à un patrimoine que le lecteur est invité à aller découvrir en fin de volume ainsi qu’aux portraits des personnages historiques et le texte reprend des phrases attestées. Francis Keller est décédé alors qu’il venait de terminer la vingtième planche de cet album, aussi trois pages finales rendent hommage à ce dessinateur à qui on doit une série Les Aventures de Martin Keller qui dépeignait magnifiquement l’Alsace du XVIe siècle. 

Cette histoire qui a fait l'Alsace T9 : Allons enfants (1792-1815) de Marie-Thérèse Fischer, Francis Keller et Christophe Carmona. Éditions du Signe, 2012. 48 pages. 12,80 euros. À partir de 10 ans.

 

 

Category: Albums
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>