SOS WWF

Réglisse, la petite chienne de deux ans, s’est arrangée pour passer le week-end à la maison, pendant que Christine, la maman et les deux petits maîtres, Toni et Julia, sont partis chez l’oncle Robert. En effet, deux humains, un grand en salopette bleue et une toute petite bonne femme « ronde comme une andouille », sont venus visiter SA maison quand la famille était sortie. Réglisse se fait donc un devoir de garder la demeure. Et, pas manqué, les deux inconnus arrivent en fin de matinée. Ils commencent à s’installer et partent rechercher « les autres ». Gladys, la petite bonne femme, a parlé « d’eux quatre et des bêtes ». Réglisse, dépitée, rencontre Grobèbe, le matou des voisins. Elle lui fait part de ses soucis et Grobèbe lui propose son aide. Peu de temps après, le couple revient et des perroquets sont extraits de la voiture-épave. Il s’agit de Kiki et de Koko. Mais qui sont donc les autres animaux annoncés ? Jojo, le grand en salopette et Gladys sont sur le point de les décharger…

Lorsqu’une petite chienne intelligente et un horrible chat roux s’unissent contre l’adversaire. C’est ainsi que nous suivons Réglisse et Grobèbe dans une affaire qui va les confronter à des trafiquants d’animaux protégés. Jean-Louis Jouanneaud, nous donne à dévorer un récit palpitant, dont le narrateur n’est autre que la petite chienne. Elle nous fait part, en outre, de sa vision et de son appréhension du monde des humains et de ses difficiles relations avec les autres animaux (le chat et les perroquets). Autre point important, l’humour est omniprésent et joue notamment sur l’opposition « naturelle » de la chienne et du chat obligés de coopérer pour mettre fin aux agissements des deux affreux jojos.

L’ensemble sonne juste et nous rentrons avec délice dans l’univers de ces deux nouveaux amis. L’intrigue, elle, est suffisamment élaborée pour « accrocher » le jeune lecteur.

SOS WWF, Jean-Louis Jouanneaud, ill. de Guillaume Trannoy, OSKAR jeunesse, 2008.
120 pages. 7,95 €. De 8 à 88 ans.

 

PS : Réglisse et son voisin Grobèbe ont connu une seconde aventure intitulée SOS trafic chats où, comme le titre l'indique,  les deux compères ont dû affronter des trafiquants de peaux de chats.


 

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.