Prunelle, la fille du Cyclope

Prunelle, fille du cyclope Argès et de la muse Melpomène, découvre avec une certaine anxiété sa nouvelle école sur le Mont Olympe. Mais très vite elle se lie d’amitié avec deux nouveaux camarades de classe, le demi-dieu Héraclès et Astérion le minotaure. Ces garnements, en jouant avec les éclairs de Zeus, vont déclencher le courroux du roi des cieux. Leur punition sera la hauteur de leur forfait. Pour expier leur faute, les trois enfants doivent accomplir quatre quêtes épiques. Une grande aventure commence pour eux, qui les mènera de la grotte de la méduse Gorgone aux mondes souterrains d’Hadès en passant par le fond des mers ou encore l’île de la magicienne Circé.

Prunelle la fille du Cyclope propose une découverte de la mythologie grecque très éloignée de ce que les enfants ont l’habitude de voir dans les documentaires. Les auteurs mettent en scène les dieux à travers une aventure ébouriffante se déroulant à 200 à l’heure. Le ton se veut léger, l’humour et l’action prenant le pas sur les considérations « encyclopédiques », même si les deux doubles pages finales apportent des éclaircissements fort intéressants sur les différents personnages qui apparaissent tout au long de l’album.

Une BD dont le but premier est le divertissement mais qui permettra aussi aux jeunes lecteurs peu intéressés par les divinités grecques de découvrir leur univers grâce à une approche plus ludique et « accrocheuse » que ce que l’on a l’habitude de leur proposer.

Prunelle, la fille du cyclope, de Vicky Portail-Kernel et Cédric Kernel, Ankama, 2010.
78 pages. 13,90 euros. Dès 9 ans.

 

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>