Tag-Archive for » cazenove «

Les petits Mythos T1 : Foudre à gratter

Ah, les grands héros la mythologie grecque ! Des êtres légendaires qui ont multiplié les prouesses toute leur vie durant. Mais quid de leur jeunesse ? Les poètes qui les ont honorés avec ferveur ont souvent passé sous silence l’enfance de ces personnages mythiques. Peut-être tout simplement parce qu’ils n’ont pas de quoi être fiers de leurs premiers exploits… Prenez Totor le minotaure et Atlas, le futur géant, par exemple. En voila deux qui ne brillent pas par leur intelligence, loin s’en faut. Et que dire de la superficielle Aphrodite, du poissard Ulysse ou encore du maigrichon Hercule, incapable d’accomplir le moindre travail. Tous enchaînent les bêtises sous les yeux fatigués d’un Zeus au bord de la dépression…

Cazenove et Larbier ont eu la bonne idée d’aborder la question de la mythologie sous l’angle de l’humour. Des gags en une planche efficaces et permettant de parler de manière détournée du mythe de Sisyphe, du portail de Delphes ou encore de la guerre de Troie. Voila donc une façon originale de découvrir avec légèreté quelques références aux héros de la Grèce antique avant, pourquoi pas, de se lancer dans la lecture intégrale de l’Iliade et de l’Odyssée.


Les petits Mythos T1 : Foudre à gratter de Cazenove et Larbier. Bamboo, 2012.
46 pages. 10,60 euros. Dès 9 ans.

 

 

 

 

 

Les Super Sisters T1 : Privée de laser

Wendy et Marine, les deux sœurs aussi insupportables qu’attachantes imaginées par Cazenove et William nous reviennent dans une série dérivée (un spin off comme disent les anglo-saxons) où elles enfilent leurs super costumes pour devenir de super héroïnes. Au programme de ces quelques histoires courtes, un robot géant qui menace de détruire la ville, des aliens envahisseurs, une reine malfaisante qui pollue l’océan, une horde de zombis, un dragon frappé par une malédiction ou encore un T-Rex souffrant de problèmes dentaires. Dans cette vie parallèle, les sisters restent fidèles à elles-mêmes. Elles se chamaillent toujours autant, la cadette Marine se comportant comme d’habitude en petite peste n’en faisant qu’à sa tête pendant que sa grande sœur veille sur elle en râlant.

Graphiquement, les habitués de la série originelle retrouveront leurs marques sans aucun problème. Seule petite différence, l’action étant ici beaucoup plus présente, les sisters multiplient les acrobaties et les mouvements, ce qui rend leurs attitudes plus proche du dessin animé que de la BD.

Avec cette série dérivée qu’il présente comme une « parenthèse 100% délire », les auteurs se font plaisir en rendant à leur manière un hommage appuyé aux comics américains qui ont bercé leur jeunesse. Un titre bon enfant et divertissant qui ravira les jeunes lecteurs fans de Marine et Wendy en attendant la sortie du sixième tome de la « vraie » série prévu à l’automne.

Les Super Sisters T1 : Privée de laser, de Cazenove et William, Éditions Bamboo, 2011. 46 pages. 10,40 euros. Dès 8 ans.