Tag-Archive for » chabas «

Le farfadet

« Le farfadet » commence par « -mon petit gars, tu perds des boulons… » et se termine sur ce mot : « rhinocéros » !
Entre les deux il y a plein de mots dans des phrases. Mais avant, un coup d'œil sur la dédicace. Si elle ne vous ouvre pas grand les portes de la lecture…! Qu’est-ce qui le fera ? Peut-être le petit texte en exergue de 1898 ?

Attention aux mots du farfadet : « intransmissibilité » (un gros mot), « innée », « insouciance », « intempérance » (un de ses traits de caractère principaux), « intangible »… Le farfadet, qui est espiègle, est aussi immortel et « nyctalope »… Petit, avec des rêves de grandeur mais il a des démons, le gin par exemple. En mer il parle avec les mouettes mais il ne faut surtout pas que les humains le voient. Jamais. (Sauf une petite fille enfermée dans la cave par ses parents pour la punir.) « La Maîtresse » veille sur le farfadet farfelu. Il parle aussi avec les orques et autres espèces mais il ne reconnaît pas un mâle d’une femelle. Ni une femelle d’un mâle d'ailleurs !

Croyez-vous à la magie ? Au pouvoir ? Est-ce que « La Maîtresse » règne sur le farfadet ? Réponse dans le livre…Neuf dizaines de pages. A peu près.

 

Le farfadet, de Jean-François Chabas, L’école des loisirs, 2011.
92 pages. 9,00 euros. Dès 9 ans.

 

Les lionnes

Elles sont deux. La mère et la fille. Elles ont quitté la harde. La mère décide d’attaquer un camp d’ouvriers du chemin de fer. Les hommes ont tué ses sœurs l’année précédente. Les lionnes vont faire un vrai carnage : sept morts et cinq blessés. Mais la fille n’en sort pas indemne. Elle a été touchée par une balle.

Commence alors le combat d’une mère qui cherche à protéger sa fille. Jusqu’au bout…

Ce très court roman (55 pages) sonne comme un coup de poing à l’estomac. Ce texte inclassable ressemble parfois à un documentaire animalier. C’est aussi une réflexion philosophique sur le sens de la vie. Mais c’est surtout une définition parfaite de ce qu’est l’instinct maternel.

Tout simplement bouleversant.


 Les lionnes, de Jean-François Chabas, L’école des loisirs, 2009. 55 pages. 7,50 euros. Dès 9 ans.