Tag-Archive for » dargaud «

La Ribambelle reprend du service !

La Ribambelle a 50 ans ! C’est en effet en 1962 que Roba, le papa de Boule et Bill, a réalisé la première aventure de cette bande de gamins altruistes et forts sympathiques. Aujourd’hui, la série est relancée par Zidrou (scénario) et Krings (dessin). Les protagonistes et leur environnement n’ont pas changé. La Ribambelle est toujours composée de Phil, le leader charismatique, d’Archibald le fantasque écossais, de Dizzy le jeune trompettiste noir, de Grenadine, l’indispensable fille de la bande et des jumeaux asiatiques Atchi et Atcha, les spécialistes en arts martiaux. Les Caïmans, ces garnements menés par le terrible Tatane, sont eux aussi de la partie dans ce nouvel album. Toujours plus bêtes que méchants, ils finiront, comme d’habitude, lamentablement vaincus par la Ribambelle.

Aux pinceaux, Krings a l’intelligence de ne pas se muer en copiste. Certes, l’univers mis en place par Roba se reconnaît au premier coup d’œil, mais en reprenant la série, le dessinateur a su garder sa propre identité graphique.

Si l’on devait soulever quelques réserves, elles concerneraient le scénario. Trop fidèle à l’original, ce dernier reste dans l’ensemble fort policé et semble terriblement daté par rapport à la production jeunesse actuelle. Phil et les siens sont sans doute trop sages, trop pétris de bons sentiments pour emporter l’adhésion des lecteurs d’aujourd’hui. Il n’empêche, cette reprise quasi « patrimoniale » est l’occasion de faire découvrir à un nouveau lectorat une série phare du journal de Spirou des années 60. Rien que pour cela, la Ribambelle mérite que l’on s’attarde sur son cas.

 

La Ribambelle T7 : La Ribambelle reprend du service  de Zidrou et Krings.
Dargaud, 2011. 48 pages. 10,45 euros. Dès 9 ans.

 

 

 

 

Category: BD  Tags: , , , , ,  3 Comments

Une épatante aventure de Jules T6 : Un plan sur la comète

L’heure est grave ! La terre est menacée à court terme par une comète qui, si elle venait à s’écraser, risquerait de faire disparaître toute l’humanité. Jules et son amie Janet sont prévenus de la catastrophe à venir par leurs amis extraterrestre Tim et Salsifi. Ces derniers les emmènent sur la Lune afin de convaincre le conseil interstellaire de détourner la comète de sa trajectoire. Mais les membres du conseil, effarés par la façon dont les humains exploitent sans état d’âme les richesses de leur belle planète, ne voient pas l’intérêt de les sauver. A moins que les hommes fassent enfin preuve de bonne volonté et cessent de maltraiter la Terre qui les accueille. Pour Jules et Janet, la mission est simple : s’ils parviennent à empêcher un riche industriel de mettre en œuvre l’exploitation de gisements pétrolifères au pôle Sud, l’humanité sera sauvée. Dans le cas contraire, la catastrophe deviendra inévitable…
    
Comme d'habitude, Emile Bravo veut faire réfléchir ses jeunes lecteurs. Après la maladie, le clonage ou la mort, il aborde cette fois-ci la question de la place de l'homme dans l'univers. Le message est humaniste et écologique mais il cherche aussi à responsabiliser les enfants en leur faisant prendre conscience que nous sommes tous garants de la survie de notre planète. Pour autant, le propos n'est pas moralisateur. Les aventures de Jules sont toujours marquées par les situations cocasses, la pertinence des dialogues, la modernité du ton et l'humour omniprésent.

Entre sérieux et légèreté, cette série jeunesse d'une rare qualité brille par sa finesse et son intelligence. A mettre sans hésiter entre toutes les mains !

Une épatante aventure de Jules T6 : Un plan sur la comète, d’Emile Bravo.
Éditions Dargaud, 2011. 78 pages. 14,95 euros. Dès 10 ans.

 

 


 

Category: BD  Tags: , , ,  2 Comments

Abélard T2 : Une brève histoire de poussière et de cendre

Abélard, le poussin naïf et rêveur, poursuit son périple vers l’Amérique. Pourquoi l’Amérique ? Parce que c’est là-bas qu’a été inventée une machine à voyager dans le ciel et qu’il compte bien, grâce à cette machine, cueillir un bouquet d’étoiles pour la belle Épilie. En chemin, il rrencontre Gaston, un ours bourru avec lequel il se lie d’amitié. Après avoir traversé tout le pays, les deux compères arrivent au port d’où partent les bateaux pour l’Amérique. Sans un sou, Abélard doit embarquer clandestinement. Mais la traversée ne sera pas pour lui un long fleuve tranquille… 

Suite et fin de ce diptyque qui n’hésite pas à sortir des sentiers battus. Entre poésie, philosophie et mélancolie, l’album se révèle surtout d’une insondable tristesse. La dureté du monde, sa violence, son injustice et sa stupidité sont soulignés avec une rare finesse à travers la destinée de cet adorable poussin. Le propos n’est pas joyeux, loin de là, mais la douceur des dessins rend cette histoire particulièrement touchante.
 
Émouvante, intelligente et d’une grande profondeur, cette fable au goût amer est à l’évidence une des plus remarquables BD jeunesse publiées cette année.      
 
 
 
Abélard T2 : Une brève histoire de poussière et de cendre, d’Hautière et Dillies.
 Éditions Dargaud, 2011. 64 pages. 13,95 euros. Dès 10 ans.
 
 
 
 
 
 

 

Category: BD  Tags: , , , ,  6 Comments

Abélard T1 : La danse des petits papiers

Abélard est un poussin rêveur qui, ayant toujours vécu dans le marais où il est né, se demande si « ailleurs, c’est bien aussi ? ». La rencontre furtive de la belle Épilie va bouleverser son existence. Pour séduire la jeune fille, il décide d’aller lui décrocher la lune. Et quand il apprend que les américains viennent d’inventer une machine permettant de voler dans le ciel, il prend la direction du pays de l’oncle Sam, loin, très loin vers l’ouest. En chemin, il rencontrera des saltimbanques, un ours mal léché prénommé Gaston et surtout la dure réalité du monde des adultes.
 
Avec Abélard, Dillies et Hautière proposent une fable au goût amère où la confondante naïveté d’un poussin est mise à rude épreuve par la bêtise de certains de ces congénères. Heureusement, l’album est traversé par quelques fulgurances poétiques venant contrebalancer la rudesse du monde que découvre Abélard.

Au final, nul doute que les petits lecteurs sauront apprécier à sa juste valeur ce road trip animalier touchant, pétri de finesse et d’intelligence. Et puis comment ne pas craquer pour ce petit poussin que l’on a envie de prendre sous son aile pour l’aider à affronter les nombreux obstacles qui ne vont pas manquer de se dresser sur sa route ?  
  
A noter que le voyage d’Abélard devrait se terminer dans un second tome à paraître l’année prochaine.

Abélard T1 : La danse des petits papiers, d’Hautière et Dillies.
Éditions Dargaud, 2011. 64 pages. 13,95 euros. Dès 10 ans.

 

 

Category: BD  Tags: , , ,  6 Comments

Okhéania T1 : Le tsunami

Jon et Jasper vivent sur Okhéania, une planète entièrement recouverte d’une épaisse végétation, si épaisse qu’elle est comparable à un océan. Ils habitent avec leurs familles sur le Vagabond, un « vaisseau village » naviguant sur les flots de feuilles. Surpris par un tsunami alors qu’ils sont en train de surfer sur les vagues végétales créées par les vents et les courants, les deux amis disparaissent dans un tourbillon.  Sauvé in extremis  par le Poséidon, un navire royal, Jasper est aussitôt fait prisonnier car on le considère comme un espion à la solde des terroristes ayant enlevé la fille de l’Impérator. De son coté, Jon, après avoir sombré dans les profondeurs d’Okhéania, est recueilli par la jeune et jolie Tania. Pour les deux amis séparés par le tsunami, une odyssée au long cours commence…

BD d’aventure où se mêlent action et courses poursuites échevelées, Okhéania présente également un univers d’une incroyable richesse. Entre fable écologique, récit post-apocalyptique et inspiration steam-punk (notamment pour les vaisseaux qui voguent sur la canopée) cette série possède tous les ingrédients pour plaire aux jeunes lecteurs en quête de sensations fortes.

La dessinatrice Alice Picard a travaillé pour les studios d’animation Disney et elle a gardé de cette expérience un trait souple et une vraie facilité à reproduire les mouvements des personnages lors des scènes d’action. De plus, ses représentations des décors naturels sont tout simplement somptueuses.   
Si ce premier volume ne fait que présenter succinctement l’univers si particulier d’Okhéania, l’intrigue va par la suite gagner en épaisseur. Alors que le 4ème volume vient de sortir, la série devrait se conclure définitivement au prochain tome.

Un titre à conseiller ? Et comment !

Okhéania T1 : Le Tsunami, d’Éric Corbeyran et Alice Picard, Éditions Dargaud, 2008.
86 pages. 12,95 euros. Dès 9 ans.

 


 

Le crochet à nuages : une aventure en pays Dogon

Au pays Dogon, la sécheresse est devenue telle qu’elle menace les cultures. Les anciens ont demandé au chacal si la situation allait s’arranger mais les traces laissées par l’animal sur la table de divination ne laissent espérer aucune amélioration. En dernier recours, la société des masques décide d’organiser une cérémonie censée appeler la pluie. Pour le jeune Amkala, le problème vient du crochet à nuages, ce totem chargé d’arrêter les nuages pour que la pluie tombe. Son meilleur ami Iéména lui suggère que le crochet, planté sur l’autel du Binou, n’est pas placé au bon endroit. Le prenant au mot, Amkala décide d’arracher le crochet et de partir sur la colline pour l’envoyer directement dans le ciel. Mais rien ne va se passer comme prévu et le totem va être volé ce qui, pour les villageois, est une catastrophe…

Pour ce premier titre de la collection Géo en Bande dessinée, Béka et Marko proposent un magnifique voyage au pays Dogon. L’occasion de découvrir les traditions de ce peuple fascinant. Mode de vie, habitat, croyance, rôle de la caste des brigands mais aussi endogamie et petits trafics liés au tourisme, les éléments sont distillés au fil de l’aventure et s’insèrent parfaitement dans le scénario. Celui-ci, très linéaire, est facile à suivre et bien construit. 
   
Le trait de Marko restitue à merveille le plateau, la falaise et la plaine, ces trois types de paysages qui caractérisent cette région du Mali. Les couleurs, à la fois chaudes et douces, sont particulièrement réussies. Bref, un album idéal pour les jeunes lecteurs de BD qui veulent concilier aventure et découverte du monde.

Le crochet à nuages : une aventure en pays Dogon, de Beka et Marko, Éditions Dargaud/Géo, 2011.
46 pages. 9,95 euros. Dès 8 ans.


 

Ce billet signe notre 1ère participation à la BD du mercredi de Mango