Tag-Archive for » fantastique «

Solénia T1 : la survivante

Il y a 222 pages mais c’est écrit gros…

Elle a 13 ans l’héroïne pas comme les autres, Solénia, qui a de moins en moins sommeil…
 
13 ans auparavant Elsa et Frank Forest « ses parents » se réfugient dans une grotte pendant un terrible orage imprévu au cours d’une randonnée en montagne (où le temps change souvent à toute vitesse). Dans l’obscurité de la grotte une voix s’élève… C’est irrationnel. C’est un Elfe ! C’est Eloa de la « tribu des Falènes »… Qui est là exprès pour eux. Il n’y a pas de hasard. C’est pour leur confier Solénia qu’il les attendait.

« Mais qu’est-ce que c’est que ce délire ? S’énerva Frank »… S’ils n’emmènent pas Solénia avec eux à la sortie de la grotte la foudre s’abattra sur eux ! Tout ça à cause des « Goules » !

Si vous aimez le fantastique, si vous êtes familier de « l’inquiétante étrangeté », bref si vous voulez savoir pourquoi Solénia  va dormir de plus en plus ou s’il va lui arriver de succomber au sommeil de moins en moins, c’est à lire le soir entre les draps avant de s’endormir et de faire de beaux rêves.

 

Solénia T1 : la survivante d’Anne Loyer. Éditions Les Lucioles, 2011.
222 pages. 12,20 euros. A partir de 10 ans.

Panne de Chaudière

Ça ronronne furieusement là-dedans. Il a croqué tous les chats du quartier ma parole !

Armand et Alcide, deux frères, héritent de leur tonton d’un garage désaffecté. L’un, Alcide est bricoleur et accessoirement maître verrier et l’autre, Armand, cuisinier, fait la cuisine. Ils veulent faire de cet endroit, « un haut lieu de la gastronomie et de la cristallerie ». Mais c’est sans compter sur la présence de l’occupant des lieux, un dragon, bien mal en point, atterri là, à bouts de force, seul et abandonné des siens…

Quand le fantastique se mêle à la vraie vie et que les gentils et pauvres dragons deviennent amis avec les hommes, quand les hommes sont eux-mêmes gentils et qu’ils se préoccupent du sort de leur prochain, nous avons à lire une sympathique histoire d’entraide, de solidarité et d’amour entre les vivants. Tout cela est bien écrit, pétillant et l’humour s’y entremêle. Les illustrations, en noir et blanc sont aussi ravissantes.

À conseiller pour retrouver ses rêves d’enfant.

 
Panne de chaudière, Hélène Gloria, Ill. Sandrine Mercier
Éveil et Découvertes, 2010, 87 pages. 8€90. Dès 8 ans.

 

<>

 

L’ombre

Un matin devant la porte de son immeuble, Tom, 15 ans, croit voir un fantôme, celui d'une jeune fille. Se croyant victime d'hallucination due à la fatigue, il oublie. Mais l'ombre revient, le suit et semble vouloir lui parler. Le jeune garçon est terrorisé et même son meilleur ami Quentin n'est pas très enclin à croire à ses apparitions, surtout que seul Tom peut la voir.

Peu à peu, le jeune homme s'habitue à sa présence, elle devient familière, presque amicale. La découverte d'une vielle boîte à la cave va mettre Tom sur la piste de l'histoire de l'ombre, une douloureuse histoire en plein cœur de la seconde guerre mondiale.

Yaël Hassan propose un roman de forme originale : un discours à deux voix avec d'un côté Tom qui raconte sa rencontre avec l'ombre et son entêtement à reconstituer un passé que beaucoup voudrait taire (texte de Yaël Hassan) et de l'autre, l'ombre, cette jeune fille en quête de reconnaissance et pour qui Tom est le seul espoir (texte de Rachel Hausfater). Les deux protagonistes racontent tour à tour leur rencontre, leurs ressentis et les incompréhensions dues au manque de communication verbale. A noter que la mise en page et la graphie différente en fonction du narrateur permettent au lecteur de ne pas confondre Tom et l'ombre.

Entre roman fantastique et roman historique, les auteurs construisent une histoire bouleversante mais sans pathos. Elle permettra aux jeunes lecteurs de découvrir un pan de notre histoire guère flatteur à travers les yeux de Tom, un ado bien de notre époque.

L'ombre de Yaël Hassan et Rachel Hausfater, Nathan poche, 2010.
136 pages. 4,95 euros. A partir de 11 ans. (Première édition en 2005)