Tag-Archive for » seuil jeunesse «

A l’école des pages du Roy-Soleil T1 : Sabotages en série à Versailles

1686, à la Cour du Roy-Soleil. Jean de Courson, élève de la prestigieuse école des pages de Louis XIV, a la chance de vivre dans l’un des plus prestigieux palais du monde. En quittant son Auvergne natale pour monter à Versailles, le jeune garçon ne se doutait pas que son destin allait basculer. S’intéressant de trop près aux mystérieux agissements d’un vil personnage qui cherche à saboter les fontaines des jardins du château, Jean va se retrouver plongé au cœur des intrigues de la Cour. Chargé par le Grand Ecuyer de France de démasquer le « coquin des fontaines », le page, aidé par l’adorable Prunelle, va devoir faire face à de nombreux dangers…
  
Arthur Ténor emmène ses lecteurs dans les jardins du Roy-Soleil pour leur faire vivre une grande aventure. Prenant à contre pied la tendance actuelle qui veut que les romans de littérature jeunesse se déroulant à l’époque de Louis XIV et du siècle des lumières mettent en scène des héroïnes (Adélaïde princesse espiègle, Le couvent de la reine, Eulalie Potimaron…), il fait d’un page du roi le héros d’une intrigue privilégiant l’action au grand romantisme. Très précis et très documenté, le texte éclairera plus d’un lecteur sur le fonctionnement de Versailles à la fin du 17ème siècle.

Divertissant et didactique, le premier volume de cette nouvelle série historique au héros attachant se lit d’une traite avec un plaisir évident.

A l’école des pages du Roy-Soleil T1 : Sabotages en série à Versailles, d’Arthur Ténor.
Seuil jeunesse, 2011. 204 pages. 10,00 euros. A partir de 10 ans.

 

Un océan dans les yeux

Georges ne veut plus quitter son phare depuis qu’il a accosté là, sur les Roches Grises. Il garde la lumière et empêche les bateaux de venir s’y briser, ce qui arrivait trop souvent auparavant. Même quand le gouvernement envoie une missive officielle pour lui demander de laisser sa place à un autre gardien, il déchire la lettre aux quatre vents. Tous les deux mois, un caboteur apporte à Georges des vivres, mais cette fois, le panier ne contient qu’une enveloppe cachetée, tamponnée, bariolée aux couleurs du gouvernement. Georges s’installe pour lire. On lui annonce une nouvelle alarmante. Une partie de la banquise vient de se détacher et sa fonte doit entraîner une montée des eaux jusqu’à recouvrir le phare des Roches Grises…

Un album fort à la gloire des marins et autres forçats de la mer qui accomplissent leur devoir jusqu’au bout pour sauver des vies. Les illustrations sont tout simplement sublimes. Une très belle fable à consommer sans modération.
 

Un Océan dans les yeux, de Thierry Dedieu, Seuil, 2011.
28 pages. 15 €. Dès 8 ans.