Tag-Archive for » yvan pommaux «

Angelot du lac, l’intégrale

Angelot est un bébé trouvé près d’un lac par une bande de jeunes orphelins, en pleine guerre de cent ans. Il est adopté par la bande et surnommé Angelot du Lac. Ces jeunes, Ythier, Coline, Margot, Girard et Le-Ventru, vivent de petits larcins, de maraude, de tours de saltimbanque… Un jour, ils sont pris entre deux troupes de cavaliers armés. Dans la bataille, la groupe d’amis se trouve disloqué et Angelot de nouveau seul… Malade, mourant de froid, il est alors aidé par un ermite, puis par un preux chevalier. Celui-ci lui propose de devenir son écuyer, mais Angelot préfère partir à la recherche de ses amis. C’est alors qu’il retrouve Ythier, qui s’est séparé des autres à la suite d’une dispute, ce qu’il regrette. Il a pris conscience, avec la séparation, qu’à présent il aime Coline, non plus comme une sœur, « mais comme Tristan aime Iseut ». Ils arrivent ensuite en bateau dans une ville sur pilotis et retrouvent Margot, Girard et Le-Ventru, qui leur apprennent que Coline doit être brûlée vive sur un bûcher. Elle est accusée de sorcellerie…

Avec Angelot, Yvan Pommaux a créé une épopée médiévale tenant presque du roman d’apprentissage. La série est parcourue par un réel désir de liberté et reste finalement très moderne malgré le contexte. Les enfants mis en scène vivent certes une des plus sombres périodes de l’histoire mais pour le lecteur, cette bande d’orphelins peut faire écho aux enfants des rues du tiers monde d’aujourd’hui. La violence n’est pas occultée mais elle est abordée avec une certaine finesse et elle ne constitue en aucun cas le cœur du récit. Sans mièvrerie, avec réalisme et en multipliant les rebondissements, l’auteur embarque ses lecteurs dans une grande aventure chevaleresque.

Cette édition intégrale regroupe les trois tomes de la série dans un très bel ouvrage au dos toilé rouge. Les bonus présents à la fin du recueil apportent des éclairages bienvenus sur la vie au Moyen Âge. Voila donc un superbe objet livre au contenu à la fois riche et divertissant qui fera à n’en pas douter un magnifique cadeau pour les enfants férus de cette période de l’histoire.

Angelot du Lac, l’intégrale, d’Yvan Pommaux, Bayard jeunesse, 2010.
180 pages. 21,90 euros. Dès 9 ans.

 

 

 

Thésée : comment naissent les légendes

Une plongée sous-marine et la découverte d’un vase par des archéologues décide l’un d’entre eux à raconter l’histoire de la naissance du mythe de Thésée, héros légendaire grecque, roi d’Athènes et fondateur de la démocratie.

Androgée, le fils du roi Minos meurt lors de jeux à Athènes. Minos accuse Egée, roi d’Athènes d’avoir commandité ce meurtre et menace Athènes d’une guerre. Pour éviter la guerre, Egée accepte un échange : la paix contre sept jeunes hommes et femmes. Les athéniens étaient livrés à l’appétit du minotaure enfermé dans un labyrinthe.

Thésée, le fils d’Egée, est bientôt obligé de partir pour Cnossos en paiement du tribu. A peine arrivé Ariane, la fille de Minos tombe sous son charme. Afin que son bien aimé ressorte vivant du labyrinthe, Ariane lui confit un fil chargé de le ramener vers la sortie. Après un dur combat avec le minotaure, Thésée le tue et ressort vainqueur du dédale de pierre.

A travers les yeux d’un archéologue, Yvan Pommaux nous relate l’histoire détaillée de Thésée. Au fil des siècles celle-ci a pris une autre dimension, celle d’une légende avec actions héroïques, amours interdits et éléments surnaturels. L’auteur, malgré la complexité du récit originel, réussit à rester clair et précis grâce à différentes techniques graphiques permettant au lecteur de ne pas se perdre (notamment avec l’utilisation de bulles, de graphies variées et d’encarts de couleur). A cela s’ajoute les dessins minutieux et colorés qui ont fait la « patte » Yvan Pommaux.

Au final, un bel album cartonné au dos toilé très grand format (26 x 34 cm) qui saura captiver petits et grands amateurs de mythologie grecque.

Thésée, d’Yvan Pommaux, L’école des loisirs, 2007.
54 pages. 18,5 euros. A partir de 9 ans.