Les combats
   
  Les monuments
   

 

 

 

 

Rantigny
Le monument de la Défense de Rantigny
Le monument de la Défense de Rantigny est inauguré le 28 août 1898 sur la place près de l’église. Il commémore les combats des 25, 26 et 27 septembre 1870. En effet, le 26 septembre 1870, un bataillon de mobiles de la Marne partis de Creil pour Clermont avec plusieurs habitants se heurtent aux Allemands entre Liancourt et Rantigny. L’accrochage tourne à l’avantage des Français qui font six prisonniers allemands. Le 27 septembre, des fusiliers de la garde prussienne échangent des coups de feu avec 1.500 volontaires et gardes nationaux de Mouy, Bury, Angy, Mello, Saint-Vaast, Montataire et Rantigny, dans les bois d’Ars. Revenus en force,  les Allemands dispersent la résistance française à coups de canons. Ce combat fera 17 victimes dont plusieurs habitants de Rantigny et des gardes nationaux de Mouy.
La décision d’ériger un monument a pour origine une lettre collective mais anonyme datée du 16 mai 1896 et adressée au conseil municipal : « Un groupe de patriotes émet un vœu : La France entière a manifesté partout le 25e anniversaire de l’année terrible ? Pourquoi la commune de Rantigny qui s’est vaillamment conduite, ne célèbrerait-elle pas, en une fête patriotique, nos martyrs et nos braves pris les armes à la main et fusillés par les Prussiens ? Un monument élevé dans notre commune montrerait la résistance et l’abnégation de nos anciens ? De plus, d’autres depuis sont morts au service de la patrie, leurs noms gravés sur la pierre rappellera leur souvenir (…) ». Malgré le caractère anonyme, donc d’une valeur nulle de la lettre, le conseil municipal votera à l’unanimité et par acclamation pour un monument commémoratif. Ce dernier porte la mention « Rantigny à la mémoire des patriotes tués sur son territoire les 25, 26 et 27 septembre 1870 ».
En souvenir de ce combat, une voie de Rantigny sera dénommé « rue du 27 septembre ». Elle est aujourd’hui appelée « rue Edouard Vaillant ».
Jean-Yves Bonnard –CDDP Oise © 2011