Henri d'Orléans, duc d'Aumale (1822-1897), cinquième fils du roi Louis-Philippe, grand amateur de portraits historiques, rassembla au château de Chantilly une remarquable collection de ces " crayons ", la meilleure au monde par sa qualité. Cette collection de plus de trois cent cinquante dessins a été léguée par le duc d'Aumale à l'Institut de France et fait depuis la gloire du musée Condé.
Trois cent onze dessins proviennent de la collection que les comtes de Carlisle conservaient dans leur demeure en Angleterre, Castle Howard, et que le duc acheta en 1889.
Ce que l'on appelle communément " les Clouet " sont des portraits dessinés du XVIe siècle qui combinent subtilement pierre noire et sanguine. Les deux Clouet, Jean et François, peintres ou plutôt portraitistes des rois de France, ont donné leurs titres de noblesse à l'art du portrait au crayon, transformant une simple esquisse préparatoire pour un tableau en une véritable œuvre d'art achevée.