Concours de recrutement : 2e degré - disciplines scientifiques

Mise à jour le 13 juillet 2012

Disciplines

Modalités
(s'inscrire)

Agrég. 2013
CAPES /
CAPET 2013
CAPLP 2013
Sciences physiques (physique-chimie)
Externe : chimie- physique -
Interne : physique et chimie
Seules sont citées les sections ouvertes

CAPES externe CAPES interne : 2012 dont RAEP

CAPLP
(épreuve de physique/chimie)

externe

interne :
2012 et RAEP

CAPLP Mathématiques - sciences physqiues et chimiques
à compter de la session 2013

externe -
interne
(site dédié) : 2012 dont RAEP
sans objet
Biochimie Génie biologique
externe / interne

CAPET Biotechnologies
CAPET ext.
B/GB - santé/env.
CAPET int. :
B/GB - santé/env.

CAPLP
Biotechnologies
(son option S/E)
CAPLP ext. :
B/GB - santé/env.
CAPLP int.
B/GB - santé/env.

X = concours ouvert à la date de la mise à jour.
X = concours non ouvert à la date de la mise à jour
.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mathématiques : concours de recrutement,

session 2013


Mise à jour en cours le 13 juillet 2012



Discipline
CAPES
CAPLP
Mathématiques
externe interne
externeinterne3e concours
externeinterne







X = concours ouvert à la date de la mise à jour
Session 2012 :
Nous avons intégré les sujets d'écrit des CAPES et CAPLP (concours externes).

 

 

Mathématiques - Programmes du secondaire (en 2012/2013) :
en
collège - en lycée G/T : 2nde -
en
lycée général : cycle terminal - en lycée technologique - en LP - en BTS / CPGE -

Mathématiques - Programmes et autres en 2012/2013 - enseignement général hors LP

Mathématiques au collège : programmes en cours [Eduscol]

Les programmes de mathématiques du collège à compter de la rentrée scolaire 2009 sont publiés au BO spécial n°6 du 28 août 2008.
- Des Ressources pour le collège depuis eduscol : Grandeurs et mesures (705,96 ko) - Géométrie (669,98 ko) - Le calcul numérique au collège (429,30 ko) - Les nombres au collège (272,10 ko) - Du numérique au littéral (566,51 ko) - Proportionnalité (296,84 ko) - Organisation et gestion de données (298,54 ko) (mise à jour janvier 2007) - Probabilités (767,64 ko) - Raisonnement et démonstration (1,95 Mo).
Détails (pagination du document en ligne)
Mathématiques au collège : introductions

- Programme au BOEN : introduction commune dont thèmes de convergence (p. 2/9).
- Programme au BOEN : préambule pour le collège (p. 10/13).
Mathématiques en classe de 6e
- Programme au BOEN : programme de la classe de sixième (p. 10/19).
Mathématiques en classe de 5e

- Programme au BOEN : programme de la classe de cinquième (p. 20/27).
Mathématiques en classe de 4e
- Programme au BOEN : programme de la classe de quatrième (p. 28/33).
Mathématiques en classe de 3e
- Programme au BOEN : programme de la classe de troisième (p. 34/39).

Lycée général et technologique : classe de 2nde (cycle terminal : lycée général / technologique)

** Mathématiques en classe de seconde générale et technologique dont 2nde TMD : programme à compter de 2009/2010

Le nouveau programme de la classe de seconde - inchangé à la rentrée scolaire 2010 - est au BOEN du 23.07.2009 (vor aussi les ressources Eduscol correspondantes).
Ce programme reprend la méthodologie du précédent, l'objectif (s'approprier la démarche scientifique) reste le même avec ses objectifs particuliers (maîtrise de logiciels, raisonnement et langages mathématiques, diversité...). Il définit 7 parties au sien de la partie commune, un thème obligatoire et propose rois thèmes d'études (cryptologie et codage théorie des graphes - phénomènes d'évaluation).
27 juin 2009. le site académique de Nice met en ligne des documents-ressources pour la classe de seconde.
Des ressources depuis les sites académiques de : Grenoble - Nice (aide individualisée) - Reims -

En lycée général (cycle terminal)

** Mathématiques en classe de 1ère générale ...

...rénovée à compter de 2011/2012 (détail ici)
Mathématiques en classes de 1ère ES et 1ère L : programme à compter de 2011/2012 au BOEN du 30 sept. 2010 .
Mathématiques en classes de 1ère S : programme à la rentrée de l'année scolaire 2011-2012 - au Bulletin officiel spécial n°9 du 30 septembre 2010.

** Mathématiques en classe de terminale générale ...

... à compter de 2012/2013
- Enseignement spécifique et de spécialité de mathématiques de la série économique et sociale et enseignement de
spécialité de mathématiques de la série littéraire - classe terminale.
- Enseignement spécifique et de spécialité de mathématiques de la série scientifique - classe terminale.
- Enseignement de spécialité d'informatique et sciences du numérique de la série scientifique - classe terminale.


 

Mathématiques en lycée technologique (cycle terminal)

Série Sciences et technologies de la santé et du social (ST2S)

Depuis le site du CNDP : programmes et document d'accompagnement.

Série technologique STG

Programmes en cours des classes de première et terminale
Depuis le site du CNDP : programmes et document d'accompagnement.
Classe de 1ère technologique STG
Fichier Eduscol depuis le site académique de Nancy-Metz.
Classe de terminale technologique STG
Programme au BOEN depuis le fiche académique de Nancy-Metz.
Voir aussi pour le baccalauréat :
- exemples d'exercices de mathématiques série STG depuis Eduscol.
- Annales du bac STG depuis le site du CRDP de Bretagne
(Sujet / Corrigé)
- Communication et gestion des ressources humaines : 2007 : S./C. - 2008 : S. /C - 2009 : S./C.
- CFE(coef. 3) - GSI (coef. 4) - Mercatique (coef. 3) : 2007 : S./C. - 2008 : S . / C. - 2009 : S./C.

Séries technologiques STL, STI2D et STD2A (1ère et terminale)

Nouveaux programmes de 1ère : à la rentrée scolaire 2011
- Séries STL et STIDD [réforme de la série STI - réforme de lasérie STL]
Eduscol met en ligne le projet de programme de mathématiques en STL rénovée et en nouvelle série STI2D.
"Le programme fixe les objectifs à atteindre en termes de capacités. Il est conçu pour favoriser une acquisition progressive des notions et leur pérennisation. Son plan n’indique pas la progression àsuivre, cette dernière devant s’adapter aux besoins des autres enseignements.
Les capacités attendues dans le domaine de l’algorithmique d’une part et du raisonnement d’autre part sont rappelées en fin de programme. Elles doivent être exercées à l’intérieur de divers champs du programme. Les exigences doivent être modestes et conformes à l’esprit des filières concernées
. "
- Série STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués)
Eduscol met en ligne le projet de programme de mathématiques en nouvelle série STD2A. Extraits :
Le cycle terminal de la série STD2A permet l’acquisition d’un bagage mathématique qui favorise une adaptation aux différents cursus accessibles aux élèves, en développant leurs compétences mathématiques liées aux enseignements technologiques et aux arts appliqués. Ce bagage ne saurait se limiter à l’apprentissage d’une liste de « recettes » dépendantes de contextes spécifiques ; bien au contraire, il s’insère dans un élargissement culturel dont les élèves auront besoin pour aborder l’enseignement supérieur dans de bonnes conditions.
L’apprentissage des mathématiques cultive des compétences qui facilitent une formation tout au long de la vie et aident à mieux appréhender une société en évolution. Au-delà du cadre scolaire, il s’inscrit dans une perspective de formation de l’individu. [...]
Le programme fixe les objectifs à atteindre en termes de capacités. Il est conçu pour favoriser une acquisition progressive des notions et leur pérennisation. Son plan n’indique pas la progression à suivre, cette dernière devant s’adapter aux besoins des autres enseignements.

Nouveaux programmes de terminale : à la rentrée scolaire 2012
STD2A : commun avec STL/STI2D (P)/propre à la série STDA (P).
STI2D : commun avec STD2A/STL (programme en ligne).
STL
: spécialité biotechnologies (P)/spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire (P) [commun avec STD2A/STI2D].

:

Mathématiques au niveau III : BTS, CPGE

** Mathématiques en BTS

A partir de la session 2003, les épreuves de mathématiques des BTS correspondent à de nouveaux programmes en vigueur depuis la rentrée 2001. Ils sont en ligne sur le site académique de Nancy-Metz [le point à la rentrée 2009].
Le programme de Technologie Industrielle pour Techniciens Supérieurs (classe ATS) : site dédié.
Les sujets correspondants sont sur le site du CNDP géré par le CRDP de Montpellier.
Sujets de mathématiques aux BTS tertiaires : le site de l'académie d'Aix-Marseille.

** Mathématiques en CPGE

Le lien vers le BOEN ne semble pas fonctionner (voir le site du CRDP de Lyon).
Voir aussi
... le site de l'UPS.
... un autre site dédié pour :
- Première année : classes de Mathématique, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI)
Arrêté du 10/06/2003, annexe 1 (BO HS n° 5 du 28/08/2003) [site dédié].
- Première année : programme de mathématiques des classes de Physique, chimie et sciences de l'ingénieur (PCSI) : site dédié.
- Le programme de premère année TSI : idem.
- Classe de technologie, Physique et chimie (TPC) : idem pour 1ère année.
Voie MPSI (Mathématiques, Physique, Sciences Industrielles)
- programme de 1ère année (site dédié) ;
- progrmme de 2ème année (ibidem) :
MP - Technologie et Sciences Industrielles.







Mathématiques - Programmes, documents d'accompagnement, autres outils en 2012/2013 - enseignement général en LP

Mathématiques en CAP : programmes

Le BOEN du 25 février 2010 met en ligne le nouveau programme de mathématiques/sciences physiques pour les CAP.
Ce nouveau progamme entre en vigueur (
texte au JO du 2 février 2010/BOEN) :
- à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la première année de formation
- et à la rentrée de l'année scolaire 2011-2012 pour la deuxième année de formation.

Modalités de l'évaluation des mathématiques à l'examen du CAP
Session 2011 : c''est l'arrêté du 8 janvier 2010 qui s'applique : voir le B de l'annexe après arrêté.

Mathématiques en BEP : programmes

Le nouveau BEP, certification intermédiaire
Le nouveau programme (celui du bac. pro
3ans) s'appliqque :
- en seconde professionnelle : application du nouveau programme dans le cadre du baccalauréat professionnel en 3 ans
[présentation du nouveau programme] ;
- en terminale professionnelle de BEP
application pour la 1ère année du nouveau programme (plus de 2nde professionnelle avec ancien programme) dans le cadre du baccalauréat professionnel en 3 ans [présentation du nouveau programme].

Mathématiques en baccalauréat professionnel : programmes

* Baccalauréat professionnel en 3 ans [présentation du nouveau programme]
Concernant la préparation au baccalauréat professionnel, la mise en application des programmes se fera :
- à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la classe de seconde,
- à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la classe de première
- et à la rentrée de l'année scolaire 2011-2012 pour la classe terminale
.

 

 

 

Concours de recrutement d'enseignants du 2e degré :

agrégations de mathématiques

[externe/interne]

Site recommandé ...
... par le ministère : jusqu'à la session 2010 dont sujets et autres

Voir : les programmes de collège-lycée correspondants -


 

-

Agrégation externe de Mathématiques

la session 2013 à venir

les épreuves (dont admission) et les annales

rappel des programmes du 2e degré

Site recommandé ...
... par le ministère : jusqu'à la session 2010 dont sujets et autres

Mise à jour le 13 juillet 2012

 

 

Agrégation externe de mathématiques : session 2013

Inscription : ici

Dates d'admissibilité

- Composition de mathématiques générales : mercredi 27 mars 2013 de 9 heures à 15 heures.
- Composition d'analyse et de probabilités : jeudi 28 mars 2013 de 9 heures à 15 heures.

Le programme -

Le programme est publié en ligne.

Agrégation externe de mathématiques : les épreuves (session 2013)

Agrégation externe de Mathématiques - Admissibilité [admission]

Voir aussi : les programmes de collège-lycée correspondants -

Epreuves écrites d'admissibilité [texte en ligne] [programme du concours]
1° Composition de mathématiques générales (durée : six heures ; coefficient 1).
2° Composition d'analyse et de probabilités (durée : six heures ; coefficient 1).
A compter de la session 2012 :
1° Composition de mathématiques générales (durée : six heures ; coefficient 4).
2° Composition d'analyse et de probabilités (durée : six heures ; coefficient 4).

Sujets et RJC (ancien concours : 2003/2010 - nouveau à compter de la session 2011)

 

Session
Mathématiques
générales
Analyse et
probabilités
RJC
2012
X
X
 
2011
X
X
 
2010
(811 Ko)
(1,13 Mo)
 
2009
(1,31 Mo)
(1,25 Mo)
X
2008
(870 Ko)
(811 Ko)
CNDP
2003  
CNDP


Agrégation externe de Mathématiques - Admission -

Voir aussi : les programmes de collège-lycée correspondants -

Rapports de jury de concours jusqu'à 2010 [à la BU Lettres de l'UPJV à Amiens]
Session : 2011 non en ligne - 2010 (non disponible) - 2009 - 2008 -

- Epreuves orales d'admission [programme du concours]
Les candidats ont le choix entre quatre options : Option A : probabilités et statistiques -- Option B : calcul scientifique -- Option C : algèbre et calcul formel -- Option D : informatique.
Le choix de l'option s'effectue lors de l'inscription. Les candidats proposés par le jury pour l'admission ne font pas l'objet de classements distincts selon l'option choisie.

Agrégation externe de Mathématiques
-

1ère épreuve en deux parties (durée de la préparation : trois heures et trente minutes ; durée de l'épreuve : une heure et vingt minutes maximum ; coefficient 2).
1. 1 (notée sur 15 points) (1) : épreuve d'algèbre et géométrie (exposé : quinze minutes maximum ; entretien quarante-cinq minutes maximum).
Deux sujets au choix sont proposés par le jury aux candidats. Ce dernier dispose, pour la préparation, de documents fournis par le jury et peut utiliser ses propres ouvrages s'ils sont autorisés. A l'issue de la préparation, le candidat présente au jury un plan détaillé du sujet qu'il a choisi. Il est suivi du développement d'une question qui lui est liée. Au cours de l'entretien qui suit, le jury peut éventuellement proposer un ou plusieurs exercices.
(1) sur 16 points à compter de la session 2012.
1.2 (notée 5 points) (2) : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable » (présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes). (2) sur 4 points à compter de la session 2012.
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies dans le point 1 de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes [1].
2ème épreuve (A, B, C) : 'analyse et probabilités (durée de la préparation : trois heures ; durée de l'épreuve : une heure maximum ; coefficient 1).
Pour chacune de ces épreuves : ? deux sujets au choix sont proposés par le jury au candidat - pour la préparation, le candidat dispose de documents fournis par le jury et peut utiliser ses propres ouvrages s'ils sont autorisés - à l'issue de la préparation, le candidat présente au jury un plan d'étude détaillé du sujet qu'il a choisi. Ce plan est présenté quinze minutes au maximum. Il est suivi du développement d'une question qui lui est liée. L'épreuve se termine par un entretien avec le jury au cours duquel celui-ci peut éventuellement proposer un ou plusieurs exercices.
3ème épreuve : modélisation (durée de la préparation : quatre heures ; durée de l'épreuve : une heure et quinze minutes maximum ; coefficient 1).
L'épreuve porte sur un programme commun aux options A, B et C et sur un programme spécifique à l'option choisie. Deux textes de modélisation mathématique sont proposés au candidat suivant l'option choisie.
Pour la préparation, le candidat dispose de documents fournis par le jury et peut utiliser ses propres ouvrages s'ils sont autorisés. Il dispose également d'un ordinateur muni des logiciels indiqués au programme de l'option.
Le candidat présente un exposé construit à partir du texte choisi. Il peut en faire la synthèse, détailler la signification et le schéma de preuve de résultats choisis dans le texte, en montrer l'exploitation dans une séquence pédagogique. Cette séquence pédagogique peut faire l'usage d'une illustration à l'aide des logiciels indiqués au programme.
Le jury intervient à son gré au cours de l'épreuve et conduit le dialogue avec le candidat.
------
[1] Seconde partie : des outils
- Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].
Il s'agit presque toujours de la 3e épreuve orale d'admission [une épreuve sur dossier ou tout autre support suivie d'un entretien avec le jury sur la compétence
“ Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable ”]
.

- Autour des compétences professionnelles des maîtres
Avant l'arrêté du 12 mai 2010, le référentiel correspondant figurait dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).



Agrégation interne de Mathématiques

la session 2013

les épreuves (dont admission) et les annales

rappel des programmes du 2e degré

Site recommandé ...
... par le ministère : jusqu'à la session 2010 dont sujets et autres

Mise à jour le 12 octobre 2011

 

 

 

Agrégation interne de Mathématiques - session 2013

Inscription

Ici.

Dates d'admissibilité

- Première composition écrite : jeudi 15 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
- euxième composition écrite : vendredi 16 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
-

Le programme -

Le programme de la session 2013 est en ligne.

Agrégation interne de Mathématiques - les épreuves -

Agrégation interne de Mathématiques - Admissibilité

Epreuves écrites d'admissibilité
1° Première épreuve : durée : six heures.Coefficient 5.
2° Deuxième épreuve : durée : six heures. Coefficient 5.
Ces épreuves ont pour objectif d'évaluer la maîtrise des connaissances mathématiques et la capacité de les mobiliser pour étudier des situations, ainsi que la solidité, sur le plan scientifique, des acquis professionnels. Les sujets intègrent à la résolution de problèmes des thèmes d'étude prenant en compte la pratique enseignante.
Les épreuves écrites portent sur le programme de l'enseignement du second degré [1] et sur un programme complémentaire publié au Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale.
[1] "Ce programme comporte tous les programmes en vigueur, des classes de la seconde à la terminale incluses, et dans toutes les sections [voir ici]".

Dates 2013

- Première composition écrite : jeudi 15 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
- euxième composition écrite : vendredi 16 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.

Sujets et RJC jusqu'en 2010 (ancien concours) et depuis la session 2011 (nouveau concours)

Sessions
Première épreuve
Deuxième épreuve
RJC
2012  
2011
2010
2009
2008
2004  
2003


Agrégation interne de Mathématiques - Admission

Epreuves orales d'admission
Deux épreuves d'une heure comportant : un exposé du candidat / un entretien avec le jury sur les questions mathématiques et pédagogiques soulevées par cet exposé (1).
Durée de la préparation (avec documents) de chacune des épreuves : trois heures. Coefficient de chacune des épreuves : 5.
L'une des épreuves présentera une séquence d'enseignement sur un thème donné, l'autre un choix d'exemples et d'exercices sur un thème donné.
Les épreuves orales ont pour objectif d'évaluer la capacité de concevoir, de mettre en œuvre et d'analyser l'enseignement d'une question mathématique donnée. Elles portent sur le programme de l'enseignement du second degré et sur une partie (1) du programme complémentaire de l'écrit [en ligne].
----
(1) La seconde épreuve orale, dite d’exemples et exercices, repose sur les programmes détaillés dans les parties A [programmes de l'enseignement secondaire] et B [programme complémentaire]. Au cours de cette épreuve, le candidat présentera un choix d’exemples ou d’exercices dont l’un pourra intégrer soit une activité de programmation simple (voir notamment B.2) soit faire
appel à un outil logiciel. Il est précisé que le matériel informatique mis à la disposition des candidats pendant le temps de préparation fonctionne sous le système Linux, et comportera les logiciels de la liste précisée ci-dessous. Les versions des logiciels ne sont données qu’à titre indicatif et sont susceptibles d’être modifiées (p. 11 du programme en ligne).

Rapports de jury de concours jusqu'à 2010 à télécharger [à la BU Lettres de l'UPJV à Amiens]
Sessions : 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2004 - 2003.

 

 

 

CAPES externe de Mathématiques

 

la session 2013

les épreuves (dont admission) et les annales

rappel des programmes du 2e degré

Site recommandé ...
... par le ministère : jusqu'à la session 2010 dont sujets et autres

Mise à jour le 13 juillet 2012

 

 

CAPES externe de Mathmétiques : session 2013

Inscriptions

Ici.

Le programme

Session 2013
Épreuves écrites : le programme est constitué de la réunion des programmes de mathématiques du collège, du lycée et des classes post-baccalauréat du lycée (STS et CPGE) en vigueur au titre de l'année scolaire 2012-2013 et de ceux en vigueur au titre de l'année scolaire 2011-2012.
Épreuves orales : le programme est constitué de la réunion des programmes de mathématiques du collège, du lycée et des sections de techniciens supérieurs en vigueur au titre de l'année scolaire 2011-2012.

 

CAPES externe de Mathmétiques : les annales / les épreuves

Un site recommandé par le ministère.

CAPES externe de Mathématiques - Sujets/RJC en ligne

Nouveau concours
Exemples de sujet
(présentation des épreuves) des
épreuves d'admissibilité.
Jusqu'en 2010 (ancien concours) et à compter de la session 2011 (nouveau concours)

Année
1ère composition
2ème composition
RJC
2012  
2011
2010
X (915 Ko)
X (1 Mo)
2009
2008  
2006  
2003  

CAPES externe de Mathématiques - Admissibilité - Mise à jour le 15.02.2011

Epreuves écrites d'admissibilité [texte en ligne]
Programme (rappel)
Le programme est constitué de la réunion des programmes de mathématiques du collège, du lycée et des classes post-baccalauréat du lycée (STS et CPGE) en vigueur au titre de l'année scolaire [en cours] et de ceux en vigueur au titre de l'année scolaire [précédente]
Epreuves
1° Première composition écrite (durée : cinq heures, coefficient 3).
2° Deuxième composition écrite (durée : cinq heures, coefficient 3).
Le sujet de chaque composition est constitué d'un ou de plusieurs problèmes.
Le programme de ces épreuves est constitué des programmes de mathématiques du collège, du lycée et des classes post-baccalauréat du lycée (STS et CPGE).
L'usage de calculatrices scientifiques est autorisé selon la réglementation en vigueur.

CAPES externe de Mathématiques - Admission [texte en ligne]

Epreuves
- 1° Leçon portant sur les programmes de mathématiques du collège, du lycée et des sections de techniciens supérieurs :
Durée de la préparation : deux heures et demie ; durée de l'épreuve : une heure ; coefficient 3.
Le candidat choisit un thème, parmi deux qu'il tire au sort.
Dans un premier temps (quinze minutes maximum), le candidat expose un plan d'étude détaillée du sujet qu'il a choisi.
Dans un second temps (quinze minutes maximum), le candidat développe une partie de ce plan d'étude, choisie par le jury.
L'épreuve se termine par un entretien avec le jury portant sur ce développement, puis sur d'autres aspects relevant du sujet choisi par le candidat.
Pendant le temps de préparation et lors de l'interrogation, le candidat bénéficie du matériel informatique mis à sa disposition. Il a également accès aux ouvrages de la bibliothèque du concours et peut, dans les conditions définies par le jury, utiliser des ouvrages personnels.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties [durée de la préparation : deux heures et demie ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3.)]
Première partie (14 points) : épreuve d'exercices ; durée : quarante minutes.
L'épreuve permet au candidat de montrer : sa culture mathématique et professionnelle ; sa connaissance des contenus d'enseignement et des programmes ; sa réflexion sur l'histoire et les finalités des mathématiques et leurs relations avec les autres disciplines.
L'épreuve s'appuie sur un dossier fourni par le jury, portant sur un thème des programmes de mathématiques du collège, du lycée ou des sections de techniciens supérieurs. Ce thème est illustré par l'énoncé d'un exercice, pouvant être complété par des extraits de manuels, des productions d'élèves ou des passages des programmes officiels. Le dossier comprend des questions permettant d'apprécier la réflexion pédagogique du candidat. Ces questions portent sur l'énoncé de l'exercice et sa résolution ou d'autres aspects pédagogiques liés au contenu du dossier.
Pendant vingt minutes, le candidat expose ses réponses aux questions posées dans le dossier et propose, en motivant ses choix, plusieurs exercices s'inscrivant dans le thème du dossier.
Cette première partie se termine par un entretien avec le jury, portant sur l'exposé du candidat, en particulier sur les exercices qu'il a proposés, aussi bien en ce qui concerne leur résolution que les stratégies mises en œuvre.
Pendant le temps de préparation et lors de l'interrogation, le candidat bénéficie du matériel informatique mis à sa disposition. Il a également accès aux ouvrages de la bibliothèque du concours et peut, dans les conditions définies par le jury, utiliser des ouvrages personnels.
Le programme de cette première partie d'épreuve est constitué des programmes de mathématiques du collège, du lycée et des sections de techniciens supérieurs.
Seconde partie (6 points) : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable ». (Présentation dix minutes, entretien avec le jury : dix minutes.)
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies dans le point 1 de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.

Exemples de sujets 2011
-
Exemples de sujets 2011 (admission) :
... pour la 1ère épreuve : Techniques de dénombrement - Statistique inférentielle - PGCD, PPCM de deux entiers naturels. Nombres premiers entre eux - Droites et plans de l’espace - Étude de transformations planes élémentaires à l’aide des nombres complexes - . Limites de suites - Dérivabilité - Séries de Fourier - Exemples de mise en oeuvre d’algorithmes.
... pour la 2e épreuve :
fichier PDF.
Voir aussi : un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" depuis le site ministériel [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].

Seconde partie : des outils
- Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].
Il s'agit presque toujours de la 3e épreuve orale d'admission [une épreuve sur dossier ou tout autre support suivie d'un entretien avec le jury sur la compétence
“ Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable ”]
.

- Autour des compétences professionnelles des maîtres
Avant l'arrêté du 12 mai 2010, le référentiel correspondant figurait dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).



CAPES externe de mathématiques : rapports de jury de concours jusqu'à 2010

RJC au téléchargement pour les années : 2010 - 2009 - 2008 - 2006 - 2003.

 

 

 

CAPES interne de Mathématiques et RAEP

à compter de la session 2012

Concours internes et RAEP [La RAEP : présentation (rappel)]

la session 2013

les épreuves (dont admission)

rappel des programmes du 2e degré

Site recommandé ...
... par le ministère : jusqu'à la session 2010 dont sujets et autres

Mise à jour le 13 juilelt 2012

 

 

CAPES interne de Mathématiques : session 2013, modalités & programme [épreuves]

Modalités d'inscription

Ici.

Dossier RAEP [présentation de la RAEP]

Pour cette section, l'arrêté du 27 avril 2011 a remplacé l'épreuve écrite d'admissibilité du CAPES interne par l'étude, par le jury, d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) établi par le candidat.
- L'envoi du dossier, en double exemplaire, devra obligatoirement être effectué par voie postale et en recommandé simple. Le non-respect de la date et des modalités d'envoi entraînera l'élimination du candidat. Attention, l'envoi du dossier de Raep ne vaut pas inscription au concours.
- Le dossier de Raep doit être adressé au ministère de l'éducation nationale, secrétariat général, direction générale des ressources humaines, sous-direction du recrutement, bureau DGRH D4, 72 rue Regnault, 75243 Paris cedex 13 au plus tard le lundi 21 janvier 2013, avant minuit, le cachet de la poste faisant foi.

Le programme (rappel des programmes du 2e degré)

Le programme en ligne.
Le programme de l'épreuve d'admission est le programme de mathématiques des collèges et des lycées
d'enseignement général et technologique.
Le candidat est évalué sur sa réflexion sur les contenus et les méthodes, ainsi que sur les problèmes
didactiques et pédagogiques liés à leur enseignement. L'usage pertinent des technologies de l'information et
de la communication dans l'activité pédagogique est exigé. L'épreuve vise également à évaluer la capacité
du candidat à utiliser une documentation, son aptitude à la communication, ses qualités d'expression ainsi
que ses facultés d'analyse et de synthèse.
L'exposé porte sur le niveau choisi lors de l'inscription mais lors de l'entretien, le candidat peut être interrogé
sur l'ensemble des programmes de mathématiques en vigueur de la 6ème aux classes terminales.

- CAPES interne de Mathématiques à compter de la session 2012 : programme, épreuves [admissibilité - admission] - mise à jour le 13 juillet 2012

CAPES interne de mathématiques : épreuve d'admissibilité et RAEP à compter de la session 2012

Programme 2012 de l'admissibilité
Les candidats doivent :
- maîtriser l'ensemble des notions figurant dans les programmes des collèges et lycées d'enseignement général et technologique. Ceci signifie non seulement que des démonstrations de tous les résultats concernés doivent être connues, mais aussi que les candidats doivent avoir une connaissance suffisante des théories mathématiques sur lesquelles elles s'appuient, de façon à en avoir une approche cohérente ;
- connaître l'ensemble des notions figurant dans le programme de première année de mathématiques des classes préparatoires scientifiques, mathématiques, physique et science de l'ingénieur (MPSI) figurant à l'annexe 1 du B.O. n° 5, hors série du 28 août 2003.
De plus, un professeur certifié de mathématiques pouvant enseigner dans les sections de techniciens supérieurs rattachées aux lycées, les candidats doivent connaître des modules essentiels de ces sections : séries numériques et séries de Fourier; statistique descriptive ; calcul des probabilités ; statistique inférentielle ; calcul vectoriel (les titres, avec les numéros qui les suivent, font référence aux modules d'enseignement en sections de techniciens supérieurs, voir le B.O. hors série n° 6 du 27 septembre 2001).

Nouvelles modalités
Nouvel article 4 bis de l'arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat du second degré suite à modification. - L'épreuve d'admissibilité du concours interne est organisée, selon la section concernée, suivant l'une des modalités ci-après :
1° Epreuve écrite sur un sujet faisant appel aux connaissances disciplinaires et aux facultés d'analyse du candidat ;
2° Etude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi conformément aux modalités décrites en annexe II bis du présent arrêté.
Le dossier mentionné au précédent alinéa, comportant les éléments prévus en annexe II bis, est adressé par le candidat au ministre chargé de l'éducation dans le délai et selon les modalités fixées par l'arrêté d'ouverture du concours. Le fait de ne pas faire parvenir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixées entraîne l'élimination du candidat conformément à l'article 16 du présent arrêté.
Le jury examine le dossier de RAEP qu'il note de 0 à 20. Le dossier est soumis à une double correction.

Nouvelle définition de l'épreuve à compter de la session 2012
Epreuve de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle définie à l’annexe II bis (coefficient 1)
Annexe II bis -
Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle comporte deux parties.
Dans une première partie (2 pages dactylographiées maximum), le candidat décrit les responsabilités qui lui ont été confiées durant les différentes étapes de son parcours professionnel, dans le domaine de l'enseignement, en formation initiale (collège, lycée, apprentissage) ou, le cas échéant, en formation continue des adultes.
Dans une seconde partie (6 pages dactylographiées maximum), le candidat développe plus particulièrement, à partir d'une analyse précise et parmi ses réalisations pédagogiques dans la discipline concernée par le concours, celle qui lui paraît la plus significative, relative à une situation d'apprentissage et à la conduite d'une classe qu'il a eue en responsabilité, étendue, le cas échéant, à la prise en compte de la diversité des élèves, ainsi qu'à l'exercice de la responsabilité éducative et à l'éthique professionnelle. Cette analyse devra mettre en évidence les apprentissages, les objectifs, les progressions ainsi que les résultats de la réalisation que le candidat aura choisie de présenter.
Le candidat indique et commente les choix didactiques et pédagogiques qu'il a effectués, relatifs à la conception et à la mise en œuvre d'une ou de plusieurs séquences d'enseignement, au niveau de classe donné, dans le cadre des programmes et référentiels nationaux, à la transmission des connaissances, aux compétences visées et aux savoir-faire prévus par ces programmes et référentiels, à la conception et à la mise en œuvre des modalités d'évaluation, en liaison, le cas échéant, avec d'autres enseignants ou avec des partenaires professionnels. Peuvent également être abordées par le candidat les problématiques rencontrées dans le cadre de son action, celles liées aux conditions du suivi individuel des élèves et à l'aide au travail personnel, à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication au service des apprentissages ainsi que sa contribution au processus d'orientation et d'insertion des jeunes.
Chacune des parties devra être dactylographiée en Arial 11, interligne simple, sur papier de format 21 × 29,7 cm et être ainsi présentée : dimension des marges : droite et gauche : 2,5 cm ; à partir du bord (en-tête et pied de page) : 1,25 cm ; sans retrait en début de paragraphe.
A son dossier, le candidat joint, sur support papier, un ou deux exemples de documents ou de travaux, réalisés dans le cadre de l'activité décrite et qu'il juge utile de porter à la connaissance du jury.
L'authenticité des éléments dont il est fait état dans la seconde partie du dossier doit être attestée par le chef d'établissement auprès duquel le candidat exerce ou a exercé les fonctions décrites.
Les critères d'appréciation du jury porteront sur : la pertinence du choix de l'activité décrite ; la maîtrise des enjeux scientifiques, didactiques et pédagogiques de l'activité décrite ; la structuration du propos ; la prise de recul dans l'analyse de la situation exposée ; la justification argumentée des choix didactiques et pédagogiques opérés ; ? la qualité de l'expression et la maîtrise de l'orthographe et de la syntaxe.
Nota. Pendant l'épreuve d'admission, dix minutes maximum pourront être réservées, lors de l'entretien, à un échange sur le dossier de RAEP qui reste à cet effet à la disposition du jury.
Ancien texte prévu à compter de la session 2012 (en ligne)
Composition de mathématiques. [durée de l'épreuve : cinq heures ; coefficient 1].
Le programme est constitué des programmes de mathématiques des collèges, des lycées d'enseignement général et technologique et de la voie MPSI (classe de première année) des classes préparatoires scientifiques aux grandes écoles en vigueur à la rentrée scolaire pendant laquelle se déroule le concours. Il s'étend, selon une liste publiée au Bulletin officiel de l'éducation nationale, à certains modules d'enseignement du programme de mathématiques des sections de techniciens supérieurs.
Le programme est assorti, éventuellement, de commentaires.
Ancien texte pour sessions 2010 et 2011 (en ligne)
Durée de l'épreuve : cinq heures ; coefficient 2.
Le programme est constitué des programmes des collèges et lycées d'enseignement général et technologique en vigueur à la rentrée scolaire pendant laquelle se déroule le concours. Il est assorti, éventuellement, de commentaires.

CAPES interne de mathématiques : épreuve d'admission à compter de la session 2012 (rappel des programmes du 2e degré)

Le programme
Le programme en ligne.
Le programme de l'épreuve d'admission est le programme de mathématiques des collèges et des lycées
d'enseignement général et technologique.
Le candidat est évalué sur sa réflexion sur les contenus et les méthodes, ainsi que sur les problèmes
didactiques et pédagogiques liés à leur enseignement. L'usage pertinent des technologies de l'information et
de la communication dans l'activité pédagogique est exigé. L'épreuve vise également à évaluer la capacité
du candidat à utiliser une documentation, son aptitude à la communication, ses qualités d'expression ainsi
que ses facultés d'analyse et de synthèse.
L'exposé porte sur le niveau choisi lors de l'inscription mais lors de l'entretien, le candidat peut être interrogé
sur l'ensemble des programmes de mathématiques en vigueur de la 6ème aux classes terminales.

Epreuve : la modification
A la fin des dispositions du B définissant l'épreuve d'admission, il est ajouté un dernier alinéa ainsi rédigé (le reste sans changement) :
« Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.
Ce qui donne

Nouvelle définition de l'épreuvce à compter de la session 2012
(texte en ligne)
Epreuve professionnelle [durée de la préparation : deux heures ; durée de l'épreuve : une heure et quinze minutes maximum (exposé : trente minutes maximum ; entretien : quarante-cinq minutes maximum) ; coefficient 2]
[Il s'agit de l'] analyse d'une situation d'enseignement à partir de l'exploitation pédagogique de documents soumis au candidat par le jury. Cette épreuve comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
L'épreuve tient compte du niveau d'enseignement (collège ou lycée) dans lequel le candidat a une expérience. Le candidat fait connaître ce niveau au moment de l'inscription au concours.
Le candidat doit analyser les documents qui lui sont soumis, conformément aux indications données par le jury et préciser l'utilisation qu'il en ferait dans la ou les situations qui lui sont indiquées. Il définit ses objectifs ; expose les modalités et la progression ; propose des exercices ; explique les résultats attendus.
L'entretien a pour base la situation d'enseignement proposée. Il est étendu à certains aspects de l'expérience professionnelle du candidat.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.
Ancienne précision [en ligne]
L’attention des candidats est attirée sur la partie C du programme, relative à la seconde épreuve orale (dite d’exemples et exercices) et qui est appelée à évoluer d’année en année (voir p. 11 du document en ligne).


Rapports de jury en ligne de l'ancien concours avant RAEP (rappel)

Années : 2011, 2010, 2009, 2008, 2004.


 

- CAPES de Mathématiques : 3ème concours --

(s'inscrire)

mise à jour le 13 juillet 2012

 

 

CAPES de Mathématiques - 3e concours : admissibilité

Le troisième concours comporte une épreuve d'admissibilité et une épreuve d'admission.
Ces épreuves sont constituées par l'une des épreuves d'admissibilité et d'admission du concours externe, précisées par le descriptif des épreuves prévu à l'article 6 [à l'annaxe III ci-dessous. Chacune des épreuves est affectée du coefficient 3.

Epreuve
- Première épreuve écrite d'admissibilité du concours externe du CAPES de mathématiques (coefficient 3).
Soit :
- 1° Première composition écrite (durée : cinq heures, coefficient 3).
Le sujet de chaque composition est constitué d'un ou de plusieurs problèmes.
L'usage de calculatrices scientifiques est autorisé selon la réglementation en vigueur.

Programme
Le programme de ces épreuves est constitué des programmes de mathématiques du collège, du lycée et des classes post-baccalauréat du lycée (STS et CPGE).

Annales (nouveau concours) (ancien concours : rappel)

Année
1ère composition
RJC
2012  
2011
2010
X (915 Ko)
2009
2008 
2006 
2003 

 

CAPES de Mathématiques - 3e concours : admission

Epreuve d'admission
Seconde épreuve orale d'admission du concours externe du CAPES de mathématiques (coefficient 3).
L'épreuve d'admission doit en outre permettre au candidat de démontrer qu'il a réfléchi à l'apport que son expérience professionnelle constitue pour l'exercice de son futur métier et dans ses relations avec l'institution scolaire, en intégrant et en valorisant les acquis de son expérience et de ses connaissances professionnelles dans ses réponses aux questions du jury.
Soit :
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties [durée de la préparation : deux heures et demie ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3.)]
Première partie (14 points) : épreuve d'exercices ; durée : quarante minutes.
L'épreuve permet au candidat de montrer : sa culture mathématique et professionnelle ; sa connaissance des contenus d'enseignement et des programmes ; sa réflexion sur l'histoire et les finalités des mathématiques et leurs relations avec les autres disciplines.
L'épreuve s'appuie sur un dossier fourni par le jury, portant sur un thème des programmes de mathématiques du collège, du lycée ou des sections de techniciens supérieurs. Ce thème est illustré par l'énoncé d'un exercice, pouvant être complété par des extraits de manuels, des productions d'élèves ou des passages des programmes officiels. Le dossier comprend des questions permettant d'apprécier la réflexion pédagogique du candidat. Ces questions portent sur l'énoncé de l'exercice et sa résolution ou d'autres aspects pédagogiques liés au contenu du dossier.
Pendant vingt minutes, le candidat expose ses réponses aux questions posées dans le dossier et propose, en motivant ses choix, plusieurs exercices s'inscrivant dans le thème du dossier.
Cette première partie se termine par un entretien avec le jury, portant sur l'exposé du candidat, en particulier sur les exercices qu'il a proposés, aussi bien en ce qui concerne leur résolution que les stratégies mises en œuvre.
Pendant le temps de préparation et lors de l'interrogation, le candidat bénéficie du matériel informatique mis à sa disposition. Il a également accès aux ouvrages de la bibliothèque du concours et peut, dans les conditions définies par le jury, utiliser des ouvrages personnels.
Le programme de cette première partie d'épreuve est constitué des programmes de mathématiques du collège, du lycée et des sections de techniciens supérieurs.
Seconde partie (6 points) : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable ». (Présentation dix minutes, entretien avec le jury : dix minutes.)
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies dans le point 1 de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.

Exemples de sujets 2011 (rappel)
... pour la 2e épreuve :
fichier PDF.
Voir aussi : un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" depuis le site ministériel [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].

Seconde partie : des outils
- Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].
Il s'agit presque toujours de la 3e épreuve orale d'admission [une épreuve sur dossier ou tout autre support suivie d'un entretien avec le jury sur la compétence
“ Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable ”]
.

- Autour des compétences professionnelles des maîtres
Avant l'arrêté du 12 mai 2010, le référentiel correspondant figurait dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).

 

 

CAPLP externe de Mathématiques/sciences,

partie Mathématiques [partie Sciences]

La session 2013

les épreuves [admissibilité - admission]

rappel des programmes de LP
[collège - 2nde G/T - lycée général (1e/T) - LT dont BTS]

 

mise à jour le 13 juilelt 2012

 

 

CAPLP externe de Mathématiques : session 2013

Inscription

Ici.

Dates d'admissibilité

Section mathématiques - sciences physiques
- Composition écrite de mathématiques : jeudi 22 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
- Composition écrite de physique chimie : vendredi 23 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.

Le programme (en ligne)

Le programme des épreuves de la section mathématiques-sciences physiques du concours externe est défini pour chacune d’elles par l’arrêté du 28 décembre 2009 modifié, compte tenu des programmes en vigueur de mathématiques et de sciences physiques et chimiques du collège et du lycée (général, technique et professionnel) et, le cas échéant, des sections de techniciens supérieurs.
Pour l’épreuve de leçon, la liste des sujets est fixée comme suit :
Liste des sujets de leçon de mathématiques |détail : fichier PDF]

 

CAPLP externe de Mathématiques : les épreuves


CAPLP externe de Mathématiques/sciences (partie mathématiques) - Admissibilité

Epreuves [texte en ligne] [voir aussi ici les programmes de mathématiques en LP]
1° Première composition écrite de mathématiques.
Durée : cinq heures ; coefficient 3.
[2° Deuxième composition écrite de physique chimie: voir ici]
Le sujet de chaque composition est constitué d'un ou de plusieurs problèmes. Des questions sur l'épistémologie ou l'histoire de la discipline peuvent être posées.
Le programme de ces épreuves est constitué des programmes de mathématiques et de sciences physiques et chimiques du collège et du lycée (général, technique et professionnel) et, le cas échéant, des sections de techniciens supérieurs.
L'usage de calculatrices scientifiques est autorisé selon la réglementation en vigueur.

Sujet de la composition de mathématiques depuis la session 2011 (nouveau concours) ...
- session 2012 :
sujet de maths [sciences physiques : ici]
- session 2011 : 1, 24 Mo -
RJC.
Exemples de sujets pour la session 2011
Exemple de sujet : première composition de mathématiques (SIAC2).
... et avant (ancien concours)
Session 2010 - 1, 15 Mo et RJC en ligne (éléments de correction : voir p. 22 et ss).
Session 2009 - 939, 39 Ko et RJC en ligne (éléments de correction : voir p. 21 et ss).
Session 2008 - 898, 49 Ko et RJC en ligne depuis le site du CNDP (éléments de correction : voir p. 20 et ss).

CAPLP externe de Mathématiques/sciences (partie mathématiques) - Admission [partie sciences]

Epreuves orales d'admission [voir aussi ici les programmes de mathématiques en LP]
1° Leçon en mathématiques ou en sciences portant sur les programmes du lycée professionnel [maths en LP].
Durée de la préparation : deux heures ; durée de l'épreuve : une heure (exposé n'excédant pas trente minutes ; entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 3.
Un tirage au sort détermine la valence sur laquelle porte la présentation de la leçon : mathématiques ou sciences.
L'épreuve consiste en une séquence d'enseignement qui est à placer dans une progression disciplinaire dont le candidat précisera l'organisation. Le sujet, tiré au sort par le candidat, est extrait des programmes de mathématiques et sciences des classes des lycées professionnels. Il précise le niveau de la classe concernée. L'épreuve prend appui sur un dossier proposé par le jury. Ce dossier comporte des énoncés d'activités destinées à des élèves, pouvant être extraits de manuels scolaires, d'annales d'examens ou d'ouvrages divers.
Si le sujet porte sur les mathématiques,
la présentation comporte une présentation pédagogique avec utilisation des TICE (logiciels ou calculatrices). Le candidat doit réaliser au cours de l'exposé ou de l'entretien au moins une démonstration. Lors de la présentation, il dispose des mêmes logiciels que ceux utilisés lors de la préparation.
[...] Le candidat doit montrer, dans la discipline tirée au sort, qu'il a la capacité d'organiser une séquence d'enseignement en lycée professionnel dans ces disciplines, qu'il a réfléchi, pour chacune des deux disciplines du concours, aux finalités, à l'histoire, à l'épistémologie, à leurs évolutions ainsi qu'à leurs relations avec les autres disciplines, qu'il a les compétences nécessaires à l'enseignement dans les domaines de l'expression orale et de la communication avec ou sans TICE, qu'il maîtrise les connaissances nécessaires pour enseigner à tout niveau en lycée professionnel et en section de technicien supérieur, qu'il connaît les contenus d'enseignement et les programmes en lycée professionnel et en STS.
Pendant la préparation de l'épreuve, le candidat peut utiliser des ouvrages et des documents de mathématiques, de physique et de chimie de la bibliothèque du concours, ainsi que des textes officiels (notamment les programmes de ces disciplines des classes de lycée professionnel, de collège et de section de technicien supérieur), et des matériels scientifiques et informatiques mis à sa disposition.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties. sont attribués à la première partie et 6 points à la seconde. (Durée de la préparation : deux heures trente minutes ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3.)
Première partie (14 points) : épreuve sur dossier pédagogique, suivie d'un entretien avec le jury. L'épreuve porte sur la valence n'ayant pas fait l'objet de la première épreuve d'admission. (Présentation n'excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes.)
L'épreuve permet au candidat de montrer : sa culture disciplinaire et professionnelle ; ? sa connaissance des contenus d'enseignement et des programmes de la discipline concernée ; sa réflexion sur l'histoire et les finalités de cette discipline et ses relations avec les autres disciplines.
Elle porte sur les programmes des collèges [maths], des lycées professionnels [maths], généraux et technologiques et des sections de techniciens supérieurs [maths].
Pendant la préparation de l'épreuve, le candidat peut utiliser des ouvrages et des documents de mathématiques, de physique et de chimie de la bibliothèque du concours, ainsi que des textes officiels (notamment les programmes de ces disciplines des classes de lycée professionnel, de collège et de section de technicien supérieur), et des matériels scientifiques et informatiques mis à sa disposition. Toute calculatrice ou ouvrage personnel est interdit.
a) En mathématiques, l'épreuve consiste en la résolution d'un exercice et la proposition d'exercices portant sur le thème choisi par le candidat parmi deux qu'il tire au sort.
-? le candidat dispose d'un dossier documentaire fourni par le jury pouvant contenir toutes formes de documents scientifiques utilisés dans la discipline concernée et une série d'exercices dont un est à résoudre.
- ? au cours de la présentation, le candidat résout l'exercice imposé par le dossier en mettant en évidence les stratégies mises en œuvre et propose d'autres exercices, dont l'un au moins doit comporter l'utilisation des TICE, en motivant ses choix.
? au cours de l'entretien le jury peut demander au candidat de résoudre un autre exercice sur le même thème.
? lors de la présentation, le candidat dispose des mêmes logiciels que ceux utilisés lors de la préparation.
b) En sciences physiques et chimiques, [...].
Au cours de la présentation, le candidat présente les résultats de sa réflexion, en motivant les choix techniques et scientifiques qu'il effectue, sous une forme adaptée au sujet précis.
Seconde partie (6 points) : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable ». (Présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes.)
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies dans le point 1 de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.
----
[1] Seconde partie : des outils
- Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].
Il s'agit presque toujours de la 3e épreuve orale d'admission [une épreuve sur dossier ou tout autre support suivie d'un entretien avec le jury sur la compétence
“ Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable ”]
.

- Autour des compétences professionnelles des maîtres
Avant l'arrêté du 12 mai 2010, le référentiel correspondant figurait dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).


 

 


 

CAPLP interne de Mathématiques/sciences,

partie Mathématiques

à compter de 2012 (RAEP)

Voir ici la partie Sciences physiques de ce CAPLP externe

La session 2013

les épreuves [admissibilité - admission]

rappel des programmes de : collège - 2nde G/T - lycée général (1e/T) - LT dont BTS

.

mise à jour le 12 octobre 2011

 

CAPLP interne de Mathématiques : session 2012

Modalités d'inscription

Ici.

Dossier RAEP [présentation de la RAEP]

Pour cette section, l'arrêté du 27 avril 2011 a remplacé l'épreuve écrite d'admissibilité du CAPES interne par l'étude, par le jury, d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) établi par le candidat.
- L'envoi du dossier, en double exemplaire, devra obligatoirement être effectué par voie postale et en recommandé simple. Le non-respect de la date et des modalités d'envoi entraînera l'élimination du candidat. Attention, l'envoi du dossier de Raep ne vaut pas inscription au concours.
- Le dossier de Raep doit être adressé au ministère de l'éducation nationale, secrétariat général, direction générale des ressources humaines, sous-direction du recrutement, bureau DGRH D4, 72 rue Regnault, 75243 Paris cedex 13 au plus tard le mercredi 30 janvier 2013, avant minuit, le cachet de la poste faisant foi.

Le programme [document PDF en ligne]

Épreuve professionnelle en mathématiques (fichier PDF)
Précisions sur l'utilisation des calculatrices
Pour les épreuves d'admissibilité, les candidats sont autorisés à se servir d'une calculatrice conforme aux spécifications définies par la note [circulaire] 99-186 du 16 novembre 1999.
Pour les épreuves d'admission, les calculatrices personnelles ne sont pas autorisées. Une calculatrice est mise à la disposition de chacun des candidats sur le lieu des épreuves.

CAPLP interne de Mathématiques - session 2012 : le programme [en ligne] et les épreuves

Admissibilité

Epreuves d'admissibilité
Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 3), portant au choix du candidat au moment de l'inscription soit sur les mathématiques, soit sur les sciences physiques (physique ou chimie).
- Le dossier de RAEP doit être adressé, en double exemplaire, au ministère de l'éducation nationale, au ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, secrétariat général, direction générale des ressources humaines, sous-direction du recrutement, bureau DGRH D4, 72 rue Regnault, 75243 Paris cedex 13.
- L'envoi de ce dossier doit obligatoirement être effectué en recommandé simple au plus tard le 1er février 2012 avant minuit le cachet de la poste faisant foi. Le non-respect de la date et des modalités d'envoi entraînera l'élimination du candidat.

Admission

Epreuves d'admission
Voir aussi : programme en ligne pour la seule épreuve professionnelle en mathématiques (Bulletin officiel spécial n° 1 du 27 janvier 2011 : p. 1).
Chacune des deux épreuves professionnelles comporte un exposé suivi d'un entretien avec le jury.
** Chaque épreuve professionnelle a pour objet la présentation par le candidat d'une séquence d'enseignement en lycée professionnel, sur le thème fixé par le sujet. Le candidat fera également état des réflexions et analyses qui l'ont conduit à effectuer ses choix pédagogiques.
** Pendant la préparation de ces épreuves, le candidat peut utiliser des ouvrages et des documents de mathématiques, de physique et de chimie de la bibliothèque du concours, ainsi que des textes officiels (notamment les programmes des classes de lycée professionnel), et des matériels scientifiques et informatiques mis à sa disposition sur le site des épreuves.
** Lors de l'entretien de l'épreuve d'admission correspondant à la valence choisie par le candidat pour le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle de l'épreuve d'admissibilité, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.
1° Epreuve professionnelle en mathématiques. Durée de la préparation : deux heures ; durée de l'épreuve : une heure maximum (exposé : trente minutes maximum ; entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 3.
**
Un tirage au sort détermine pour chaque candidat les sujets à traiter.
Le candidat se voit proposer par le jury deux sujets, qui imposent la présentation d'une utilisation pédagogique des technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement (TICE : calculatrice et/ou logiciel). Le candidat choisit de traiter l'un des deux sujets proposés. La liste des sujets des épreuves professionnelles est publiée au Bulletin officiel de l'éducation nationale.
** L'épreuve prend appui sur un dossier proposé par le jury.
** L'épreuve doit comporter, au cours de l'exposé ou de l'entretien, la réalisation d'au moins une démonstration.
** L'entretien peut amener le jury à approfondir certains points de l'exposé et à vérifier l'étendue et la qualité de la réflexion du candidat, à s'assurer de ses capacités de raisonnement, d'argumentation ou d'expérimentation, de la solidité de sa culture et de ses connaissances, sur le plan scientifique comme sur le plan professionnel.
Les candidats auront à leur disposition les mêmes logiciels lors de la préparation et lors de la présentation devant le jury.
2° Epreuve professionnelle en sciences physiques (physique ou chimie) [ici].

RJC du concours avant RAEP (et sujet de mathétiques)

Pour les sessions : 2011 - 2010 - 2009 - 2008 (S).


 

 

Sciences de la vie et de la terre (SVT) :

concours de recrutement,
session 2013


Mise à jour le 13 juillet 2012

[notre portail disciplinaire]

 


Sessions
 
Agrégation
CAPES
Session 2012

Modalités /programmes

 

 

 

 

 

En vert : concours ouvert à la date de la mise à jour.

 



 

-


 

Sciences de la vie et de la terre (SVT) :
les programmes scolaires

Les SVT et le socle commun / SVT au collège

SVT au lycée et en CPGE

[Programmes du secondaire et de CPGE : détail]

mise à jour le 31 juin 2011


Les SVT et le socle commun

- Au sein de la compétence 3 du socle commun : les principaux éléments de la culture scientifique et technologique : extraits
A l'issue de la scolarité obligatoire, tout élève doit avoir une représentation cohérente du monde reposant sur des connaissances. Chacun doit donc …
… savoir que l'Univers est structuré [du niveau microscopique (atomes, molécules, cellules du vivant) ; au niveau macroscopique (planètes, étoiles, galaxies) ;]
… savoir que la planète Terre : est un des objets du système solaire, lequel est gouverné par la gravitation ;/ présente une structure et des phénomènes dynamiques internes et externes ;
… maîtriser des connaissances sur l'Homme [unicité et diversité des individus qui composent l'espèce humaine (génétique, reproduction) ; l'organisation et le fonctionnement du corps humain ; le corps humain et ses possibilités ; influence de l'Homme sur l'écosystème (gestion des ressources...) ]
… être familiarisé avec les techniques courantes, le traitement électronique et numérique de l'information et les processus automatisés, à la base du fonctionnement d'objets de la vie courante (le texte complet depuis Eduscol).

 

SVT : programmes du secondaire

(collège - lycée)

SVT et programmes du secondaire : SVT au collège et au lycée

... classes de sixième, cinquième, quatrième et troisième des collèges : arrêté du 9 septembre 2008, J.O. du 5 août 2008, texte au B.O. spécial n° 6 du 28 août 2008 [présentation].
Voir aussi autour des SVT et du socle commun au collège
- Compétences et socle commun en SVT au collège : vidéo en ligne / SVT et socle commun, plan de foramtion en : 6ème, 5ème, 4ème, 3ème (site académique de Poitiers).
- Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences en SVT, des fiches pratiques pour les classes de collège depuis le site académique d'Amiens.
- Evaluer les SVT dans le cadre du Socle Commun des Connaissances et des Compétences (culture humaniste - culture scientifique - maîtrise de la langue / autonomie, compétences transversales, synthèses) depuis le site académique d'Amiens.
- - Validation du socle commun en SVT au DNB : voir p. 3 de l'attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3 (fin de 3ème) [voir aussi : - Le socle commun pour la rentrée 2010 : un outil de travail (grille) depuis le site académique d'Amiens].

SVT et programmes du secondaire : SVT au lycée général et en CPGE (2012/2013)

SVT en lycée général

Classe de 2nde
... classe de seconde générale et technologique : nouveau programme à la rentrée 2010 (présentation) [ancien programme : arrêté du 4 août 1999, J.O. du 8 août 1999, B.O. hors série n° 6 du 12 août 1999, et arrêté du 10 juillet 2001, J.O. du 19 juillet 2001, B.O. hors série n° 2 du 30 août 2001]

Classe de 1ère à compter de 2011/2012

- Mathématiques en classes de 1ère ES et 1ère L : programme à compter de 2011/2012 [JO du 28.08.2010 - BOEN du 30 sept. 2010] : présentation.
- Mathématiques en classes de 1ère S : programme : programme à compter de 2011/2012 [JO du 28.08.2010] : présentation.

Classe terminale à compter de 2012/2013
... en série S : programme en ligne.
---
EDD en terminale S (en SVT) : Économiser les ressources et respecter l'environnement en physique-chimie (Tale S dès 2012/2013) - Géothermie et propriétés thermiques de la terre en terminale S (SVT) dès 2012/2013 - Vers une vision dynamique de la biodiversité en terminale SVT dès 2012/2013 -

SVT en CPGE

... classes préparatoires BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre) : arrêté du 27 mai 2003, J.O. du 6 juin 2003, B.O. hors série n° 3 du 26 juin 2003.
- Pour l'ensemble des notions de sciences de la vie et de la Terre abordées dans ces programmes, le niveau minimum de connaissances scientifiques exigé du candidat sera celui de la licence.
- La capacité à utiliser les technologies de l'information et de la communication, en particulier à les intégrer dans les pratiques pédagogiques, sera exigée [voir aussi :
le C2i Enseignant depuis Educnet / le site SVT d'Educnet].

 

 

 

Sciences de la vie et de la terre et de l'univers (SVTU) :

agrégation externe

La session 2013 dont son programme

Les épreuves (admissibilité dont RJC/annales - admission)

rappel des programmes scolaires


Mise à jour le 27 janvier 2012

 

 

Agrégation externe de SVTU : session 2013

Inscription pour mémoire

Ici.

Dates d'admissibilité

Le champ disciplinaire de l'agrégation externe de sciences de la vie - sciences de la Terre et de l'Univers couvre trois secteurs :
- secteur A : biologie et physiologie cellulaires, biologie moléculaire ; leur intégration au niveau des organismes ;
- secteur B : biologie et physiologie des organismes et biologie des populations, en rapport avec le milieu de vie ;
- secteur C : sciences de la Terre et de l'Univers, interactions entre la biosphère et la planète Terre.

Épreuve portant sur le programme de connaissances générales du secteur A : mercredi 3 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.
Épreuve portant sur le programme de connaissances générales du secteur B : jeudi 4 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.
Épreuve portant sur le programme de connaissances générales du secteur C : vendredi 5 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.

Le programme

Session 2013 (programme en ligne)

 

Agrégation externe de SVT - les épreuves (le programme)

Agrégation externe SVTU : admissibilité

Epreuves d'admissibilité [programme ci-dessus]
Les trois épreuves écrites d'admissibilité portent chacune sur un secteur différent.
Elles peuvent comporter ou non une analyse de documents :
1° Epreuve portant sur le programme de connaissances générales du secteur A (durée : cinq heures ; coefficient 2).
2° Epreuve portant sur le programme de connaissances générales du secteur B (durée : cinq heures ; coefficient 2).
3° Epreuve portant sur le programme de connaissances générales du secteur C (durée : cinq heures ; coefficient 2).

Dates

Épreuve portant sur le programme de connaissances générales du secteur A : mercredi 3 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.
Épreuve portant sur le programme de connaissances générales du secteur B : jeudi 4 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.
Épreuve portant sur le programme de connaissances générales du secteur C : vendredi 5 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.

Sujets et RJC du nouveau concours et de l'ancien concours
Voir aussi le site académique de Limoges recommandé par le ministère : sessons 2010, 2009 et antérieures.

Années
Secteur A
Secteur B
Secteur C
RJC
2012  
2011
2010
2009
2008
2007
2004

Agrégation externe SVTU : admission

Epreuves d'admission [programme ci-dessus]
1° Epreuve de travaux pratiques portant, au choix du candidat lors de l'inscription, sur le programme de l'un des secteurs A, B ou C (durée : six heures maximum ; coefficient 3).
2° Epreuve de travaux pratiques portant sur les programmes de connaissances générales correspondant aux secteurs n'ayant pas fait l'objet de la première épreuve d'admission (durée : quatre heures maximum ; coefficient 2).
3° Epreuve orale portant sur le programme du secteur choisi par le candidat, lors de l'inscription, pour la première épreuve d'admission. Le sujet est tiré au sort par le candidat (durée de la préparation : quatre heures ; durée de l'épreuve : une heure vingt minutes maximum [présentation orale et pratique : cinquante minutes maximum ; entretien avec le jury : trente minutes maximum] ; coefficient 5).
4° L'épreuve se déroule en deux parties. La première partie est notée sur 15 points, la seconde sur 5 points (durée de la préparation : quatre heures ; durée de l'épreuve : une heure trente minutes maximum ; coefficient 4).
Première partie (15 points) : épreuve orale portant sur les programmes de connaissances générales ou sur le programme annexe de questions scientifiques d'actualité (présentation orale et pratique : quarante minutes maximum ; entretien : trente minutes maximum).
Le sujet est tiré au sort par le candidat. Il porte :
- sur le programme de connaissances générales ou sur le programme annexe de questions scientifiques d'actualité se rapportant au secteur C pour les candidats ayant choisi, lors de l'inscription, le secteur A ou le secteur B pour la première épreuve d'admission ;
- sur les programmes de connaissances générales ou sur le programme annexe de questions scientifiques d'actualité se rapportant aux secteurs A et B pour les candidats ayant choisi, lors de l'inscription, le secteur C pour la première épreuve d'admission.
La présentation orale et pratique est suivie d'un entretien avec le jury ; l'entretien peut comporter des questions portant sur les programmes de connaissances générales et le programme annexe de questions scientifiques d'actualité de l'ensemble des secteurs.
Seconde partie (5 points) [1] : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable » (présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 3 « les compétences professionnelles des maîtres » de l'annexe de l'arrêté du 19 décembre 2006.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.
----------
[1] Seconde partie : des outils
- Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].
Il s'agit presque toujours de la 3e épreuve orale d'admission [une épreuve sur dossier ou tout autre support suivie d'un entretien avec le jury sur la compétence
“ Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable ”]
.

- Autour des compétences professionnelles des maîtres
Avant l'arrêté du 12 mai 2010, le référentiel correspondant figurait dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).

 

 

 

Sciences de la vie et de la terre et de l'univers (SVTU) :
agrégation interne

La session 2013 à venir dont le programme

Les épreuves (admissibilité / admission)

rappel des programmes scolaires

Site de référence
Un site recommandé par le ministère : le site académique de Limoges (session 2010, 2009, archives).

 

 

Agrégation interne de SVTU : session 2013

Inscriptions

Ici.

Dates d'admissibilité

- Première composition : mardi 13 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
- Deuxième composition : mercredi 14 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.

Le sujet peut porter, au choix du jury, soit sur les sciences de la vie pour l'une des épreuves et sur les sciences de la Terre pour l'autre épreuve, soit associer ces deux champs pour l'une des épreuves et porter sur un seul de ces champs pour l'autre épreuve.

Le programme de la ... [programme de Lyxée et CPGE : ici]-

... session 2012 [reconduit pour la session 2013]
- Programmes des classes préparatoires BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre) : arrêté du 27 mai 2003, J.O. du 6 juin 2003, B.O. hors série n° 3 du 26 juin 2003 [le site du lycée Fénelon]
- Programme de sciences de la vie et de la Terre de la classe de terminale S : arrêté du 20 juillet 2001, J.O. du 4 août 2001, B.O. hors série n° 5 du 30 août 2001 [présentation - voir aussi ici pour le programme à venir].
- Programme de sciences de la vie et de la Terre de la classe de première S : arrêté du 9 août 2000, J.O. du 22 août 2000, B.O. hors série n° 7 du 31 août 2000, et arrêté du 1er juillet 2002, J.O. du 10 juillet, 2002, B.O. hors série n° 6 du 29 août 2002 [présentation - voir aussi ici pour le programme à venir].
- Programmes de sciences de la vie et de la Terre de la série économique et sociale et de la série littéraire : arrêtés du 9 août 2000, J.O. du 22 août 2000, B.O. hors série n° 7 du 31 août 2000 [série ES - série L] [enseignement scientifique en séires ES/L : présentation]
- Programme de sciences de la vie et de la Terre de la classe de seconde générale et technologique : arrêté du 8 avril 2010, J.O. du 25 avril 2010, B.O. spécial n° 4 du 29 avril 2010 [présentation ici].
- Programmes de sciences de la vie et de la Terre des classes de sixième, cinquième, quatrième et troisième des collèges : arrêté du 9 septembre 2008, J.O. du 5 août 2008, B.O. spécial n° 6 du 28 août 2008.
- Pour l'ensemble des notions de sciences de la vie et de la Terre abordées dans ces programmes, le niveau minimum de connaissances scientifiques exigé du candidat sera celui de la licence.
- La capacité à utiliser les technologies de l'information et de la communication, en particulier à les intégrer dans les pratiques pédagogiques, sera exigée [voir aussi : le C2i Enseignant depuis Educnet / le site SVT d'Educnet].

 

 

 

 


Agrégation interne SVTU

Le session 2013 et son programme

Les épreuves
(admissibilité dont annales / RJC - admission)

Rappel des programmes scolaires

Mise à jour le 13 juillet 2012

 

 

Agrégation interne SVTU : admissibilité [admission]

Epreuves d'admissibilité [programme ci-dessus]

1° Composition à partir d'un dossier fourni au candidat (durée : 5 heures - coef. 1).
Le candidat propose, pour des niveaux et des objectifs désignés, une progression, expose en détail un point particulier en l'illustrant d'exemples, élabore des exercices d'application et prévoit une évaluation..
2° Epreuve scientifique à partir d'une question de synthèse dans une discipline n'ayant pas fait l'objet de la première composition et portant sur le programme des collèges, des lycées et celui des classes préparatoires (durée : 5 heures - coef. 1).

Dates d'admissibilité

- Composition à partir d'un dossier fourni au candidat : jeudi 24 janvier 2013 de 9 heures à 14 heures.
- Épreuve scientifique à partir d'une question de synthèse : vendredi 25 janvier 2013 de 9 heures à 14 heures.

Sujets et RJC de l'ancien concours (jusqu'à la session 2010) et du nouveau (session 2011 et au-delà)

Années
Composition
Epreuve scientifique
RJC
2012  
2011
2010 (site)
2009 (site)
X
2008
2003/3008

 

Agrégation interne SVTU : admission [annales/RJC]

Epreuves orales d'admission

1° Un exposé de leçon comportant des exercices et destinée à une classe de collège ou de lycée. L'exposé est suivi d'un entretien. Durée de la préparation : trois heures. Durée de l'épreuve : une heure vingt minutes (présentation : soixante minutes ; entretien : vingt minutes ; coefficient 1,5).
2° Epreuve professionnelle au niveau lycée comportant la présentation de travaux pratiques et de techniques de classes ; elle porte sur une discipline différente de celle de la première épreuve. La présentation est suivie d'un entretien.
Durée de la préparation : trois heures. Durée de l'épreuve : une heure vingt minutes (présentation : soixante minutes ; entretien : vingt minutes ; coefficient 1,5).

 

Sciences de la vie et de la terre (SVT) :

CAPES externe

La session 2013

Les épreuves :

admissibilité dont annales/RJC - admission.

rappel des programmes scolaires

Mise à jour le 31 août 2011

 

CAPES externe de SVT : session 2013

Inscription

Ici.

Le programme -

Session 2013 (reconduit pour la session 2013)
Programme des épreuves d'admissibilité : ensemble des rubriques des programmes de la discipline en vigueur au collège, au lycée et dans les classes préparatoires aux grandes écoles, porté au niveau universitaire du concours.

Programme des épreuves d'admission : ensemble des rubriques des programmes de la discipline en vigueur au collège et au lycée porté au niveau universitaire du concours.

CAPES externe de SVT : session 2013 [programme]

CAPES externe SVT : admissibilité

Epreuves d'admissibilité [programme scolaires]
1° Première composition (durée : cinq heures, coefficient 3).
2° Deuxième composition (durée : cinq heures, coefficient 3).
Le sujet peut porter, au choix du jury, soit sur les sciences de la vie pour l'une des épreuves et sur les sciences de la Terre pour l'autre épreuve, soit associer ces deux champs pour l'une des épreuves et porter sur un seul de ces champs pour l'autre épreuve.
Le sujet de l'une des épreuves au moins comporte des documents scientifiques fournis aux candidats.
Les sujets sont choisis en référence aux programmes de la discipline au collège, au lycée et dans les classes préparatoires aux grandes écoles.
L'objectif de ces épreuves est d'évaluer la culture disciplinaire des candidats. Les sujets proposés peuvent également permettre de mesurer le recul critique du candidat vis-à-vis de ses connaissances.

Programme [en ligne]
Programme des épreuves d'admissibilité : ensemble des rubriques des programmes de la discipline en vigueur au collège, au lycée et dans les classes préparatoires aux grandes écoles, porté au niveau universitaire du concours.

Session 2013 - dates
- Première composition : mardi 13 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
- Deuxième composition : mercredi 14 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
Le sujet peut porter, au choix du jury, soit sur les sciences de la vie pour l'une des épreuves et sur les sciences de la Terre pour l'autre épreuve, soit associer ces deux champs pour l'une des épreuves et porter sur un seul de ces champs pour l'autre épreuve.

Sujets et RJC de l'ancien concours - Sujets du nouveau concours

Années
1ère composition
à partir d'un dossier
2ème composition
épreuve scientifique
RJC
2012  
2011
1, 2
2010
2009
2008
p. 15-19 du RJC
(jury : p. 30-42)
p. 46-60 du RJC
(jury : p. 61-70)
2006
2003

Voir aussi le site académique de Toulouse (RJC en ligne de 2002 à 2010).

 

CAPES externe SVT : admission

Programme des épreuves d'admission [programme scolaires]
- Ensemble des rubriques des programmes de la discipline en vigueur au collège et au lycée porté au niveau universitaire du concours.

Epreuves d'admission [RJC en ligne]
1° Leçon portant sur les programmes des classes des collèges et des lycées [durée de la préparation : quatre heures ; durée de l'épreuve : une heure (exposé : quarante minutes ; entretien : vingt minutes) ; coefficient 3].
Le sujet fourni au candidat comporte l'indication du niveau (collège ou lycée) auquel il doit être abordé. Il est assorti d'un dossier qui comporte obligatoirement un aspect pratique que le candidat devra préparer et présenter.
La leçon est suivie d'un entretien au cours duquel le candidat pourra être amené à expliquer ses choix concernant l'organisation de la leçon (y compris des points de vue didactiques et/ou éducatifs) ainsi que sur les connaissances proposées (y compris les aspects épistémologiques et historiques). L'entretien peut également aborder, en relation avec le sujet de la leçon, les interactions possibles avec d'autres disciplines et, d'une façon plus générale, la place de la discipline dans la formation de l'élève ou son éducation.
Pendant le temps de préparation, le candidat dispose d'un accès à une bibliothèque scientifique. Il dispose également des textes des programmes scolaires et, éventuellement, de documents officiels complémentaires comportant des suggestions pédagogiques.
Le candidat peut être assisté par un personnel technique.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties (durée de la préparation : trois heures ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3.)
Première partie (14 points) : commentaire des éléments d'un dossier. (Présentation n'excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes.)
Cette première partie d'épreuve fait l'objet d'un programme limitatif révisé tous les trois ans et publié au Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale.
L'épreuve permet au candidat de montrer : sa culture scientifique et professionnelle ; sa connaissance des contenus d'enseignement et des programmes de la discipline concernée ; sa réflexion sur l'histoire et les finalités de cette discipline et ses relations avec les autres disciplines.
L'épreuve prend appui sur un dossier constitué à partir d'un thème. Elle consiste en une réflexion structurée sur une question scientifique et sur la mise en œuvre d'un enseignement relatif à cette question. Le dossier documentaire, fourni par le jury, peut contenir toutes formes de documents scientifiques et/ou didactiques utilisés dans la discipline concernée.
Le candidat présente les résultats de sa réflexion, en motivant les choix qu'il effectue dans le cadre fixé par la thématique scientifique et pédagogique du dossier.
Le candidat peut choisir de compléter le dossier documentaire proposé à sa convenance et devra, en ce cas, justifier ses choix.
Seconde partie (6 points) [1] : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable ». (Présentation dix minutes, entretien avec le jury : dix minutes.)
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document inclus dans le dossier qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 3 « les compétences professionnelles des maîtres » de l'annexe de l'arrêté du 19 décembre 2006.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.
-----
[1] Seconde partie : des outils
- Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].
Il s'agit presque toujours de la 3e épreuve orale d'admission [une épreuve sur dossier ou tout autre support suivie d'un entretien avec le jury sur la compétence
“ Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable ”]
.

- Autour des compétences professionnelles des maîtres
Avant l'arrêté du 12 mai 2010, le référentiel correspondant figurait dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).

 

 

CAPES interne

Sciences de la vie et de la terre (SVT)
à compter de la session 2012

CAPES interne et RAEP (généralités),
capacités attendues (programme)

Le session 2013

Les épreuves : admissibilité et dossier RAEP / admission

site dédié pour l'ancien CAPES interne

Mise à jour le 13 juillet 2012

 

 

CAPES interne de SVT : session 2013

Modalités d'inscription

Ici.

Dossier RAEP [présentation de la RAEP]

Pour cette section, l'arrêté du 27 avril 2011 a remplacé l'épreuve écrite d'admissibilité du CAPES interne par l'étude, par le jury, d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) établi par le candidat.
- L'envoi du dossier, en double exemplaire, devra obligatoirement être effectué par voie postale et en recommandé simple. Le non-respect de la date et des modalités d'envoi entraînera l'élimination du candidat. Attention, l'envoi du dossier de Raep ne vaut pas inscription au concours.
- Le dossier de Raep doit être adressé au ministère de l'éducation nationale, secrétariat général, direction générale des ressources humaines, sous-direction du recrutement, bureau DGRH D4, 72 rue Regnault, 75243 Paris cedex 13 au plus tard le lundi 21 janvier 2013, avant minuit, le cachet de la poste faisant foi.

 

Le programme (en ligne)-

 

 

CAPES interne de SVT : les épreuves [admissibilité - admission] - mise à jour le 13 février 2012

CAPES interne SVT : modification à compter de la session 2013

"1. Au A définissant l'épreuve d'admissibilité, le membre de phrase : « , portant au choix du candidat au moment de l'inscription, soit sur les sciences de la vie, soit sur les sciences de la Terre » est supprimé ;
2. Dans la deuxième phrase du premier alinéa du B définissant l'épreuve d'admission, le membre de phrase : « , dans le champ non choisi par le candidat pour l'épreuve d'admissibilité ou associant les deux champs, » est supprimé".
Extrait de l'arrêté du 10 janvier 2012 modifiant l'arrêté du 28 décembre 2009 fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat du second degré au JO du 11 février 2011.

CAPES interne SVT - Epreuve d'admissibilité à compter de la session 2012

Nouvelles modalités
Nouvel article 4 bis de l'arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat du second degré suite à modification. - L'épreuve d'admissibilité du concours interne est organisée, selon la section concernée, suivant l'une des modalités ci-après :
1° Epreuve écrite sur un sujet faisant appel aux connaissances disciplinaires et aux facultés d'analyse du candidat ;
2° Etude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi conformément aux modalités décrites en annexe II bis du présent arrêté.
Le dossier mentionné au précédent alinéa, comportant les éléments prévus en annexe II bis, est adressé par le candidat au ministre chargé de l'éducation dans le délai et selon les modalités fixées par l'arrêté d'ouverture du concours. Le fait de ne pas faire parvenir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixées entraîne l'élimination du candidat conformément à l'article 16 du présent arrêté.
Le jury examine le dossier de RAEP qu'il note de 0 à 20. Le dossier est soumis à une double correction.

Nouvelle définition de l'épreuve à compter de la session 2012
Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 1), "portant au choix du candidat au moment de l'inscription soit sur les sciences de la vie, soit sur les sciences de la Terre" [" " 1.passage supprimé à compter de la session 2013, voir article 2 de l'arrêté au JO du 11 février 2012].
Annexe II bis -
Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle comporte deux parties.
Dans une première partie (2 pages dactylographiées maximum), le candidat décrit les responsabilités qui lui ont été confiées durant les différentes étapes de son parcours professionnel, dans le domaine de l'enseignement, en formation initiale (collège, lycée, apprentissage) ou, le cas échéant, en formation continue des adultes.
Dans une seconde partie (6 pages dactylographiées maximum), le candidat développe plus particulièrement, à partir d'une analyse précise et parmi ses réalisations pédagogiques dans la discipline concernée par le concours, celle qui lui paraît la plus significative, relative à une situation d'apprentissage et à la conduite d'une classe qu'il a eue en responsabilité, étendue, le cas échéant, à la prise en compte de la diversité des élèves, ainsi qu'à l'exercice de la responsabilité éducative et à l'éthique professionnelle. Cette analyse devra mettre en évidence les apprentissages, les objectifs, les progressions ainsi que les résultats de la réalisation que le candidat aura choisie de présenter.
Le candidat indique et commente les choix didactiques et pédagogiques qu'il a effectués, relatifs à la conception et à la mise en œuvre d'une ou de plusieurs séquences d'enseignement, au niveau de classe donné, dans le cadre des programmes et référentiels nationaux, à la transmission des connaissances, aux compétences visées et aux savoir-faire prévus par ces programmes et référentiels, à la conception et à la mise en œuvre des modalités d'évaluation, en liaison, le cas échéant, avec d'autres enseignants ou avec des partenaires professionnels. Peuvent également être abordées par le candidat les problématiques rencontrées dans le cadre de son action, celles liées aux conditions du suivi individuel des élèves et à l'aide au travail personnel, à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication au service des apprentissages ainsi que sa contribution au processus d'orientation et d'insertion des jeunes.
Chacune des parties devra être dactylographiée en Arial 11, interligne simple, sur papier de format 21 × 29,7 cm et être ainsi présentée : dimension des marges : droite et gauche : 2,5 cm ; à partir du bord (en-tête et pied de page) : 1,25 cm ; sans retrait en début de paragraphe.
A son dossier, le candidat joint, sur support papier, un ou deux exemples de documents ou de travaux, réalisés dans le cadre de l'activité décrite et qu'il juge utile de porter à la connaissance du jury.
L'authenticité des éléments dont il est fait état dans la seconde partie du dossier doit être attestée par le chef d'établissement auprès duquel le candidat exerce ou a exercé les fonctions décrites.
Les critères d'appréciation du jury porteront sur : la pertinence du choix de l'activité décrite ; la maîtrise des enjeux scientifiques, didactiques et pédagogiques de l'activité décrite ; la structuration du propos ; la prise de recul dans l'analyse de la situation exposée ; la justification argumentée des choix didactiques et pédagogiques opérés ; ? la qualité de l'expression et la maîtrise de l'orthographe et de la syntaxe.
Nota. Pendant l'épreuve d'admission, dix minutes maximum pourront être réservées, lors de l'entretien, à un échange sur le dossier de RAEP qui reste à cet effet à la disposition du jury.

CAPES interne SVT - Epreuve d'admission à compter de la session 2012

Les modifications
Le B définissant l'épreuve d'admission est modifié comme suit :
a) Dans la troisième phrase du premier alinéa, après les mots : « sur l'exploitation d'un dossier », sont insérés les mots : « , dans le champ non choisi par le candidat pour l'épreuve d'admissibilité ou associant les deux champs, ».
b) Il est ajouté un dernier alinéa ainsi rédigé :
« Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.»

Le nouveau texte
(ajout)
Epreuve professionnelle [durée de la préparation : deux heures ; durée de l'épreuve : une heure et quinze minutes maximum (exposé : quarante-cinq minutes maximum, entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 2].
Cette épreuve comporte un exposé suivi d'un entretien avec le jury. L'exposé s'appuie sur l'exploitation d'un dossier, dans le champ non choisi par le candidat pour l'épreuve d'admissibilité ou associant les deux champs[1], se rapportant à une situation expérimentale et intègre la réalisation pratique que celle-ci comporte. L'entretien a pour base la situation d'enseignement proposée et s'étend à d'autres aspects de l'expérience professionnelle du candidat.
Le jury tient compte du niveau d'enseignement (collège ou lycée) dans lequel le candidat a une expérience. Le candidat fait connaître ce niveau au moment de l'inscription au concours.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.
[1] Modification à compter de la session 2013
Dans la deuxième phrase du premier alinéa du B définissant l'épreuve d'admission, le membre de phrase : « , dans le champ non choisi par le candidat pour l'épreuve d'admissibilité ou associant les deux champs, » est supprimé.

Sujets et RJC de l'ancien et du nouveau concours avant RAEP

2011 - sujet (854,58 Ko) - RJC.
2010 : sujet (2,15 Mo) - RJC.
2009 : sujet (1,01 Mo) - RJC.
2008 - sujet (946 Ko). - RJC
en vente et au téléchargement depuis le site du CNDP.
Autres RJC à téléchager pour les années (site du CNDP) : 2006 - 2003 -


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sciences physiques :
concours de recrutement,
session 2013

Modalités
CAPES
CAPLP (épreuve de physique)
Session 2013
(s'inscrire)
Externes : Physique (A) / Chimie (B) / Phys. appliquée (C)
Internes : physique et chimie - autres options non mentionnées

CAPES externe

CAPES interne et RAEP

externe -

interne et RAEP

X = concours ouvert à la date de la mise à jour
X = concours non ouvert à la date de la mise à jour
Session 2012 : modalités d'inscription - Postes offerts aux concours de recrutement : ici.

Mise à jour le 13 juillet 2012

Programmes

collège - lycée général / technologique dont STL - CPGE/BTS

Socle commun
et
sciences physiques

 

 





 

 

 

 

 



 

Sciences physiques (physique-chimie)
Programmes du secondaire et du supérieur

en 2012/2013

mise à jour le 13 juilelt 2012

Programmes des classes de : collège -
LP -
lycée (2nde & cycle terminal) général / technologique
formations psot-bac. : STS / DUT / CPGE

 

Sciences physiques et socle commun / programmes de sciences physiques [en collège - en LP - en lycée général - en LT sauf BTS - post-bac dont CPGE/BTS]- mise à jour le 15 juin 2011

Généralités

Les sciences physiques et le socle commun par l'inspection générale (site académique d'Orléans-Tours).

Sciences physiques et socle commun au collège

Généralités
Voir l'introduction des nouveaux programmes : p. 7 et suivantes du document en ligne (site du CNDP) [voir : site académique de Toulouse]
Socle de connaissances et de compétences en physique-chimie - Banque de situations depuis le site académique de Lyon.
Evaluation du palier 3 du socle commun au collège
Grille de compétences à évaluer de la 5e à la 3e : site académique d'Orélans-Tours.
La grille de référence depuis le site académique de Rennes :
- Fin du cycle 3 de l'école primaire (entrée en 6e) : sciences et technologie (p. 7), démarche scientifique (p. 8)
- Fin de 6e (cycle d'adaptation) : sciences et technologie (p. 10), démarche scientifique (p. 11-12)
- Fin de 4e (fin du cycle central) : sciences et technologie (p. 15-16), démarche scientifique (p. 17-18)
- Fin de 3e (fin du cycle d'orientation) : sciences et technologie (p. 22-23), démarche scientifique (p. 24.25).
Depuis d'autres sites académiques : Rouen -
Banque de situations d'apprentissage et d'évaluation - parmi les situations : phares de voiture en 5e, chimie en 4e, en sécurité routière en 3e, oscilloscope en 3e (voir aussi vade-mecum et autres).
Physique en fin de scolarité obligatoire
P
armi les grilles de référence pour l'évaluation de la maîtrise des connaissances et compétences du socle commun (127,22 ko) depuis Eduscol : la compétence 3 rappelle les éléments du socle exigibles en fin de collège (p. 6-7 : autour de la démarche scientifique dont l'objet technique, p. 10 la matière (principales caractéristiques, états et transformations...).
Programmes
Les nouveaux programmes de physique-chimie au collège à compter de la rentrée scolaire 2009 (texte au JO) ont été publiés : au BOEN spécial n° 6 du 28 août 2008 -- depuis le site du CNDP : horaires (p. 55 et ss.) introdcution commune (p. 5-20) - préambule pour le collège (p. 21-28) - classe de 5e (p. 29-34- classe de 4e (p. 35-45) - classe de 3e (p. 46 et ss.).
Physique/chime au cycle central
Ressources pour le cycle central depuis eduscol : fichier principal (3,03 Mo), annexes (3,44 Mo).
Physique-chimie en classe de 5e
Nouveau programme : BOEN [objectifs du collège p. 10-13 / programme : p. 14-17)
Soit : l'eau dans notre environnement : mélanges et corps purs (50%) - les circuits élecriques en coruatn continu : étude qualitative (25%) La lumière : sources et propagation rectiligne (25%).
- Banque de situations ... : physique en 5e : phares de voitrures - intersciplinarité en 5e : épuration de l'eau, eaux usées...(situations)
Physique-chimie en classe de 4e
Nouveau programme : BOEN [objectifs du collège p. 10-13 / programme : p. 18-22)
Soit : de l'ait qui nous entoure à la molécule (35 %) - les lois du couratn continu (35%) - la lumière : couleurs, images vitesse (30%).
- Banque de situations ... : chimie en 4e (situations) -
Physique/chime au cycle d'orientation / fin de scolarité obligatoire
Physique en classe de 3e

Nouveau programme : BOEN [objectifs du collège p. 10-13 / programme : p. 23-27)
Soit :
la chimie, source de transformation de la matière (45%) - énergie électrique et circuits électriques en "alternatif" (40%) - de la gravaitation à l'énergie mécanique (15%).
Ressources pour la classe de troisième depuis Eduscol : document principal (2,85 Mo) - annexes (13,01 Mo).
- Banque de situations ... : physique en 3e : oscilloscope (situations) -
Physique en fin de scolarité obligatoire
P
armi les grilles de référence pour l'évaluation de la maîtrise des connaissances et compétences du socle commun (127,22 ko) depuis Eduscol : la compétence 3 rappelle les éléments du socle exigibles en fin de collège (p. 6-7 : autour de la démarche scientifique dont l'objet technique, p. 10 la matière (principales caractéristiques, états et transformations...).

Sciences physiques au lycée général ettechnologique en 2012/2013 : 2nde/cycle terminal [LT]

Classe de seconde
Enseignement commun : Physique - Chimie
Le BOEN du 29 avril 2010 publie le texte du nouveau programme (arrêté au JO).
Eduscol avait mis en ligne le projet de nouveau programme de Physique Chimie (enseignement commun) en classe de seconde rénovée dans le cadre de la réforme du lycée.
L'un de ses objectifs est que "le citoyen doit pouvoir se forger son opinion sur des questions essentielles comme le développement durable, instrument privilégié de la prospérité planétaire partagée, le respect de l’environnement, la santé, les économies d’énergie, le recours aunucléaire…", en s'appuyant sur "l’observation, le concret et le « faire ensemble ». La réussite interactive doit pouvoir faire pièce à l’échec individuel.". L'enseignant fera "une place plus importante aux lois et aux modèles qui permettent de décrire et de prévoir le comportement de la nature"
"Trois thèmes constituent le programme : la santé, la pratique sportive, l’Univers. [... détail ici]

Enseignement d'exploration en classe de seconde : Sciences et laboratoire -
Le BOEN du 29 avril 2010 publie le
texte du nouveau programme (arrêté au JO). Le nouveau programme se situe dans le prolongement du programme de "sciences physiques et chimiques" [détail ici].

Sciences physiques au cycle terminal : classe de 1ère à compter de 2011/2012

Filières ES/L
- Enseignement spécifique de Sciences en classe de 1ère ES et L à compter de 2011/2012 : notre présentation.
Filière S (dernière année : 2011/2012) [programme à venir]
- 1ère S - nouveau programme à compter de 2011/2012, notre présentation.
Séries STD2A et STI2D (première)
-
Physique-chimie pour le cycle terminal de la série STD2A : programme au BOEN spécial n°3 du 17 mars 2011 (généralités, détail).
- Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme de l'enseignement de physique-chimie en classe de première des séries « sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D) » et « sciences et technologies de laboratoire (STL) » au JO du 25 février 2011 [BOEN spécial n°3 du 17 mars 2011].
Série STL
Classe de 1ère rénovée
[programmes ici]
Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme de l'enseignement de physique-chimie en classe de première des séries « sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D) » et « sciences et technologies de laboratoire (STL) » au JO du 25 février 2011 [BOEN spécial n°3 du 17 mars 2011].
- Spécialité Sciences physiques et chimiques de laboratoire

Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme de l'enseignement de sciences physiques et chimiques en laboratoire en classe de première de la série « sciences et technologies de laboratoire » au JO du 25 février 2011 [BOEN du 17 mars 2011].
Le texte au JO contient l'annexe avec le programme proprement dit.
... En coordination étroite avec les enseignements de tronc commun, de physique-chimie de laboratoire, de biotechnologie et de chimie-biochimie-sciences du vivant, STI : le programme Mesure et instrumentation , enseignement spécifique au JO du 25 février 2011 [BOEN du 17 mars 2011].

Sciences physiques au cycle terminal : classe terminale à compter de 2012/2013

Série S
- Enseignement spécifique et de spécialité de : physique-chimie (Programme + présentation).
Série STI2D (la nouvelle classe terminale STI2D)
- Enseignement de physique-chimie (P) [présentation].
Série STL (la nouvelle classe de terminale STL à compter de 2012/2013)

... spécialité biotechnologies : enseignement de physique-chimee (P) [présentation] ;
... spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire : rnseignement de physique-chimie (P) [présentation].

Sciences physiques et socle commun au lycée professionnel, les programmes [collège - lycée]

Autour du socle commun

** En CAP [extrait du programme en ligne en fin de page 7 à compter de 2010/2011]
Participation de l’enseignement des mathématiques et des sciences physiques et chimiques à la validation du socle commun de connaissances et de compétences

Les formateurs qui enseignent les mathématiques et les sciences physiques et chimiques doivent aussi permettre aux
élèves entrant en CAP de poursuivre ou consolider l’acquisition des compétences du socle commun* non validées.
Dans cette perspective, les unités du programme de mathématiques - sciences physiques et chimiques permettent, en
partie, cette consolidation. Le formateur doit se référer au livret personnel de compétences** de l’élève pour identifier
les compétences restant à valider. Cette validation peut être envisagée à travers une approche pluridisciplinaire.
** En bac. pro. 3 ans [extrait du programme en ligne en milieu de page 1 à compter de 2009/2010 pour le nouvelle 2e professionnelle]
Ces programmes doivent préparer à la poursuite d’études et à la formation tout au long de la vie. Ils permettent, le cas échéant,
d’achever la validation du socle commun de connaissances et de compétences.

Les programmes en 2012/2013

Sciences physiques aux CAP depuis la rentrée 2010
Le BOEN du 25 février 2010 publie le nouveau programme d'enseignement de mathématiques et de sciences physiques et chimiques.
Soit pour 2010/2011

1ère année : nouveau programme (présentation ici)
2e année : dernière année de l'ancien programme : voir p. et ss. du référentiel en ligne (site du CNDP).

Sciences physiques aux BEP : nouveau programme
Il s'agit des nouveaux BEP, certificrtions intermédiaires. Le programme en sciences physiques du nouveau BEP fait partie du nouveau bac pro.
[p. 68 du nouveau programme].

Sciences physiques aux baccalauréats professionnels : nouveau programme
Les nouveaux programmes du LP dont celui de mathématiques / sciences physiques et chimiques, sont parus au boen DU 19.02.2009). Ils sont conçus sur 3 ans, dans le cadre du bac. pro. (niveau IV) en 3 ans. Le niveau V (CAP/BEP) correspondrait à celui de la fin de 2e année (1ère professionnelle).
Concernant la préparation au baccalauréat professionnel, la mise en application des programmes se fera
- à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la classe de seconde,
- à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la classe de première
- et à la rentrée de l'année scolaire 2011-2012 pour la classe terminale [modalités/présentation ici]

Sciences physiques : formations post-baccalauréat en 2012/2013 : BTS/DUT/CPGE ...

Sciences physiques en STS
- Voir : le
site académique de Nancy-Metz - educnet pour la chimie
Autour de BTS Chimiste : annales du BTS-Chimiste depuis educnet, site académique de Nancy-Metz.
Quelques BTS...
- BTS Chimiste : référentiel depuis le site du CNDP, dans le fichier Savoirs associés : p. 8-30 (physique) et p. 35-104 (chimie) - [Agreg. exter opt. Chimie - CAPES externe SPC].
- BTS Contrôle industriel et régulation automatique (BTS CIRA) : depuis le site du CNDP dont p. 8-26 du fichier "Savoirs associés" [agrég. interne Physique appliquée]
.
- BTS Electronique :
depuis le site ministériel (voir p. 70 et ss. entre autres) [agrég. interne Physique appliquée].
- BTS Electrotehnique : référentiel depuis le site du CNDP (p. 65 et ss de la brochure en ligne) [agrég. interne Physique appliquée].
- BTS Systèmes élecrroniques : référentiel depuis le site du CNDP [agrég. interne Physique appliquée].
- BTS Techniques physiques pour l'industrie et le laboratoire - BTS TPIL : référentiel
depuis le CERPET ( voir p. 30 et ss) [CAPES ext. SPC]

Sciences physiques en IUT

Quelques DUT
- DUT Génie Électrique et Informatique Industrielle (programme en ligne) [agrég. interne Physique appliquée].

Sciences physiques en CPGE

Le programme des classes préparatoires auquel il est fait référence est celui défini par les BO suivants :
- classes de MPSI, PCSI, PTSI : BO hors série n°5 du 28/8/2003 ;
- classes de MP, PC, PT, PSI : BO hors série n°6 du 16/9/2004
- classes de BCPST1 : BO hors série n°3 du 26/6/2003 ;
- classes de BCPST2 : BO hors série n°3 du 29/4/2004
.
Soit - avec liens fonctionnels :
- 1ère année de CPGE scientifiques, programmes de physique chimie en (depuis site dédié) : MPSI : phys./chimie - PCSI (P/C) - PTSI (P/C) - TSI (P/C) - BCPST (P/C) - TB (P/C) ;
- 2e année de CPGE scientifiques : MP/MP* : P/C - PC et PC* : P/C - PSI et PSI* : P/C - TPC : P/C - : P/C - TB : P/C - ATS : P/C.

Autres

Le programme de physique et de mécanique des concours d'entrée de certaines écoles d'ingénieurs (BOEN 41 du 21 novembre 1985) : voir annexes au BO [site du CRDP d'Aquitaine].

 

 

-

Agrégations externes de Sciences physiques, options :

Chimie (B) - Physique (A) - Physique appliquée (C) -

session 2013 : seules sont ouvertes les options A et B

Sciences physiques : les programmes du secondaire et du supérieur

- mise à jour le 11 juillet 2012

Agrégations externes de Sciences physiques: session 2013

Inscription

Ici.

Dates d'admissibilité

Option A : physique
- Composition de physique : mercredi 3 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.
- Composition de chimie : jeudi 4 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.
lème de physique : vendredi 5 avril 2013 de 9 heures à 15 heures.
Option B : chimie
- Composition de chimie : mercredi 3 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.
- Composition de physique : jeudi 4 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.
- Problème de chimie : vendredi 5 avril 2013 de 9 heures à 15 heures.

Les programmes [les programmes du secondaire et du supérieur]

Ils sont publiés en ligne pour ...
... la section physique - chimie option chimie
/ option physique.
 

 

 

Agrégation externe de Sciences physiques,

option : Chimie (option B)

la session 2013 - admissibilité/admission

Voir aussi les programmes de sciences physiques du secondaire au supérieur

pour : collège - LP - lycée général (dont série S) - LT dont série STL - BTS /DUT / CPGE


- mise à jour le 13 juillet 2012

 

 

 

Agrégation externe de sciences physiques, option chimie (option B) : admissibilité [les programmes du secondaire et du supérieur]

Programme [en ligne]

Epreuves d'admissibilité
Option B : chimie
1. Composition de chimie - Durée : 5 heures - Coefficient 2
2. Composition de physique - Durée : 5 heures - Coefficient 2
3. Problème de chimie - Durée : 6 heures - Coefficient 2

Dates de la session 2012
Option B : chimie
- Composition de chimie : mercredi 3 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.
- Composition de physique : jeudi 4 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.
- Problème de chimie : vendredi 5 avril 2013 de 9 heures à 15 heures.

Sujets et RJC de l'ancien concours en ligne et du nouveau (au téléchargement)

Annéecomposition de chimie
composition de physique
problème de chimie
RJC
2012  
2011
2010
1 (1,77 Mo) / 2 (2,52 Mo)
1 (2,55 Mo) / 2 (2,13 Mo)
2009
1 (2,58 Mo) /2 (1,58 Mo)
1 (1,89 Mo) / 2 (2,17 Mo)
2008
2004   CNDP
2003   CNDP

 

Agrégation externe de sciences physiques, option chimie : admission [les programmes du secondaire et du supérieur]

Programme [en ligne]

Epreuves orales et pratiques d'admission
1° Leçon de chimie (coefficient 4 - durée : une heure vingt minutes après quatre heures de préparation surveillée).
2° L'épreuve se déroule en deux parties (durée: une heure quarante minutes après quatre heures de préparation surveillée).
** Première partie (15 points) : leçon de physique, suivie d'un entretien avec le jury (durée : une heure vingt minutes ; coefficient 4).
** Seconde partie (5 points) : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable » [1] (présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies dans le point 1 de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes .
A l'issue de chacune des épreuves 1 et 2, le jury peut poser quelques questions sur ce que le candidat a dit, écrit et présenté. La conversation éventuelle est de courte durée.
3° Montage de chimie composé d'expériences illustrant l'enseignement, donné à tous les niveaux, dans les lycées d'enseignement général et technologique (coefficient 3 - - durée : une heure vingt minutes après quatre heures de préparation surveillée).
Le candidat doit choisir l'un des deux montages qui lui sont proposés. A l'issue de cette épreuve, le jury peut interroger le candidat sur le sujet qu'il a choisi.
Chacune des épreuves orales et pratiques d'admission a lieu après quatre heures de préparation surveillée.
Durée des épreuves 1 et 3 : une heure vingt minutes. Durée de l'épreuve 2 : une heure quarante minutes.
Nota (en ligne)
Dans chaque option, des livres, y compris les manuels du second cycle et des documents d'intérêt général, agréés par le jury, imprimés ou dactylographiés et ne comportant aucune annotation manuscrite, sont mis à la disposition des candidats pour les épreuves orales et pratiques d'admission. Ils sont rassemblés au centre d'examen avant le début de ces épreuves et ils peuvent être examinés par les candidats après le tirage au sort de leur série.
En outre, un préparateur présent pendant toute la durée des épreuves orales est à la disposition des candidats pour leur apporter l'aide qu'il donne habituellement aux professeurs lors de la préparation de leurs classes.
-------
[1] Seconde partie : des outils
- Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].
Il s'agit presque toujours de la 3e épreuve orale d'admission [une épreuve sur dossier ou tout autre support suivie d'un entretien avec le jury sur la compétence
“ Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable ”]
.

- Autour des compétences professionnelles des maîtres
Avant l'arrêté du 12 mai 2010, le référentiel correspondant figurait dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).

RJC : rappel
Ancien concours / nouveau concours
Années : 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2004 - 2003.

 

 


 

Agrégation externe de Sciences physiques,

option : Physique (option A)

la session 2013 - admissibilité /admission

Voir aussi les programmes de sciences physiques du secondaire au supérieur

pour : collège - LP - lycée général (dont série S) - LT dont série STL - BTS /DUT / CPGE

Mise à jour le 13 juillet 2012

 

Agrégation externe de sciences physiques, option physique : admissibilité [les programmes du secondaire et du supérieur]

Epreuves écrites d'admissibilité
1° Composition de physique (durée : cinq heures ; coefficient 2).
Programme au BO n° 25 de 1997 (RJC 2009, p. 8).
2° Composition de chimie (durée : cinq heures ; coefficient 2).
Programme au BOEN spécial n° 13 du 30 mai 2002 (RJC 2009, p. 8)..
3° Problème de physique (durée : six heures ; coefficient 2).
Programme au BO n° 25 de 1997 (RJC 2009, p. 8).

Programme [en ligne]

Dates de la session 2013
-
Composition de physique : mercredi 3 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.
- Composition de chimie : jeudi 4 avril 2013 de 9 heures à 14 heures.
- Problème de physique : vendredi 5 avril 2013 de 9 heures à 15 heures.


Sujets et RJC du nouveau concours / de l'ancien concours en ligne (au téléchargement)

Année
composition de physique
composition de chimie
problème de physique
RJC
2012
2011
2010
2009
1 (1,87 Mo) / 2 (1,36 Mo)
1 (1,60 Mo) / 2 (2,50 Mo)
1 (1,33 Mo) / 2 (2,19 Mo)
2008 CNDP
2007   CNDP

 


Agrégation externe de sciences physiques, option physique : admission [les programmes du secondaire et du supérieur]

Programme [en ligne]

Epreuves orales et pratiques d'admission
1° Leçon de physique (coefficient 4 - durée : une heure vingt minutes après quatre heures de préparation surveillée).
2° L'épreuve se déroule en deux parties (durée de l'épreuve : une heure quarante minutes).
Première partie (15 points) : leçon de chimie, suivie d'un entretien avec le jury (durée : une heure vingt minutes après quatre heures de préparation surveillée ; coefficient 4).
Seconde partie (5 points) : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable » (présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies dans le point 1 de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes [1]
A l'issue de chacune des épreuves 1 et 2, le jury peut poser quelques questions sur ce que le candidat a dit, écrit et présenté. La conversation éventuelle est de courte durée.
3° Montage de physique composé d'expériences illustrant l'enseignement donné à tous les niveaux dans les lycées d'enseignement général et technologique (coefficient 3 - durée : une heure vingt minutes).
Le candidat doit choisir l'un des deux montages qui lui sont proposés. A l'issue de cette épreuve, le jury peut interroger le candidat sur le sujet qu'il a choisi.
Chacune des épreuves orales et pratiques d'admission a lieu après quatre heures de préparation surveillée.
Nota (en ligne)
Dans chaque option, des livres, y compris les manuels du second cycle et des documents d'intérêt général, agréés par le jury, imprimés ou dactylographiés et ne comportant aucune annotation manuscrite, sont mis à la disposition des candidats pour les épreuves orales et pratiques d'admission. Ils sont rassemblés au centre d'examen avant le début de ces épreuves et ils peuvent être examinés par les candidats après le tirage au sort de leur série.
En outre, un préparateur présent pendant toute la durée des épreuves orales est à la disposition des candidats pour leur apporter l'aide qu'il donne habituellement aux professeurs lors de la préparation de leurs classes.
----
[1] Seconde partie : des outils
- Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].
Il s'agit presque toujours de la 3e épreuve orale d'admission [une épreuve sur dossier ou tout autre support suivie d'un entretien avec le jury sur la compétence
“ Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable ”]
.

- Autour des compétences professionnelles des maîtres
Avant l'arrêté du 12 mai 2010, le référentiel correspondant figurait dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).

Rappel des RJC
Années : 2011 - ancien concours : 2010 - 2009 - 2008 - 2007 -

 



 

 

Agrégation externe de Sciences physiques,

option : Physique appliquée (option C)

la session 2013
admissibilité /admission

Voir aussi les programmes de sciences physiques du secondaire au supérieur

pour : collège - LP - lycée général (dont série S) - LT dont série STL - BTS /DUT / CPGE

Mise à jour le 31 août 2011

Session 2013 : concours fermé.

 

Session 2013
- Pas de poste offert.

Agrégation externe de sciences physiques, option physique appliquée : admissibilité

Programme (en ligne)
Programme de physique (écrit et oral : rappel) : l'ensemble des contenus des programmes de physique des classes préparatoires aux grandes écoles : PCSI, MPSI, PTSI, [BCPST1, PC, PSI, MP, PT, BCPST2 - voir ici], en cours pendant l'année scolaire de la session.
Le programme des épreuves écrites A1 et A3 comporte une ouverture vers la chimie, constituée par les contenus des programmes des classes de seconde, première S et terminale S, y compris l'enseignement de spécialité « physique-chimie » [voir ici].
Programme d'électronique, d'électrotechnique, d'automatique et de traitement du signal (épreuves écrites d'admissibilité A2/A3) : ceux des calsses : a. départements de génie électrique [BTS Systèmes élecrroniques : depuis le site du CNDP] et informatique industrielle des IUT [programme en ligne] ;
b. sections de techniciens supérieurs électronique [brochure depuis le site minsitériel : voir p. 70 et ss. entre autres] et électrotechnique [P. 65 et ss de la brochure en lignedepuis le site du CNDP] ;
c. sections de techniciens supérieurs contrôle industriel et régulation automatique [BTS CIRA - depuis le site du CNDP dont p. 8-26 du fichier "Savoirs associés"].
Pour les spécificités, voir le programme en ligne.

Epreuves d'admissibilité
1° Composition de physique (durée : cinq heures ; coefficient 2) :
Les candidats composent sur le même sujet que celui remis au titre de la même session pour la première épreuve d'admissibilité de l'option D : procédés physico-chimiques.
2° Composition d'électronique et d'électrotechnique (durée : cinq heures ; coefficient 2).
3° Problème de physique appliquée, de traitement du signal et d'automatique (durée : six heures ; coefficient 2).

Sujets/RJC de l'ancien concours / du nouveau concours

Années / compositions de ...
... physique
... électronique et
électrotechnique -
problème de physique appliquée, de traitement du signal et d'automatique
RJC
2010
partie 1 (2,81 Mo) /
partie 2 (3,37 Mo)
partie 1 (2,31 Mo) /
partie 2 (1,77 Mo)
2009
partie 1 (1,89 Mo) /
partie 2 (1,58 Mo)
2008
1 (2,47 Mo) - 2 (1,62 Mo)
3 (1,84 Mo) - 4 (2,55 Mo)


Agrégation externe de sciences physiques, option physique appliquée : admission

Dans chaque option, des livres, y compris les manuels du second cycle et des documents d'intérêt général, agréés par le jury, imprimés ou dactylographiés et ne comportant aucune annotation manuscrite, sont mis à la disposition des candidats pour les épreuves orales et pratiques d'admission. Ils sont rassemblés au centre d'examen avant le début de ces épreuves et ils peuvent être examinés par les candidats après le tirage au sort de leur série.
En outre, un préparateur présent pendant toute la durée des épreuves orales est à la disposition des candidats pour leur apporter l'aide qu'il donne habituellement aux professeurs lors de la préparation de leurs classes.

Programme
Sujets de leçons de physique et applications / Sujets de leçons de physique appliquée, d'électronique, d'électrotechnique, d'automatique et de traitement du signal / Sujets de montages de physique appliquée, d'électronique, d'électrotechnique, d'automatique et de traitement du signal.: listes en ligne.
Programme commun à l'écrit et l'oral : rappel (en ligne)
Programme de physique : l'ensemble des contenus des programmes de physique des classes préparatoires aux grandes écoles : PCSI, MPSI, PTSI, [BCPST1, PC, PSI, MP, PT, BCPST2 - voir ici], en cours pendant l'année scolaire de la session.

Epreuves orales et pratiques d'admission
1° Leçon de physique appliquée, d'électronique, d'électrotechnique, d'automatique et de traitement du signal (durée : une heure vingt minutes après quatre heures de préparation surveillée - coefficient 4).
2° L'épreuve se déroule en deux parties (durée : une heure quarante minutes après quatre heures de préparation surveillée).
Première partie (15 points) : leçon d'électronique, d'électrotechnique et d'automatique, suivie d'un entretien avec le jury (durée : une heure vingt minutes ; coefficient 4).
Seconde partie (5 points) [1] : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable » (présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 3 « les compétences professionnelles des maîtres » de l'annexe de l'arrêté du 19 décembre 2006.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.
A l'issue de chacune des épreuves 1 et 2, le jury peut poser quelques questions sur ce que le candidat a dit, écrit et présenté. La conversation éventuelle est de courte durée.
3° Montage de physique appliquée, d'électronique, d'électrotechnique, d'automatique et de traitement du signal (durée : une heure vingt minutes après quatre heures de préparation surveillée - coefficient 3).
Le candidat doit choisir l'un des deux montages qui lui sont proposés. A l'issue de l'épreuve, le jury peut interroger le candidat sur le sujet qu'il a choisi.
-------
[1] Seconde partie : des outils
- Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].
Il s'agit presque toujours de la 3e épreuve orale d'admission [une épreuve sur dossier ou tout autre support suivie d'un entretien avec le jury sur la compétence
“ Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable ”]
.

- Autour des compétences professionnelles des maîtres
Avant l'arrêté du 12 mai 2010, le référentiel correspondant figurait dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).

 

 

 

Agrégations internes de Sciences physiques


Options :

Physique et chimie : ouverte pour la session 2013
(modalité de la session 2013 - programme - épreuves)

Physique et physique appliquée :
non ouverte à la date de la mise à jour

-----

les programmes de sciences physiques du secondaire au supérieur

pour : collège - LP - lycée général (dont série S) - LT dont série STL - BTS /DUT / CPGE

Mise à jour le 13 juillet 2012

 


 

 

Agrégation interne de Sciences physiques, option : Physique et Chimie [admissibilité - admission]

 

Agrégation interne de sciences physiques, option physique et chimie : admissibilité [programme]
Les programmes de sciences physiques du secondaire au supérieur

Epreuves écrites d'admissibilité
1° Composition sur la physique et le traitement automatisé de l'information.
Le programme de l'épreuve est défini par référence aux programmes de physique des classes de lycée, classes post-baccalauréat incluses. Il fait l'objet d'une publication au Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale.
Durée : cinq heures ; coefficient 1.
2° Composition avec exercices d'application sur les programmes de l'enseignement du second degré et sur un programme complémentaire publié au Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale.
Durée : cinq heures ; coefficient 1.
Cette épreuve porte, selon l'option du candidat, sur la chimie ou sur la physique appliquée

Dates de la session 2013
Section sciences physiques option physique et chimie
- Composition sur la physique et le traitement automatisé de l'information : jeudi 24 janvier 2013 de 9 heures à 14 heures
- Composition sur la chimie et le traitement automatisé de l'information : vendredi 25 janvier 2013 de 9 heures à 14 heures.

Sujets/RJC de l'ancien concours / du nouveau concours

 
Physique...
Composition avec...
RJC
2012  
2011
2010
1 (2,54 Mo) - 2 (1,98 Mo)
1 (2,31 Mo) - 2 (1,79 Mo)
2009
2008
2007
2003

 


 

Agrégation interne de sciences physiques, option physique et chimie : admission

Epreuves orales d'admission
1° Exposé de leçon comportant des exercices et éventuellement un accompagnement expérimental. Le niveau indiqué est celui d'une classe de lycée, classes post-baccalauréat comprises. L'exposé est suivi d'un entretien.
Durée de la préparation : quatre heures. Durée de l'épreuve : une heure vingt minutes. Coefficient 1.
2° Montage et traitement automatisé de l'information. Cette épreuve est composée d'expériences, pouvant mettre en œuvre l'ordinateur, illustrant l'enseignement donné à tous les niveaux dans les lycées d'enseignement général et technique. Le candidat doit choisir l'un des deux montages qui lui sont proposés. La présentation des expériences est suivie d'un entretien.
Durée de la préparation : quatre heures. Durée de l'épreuve : une heure vingt minutes. Coefficient 1.
Une des épreuves orales porte sur la physique, l'autre selon l'option choisie par le candidat à l'écrit, sur la chimie ou sur la physique appliquée.
Chacune des épreuves définies ci-dessus a lieu après quatre heures de préparation surveillée dans un laboratoire. La durée de chaque épreuve est d'une heure et vingt minutes. Dans chaque option, des livres, y compris les manuels du second cycle et des documents d'intérêt général, imprimés ou dactylographiés, agréés par le jury, et ne comportant aucune annotation manuscrite, sont mis à la disposition des candidats pour les épreuves définitives, et laissés à la disposition de l'ensemble des candidats pendant toute la durée des épreuves. Ils sont rassemblés au centre d'examen avant le début de ces épreuves et ils peuvent être examinés par les candidats après le tirage au sort de la série.
En outre, un préparateur présent pendant toute la durée des épreuves orales est à la disposition des candidats pour leur apporter l'aide qu'il donne habituellement aux professeurs lors de la préparation de leurs classes.


Programme [BOEN 2010 = p. 47-49 et ss. du doc. en ligne]
Le programme sur lequel portent les épreuves écrites et orales est publié chaque année au Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale.
- Dans le cas d’une leçon de physique, le programme est celui de la composition d’écrit n°1 [programmes des classes de 2nde - 1ère/T. S - CPGE]. Dans le cas d’une leçon de chimie, le programme est celui de la composition d’écrit n°2 [programmes des classes de 2nde - 1ère/T. S - série STL - CPGE]; les leçons de chimie sont à traiter au niveau des classes préparatoires scientifiques ou au niveau des deux premières années (niveaux L1 et L2) des licences spécialisée en chimie ou en physique-chimie.
2° - Montages
Le niveau est celui des classes post baccalauréat des lycées. Le tirage au sort conduit le candidat à traiter : soit une leçon de physique et un montage de chimie - soit une leçon de chimie et un montage de physique.
Liste des leçons et des montages de physique et de chimie tirés au sort lors des épreuves orales : document en ligne (p. 47-49).

RJC de l'ancien concours (rappel)
Années : 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2003.

 

CAPES de Sciences physiques et chimiques :
externe - interne

 

 

 

CAPES externe de Sciences physiques et chimiques

La session 2013 : modalités - programme -
les épreuves [admissibilité - admission dont nouvelles modalités]

-----

les programmes de sciences physiques du secondaire au supérieur

pour : collège - LP - lycée général (dont série S) - LT dont série STL - BTS /DUT / CPGE

Mise à jour le 13 juillet 2012


 

 

 

CAPES externe de Sciences physiques et chimiques : les épreuves (admissibilité / admission)

CAPES externe de Sciences physiques : admissibilité

Epreuves d'admissibilité
1° Composition de physique avec applications (durée de l'épreuve : cinq heures, coefficient 3).
2° Composition de chimie avec applications (durée de l'épreuve : cinq heures, coefficient 3).
L'objectif de ces deux épreuves est d'apprécier les compétences disciplinaires du candidat.
Le sujet de chaque composition est constitué d'un ou plusieurs problèmes complétés par différentes questions ou exercices. Certaines questions peuvent porter sur des repères dans la fresque historique de la discipline, son épistémologie ou des questions de culture scientifique générale.

Sujets du nouveau concours
2012 (RJC) : composition de physique avec applications / composition de chimie avec applications.
2011 (RJC) : composition de physique avec applications / composition de chimie avec applications.

Sujets/RJC de l'ancien concours
2010 - Sujet de la composition de physique avec applications (2,66 Mo) - Sujet de la composition de chimie avec applications (3,27 Mo) - Rapport du jury du CAPES externe de physique et chimie.
2009
Sujet de la composition de physique avec applications - Sujet de la composition de chimie avec applications : partie 1 / partie 2 - Rapport du jury du CAPES externe de physique et chimie.
2008
RJC à télécharger depuis le site du CNDP.
2007
RJC à télécharger depuis le site du CNDP.

CAPES externe de Sciences physiques : admission

Modification des modalités des épreuves d'admission

"Section sciences physiques et chimiques : le B définissant les épreuves d'admission est ainsi modifié :
1. Le 1° définissant l'épreuve d'exposé s'appuyant sur la présentation d'une ou plusieurs expériences est modifié comme suit :
a) Le quatrième alinéa est remplacé par les dispositions suivantes :
« ? un exposé portant sur un sujet tiré au sort au moment de l'épreuve dans une liste publiée sur le site internet du ministère chargé de l'éducation nationale, s'appuyant sur la présentation d'une ou plusieurs expériences, qualitatives ou quantitatives, et leur exploitation ou leur illustration par les TICE (technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement). Au minimum une expérience quantitative, conduisant à une ou plusieurs mesures, sera présentée ; »
b) Dans la première phrase du dernier alinéa, après les mots : « connaissances scientifiques du candidat » sont ajoutés les mots : « ainsi que son aptitude à utiliser les TICE de manière pertinente ».
2. Au premier alinéa du 2° définissant l'épreuve sur dossier comportant deux parties, les mots : « Durée de la préparation : deux heures » sont remplacés par les mots : « Durée de la préparation : deux heures trente minutes » (extrati de lart. 1 de l'arrêté au JO du 11 février 2012)."

Ce qui donne ...

...Epreuves d'admission
1° Exposé s'appuyant sur la présentation d'une ou plusieurs expériences (durée de la préparation : trois heures, durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3).
L'épreuve est composée de deux parties successives, de trente minutes chacune :
- un exposé portant sur un sujet tiré au sort au moment de l'épreuve dans une liste publiée sur le site internet du ministère chargé de l'éducation nationale, s'appuyant sur la présentation d'une ou plusieurs expériences, qualitatives ou quantitatives, et leur exploitation ou leur illustration par les TICE (technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement). Au minimum une expérience quantitative, conduisant à une ou plusieurs mesures, sera présentée
;
- un entretien avec le jury.
L'expérience vise à évaluer chez le candidat sa maîtrise de la démarche expérimentale et, en particulier, ses capacités d'expérimentateur, son aptitude à porter un regard critique sur les résultats expérimentaux et leur exploitation, et sa capacité à les utiliser à des fins pédagogiques.
L'entretien peut amener le jury à approfondir certains points de l'exposé et du montage, à vérifier la qualité et l'étendue de la culture et des connaissances scientifiques du candidat. Des questions relevant de l'hygiène et sécurité, en particulier sur les consignes de sécurité propres aux sciences physiques et chimiques et à leur enseignement, peuvent y être posées.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties : 14 points sont attribués à la première partie et 6 points à la seconde. (Durée de la préparation : deux heures trente minutes ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3.)
Première partie (14 points) : analyse d'un dossier pédagogique. (Présentation n'excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes.)
L'épreuve permet au candidat de montrer : sa culture disciplinaire et professionnelle ; sa connaissance des contenus d'enseignement et des programmes de la discipline concernée ; sa réflexion sur l'histoire et les finalités de cette discipline et ses relations avec les autres disciplines.
L'épreuve se déroule dans la discipline, physique ou chimie, n'ayant pas fait l'objet de la première épreuve orale d'admission.
Elle prend appui sur un dossier fourni par le jury, qui comporte des documents de nature scientifique ou pédagogique en référence avec une situation d'enseignement (séquence de cours, de travaux pratiques, de travaux dirigés).
Le candidat présente les résultats de sa réflexion, en motivant les choix pédagogiques et scientifiques qu'il effectue, sous une forme structurée et adaptée au contexte du sujet. L'exposé du candidat est suivi d'un entretien avec le jury.
Seconde partie (6 points) [1] : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable ». (Présentation dix minutes, entretien avec le jury : dix minutes.)
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document inclus dans le dossier qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 3 « les compétences professionnelles des maîtres » de l'annexe de l'arrêté du 19 décembre 2006.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes

 

Sciences physiques et chimiques :

CAPES interne à compter de la session 2012

Concours interne et RAEP

Session 2012 : concours non ouvert

Epreuves : admissibilité - admission)

(programmes du secondaire)

 

Mise à jour le 13 février 2012

 

 

 

CAPES interne de Sciences physiques et chimiques à compter de la session 2012 - mise à jour le 3 mai 2011

A compter de la session 2012 : nouvelles modalités autour de la RAEP (admissibilité - admission)

La RAEP - Définition
La reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP) est un mécanisme d'évaluation et de comparaison des savoirs, des compétences et aptitudes professionnelles, fondé sur des critères professionnels.
L’évaluation des acquis de l’expérience permet à un jury de conclure à la capacité des personnes concernées à exercer de nouvelles fonctions et/ou
responsabilités et de départager les candidats à un examen ou un concours au vu de ces critères. [...]
Dans tous les cas l’épreuve se déroule en deux temps au moins :
- le jury prend connaissance du dossier type renseigné par le candidat, comportant une présentation par écrit de son parcours professionnel. Ce dossier doit comporter des informations suffisamment précises sur la nature de l'activité professionnelle passée du candidat et les compétences qu'il a développées à ce titre. Le dossier peut être noté (ex : attachés d'administration de l'intérieur et de l'outre mer) ou non quand il sert de support à la conversation avec le jury (ex : concours d'accès aux IRA généralistes) ;
- le jury, lors de l' entretien, apprécie la personnalité, les aptitudes, la motivation du candidat mais aussi identifie et évalue son activité et ses compétences au regard des profils recherchés [extraits de la brochure Fonction Publique].

CAPES interne Sciences physiques et chimiques - Epreuve d'admissibilité à compter de la session 2012


Nouvelles modalités
Nouvel article 4 bis de l'arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat du second degré suite à modification. - L'épreuve d'admissibilité du concours interne est organisée, selon la section concernée, suivant l'une des modalités ci-après :
1° Epreuve écrite sur un sujet faisant appel aux connaissances disciplinaires et aux facultés d'analyse du candidat ;
2° Etude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi conformément aux modalités décrites en annexe II bis du présent arrêté.
Le dossier mentionné au précédent alinéa, comportant les éléments prévus en annexe II bis, est adressé par le candidat au ministre chargé de l'éducation dans le délai et selon les modalités fixées par l'arrêté d'ouverture du concours. Le fait de ne pas faire parvenir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixées entraîne l'élimination du candidat conformément à l'article 16 du présent arrêté.
Le jury examine le dossier de RAEP qu'il note de 0 à 20. Le dossier est soumis à une double correction.

Nouvelle définition de l'épreuve à la session 2012 [à compter de la session 2013]- Mise à jour le 13 février 2012
Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 1), "portant au choix du candidat au moment de l'inscription soit sur la physique, soit sur la chimie" [" " : texte supprimé à compter de la session 2013].
Annexe II bis -
Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle comporte deux parties.
Dans une première partie (2 pages dactylographiées maximum), le candidat décrit les responsabilités qui lui ont été confiées durant les différentes étapes de son parcours professionnel, dans le domaine de l'enseignement, en formation initiale (collège, lycée, apprentissage) ou, le cas échéant, en formation continue des adultes.
Dans une seconde partie (6 pages dactylographiées maximum), le candidat développe plus particulièrement, à partir d'une analyse précise et parmi ses réalisations pédagogiques dans la discipline concernée par le concours, celle qui lui paraît la plus significative, relative à une situation d'apprentissage et à la conduite d'une classe qu'il a eue en responsabilité, étendue, le cas échéant, à la prise en compte de la diversité des élèves, ainsi qu'à l'exercice de la responsabilité éducative et à l'éthique professionnelle. Cette analyse devra mettre en évidence les apprentissages, les objectifs, les progressions ainsi que les résultats de la réalisation que le candidat aura choisie de présenter.
Le candidat indique et commente les choix didactiques et pédagogiques qu'il a effectués, relatifs à la conception et à la mise en œuvre d'une ou de plusieurs séquences d'enseignement, au niveau de classe donné, dans le cadre des programmes et référentiels nationaux, à la transmission des connaissances, aux compétences visées et aux savoir-faire prévus par ces programmes et référentiels, à la conception et à la mise en œuvre des modalités d'évaluation, en liaison, le cas échéant, avec d'autres enseignants ou avec des partenaires professionnels. Peuvent également être abordées par le candidat les problématiques rencontrées dans le cadre de son action, celles liées aux conditions du suivi individuel des élèves et à l'aide au travail personnel, à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication au service des apprentissages ainsi que sa contribution au processus d'orientation et d'insertion des jeunes.
Chacune des parties devra être dactylographiée en Arial 11, interligne simple, sur papier de format 21 × 29,7 cm et être ainsi présentée : dimension des marges : droite et gauche : 2,5 cm ; à partir du bord (en-tête et pied de page) : 1,25 cm ; sans retrait en début de paragraphe.
A son dossier, le candidat joint, sur support papier, un ou deux exemples de documents ou de travaux, réalisés dans le cadre de l'activité décrite et qu'il juge utile de porter à la connaissance du jury.
L'authenticité des éléments dont il est fait état dans la seconde partie du dossier doit être attestée par le chef d'établissement auprès duquel le candidat exerce ou a exercé les fonctions décrites.
Les critères d'appréciation du jury porteront sur : la pertinence du choix de l'activité décrite ; la maîtrise des enjeux scientifiques, didactiques et pédagogiques de l'activité décrite ; la structuration du propos ; la prise de recul dans l'analyse de la situation exposée ; la justification argumentée des choix didactiques et pédagogiques opérés ; ? la qualité de l'expression et la maîtrise de l'orthographe et de la syntaxe.
Nota. Pendant l'épreuve d'admission, dix minutes maximum pourront être réservées, lors de l'entretien, à un échange sur le dossier de RAEP qui reste à cet effet à la disposition du jury.

Modification à compter de la session 2013
"Au A définissant l'épreuve d'admissibilité, le membre de phrase : « , portant au choix du candidat au moment de l'inscription, soit sur la physique, soit sur la chimie » est supprimé" (
texte au JO du 11.02.2012).
Ancienne épreuve d'admissibilité (session 2010 & 2011) : rappel
Epreuve de sciences de la vie et de la Terre. Cette épreuve comporte une composition et une étude de documents.
Le sujet de la composition et le sujet de l'étude de documents sont distribués simultanément aux candidats qui les traitent dans l'horaire imparti à l'ensemble de l'épreuve.
Lorsque la composition porte sur le domaine des sciences de la vie, le sujet relatif à l'étude de documents porte sur le domaine des sciences de la Terre. Lorsque la composition porte sur le domaine des sciences de la Terre, le sujet relatif à l'étude de documents porte sur le domaine des sciences de la vie.
Chaque partie de l'épreuve entre pour moitié dans la notation.
Durée de l'épreuve : cinq heures ; coefficient 2.
Le programme se rapporte au programme des lycées d'enseignement général et technologique et des collèges et fait l'objet d'une publication au Bulletin officiel de l'éducation nationale.

CAPES interne Sciences physiques et chimiques - Epreuve d'admission à compter de la session 2012

Les modifications
Le B définissant l'épreuve d'admission est modifié comme suit :
a) Dans la troisième phrase du premier alinéa, après les mots : « sur l'exploitation d'un dossier », sont insérés les mots : « , dans le champ non choisi par le candidat pour l'épreuve d'admissibilité ou associant les deux champs, ».
b) Il est ajouté un dernier alinéa ainsi rédigé :
« Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.»
Le nouveau texte : session 2012 (ajout)
Epreuve professionnelle [durée de la préparation : deux heures ; durée de l'épreuve : une heure et quinze minutes maximum (exposé : quarante-cinq minutes maximum, entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 2].
Cette épreuve comporte un exposé suivi d'un entretien avec le jury. L'exposé s'appuie sur l'exploitation d'un dossier, dans le champ non choisi par le candidat pour l'épreuve d'admissibilité ou associant les deux champs, se rapportant à une situation expérimentale et intègre la réalisation pratique que celle-ci comporte. L'entretien a pour base la situation d'enseignement proposée et s'étend à d'autres aspects de l'expérience professionnelle du candidat.
Le jury tient compte du niveau d'enseignement (collège ou lycée) dans lequel le candidat a une expérience. Le candidat fait connaître ce niveau au moment de l'inscription au concours.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.
.

 

 

 

CAPLP de Mathématiques/
Sciences physiques et chimiques

(à compter de la session 2013)

Partie Physique - chimie
concours : externe - interne
ouverts pour la session 201
3 (s'inscrire)

Mse à jour le 13 juillet 2012

 


 

CAPLP externe de Mathématiques/sciences, partie Sciences physiques et chimiques[admissibilité - admission] - mise à jour le 21 mars 2012 [voir ici la partie Mathématiques de ce CAPLP externe]


Session 2013 (s'inscrire)

Nouvel intitulé
Arrêté du 27 février 2012 modifiant l'arrêté du 28 décembre 2009 fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel ...
... article 1
A l'article 1er de l'arrêté du 28 décembre 2009 susvisé, les termes : « Section mathématiques - sciences physiques » sont remplacés par les termes : « Section mathématiques - sciences physiques et chimiques ».
... article 7 - Les dispositions du présent arrêté prennent effet le 1er juin 2012 pour la session 2013 du concours.

CAPLP externe de Mathématiques/Sciences physiques et chimiques (partie Sciences physiques) - Admissibilité [partie Maths]


Epreuves
[texte en ligne]

(1° Première composition écrite de mathématiques [voir ici] - Durée : cinq heures ; coefficient 3).
2° Deuxième composition écrite de physique chimie
Le sujet de chaque composition est constitué d'un ou de plusieurs problèmes. Des questions sur l'épistémologie ou l'histoire de la discipline peuvent être posées.
Le programme de ces épreuves est constitué des programmes de mathématiques et de sciences physiques et chimiques du collège et du lycée (général, technique et professionnel) et, le cas échéant, des sections de techniciens supérieurs.
L'usage de calculatrices scientifiques est autorisé selon la réglementation en vigueur.

Programme en ligne [voir aussi ici les programmes de sciences physiques en LP]
Le programme des épreuves de la section de la section mathématiques-sciences physiques du concours externe est défini pour chacune d’elles par l’arrêté du 28 décembre 2009 modifié [art. 3 en ligne : ce CAPLP est concerné par le A], compte tenu des programmes en vigueur de mathématiques et de sciences physiques et chimiques du collège et du lycée (général, technique et professionnel) et, le cas échéant, des sections de techniciens supérieurs. Pour l’épreuve de leçon, la liste des sujets est fixée comme suit [voir p. 1-3 du programme en ligne - voir aussi correctif pour l'épreuve Md4].

Sujets/RJC en ligne (voir ici la partie Mathématiques de ce CAPLP externe).
Nouveau concours
Sujet de la composition de physique - chimie : 2012,
2011.
Anciens concours
Composition de physique chimie :
2010 (RJC : p. 37 et ss.) - 2009 (RJC : p. 32 et ss.) - 2008 (S+RJC).

 

CAPLP externe de Mathématiques/Sciences physiques et chimiques (partie Sciences physiques) - Admission [partie maths]


Programme en ligne [voir aussi ici les programmes de sciences physiques en LP]
Le programme des épreuves de la section de la section mathématiques-sciences physiques du concours externe est défini pour chacune d’elles par l’arrêté du 28 décembre 2009 modifié [art. 3 en ligne : ce CAPLP est concerné par le A], compte tenu des programmes en vigueur de mathématiques et de sciences physiques et chimiques du collège et du lycée (général, technique et professionnel) et, le cas échéant, des sections de techniciens supérieurs. Pour l’épreuve de leçon, la liste des sujets est fixée comme suit [voir p. 1-3 du programme en ligne - voir aussi correctif pour l'épreuve Md4].

Epreuves orales d'admission
1° Leçon en mathématiques ou en sciences portant sur les programmes du lycée professionnel [sciences physiques en LP].
Durée de la préparation : deux heures ; durée de l'épreuve : une heure (exposé n'excédant pas trente minutes ; entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 3.
Un tirage au sort détermine la valence sur laquelle porte la présentation de la leçon : mathématiques ou sciences.
L'épreuve consiste en une séquence d'enseignement qui est à placer dans une progression disciplinaire dont le candidat précisera l'organisation. Le sujet, tiré au sort par le candidat, est extrait des programmes de mathématiques et sciences des classes des lycées professionnels. Il précise le niveau de la classe concernée. L'épreuve prend appui sur un dossier proposé par le jury. Ce dossier comporte des énoncés d'activités destinées à des élèves, pouvant être extraits de manuels scolaires, d'annales d'examens ou d'ouvrages divers. [...]
Si le sujet porte sur les sciences physiques ou chimiques, la présentation comporte la réalisation et l'exploitation d'une ou plusieurs expériences qualitatives et/ou quantitatives, pouvant mettre en œuvre l'outil informatique.

Le candidat doit montrer, dans la discipline tirée au sort, qu'il a la capacité d'organiser une séquence d'enseignement en lycée professionnel dans ces disciplines, qu'il a réfléchi, pour chacune des deux disciplines du concours, aux finalités, à l'histoire, à l'épistémologie, à leurs évolutions ainsi qu'à leurs relations avec les autres disciplines, qu'il a les compétences nécessaires à l'enseignement dans les domaines de l'expression orale et de la communication avec ou sans TICE, qu'il maîtrise les connaissances nécessaires pour enseigner à tout niveau en lycée professionnel et en section de technicien supérieur, qu'il connaît les contenus d'enseignement et les programmes en lycée professionnel et en STS.
Pendant la préparation de l'épreuve, le candidat peut utiliser des ouvrages et des documents de mathématiques, de physique et de chimie de la bibliothèque du concours, ainsi que des textes officiels (notamment les programmes de ces disciplines des classes de lycée professionnel, de collège et de section de technicien supérieur), et des matériels scientifiques et informatiques mis à sa disposition.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties. sont attribués à la première partie et 6 points à la seconde. (Durée de la préparation : deux heures trente minutes ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3.)
Première partie (14 points) : épreuve sur dossier pédagogique, suivie d'un entretien avec le jury. L'épreuve porte sur la valence n'ayant pas fait l'objet de la première épreuve d'admission. (Présentation n'excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes.)
L'épreuve permet au candidat de montrer : sa culture disciplinaire et professionnelle ; ? sa connaissance des contenus d'enseignement et des programmes de la discipline concernée ; sa réflexion sur l'histoire et les finalités de cette discipline et ses relations avec les autres disciplines.
Elle porte sur les programmes des collèges, des lycées professionnels , généraux et technologiques et des sections de techniciens supérieurs.
Pendant la préparation de l'épreuve, le candidat peut utiliser des ouvrages et des documents de mathématiques, de physique et de chimie de la bibliothèque du concours, ainsi que des textes officiels (notamment les programmes de ces disciplines des classes de lycée professionnel, de collège et de section de technicien supérieur), et des matériels scientifiques et informatiques mis à sa disposition. Toute calculatrice ou ouvrage personnel est interdit.
En sciences physiques et chimiques, l'épreuve consiste en la présentation et la résolution d'un problème, d'une série d'exercices, ou en une réflexion structurée sur une question scientifique. La présentation doit comporter au moins une expérimentation et son exploitation.Le candidat dispose d'un dossier documentaire fourni par le jury pouvant contenir toutes formes de documents scientifiques utilisés dans la discipline concernée et une série d'exercices.
Au cours de la présentation, le candidat présente les résultats de sa réflexion, en motivant les choix techniques et scientifiques qu'il effectue, sous une forme adaptée au sujet précis.
Seconde partie (6 points) : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable ». (Présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes.)
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies dans le point 1 de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.
---
Seconde partie : des outils
- Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].
Il s'agit presque toujours de la 3e épreuve orale d'admission [une épreuve sur dossier ou tout autre support suivie d'un entretien avec le jury sur la compétence
“ Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable ”]
.

- Autour des compétences professionnelles des maîtres
Avant l'arrêté du 12 mai 2010, le référentiel correspondant figurait dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).

Exemples de sujets pour la session 2011
Exemples de sujet : leçon en sciences / épreuve sur dossier (sciences).

-

 

 

 

-



CAPLP interne de Mathématiques/sciences physiques et chimiques à compter de la session 2013

Session 2013 : session ouverte (son programme)

Concours internes et RAEP : présentation (modification pour la session 2013) dont son programme

Ses épreuves : admissibilité dont dossier RAEP
- admission

Les programmes scolaires de LP en sciences physiques

Mise à jour le 13 juillet 2012

 

 

CAPLP interne, partie Physique-chimie : textes de référence - session 2013

Session 2013 (s'inscrire)

- Arrêté du 27 avril 2011 modifiant les modalités d'organisation des concours internes donnant accès à certains corps de personnels enseignants du second degré et d'éducation relevant du ministre chargé de l'éducation nationale : chapitre IV (art. 14 à 20).
Les dispositions du présent arrêté prennent effet à la session 2012 des concours.

- Arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel.

- Arrêté du 27 février 2012 modifiant l'arrêté du 28 décembre 2009 fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel.
A compter de la session 2013 :
- modification d'intitulé [Le CAPLP "section mathématiques - sciences physiques" » devient« Section mathématiques - sciences physiques et chimiques »] ;
- épreuve de RAEP facultative désormais (voir ici).

Programme en ligne [sciences physiques et chimiques en LP : programmes]

 

CAPLP interne et RAEP [le dossier] Mathématiques s/sciences physiques et chimiques (physique-chimie) - Epreuve d'admissibilité : à compter de la session 2013 [dont RAEP au choix] - Mise à jour le 21 mars 2012

Nouvelle modalité

A compter de la session 2013 (nous soulignons)

Art. 4 bis [de l'arrêté du 28 décembre 2009 fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel]. - L'épreuve d'admissibilité du concours interne est organisée, selon la section concernée, suivant l'une des modalités ci-après :
1° Epreuve écrite faisant appel aux connaissances technologiques et scientifiques et aux facultés d'analyse du candidat ;
2° Etude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi conformément aux modalités décrites en annexe II bis du présent arrêté.
Le dossier mentionné au précédent alinéa, comportant les éléments prévus en annexe II bis, est adressé par le candidat au ministre chargé de l'éducation dans le délai et selon les modalités fixées par l'arrêté d'ouverture du concours. Le fait de ne pas faire parvenir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixées entraîne l'élimination du candidat conformément à l'article 16 du présent arrêté.
Le jury examine le dossier de RAEP qu'il note de 0 à 20. Le dossier est soumis à une double correction.

Epreuve écrite à compter de la session 2013 au choix
Il s'agit d'une épreuve écrite faisant appel aux connaissances technologiques et scientifiques et aux facultés d'analyse du candidat.
RAEP à compter de la session 2013 au choix

La modification [article 4 de l'arrêté du 27 février 2012]

Les dispositions du A définissant les épreuves d'admissibilité sont remplacées par les dispositions suivantes :
« A. - Epreuve d'admissibilité
Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 3), portant au choix du candidat au moment de l'inscription soit sur les mathématiques, soit sur les sciences physiques et chimiques [programmes LP].

L'envoi du dossier


L'arrêté du 27 avril 2011 a modifié les modalités des épreuves des concours internes du CAPLP et CAER correspondant. L'épreuve écrite d'admissibilité consiste en l'étude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (Raep) établi par le candidat.

Le dossier de Raep doit être adressé, en double exemplaire, au ministère de l'éducation nationale, secrétariat général, direction générale des ressources humaines, sous-direction du recrutement, bureau DGRH D4, 72 rue Regnault, 75243 Paris cedex 13.

L'envoi doit obligatoirement être effectué par voie postale et en recommandé simple au plus tard le mercredi 30 janvier 2013, avant minuit, le cachet de la poste faisant foi. Le fait de ne pas faire parvenir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixés entrainera l'élimination du candidat.

Nouvelle épreuve de RAEP [au choix]
Nouvel intitulé [article 4 de l'arrêté du 27 février 2012]
Les dispositions du A [de l'arrêté de 2009] définissant les épreuves d'admissibilité sont remplacées par les dispositions suivantes :
« A. - Epreuve d'admissibilité
Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 3), portant au choix du candidat au moment de l'inscription soit sur les mathématiques, soit sur les sciences physiques et chimiques.

Le dossier de RAEP
[texte en ligne, art. 19]
Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle comporte deux parties.
Dans une première partie (2 pages dactylographiées maximum), le candidat décrit les responsabilités qui lui ont été confiées durant les différentes étapes de son parcours professionnel, dans le domaine de l'enseignement, en formation initiale (collège, lycée, apprentissage) ou, le cas échéant, en formation continue des adultes.
Dans une seconde partie (6 pages dactylographiées maximum), le candidat développe plus particulièrement, à partir d'une analyse précise et parmi ses réalisations pédagogiques dans la discipline concernée par le concours, celle qui lui paraît la plus significative, relative à une situation d'apprentissage et à la conduite d'une classe qu'il a eue en responsabilité, étendue, le cas échéant, à la prise en compte de la diversité des élèves, ainsi qu'à l'exercice de la responsabilité éducative et à l'éthique professionnelle. Cette analyse devra mettre en évidence les apprentissages, les objectifs, les progressions ainsi que les résultats de la réalisation que le candidat aura choisie de présenter.
Le candidat indique et commente les choix didactiques et pédagogiques qu'il a effectués, relatifs à la conception et à la mise en œuvre d'une ou de plusieurs séquences d'enseignement, au niveau de classe donné, dans le cadre des programmes et référentiels nationaux, à la transmission des connaissances, aux compétences visées et aux savoir-faire prévus par ces programmes et référentiels, à la conception et à la mise en œuvre des modalités d'évaluation, en liaison, le cas échéant, avec d'autres enseignants ou avec des partenaires professionnels. Peuvent également être abordées par le candidat les problématiques rencontrées dans le cadre de son action, celles liées aux conditions du suivi individuel des élèves et à l'aide au travail personnel, à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication au service des apprentissages ainsi que sa contribution au processus d'orientation et d'insertion des jeunes.
Chacune des parties devra être dactylographiée en Arial 11, interligne simple, sur papier de format 21 × 29,7 cm et être ainsi présentée : dimension des marges : droite et gauche : 2,5 cm ; à partir du bord (en-tête et pied de page) : 1,25 cm. ; sans retrait en début de paragraphe.
A son dossier, le candidat joint, sur support papier, un ou deux exemples de documents ou travaux, réalisés dans le cadre de l'activité décrite et qu'il juge utile de porter à la connaissance du jury.
L'authenticité des éléments dont il est fait état dans la seconde partie du dossier doit être attestée par le chef d'établissement auprès duquel le candidat exerce ou a exercé les fonctions décrites.
Les critères d'appréciation du jury porteront sur : la pertinence du choix de l'activité décrite ; la maîtrise des enjeux scientifiques, techniques, professionnels, didactiques, pédagogiques et formatifs de l'activité décrite ; la structuration du propos ; la prise de recul dans l'analyse de la situation exposée ; la justification argumentée des choix pédagogiques opérés ; la qualité de l'expression et la maîtrise de l'orthographe et de la syntaxe.
Coefficient 1.
Nota. Pendant l'épreuve d'admission, dix minutes maximum pourront être réservées lors de l'entretien à un échange sur le dossier de RAEP qui reste à cet effet la disposition du jury.
Ajout propre à la section Mathématiques-sciences physiques et chimiques [article 5 de l'arrêté du 27 février 2012]
Toutefois, le candidat consacre plus particulièrement la seconde partie de son dossier à une situation afférente à l'une des valences de la section choisie.
Pour la section mathématiques - sciences physiques et chimiques, la situation décrite afférente à la valence choisie met en évidence, dans la mesure du possible, une articulation avec l'enseignement de la discipline correspondant à l'autre valence, dans le contexte de la bivalence du professeur de lycée professionnel de mathématiques - sciences physiques et chimiques.
Nota. - Pendant l'épreuve d'admission correspondant à la valence choisie pour le dossier de RAEP, dix minutes maximum pourront être réservées lors de l'entretien à un échange sur le dossier qui reste à cet effet la disposition du jury.
 


CAPLP interne et RAEP Maths/science (physique-chimie) [programmes LP] - Epreuve d'admission (session 2013)

CAPLP interne et REAPMathématiques /sciences physiques e chimiques (physique-chimie) [programmes LP] - Epreuve d'admission

Epreuves d'admission
Chacune des deux épreuves professionnelles comporte un exposé suivi d'un entretien avec le jury.
** Chaque épreuve professionnelle a pour objet la présentation par le candidat d'une séquence d'enseignement en lycée professionnel, sur le thème fixé par le sujet. Le candidat fera également état des réflexions et analyses qui l'ont conduit à effectuer ses choix pédagogiques.
** Pendant la préparation de ces épreuves, le candidat peut utiliser des ouvrages et des documents de mathématiques, de physique et de chimie de la bibliothèque du concours, ainsi que des textes officiels (notamment les programmes des classes de lycée professionnel), et des matériels scientifiques et informatiques mis à sa disposition sur le site des épreuves.
** Lors de l'entretien de l'épreuve d'admission correspondant à la valence choisie par le candidat pour le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle de l'épreuve d'admissibilité, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.
1° Epreuve professionnelle en mathématiques. Durée de la préparation : deux heures ; durée de l'épreuve : une heure maximum (exposé : trente minutes maximum ; entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 3.
[...]
2° Epreuve professionnelle en sciences physiques (physique ou chimie).
Durée de la préparation : deux heures ; durée de l'épreuve : une heure maximum (exposé : trente minutes maximum ; entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 3.
Un tirage au sort détermine pour chaque candidat les sujets à traiter.
Le candidat se voit proposer deux sujets par le jury. Le candidat choisit de traiter l'un des deux sujets proposés. La liste des sujets des épreuves professionnelles est publiée au Bulletin officiel de l'éducation nationale.
L'épreuve (physique ou chimie) prend appui sur un dossier proposé par le jury.
L'épreuve consiste en un exposé qui doit comporter la réalisation et l'exploitation d'une ou de plusieurs activités expérimentales.
L'entretien peut amener le jury à approfondir certains points de l'exposé et à vérifier l'étendue et la qualité de la réflexion du candidat, à s'assurer de ses capacités de raisonnement, d'argumentation ou d'expérimentation, de la solidité de sa culture et de ses connaissances, sur le plan scientifique comme sur le plan professionnel.
Le candidat reçoit, pendant la préparation, l'aide logistique du personnel de laboratoire.
Le programme des épreuves d'admission fait l'objet d'une publication au Bulletin officiel de l'éducation nationale.

Épreuve professionnelle en physique ou en chimie : p. 1/2 du programme en ligne [programmes scolaires correspondants].

 

 

 

Biologie-génie biologique / biotechnologies
dont Santé-environnement :
concours de recrutement 2013

Disciplines
Modalités
Agrégation
CAPES /
CAPET
CAPLP

Biochimie/GB - Biotechnologies
session 2013
Biochimie Génie biologique

externe / interne

Biotechnologies

CAPET ext. :
B/GB - santé/env.
CAPET int. :
B/GB - santé/env.

Biotechnologies
(l'option SE)

CAPLP ext. :
B/GB - santé/env.
CAPLP int. :
B/GB - santé/env.

 

 

 

 

 

X = concours ouvert à la date de la mise à jour [dont programme correspondant pour la session 2013
X = concours non ouvert à la date de la mise à jour
.

Les programmes scolaires et diplômes autour des options ...

... Biologie - génie biologique en LP / LT dont BTS ;

... Santé - environnement, en LP dont filière sanitaire et sociale avec les capacités - compétences du PLP Santé Environnement dont filière sanitaire et sociale

Mise à jour le 13 juillet 2012






 

Biochimie - génie biologique : programmes scolaires

en LP / LT dont BTS

 

 

 

Biochimie / Génie biologique (dont : santé-environnement) en lycée professionnel

Disciplines qui relèvent de la compétence du PLP Biotechnologies santé environnement selon les formations dispensées dans l’établissement où il est affecté : site académique de Versailles.

Enseignement général en LP - Mise à jour le 31.08.2011

Enseignement à la santé et à la sécurité au Travail (ES et ST) (option : santé/envrionnement)
Voir : analyse et comparaison des formations ES&ST (dont PRAP) depuis le site académique de Nantes.
Diaporama (PPT) utile autour des notions 'd’anatomie, de physiologie et de pathologie depuis le site académique d'Amiens.
Prévention des Risques liés à l’Activité Physique (PRAP)
Guide pédagogique :aller sur la page d’accueil du site puis indiquerz vos identifiants et mot de passe, ensuite
- Secteur : Industries, Bâtiment, Commerce
... depuis le site académique de Nantes.
- Secteur : Sanitaire et Social (PRAP 2S)
Partie 3 du PRAP2S : site académique de Caen.
Sauvetage / Secourisme du Travail (SST)
- Porgrammes et réfrentiels depuis le site académique d'Aix-Marseille.
- Le référentiel technique depuis le site académique de Clermont-Ferrand.

Le programme de Prévention Santé Environnement (cet enseignement est dispensé et évalué par les professeurs de Biotechnologies Santé Environnement) pour les classes ...
... préparatoires au CAP [à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la classe de première année /à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la classe de deuxième année (1)] - voir aussi : Eduscol - site EDD du CNDP - notre présentation.
... préparatoires au baccalauréat professionnel [application à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la classe de seconde, à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la classe de première et à la rentrée de l'année scolaire 2011-2012 pour la classe terminale - notre présentation] - voir aussi : modalités d’évaluation de la PSE en Baccalauréat Professionnel (BOEN) - Eduscol - site EDD du CNDP.
... de BEP, certificat intermédiaire : le référentiel de prévention santé environnement des nouveaux BEP est intégré à celui du baccalauréat professionnel (ci-dessus). : il se limite aux modules 1 à 7 et permet ainsi la validation d’un niveau 5 en cours de parcours de formation. En 2010/2011, c'est l'application de ce nouveau programme dans le cadre du baccalauréat professionnel en 3 ans pour : la seconde professionnelle (comméncée en 2009/2010) et la terminale professionnelle de BEP (pour la 1ère année du nouveau programme).
... pour le BEP CSS - non concerné pour l'instant par la réforme : c'est l'ancien régime qui continue à s'appliquer (voir par exemple le site académique d'Amiens).

(1) Pour mémoire ...
Voir aussi les sujets de
- VSP pour CAP des sessions (banque de sujets du CNDP) : 2009 (sujet/corrigé) - 2008 (sujet/corrigé) - 2006 (sujet/corrigé) - 2005 (Lille : sujet/corrigé - Caen : sujet/corrigé - Reims : sujet/corrigé)

Génie biologique et santé/environnement en LP : les diplômes concernés - Mise à jour le 31.08.2011

Filière Services aux entreprises et aux collectivités [filière environnement]
- CAP Agent polyvalent de restauration (CAP APR) : référentiel depuis le site du CNDP (voir p. 3 et ss. des savoir associés, depuis le fichier en ligne).
- CAP Maintenance et hygiène des locaux (CAP MHL) : référentiel depuis le site du CNDP (voir p. 33 et ss. du référentiel du domaine professionnel, depuis le fichier en ligne).

- BEP Métiers de l'hygiène, de la propreté et de l'environnement (BEP MHPE) : nouveau référentiel (1e session 2001) depuis le site du CNDP - savoirs associés p. 38 et ss. du fichier référentiels du diplôme).
Le référentiel de ce diplôme intermédiaire sert de référence pour les 2 premières années du nouveau bac. pro 3 ans Hygiène et environnement en attendant...
Pour mémoire
- BEP Bioservices, dominante ATA (Agent technique en alimentation) : il est abrogé après la session 2011.

Filière Sanitaire et sociale/services à la personne [Diplômes de LP - secteurs sanitaire et social / médico-social]
- CAP Assistant(e) Technique en Milieux Familial et Collectif (CAP ATMFC) depuis le site du CNDP / depuis le site académique de Poitiers (savoirs associés : hygiène professionnelle p. 3-5/sciences de l'alimetnation p. 6-8..)
- CAP Petite enfance (CAP PE) : voir pp. 15 et ss de l'arrêté en ligne (site académique d'Amiens).
- Mention complémentaire Aide à domicile (MCAD) : le référentiel depuis le site du CNDP dont : savoirs associés -
- BEP Carrières sanitaires et sociales (BES CSS) : référentiel en ligne depuis le site du CNDP- référentiel de microbiologie générale et appliquée (site académique d'Amiens) / référentiel de Biologie humaine (ibidem) -
- Baccalauréat professionnel Services de proximité et vie locale (Bac. pro. SPVL) : le référentiel depuis le site du CNDP -
- Baccalauréat professionnel
Hygiène-environnement
BPR 3 ans Hygiène-environnement (1) // BEP Métiers de l'hygiène, de la propreté et de l'l'environnement (diplôme intermédiaire) : 1ère session 2011 - référentiel en ligne (diplôme rénové).
(1) En attendant le nouveau référentiel, c'est celui du nouveau diplôme intermédiaire qui fait foi pour les 2 premières années du bac. pro. en 3 ans.

Filière Soins personnels (biologie, hygiène...) [filière en ligne]
- CAP Coiffure : p. 21 et ss. du
référentiel en ligne depuis le site du CNDP.
- CAP Esthétique-cosmétique-parfumerie, 1ère session 2010.
** Baccalauréat professionnel 3 ans Esthétique-cosmétique-Parfumerie [référentiel non encore publié] : 1e session 2012 // CAP Esthétique-cosmétique parfumerie, 1e session 2010 [référentiel en ligne / sujets en ligne - sujets en ligne de l'ancien référentiel].
Pour les deux premières années du bac. pro 3 ans, se reporter au diplôme intermédiaire.
Des propositions et des sites-ressources
- Esthétique/cosmétique : site académique de Besançon (signalé par Eduscol), le site académique de Versailles.
** Baccalauréat professionnel 3 ans Perruquier posticheur [référentiel en ligne - détail ici] : 1e session 2012 // BEP Assistant perruquier posticheur, première session 2013 (JO du 13.04.2011 - au BO du 5 mai 2011 avec l'arrêté et ses annexes II, b, II, c et II : diplôme intermédiaire dès 2011/2012) [référentiel en ligne depuis le site du CNDP].
Pour mémoire
- BPR Esthétique-cosmétique/Parfumerie,
dernière session 2011 : p. 26 et ss. du référentiel en ligne depuis le site du CNDP.

 

Biochimie / Génie biologique en lycée technologique (référentiels de BTS) - mise à jour le 13 juillet 2012

Biochimie / Génie biologique en classe de seconde générale et technologique

Rentrée 2010
L'enseignement d'exploration : Biotechnologies en seconde à compter de 2010/2011
Cet enseignement est censé ouvrir sur l’univers des métiers des biotechnologies et orienter vers les études supérieures scientifiques en biologie après un baccalauréat scientifique ou technologique. Il est dispensé par des professeurs de biochimie-génie biologique. Il suppose des activités technologiques au laboratoire qui rendent l’élève acteur de sa formation et "prend appui sur les acquis du socle commun des connaissances et de compétences" [notre présentation] .

L'enseignement d'exploration en classe de seconde : Sciences et laboratoire
[présentation ici]-

L'enseignement d'exploration : Santé et social [présentation ici]-

Série Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S) en 2012/2013

Nouvelle classe de 1ère ST2S à la rentrée 2012 : voir icii

Terminale ST2S non ré novée (dernière année en 2012/2013)

Biologie et physiopathologie humaines : classe terminale (BO hors série n°2 du 26 octobre 2006), programme depuis le site académique de Nancy-Metz.
Voir aussi depuis Educnet le document d'accompagnement pour le cycle terminal (terminale : p. 19-33).

Série Sciences et Technique de Laboratoire (STL) [présentation de la nouvelle filière] : Biochimie Génie Biologique [voir ici] en 2013/2013

Programmes en cours : classe de 1ère depuis 2011/2012

- Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme de l'enseignement de chimie, biochimie, sciences du vivant en classe de première de la série « sciences et technologies de laboratoire (STL) » au JO du 25 février 2011 [BOEN du 17 mars 2011].
- Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme de l'enseignement de mesure et instrumentation en classe de première de la série « sciences et technologies de laboratoire (STL) » au JO du 25 février 2011 [BOEN du 17 mars 2011].
Spécialité Sciences physiques et chimiques de laboratoire
Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme de l'enseignement de sciences physiques et chimiques en laboratoire en classe de première de la série « sciences et technologies de laboratoire » au JO du 25 février 2011 [BOEN du 17 mars 2011].
Le texte au JO contient l'annexe avec le programme proprement dit.
Spécialité Biotechnologies
- Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme de l'enseignement de biotechnologies en classe de première de la série « sciences et technologies de laboratoire (STL) » au JO du 25 février 2011 [BOEN du 17 mars 2011]. [présentation ici]
Le texte au JO contient l'annexe avec le programme proprement dit.



Programmes en cours : classe terminale à compter 2012/2013 [présentation]

- Enseignement de biotechnologies (P)
- Enseignement de chimie, biochimie, sciences du vivant (P + p)
- Enseignement de mathématiques : spécialité biotechnologies (P)/spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire (P) [commun avec STD2A/STI2D]
- Enseignement de sciences physiques et chimiques (P + p)
... spécialité biotechnologies [voir aussi ici]
- Enseignement de mathématiques (P)
- Enseignement de physique-chimie (P) [présentation].
... spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire [voir aussi ici]
- Enseignement de physique-chimie (P) [présentation].
----
EDD et STL rénovée: le point - Chimie et développement durable en terminale STL rénovée dès 2012/2013 - Ecosystèmes et biosphère en terminale STL dès 2012/2013

BTS du secteur - mise à jour le 1er septembre 2011

BTS Bioanalyses et contrôles [sujets en ligne]
Référentiel en ligne ledepuis le site ministériel (celui du CNDP) - dont programmes de : biochimie et technologies d’analyse (p. 71-78), activités technologiques en analyse biochimique (p. 79-82), microbiologie et technologies d’analyse (p. 83-93), activités technologiques en analyse microbiologique (p. 94-99), biologie cellulaire et moléculaire et technologies d'analyse (p. 100-106), activités technologiques en biologie cellulaire et moléculaire (p. 106-110), Sciences et Technologies
Bioindustrielles (p. 111-117).
BTS Biotechnologies [sujets en ligne]
Référentiel en ligne depuis le site ministériel, dont programmes de : savoirs associés en biochime/génie biologique (modules 1/5 : p. 70-117) - -- l'épreuve E2 : Biologie moléculaire et génie génétique (p. 147), épreue E3 : Biochimie structurale et fonctionnelle des protéines (p. 148), épreuve E4 : Biologie des procaryotes et des eucaryotes (2 unités : . 149-150), épreuve E5 : Travaux pratiques de biotechnologies (4 unités : p. 151-154) avec indication des capacités correspondantes.
BTS Diététique [sujets en ligne]
Référentiel depuis le site du CNDP dont progrmmes : de biologie-biochimie (savoirs associés, p. 5 et ss du fichier) - des épreuves 1 à 3 (p. 1-6 du fichier en ligne).
BTS Economie Sociale et Familiale [sujets en ligne : ancien diplôme 2002-2010]]
Référentiel depuis le site du CNDP (1e session 2011) dont : programmes en biologie/biochimie (p. 24 et ss. du fichier en ligne).
BTS Esthétique-Cosmétique [sujets en ligne]
Référentiel depuis le site du CNDP dont : programmes en biologie/biochimie (p. 17 et ss. du fichier en ligne)/ définition del' U32 : sciences biologiques et cosmétologiques (p. 5 du fichier en ligne).
BTS Hôtellerie [sujets : option A/optionB] [filière LP/LT ici]
Référentiel en ligne depuis le site du CNDP dont : sciences appliquées avec biologie/microbiologie alimentaire (p. 58-68 du fichier en ligne).
BTS Hygiène-Propreté-Environnement [BTS HPE : sujets en ligne]
Référentiel en ligne depuis le site du CNDP - - l'enseignement de Sciences et technologies de l'habitat est assuré par le professeur de Biotechnologies, option santé environnement ( p. 14 et ss. des savoirs associés).
BTS Industries céréalières [sujets de l'ancien BTS]
Référentiel en ligne depuis le site du CNDP dont épreuve E4 (p. 11 des définitions des épreuves ponctuelles en ligne).
BTS Métiers de l'eau [sujets en ligne]
Référentiel en ligne depuis le site du CNDP dont : Biochimie, biologie et microbiologie de eaux (p. 57 et ss. des savoirs associés).
BTS Qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries [sujets en ligne]
Référentiel en ligne depuis le site du CNDP - dont : Biochimie-Biologie (p. 32-45 des savoirs associés), science des aliments (ibidem, p. 46-53).

 







 

Santé / environnement :

Autour du CAPET S/E

Le CAPET Santé Envrionnement (externe/interne)

Autour du CAPLP S/E

Capacités - compétences du PLP Santé Environnement dont :
filières cocnernées avec diplômes correspondants
(
filière Sanitaire et sociale/services à la personne - filière soins personnels)

LE CAPLP S/E : concours externe
(programme, épreuves, RJC ... )

LECAPLP S/E : concours interne et RAEP
(programme, épreuves, RJC ... )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Biochimie - génie biologique :
agrégation externe

Son programme limitatif pour 2013

les modalités de la session 2013

Les épreuves : admissibilité - admission

[les programmes de lycée/BTS]

Mise à jour le 13 juillet 2012

 

 

 

Agrégation externe de Biochimie - Génie biologique : session 2013

Modalités des épreuves

Inscription : ici.

Dates d'admissibilité

Section biochimie - génie biologique

Composition de biochimie : mercredi 3 avril 2013 de 9 heures à 15 heures.
Composition de microbiologie : jeudi 4 avril 2013 de 9 heures à 15 heures.
Composition de biologie cellulaire et physiologie : vendredi 5 avril 2013 de 9 heures à 15 heures
.

Le programme [les programmes scolaires]

Présentation du programme de l'agrégation externe (session 2011 recondutuie pour 2013 : BO en ligne)
Biochimie [1 : biochimie structurale - 2 : enzymologie - 3 : métabolisme - 4 : génétique moléculaire].
Microbiologie [1 : caractères différentiels procaryotes-eucaryotes - 2 : morphologie et structure des micro-organismes - 3 : taxonomie bactérienne - 4 : nutrition et croissance des bactéries et des champignons - 5 : métabolisme microbien - 6 : génétique microbienne - 7 : agents antimicrobiens - 8 : écologie microbienne - 9 : virologie].
Technologies et techniques biochimiques et biologiques [1 : technologies et techniques biochimiques - 2 : technologies et techniques microbiologiques].
Biologie humaine [1 - Biologie cellulaire - 2 : fonctions de nutrition - 3 : fonctions de relation et d'information -
4 : maintien de l'intégrité de l'organisme - 5 : fonctions de reproduction].

Agrégation externe Biochimie - Génie biologique : les épreuves

Admissibilité

Epreuves écrites d'admissibilité [programme 2011 reconduit en 2013 en ligne] [voir aussi ici programmes de lycée/BTS]

1° Composition de biochimie (durée : six heures ; coefficient 2).
2° Composition de microbiologie (durée : six heures ; coefficient 2).
3° Composition de biologie cellulaire et physiologie (durée : six heures ; coefficient 2).

Session 2012 - postes et dates

Section biochimie - génie biologique
Composition de biochimie : mardi 20 mars 2012 de 9 heures à 15 heures.
Composition de microbiologie : mercredi 21 mars 2012 de 9 heures à 15 heures.
Composition de biologie cellulaire et physiologie : jeudi 22 mars 2012 de 9 heures à 15 heures.

Sujets et RJC de l'ancien concours et du nouveau à compter de la session 2011 - mise à jour le 4 avril 2012

2012 - épreuves de : biochimie, microbiologie, biologie cellulaire et physiologie.
2011 - Biochimie - Microbiologie - Biologie cellulaire et physiologie - RJC.
2010 - Biochimie (888 Ko) - Microbiologie (1,03 Mo) - Biologie cellulaire et physiologie (1,06 Mo) - RJC.
2009 - Biochimie (142 Ko) - Microbiologie (146 Ko) - Biologie cellulaire et physiologie (162 Ko) - RJC.
2008 - Biochimie (196 Ko) - Microbiologie (168 Ko) - Biologie cellulaire et physiologie (200 Ko) - RJC non en ligne.
RJC d'autres années depuis le site du CNDP (ou autres) : 2005 (Educnet) - 2003 -

 

 

Agrégation externe Biochimie - Génie biologique : admissibilité

Epreuves pratiques et orales d'admission [voir aussi ici programmes de lycée/BTS]
Rappel :
programme de l'agrégation externe (session 2011 recondutuie pour 2013 : BO en ligne)

1° Travaux pratiques de biochimie et/ou de physiologie
(durée : quatre heures ; coefficient 2).
2° Travaux pratiques de microbiologie
(durée : quatre heures ; coefficient 2).
3° Travaux pratiques de chimie générale et analytique
(durée : quatre heures ; coefficient 2).
4° Leçon de biochimie ou microbiologie ou biologie cellulaire et physiologie suivie d'un entretien avec le jury (durée de la préparation : quatre heures ; durée de la leçon : quarante-cinq minutes; durée de l'entretien : quinze minutes - coefficient 3).
5° L'épreuve se déroule en deux parties.
La première partie est notée sur 15 points, la seconde sur 5 points (durée de la préparation : quatre heures ; durée de l'épreuve : une heure vingt minutes ; coefficient 3.)
Première partie (15 points) : étude critique d'un dossier scientifique et/ou technique suivie d'un entretien avec le jury (durée de l'exposé : trente minutes ; durée de l'entretien : trente minutes).
Seconde partie (5 points) [1] : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable » (présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 3 « les compétences professionnelles des maîtres » de l'annexe de l'arrêté du 19 décembre 2006.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.
Le programme des épreuves est publié au Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale.
-------
[1] Seconde partie : des outils
- Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].
Il s'agit presque toujours de la 3e épreuve orale d'admission [une épreuve sur dossier ou tout autre support suivie d'un entretien avec le jury sur la compétence
“ Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable ”]
.

- Autour des compétences professionnelles des maîtres
Avant l'arrêté du 12 mai 2010, le référentiel correspondant figurait dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).

Biochimie - génie biologique : agrégation interne


Cette section est fermée pour la session 2013.

 

Epreuves écrites d'admissibilité [programme en ligne] [voir aussi ici programmes de lycée/BTS]
1° Première épreuve (durée maximale : six heures : coefficient )1.
L'épreuve, qui prend appui sur un dossier technique relatif à un problème biotechnologique, s'organise en deux parties :
La première permet d'évaluer les capacités du candidat à utiliser ses connaissances scientifiques et techniques pour expliciter ou valider les solutions retenues ;
La seconde permet d'évaluer les capacités du candidat à utiliser le support proposé pour élaborer un exercice permettant l'évaluation des connaissances et méthodes acquises par les élèves à un niveau de formation déterminé.
Le candidat doit situer l'exercice dans un processus d'apprentissage et par rapport aux autres enseignements scientifiques ou techniques qui lui sont associés.
2° Deuxième épreuve (durée maximale : huit heures ; coefficient 1).
Le sujet comportera une ou plusieurs questions liées ou indépendantes et pourra faire appel à l'utilisation de documents.
L'épreuve permettra d'apprécier le niveau et l'actualité des connaissances en biochimie générale et appliquée, biologie cellulaire et moléculaire, microbiologie générale et appliquée et biologie humaine.

Sujets et RJC de l'ancien concours
Pas de session pour les années : 2010 - 2009 - 2008

Epreuves orales d'admission
1° Première épreuve :
Durée : une heure.
Coefficient 1.
L'épreuve consiste en la présentation et la soutenance par le candidat d'un dossier original relatif à un projet qu'il a conduit dans le cadre de la discipline dans laquelle il enseigne.
Le thème du projet est pris dans les programmes des enseignements technologiques de la spécialité donnés dans les classes terminales de lycée ou dans les classes post-baccalauréat.

 

 

 

CAPET externe Biotechnologies

La session 2013

Les deux options du concours externe sont ouvertes

Les programmes et épreuves des options :

Biochimie - génie biologique / Santé environnement

[les programmes de lycée/BTS]


à jour le 13 juillet 2012

 

 

 

CAPET externe de Biotechnologies : session 2013

Inscriptions : ici

 

Modalités des épreuves

Postes offerts

CAPET externe Biotechnologies, option biochimie-génie biologique : section ouverte : 28 postes + 5 (dont programme limitatif).
CAPET externe Biotechnologies, option santé-environnement : section ouverte : 10 postes + 4.

CAPET externe Biotechnologies - Le programme de la session 2013 [voir aussi ici programmes de lycée/BTS]

Option Bichimie Génie biologique

Le programme du concours interne du Capet de biotechnologies option biochimie-génie biologique est celui du concours externe correspondant.
Présentation du programme du CAPET externe (session 2011 recondutuie pour 2013 : BO en ligne)
Biochimie [1 : biochimie structurale - 2 : enzymologie - 3 : métabolisme - 4 : génétique moléculaire].
Microbiologie [1 : caractères différentiels procaryotes-eucaryotes - 2 : morphologie et structure des micro-organismes - 3 : taxonomie bactérienne - 4 : nutrition et croissance des bactéries et des champignons - 5 : métabolisme microbien - 6 : génétique microbienne - 7 : agents antimicrobiens - 8 : écologie microbienne - 9 : virologie].
Technologies et techniques biochimiques et biologiques [1 : technologies et techniques biochimiques - 2 : technologies et techniques microbiologiques].
Biologie humaine [1 - Biologie cellulaire - 2 : fonctions de nutrition - 3 : fonctions de relation et d'information -
4 : maintien de l'intégrité de l'organisme - 5 : fonctions de reproduction].

Option Santé Environnement

Le programme en ligne.
Voir aussi l'arrêté du 28 décembre 2009 fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique.
"Les programmes des épreuves des concours sont, sauf mention contraire, ceux des brevets de technicien supérieur et diplômes universitaires de technologie correspondants, éventuellement ceux des classes de second cycle du second degré correspondantes, traités au niveau licence, diplôme d'ingénieur ou diplôme d'une école du haut enseignement commercial.
"Les sujets des épreuves écrites sont choisis par le ministre chargé de l'éducation sur proposition du président du jury. Ils sont établis en tenant compte des programmes d'enseignement en vigueur dans les classes des collèges et lycées et, éventuellement, dans les sections de techniciens supérieurs et les classes préparatoires aux grandes écoles."

 


Le CAPET externe Biotechnologies,
option Biochimie - génie biologique

La session 2013 ouverte en 2012

son programme (les programmes scolaires)

Les épreuves :
admissibilité dont sujets en ligne/RJC - admission

 

Mise à jour le 13 janvier 2012

 

 

 

CAPET externe Biotechnologies, option Biochimie - génie biologique : la session 2012

S'inscrire (ici)

 

Le programme [voir aussi ici les programmes de lycée/BTS]

Option Bichimie Génie biologique[voir aussi ici programmes de lycée/BTS]
Le programme du concours interne du Capet de biotechnologies option biochimie-génie biologique est celui du concours externe correspondant.
Présentation du programme du CAPET externe (session 2011 recondutuie pour 2013 : BO en ligne)
Biochimie [1 : biochimie structurale - 2 : enzymologie - 3 : métabolisme - 4 : génétique moléculaire].
Microbiologie [1 : caractères différentiels procaryotes-eucaryotes - 2 : morphologie et structure des micro-organismes - 3 : taxonomie bactérienne - 4 : nutrition et croissance des bactéries et des champignons - 5 : métabolisme microbien - 6 : génétique microbienne - 7 : agents antimicrobiens - 8 : écologie microbienne - 9 : virologie].
Technologies et techniques biochimiques et biologiques [1 : technologies et techniques biochimiques - 2 : technologies et techniques microbiologiques].
Biologie humaine [1 - Biologie cellulaire - 2 : fonctions de nutrition - 3 : fonctions de relation et d'information -
4 : maintien de l'intégrité de l'organisme - 5 : fonctions de reproduction].
n].

 


CAPET externe Biotechnologies, option Biochimie - génie biologique : les épreuves [admissibilité - admission]

CAPET externe Biotechnologies, option Biochimie - génie biologique : admissibilité

Epreuves écrites d'admissibilité (programme en ligne) [voir aussi ici les programmes de lycée/BTS]
1° Epreuve de synthèse (durée : cinq heures ; coefficient 3).
L'épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est capable de mobiliser l'ensemble de ses connaissances en vue de l'étude d'une question issue du secteur des biotechnologies.
Au titre de la même session, le sujet de cette épreuve peut être commun aux deux options ainsi qu'à celui de la première épreuve du concours externe de recrutement de professeurs de lycée professionnel dans la section et les options correspondantes..
2° Etude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation (durée : cinq heures ; coefficient 3).
L'épreuve a pour objectif de vérifier, dans l'option choisie, que le candidat est capable de conduire l'analyse critique de solutions technologiques ou d'établir un projet de protocole dans un contexte correspondant à une ou plusieurs activités du secteur des biotechnologies.

Dates de la session 2013
- Epreuve de synthèse : mardi 6 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
- Étude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation : mercredi 7 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.

Sujets du nouveau concours
2012 : l'épreuve de synthèse / l'étude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation. RJC en juin 2012.
2011 : l'épreuve de synthèse / l'étude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation. RJC.

Sujets et RJC de l'ancien concours
2010 - biochimie (168 Ko) - microbiologie (176 Ko) - RJC.
2009 - biochimie (684 Ko) - microbiologie (654 Ko) - RJC.
2008 - biochimie (217 Ko) - microbiologie (202 Ko) - RJC depuis le site du CNDP.

CAPET externe Biotechnologies, option Biochimie - génie biologique : admission

Epreuves d'admission (programme en ligne) [voir aussi ici programmes de lycée/BTS]
1° Leçon portant sur les programmes des lycées et des classes post-baccalauréat (durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : trente minutes ; entretien : trente minutes ; coefficient 3).
L'épreuve a pour but d'évaluer, dans l'option choisie, l'aptitude du candidat à concevoir et organiser une séquence de formation pour un objectif pédagogique imposé et un niveau de classe donné. Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques à partir d'un ou plusieurs protocoles et comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
La séquence de formation s'inscrit dans le cadre des programmes de lycée ou de classes post-baccalauréat du lycée dans la discipline considérée.
Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter sa démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties (durée de la préparation : une heure trente minutes ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3).
Première partie (14 points) : soutenance de dossier technique et scientifique réalisé par le candidat dans un des domaines de la spécialité préparée, suivie d'un entretien (présentation n'excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes).
L'épreuve porte sur les programmes des lycées et, le cas échéant, des sections de techniciens supérieurs.
L'exposé et l'entretien permettent d'apprécier l'authenticité et l'actualité du problème choisi par le candidat, sa capacité à en faire une présentation construite et claire, à mettre en évidence les questionnements qu'il suscite et à en dégager les points remarquables et caractéristiques de la discipline. Ils permettent également au candidat de mettre en valeur la qualité de son dossier et l'exploitation pédagogique qu'il peut en faire dans le cadre d'un enseignement.
En utilisant les moyens courants de présentation (vidéoprojecteur et informatique associée, en particulier), le candidat présente le support technique qu'il a choisi pour l'épreuve, ainsi que les investigations et développements qu'il a conduits pour s'en approprier le fonctionnement et les évolutions potentielles. Lors de la présentation, le candidat justifiera le choix du support d'étude et les investigations conduites qui pourraient, selon lui, donner lieu à des exploitations pertinentes en lycée.
Les dossiers doivent être déposés au secrétariat du jury cinq jours francs au moins avant le début des épreuves d'admission.
Seconde partie (6 points) : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable » (présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 3 « Les compétences professionnelles des maîtres » de l'annexe de l'arrêté du 19 décembre 2006.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.

 


Le CAPET externe Biotechnologies,
option Santé environnement

La session 2013 (inscription)
son programme & les programmes scolaires correspondants
)

Les épreuves :
admissibilité dont sujets en ligne/RJC - admission

 

Mise à jour le 10 janvier 2012

 

 

 

 

CAPET externe Biotechnologies, option Santé environnement : programmes en 2012/2013

Le programme du CAPET externe

Le programme en ligne.
Voir aussi l'arrêté du 28 décembre 2009 fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique.
"Les programmes des épreuves des concours sont, sauf mention contraire, ceux des brevets de technicien supérieur et diplômes universitaires de technologie correspondants, éventuellement ceux des classes de second cycle du second degré correspondantes, traités au niveau licence, diplôme d'ingénieur ou diplôme d'une école du haut enseignement commercial.
"Les sujets des épreuves écrites sont choisis par le ministre chargé de l'éducation sur proposition du président du jury. Ils sont établis en tenant compte des programmes d'enseignement en vigueur dans les classes des collèges et lycées et, éventuellement, dans les sections de techniciens supérieurs et les classes préparatoires aux grandes écoles."

Les programmes scolaires en LT et l'option S/E du CAPET [ici]

CAPET externe Biotechnologies, option Santé environnement : épreuves

Le programme...

...de la section biotechnologies option santé environnement a été publié au BOEN du 1er septembre 2011 (proggramme reconduit : rappel).

Admissibilité

Epreuves

1. Épreuve de synthèse [Durée : 5 heures /Coefficient 3)
- L’épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est capable de mobiliser l’ensemble de ses connaissances en vue de l’étude d’une question issue du secteur des biotechnologies.
- Au titre de la même session, le sujet de cette épreuve peut être commun aux deux options ainsi qu’à celui de la première épreuve du concours externe de recrutement de professeurs de lycée professionnel dans la section et les options correspondantes.
2. Étude d’un système, d’un procédé ou d’une organisation [Durée : 5 heures /Coefficient 3]
- L’épreuve a pour objectif de vérifier, dans l’option choisie, que le candidat est capable de conduire l’analyse critique de solutions technologiques ou d’établir un projet de protocole dans un contexte correspondant à une ou plusieurs activités du secteur des biotechnologies.

Sujets en ligne

2012 : épreuve de synthèse (le risque cardio-vasculaire) - étude d'un système ... (thermographie de territoire : voir ici)

Admission

Epreuves
1. Leçon portant sur les programmes des lycées et des classes post-baccalauréat [Durée des travaux pratiques : 4 heures / Durée de la préparation de l’exposé : 1 heure / Durée de l'exposé : 30 minutes / Durée de l'entretien : 30 minutes -- Coefficient 3]
- L’épreuve a pour but d’évaluer, dans l’option choisie, l’aptitude du candidat à concevoir et organiser une séquence de formation pour un objectif pédagogique imposé et un niveau de classe donné. Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques à partir d’un ou plusieurs protocoles et comporte un exposé suivi d’un entretien avec les membres du jury.
- La séquence de formation s’inscrit dans le cadre des programmes de lycée ou de classes post-baccalauréat du lycée dans la discipline considérée.
- b Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter sa démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu’il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
- Au cours de l’entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu’à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu’il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.

2. Épreuve sur dossier comportant deux parties [Durée de la préparation : 1 heure 30 - Durée totale de l’épreuve : 1 heure - Coefficient 3]
- Première partie : soutenance de dossier technique et scientifique réalisé par le candidat dans un des domaines de la spécialité préparée, suivie d’un entretien (14 points) [Durée de la présentation : 20 minutes - Durée de l'entretien avec le jury : 20 minutes] -
- L’épreuve porte sur les programmes des lycées et, le cas échéant, des sections de techniciens supérieurs.
- L’exposé et l’entretien permettent d’apprécier l’authenticité et l’actualité du problème choisi par le candidat, sa capacité à en faire une présentation construite et claire, à mettre en évidence les questionnements qu’il suscite et à en dégager les points remarquables et caractéristiques de la discipline. Ils permettent également au candidat de mettre en valeur la qualité de son dossier et l’exploitation pédagogique qu’il peut en faire dans le cadre d’un enseignement.
En utilisant les moyens courants de présentation (vidéoprojecteur et informatique associée, en particulier), le candidat présente le support technique qu’il a choisi pour l’épreuve, ainsi que les investigations et développements qu’il a conduits pour s’en approprier le fonctionnement et les évolutions potentielles. Lors de la présentation, le candidat justifiera le choix du support d’étude et les investigations conduites qui pourraient, selon lui, donner lieu à des exploitations pertinentes en lycée.
- Les dossiers doivent être déposés au secrétariat du jury cinq jours francs au moins avant le début des épreuves d’admission.
Seconde partie : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l’État et de façon éthique et responsable » (6 points) [Durée de la présentation : 10 minutes /Durée de l'entretien avec le jury : 10 minutes]
- Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d’un document qui lui a été remis au début de l’épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l’épreuve.
- La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies dans le point 1 de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier.
- L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.

 

 

CAPET interne Biotechnologies
à compter de la session 2012,
option Biochimie - génie biologique

Concours internes et RAEP : présentation

session 2013
(seule l'option B/GB est ouverte : s'inscrire)

[voir aussi ici les programmes de lycée/BTS]

son programme

ses épreuves
admissibilité / admission

 

 

CAPET interne de Biotechnologies, option Biochimie / Génie biologique : session 2013

Modalités d'inscription

Ici.

Dossier RAEP

Pour cette section, l'arrêté du 27 avril 2011 a remplacé l'épreuve écrite d'admissibilité du CAPES interne par l'étude, par le jury, d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) établi par le candidat.
- L'envoi du dossier, en double exemplaire, devra obligatoirement être effectué par voie postale et en recommandé simple. Le non-respect de la date et des modalités d'envoi entraînera l'élimination du candidat. Attention, l'envoi du dossier de Raep ne vaut pas inscription.
au concours.
- Le dossier de Raep doit être adressé au ministère de l'éducation nationale, secrétariat général, direction générale des ressources humaines, sous-direction du recrutement, bureau DGRH D4, 72 rue Regnault, 75243 Paris cedex 13 au plus tard le lundi 21 janvier 2013, avant minuit, le cachet de la poste faisant foi.

Son programme -

Le programme du concours interne du Capet de biotechnologies option biochimie-génie biologique est celui du concours externe correspondant [ici].

Annales du concours avant RAEP

Session 2011 - 1,50 Mo - RJC.
Ni sujet ni RJC pour 2010, 2009 et 2008.
Le CNDP vend en ligne les RJC 2005 et 2004 de ce CAPET interne.


CAPET interne de Biotechnologies, option Biochimie / Génie biologique : les épreuves

CAPET interne Biotechnologies - Epreuve d'admissibilité à compter de la session 2012


Nouvelles modalités
Il est inséré après l'article 4 [de l'arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique] du même arrêté un article 4 bis ainsi rédigé :
« Art. 4 bis.-L'épreuve d'admissibilité du concours interne consiste en l'étude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi conformément aux modalités décrites en annexe II bis du présent arrêté.
Le dossier comportant les éléments mentionnés en annexe II bis est adressé par le candidat au ministre chargé de l'éducation dans le délai et selon les modalités fixées par l'arrêté d'ouverture du concours. Le fait de ne pas faire parvenir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixées entraîne l'élimination du candidat conformément à l'article 17 du présent arrêté.
Le jury examine le dossier de RAEP qu'il note de 0 à 20. Le dossier est soumis à une double correction. »nir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixées entraîne l'élimination du candidat conformément à l'article 16 du présent arrêté.
Le jury examine le dossier de RAEP qu'il note de 0 à 20. Le dossier est soumis à une double correction (art. 10 de l'arrêté du 27 avril 2011).

Nouvelle définition de l'épreuve à compter de la session 2012 et doiiser RAEP (texte en ligne : art. 12)
Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 1).
Annexe II bis -
A. - Sections autres que langues vivantes-lettres, lettres-histoire et géographie, mathématiques-sciences physiques
Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle comporte deux parties.
Dans une première partie (2 pages dactylographiées maximum), le candidat décrit les responsabilités qui lui ont été confiées durant les différentes étapes de son parcours professionnel, dans le domaine de l'enseignement, en formation initiale (collège, lycée, apprentissage) ou, le cas échéant, en formation continue des adultes.
Dans une seconde partie (6 pages dactylographiées maximum), le candidat développe plus particulièrement, à partir d'une analyse précise et parmi ses réalisations pédagogiques dans la discipline concernée par le concours, celle qui lui paraît la plus significative, relative à une situation d'apprentissage et à la conduite d'une classe qu'il a eue en responsabilité, étendue, le cas échéant, à la prise en compte de la diversité des élèves, ainsi qu'à l'exercice de la responsabilité éducative et à l'éthique professionnelle. Cette analyse devra mettre en évidence les apprentissages, les objectifs, les progressions ainsi que les résultats de la réalisation que le candidat aura choisie de présenter.
Le candidat indique et commente les choix didactiques et pédagogiques qu'il a effectués, relatifs à la conception et à la mise en œuvre d'une ou de plusieurs séquences d'enseignement, au niveau de classe donné, dans le cadre des programmes et référentiels nationaux, à la transmission des connaissances, aux compétences visées et aux savoir-faire prévus par ces programmes et référentiels, à la conception et à la mise en œuvre des modalités d'évaluation, en liaison, le cas échéant, avec d'autres enseignants ou avec des partenaires professionnels. Peuvent également être abordées par le candidat les problématiques rencontrées dans le cadre de son action, celles liées aux conditions du suivi individuel des élèves et à l'aide au travail personnel, à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication au service des apprentissages ainsi que sa contribution au processus d'orientation et d'insertion des jeunes.
Chacune des parties devra être dactylographiée en Arial 11, interligne simple, sur papier de format 21 × 29,7 cm et être ainsi présentée : dimension des marges : droite et gauche : 2,5 cm ; à partir du bord (en-tête et pied de page) : 1,25 cm. ; sans retrait en début de paragraphe.
A son dossier, le candidat joint, sur support papier, un ou deux exemples de documents ou travaux, réalisés dans le cadre de l'activité décrite et qu'il juge utile de porter à la connaissance du jury.
L'authenticité des éléments dont il est fait état dans la seconde partie du dossier doit être attestée par le chef d'établissement auprès duquel le candidat exerce ou a exercé les fonctions décrites.
Les critères d'appréciation du jury porteront sur : la pertinence du choix de l'activité décrite ; la maîtrise des enjeux scientifiques, techniques, professionnels, didactiques, pédagogiques et formatifs de l'activité décrite ; la structuration du propos ; la prise de recul dans l'analyse de la situation exposée ; la justification argumentée des choix pédagogiques opérés ; la qualité de l'expression et la maîtrise de l'orthographe et de la syntaxe.
Coefficient 1.
Nota. - Pendant l'épreuve d'admission, dix minutes maximum pourront être réservées lors de l'entretien à un échange sur le dossier de RAEP qui reste à cet effet la disposition du jury.

 

CAPET interne Biotechnologies - Epreuve d'admission à compter de la session 2012

Modification
A la fin des dispositions du B définissant l'épreuve d'admission, il est ajouté un dernier alinéa ainsi rédigé :
« Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury. »

Nouveau texte - Nouvelle définition de l'épreuve à compter de la session 2012 (texte en ligne : art. 12)
Leçon portant sur les programmes des lycées et des classes post-baccalauréat [durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : trente minutes ; entretien : trente minutes ; coefficient 2].
L'épreuve a pour but d'évaluer, dans l'option choisie, l'aptitude du candidat à concevoir et organiser une séquence de formation pour un objectif pédagogique imposé et un niveau de classe donné. Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques à partir d'un ou plusieurs protocoles et comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
La séquence de formation s'inscrit dans les programmes de lycée ou de classes post-baccalauréat du lycée dans la discipline considérée.
Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter sa démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats, issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.

 

 

Biotechnologies : CAPLP externe

La session 2013
S'inscrire : ici

OptionBiochimie - génie biologique (fermée)


Option Santé environnement (ouverte : son programme)
Capacités - compétences du PLP Santé Environnement dont :
Filières concernées avec diplômes correspondants
(
filière Sanitaire et sociale/services à la personne - filière soins personnels/services aux entreprises)
[voir aussi ici les programmes et référentiels de LP]

à jour le 13 juillet 2012

 





Capacités - compétences du PLP Santé Environnement dont :
filières concernées avec diplômes correspondants
(
filière Sanitaire et sociale/services à la personne - filière soins personnels/services aux entreprises)

LE CAPLP externe
Ses épreuves
[admissibilité - admission]

CAPLP interne Biotechnologies : santé-environnement
à compter de la session 2012
Concours interne et RAEP : présentation
session 2013 et RAEP - modalités de la session 2013 dont le programme)
Les épreuves
(admissibilité / admission)

 

 

 

 

Qu’enseigne un PLP Biotechnologies - Santé / Environnement ?

Filière Sanitaire et sociale/services à la personne (voir aussi ici)

Génie biologique et santé/environnement en LP : le programme PSE


Le PLP Biotechnologies santé environnement enseigne
dans les formations dispensées dans l’établissement où il est affecté : disciplines d’enseignement technologiques et professionnelles /- disciplines d’enseignement général [dont : sciences appliquées (enseignement technologique des filières restauration ou alimentation & prévention santé environnement [détail ici]).

Les filières concernées

Filière Sanitaire et sociale/services à la personne [Diplômes de LP - secteurs sanitaire et social / médico-social]

Création du baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne (Bac Pro ASSP)

Arrêté du 11 mai 2011 portant création de la spécialité « accompagnement, soins et services à la personne », option A « à domicile », option B « en structure », du baccalauréat professionnel et fixant ses modalités de délivrance au JO du du 24 mai 2011 - référentiel en ligne.
Le présent arrêté entre en vigueur à compter de la session d'examen 2014 [il est donc mis en place à la rentrée scolaire 2011].
Présentation ONISEP
"Le titulaire du baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne option "à domicile" possède les compétences nécessaires pour travailler auprès de familles, d'enfants, de personnes âgés et de personnes handicapés à leur domicile ou dans des logements collectifs.
Employé par des associations, des collectivités, des entreprises, des particuliers ou des structures d'hébergement, il assiste les personnes dans les actes de la vie quotidienne et les aide à maintenir leur vie sociale. Selon la structure qui l'emploie, il peut également être amené à encadrer une petite équipe de professionnels chargés de ces interventions.
Il est amené à collaborer avec les professionnels de santé, des travailleurs sociaux et des partenaires institutionnels" (présentation ONISEP). "
Son diplôme intermédiaire serait le BEP Carrières sanitaires et sociales rénové.
Voir aussi :
- bientôt le BOEN du 16 juin 2011 avec les annexes III et IV ;
- la présentation du bac pro. et de ses deux options depuis le site académique de Rouen ; ;
- référentiel provisoire
depuis le RNSMS abrité par l'académie de Créteil (le référentiel définitif bientôt en ligne depuis le site du CNDP).

Structuration du secteur social et médico-social

BPR 3 ans Services de proximité et vie locale [SPVL] // CAP Agent de prévention et de médiation modifié, dernière session 2011 [référentiel en ligne].

BPR 3 ans Accompagnement, soins et services à la personne (Bac Pro ASSP) (// BEP Carrières sanitaires et sociales ?)

Les diplômes du secteur social et médico-social en 2012/2013

Secteur sanitaire
** Champ professionnel
- BRP 3 ans Optique - lunetterie : 1ère session 2012 [référentiel en ligne] // BEP Optique - lunetterie [T].
- BPR 3 ans Prothèse dentaire : 1ère session 2012 [référentiel en ligne] // BEP Auxiliaire en prothèse dentaire [T], 1ére session 2012.
CAP
CAP Ortho-prothésiste [T] - CAP Podo-orthésiste [T] -
CAP Monteur en optique-lunetterie, dernière session 2011 [T] - CAP Prothésiste dentaire, dernière session 2011 (rattrap. 2012) [T+V] -
CAP Agent de prévention et de sécurité, dernière session 2011 (1)
(1) Le CAP Agent de sécurité qui le remplace n'est pas identifié dans le champ professionnel "Secteurs sanitaire, social, médico-social" mais constitue la certification intermédiaire du baccalauréat professionnel Sécurité prévention.
BEP
BEP Optique-lunetterie, dernière session 2011 // BEP Optique-lunetterie, première session 2012 (BO) : référentiel en ligne (site du CNDP).
BEP Auxiliaire en prothèse dentaire - 1e session 2012 (BO du 30.09.2010 - référentiel en ligne )
Baccalauréat professionnel 3 ans
BRP 3 ans Optique - lunetterie : 1ère session 2012 [référentiel en ligne]
BPR 3 ans Prothèse dentaire : 1ère session 2012 [référentiel en ligne]

Secteur social
** Champ professionnel
BPR 3 ans Accompagnement, soins et services à la personne (Bac Pro ASSP) : référentiel en ligne : 1ère session 2014) (// BEP Carrières sanitaires et sociales ?)
CAP
CAP Agent de prévention et de médiation [T+V] - CAP Petite enfance [T+V] -
CAP Assistant(e) technique en milieux familial et collectif [T+V] - CAP Gardien d''immeuble [T]
NB : c'est la 1ère année du nouveau CAP Gardien d'immeubles [référentiel en ligne, 1e session 2011] qui désormais n'est plus rattaché au BPR Services de proximité et vie locale (art. 9 de l'arrêté de 2010)
BEP
BEP Carrières sanitaires et sociales [T+V] : dernière session 2012 ? [voir ici].
MC de niveau 5 (après CAP/BEP)
MC Aide à domicile [T+V] -
Baccalauréat professionnel -
Bac Pro. Service de proximité et vie locale (SPVL) [T+V]

Les diplômes de LP agricole : secteur social

BEP Agricoles [site ministériel]
BEP Services à la personne -
Baccalauréat professionnel agricole
Bac Pro. Services en milieu rural |T+V] - dernière session 2011
* BPR Agricole Services en milieu rural : site du CNEAP

Filière Soins personnels (biologie, hygiène...) [filière en ligne]

- CAP Coiffure : p. 21 et ss. du référentiel en ligne depuis le site du CNDP.
- CAP Esthétique-cosmétique-parfumerie, 1ère session 2010
- BPR Esthétique-cosmétique/Parfumerie,
dernière session 2011 : p. 26 et ss. du référentiel en ligne depuis le site du CNDP.

Filière Services aux entrepises et aux collectivités [filière environnement]

- CAP Agent polyvalent de restauration (CAP APR) : référentiel depuis le site du CNDP (voir p. 3 et ss. des savoir associés, depuis le fichier en ligne).
- CAP Maintenance et hygiène des locaux (CAP MHL) : référentiel depuis le site du CNDP (voir p. 33 et ss. du référentiel du domaine professionnel, depuis le fichier en ligne).
- BEP Bioservices, dominante ATA (Agent technique en alimentation) : il est abrogé après la session 2011.
- BEP Métiers de l'hygiène, de la propreté et de l'environnement (BEP MHPE) : nouveau référentiel (1e session 2001) depuis le site du CNDP - savoirs associés p. 38 et ss. du fichier référentiels du diplôme).
Le référentiel de ce diplôme intermédiaire sert de référence pour les 2 premières années du nouveau bac. pro 3 ans Hygiène et environnement en attendant...

 

Génie biologique et santé/environnement en LP : le programme PSE

- PSE En CAP [présentation du nouveau progamme]
"Les dispositions du présent arrêté entrent en application
- à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la classe de première année de formation au certificat d'aptitude professionnelle
- et à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la classe de deuxième année de formation au certificat d'aptitude professionnelle
".
A partir de 2010/2011, la totalité du nouveau programme s'applique à l'ensemble des classes préparatoires au CAP.

à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la classe de première année de formation au certificat d'aptitude professionnelle et à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la classe de deuxième année de formation au certificat d'aptitude professionnelle.

- PSE en BEP

Le BEP ancien régime (en restent 2 en 2010/2011)
Avec la session 2011, c'est l'extinction des BEP Ancien régime. Seuls 2 BEP continuent à exister en tant que tels (voir ici) avec application de l'ancien programme (voir ici) ; les autres BEP sont des certifications intermédiaires [voir site M/SP de l'académie d'Amiens].

Le nouveau BEP, certification intermédiaire

Le référentiel de prévention santé environnement des nouveaux BEP est intégré à celui du baccalauréat professionnel [présentation ici] : il se limite aux modules 1 à 7 et permet ainsi la validation d’un niveau 5 en cours de parcours de formation.
En 2010/2011, c'est l'application de ce nouveau programme
dans le cadre du baccalauréat professionnel en 3 ans pour : la seconde professionnelle (comméncée en 2009/2010) et la terminale professionnelle de BEP (pour la 1ère année du nouveau programme).

- PSE au Baccalauréat professionnel 3 ans [présentation du nouveau programme]
Concernant la préparation au baccalauréat professionnel, la mise en application des programmes se fera à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la classe de seconde, à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la classe de première et à la rentrée de l'année scolaire 2011-2012 pour la classe terminale.

Programme PSE en LP - Outils pour sa mise en oeuvre

- Ressources pour faire la classe en Prévention Santé Environnement depuis Eduscol.
Voir aussi : EDD et PSE depuis le pôle de compétence EDD.
- Les sites académiques de : Toulouse - Nantes -
- Depuis le site académique de Besançon : diaporama , mise en oeuvre & découpage du référentiel en modules.

 

 

 

 

 

 

CAPLP externe Biotechnologies, option Santé - Environnement : la session 2013 / les épreuves

Capacités - compétences du PLP Santé Environnement dont :
Filières concernées avec diplômes correspondants
(
filière Sanitaire et sociale/services à la personne - filière soins personnels/services aux entreprises)

CAPLP externe Biotechnologies, option Santé - Environnement : session 2013 [s'inscrire]

 

Ses dates

Épreuve de synthèse : mardi 6 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
Étude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation : mercredi 7 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.

CAPLP externe Biotechnologies, option Santé - Environnement : admissibilité

Epreuves écrites d'admissibilité (programme 2011 reconduit en ligne) [voir aussi ici les programmes et référentiels de LP]
1° Epreuve de synthèse (durée : cinq heures ; coefficient 3).
L'épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est capable de mobiliser l'ensemble de ses connaissances en vue de l'étude d'une question issue du secteur des biotechnologies.
Au titre de la même session, le sujet de cette épreuve peut être commun aux deux options ainsi qu'à celui de la première épreuve du concours externe de recrutement de professeur certifiés dans la section et les options correspondantes du CAPET.
2° Etude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation (durée : cinq heures ; coefficient 3).
L'épreuve a pour objectif de vérifier, dans l'option choisie, que le candidat est capable de conduire l'analyse critique de solutions technologiques ou d'établir un projet de protocole dans un contexte correspondant à une ou plusieurs activités du secteur des biotechnologies.

Sujets du nouveau concours
Session 2012 : épreuve de synthèse - étude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation -
Session 2011 - épreuve de synthèse : 1/ 2 - étude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation : 1 / 2. RJC.

Sujets et RJC de l'ancien concours [le site académique d'Amiens]
2010 - biochimie(1,67 Mo) - sciences et technologies de l'habitat et de l'environnement (2,15 Mo) - RJC en attente.
2009 - biochimie (1,87 Mo) - sciences et technologies de l'habitat et de l'environnement (2 Mo) - RJC.
2008 - biochimie (729 Ko) - sciences et technologies de l'habitat et de l'environnement (440 Ko) - RJC.

CAPLP externe Biotechnologies, option Santé - Environnement : admissibilité

Epreuves d'admission
1° Présentation d'une séquence de formation portant sur les programmes du lycée professionnel.
Durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : trente minutes ; entretien : trente minutes ; coefficient 3.
L'épreuve a pour but d'évaluer, dans l'option choisie, l'aptitude du candidat à concevoir et à organiser une séquence de formation reposant sur la maîtrise de savoir-faire professionnels, en fonction d'un objectif pédagogique imposé et d'un niveau de classe donné.
Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques, à partir de protocoles et comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
La séquence de formation s'inscrit dans les programmes de lycée professionnel dans la discipline considérée.
Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter la démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties (durée de la préparation : une heure trente minutes ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3.)
Première partie (14 points) : soutenance d'un dossier technique et scientifique réalisé par le candidat dans l'un des domaines de la spécialité préparée, suivie d'un entretien avec le jury. (Présentation n'excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes.)
L'épreuve porte sur les programmes des lycées professionnels et, le cas échéant, des sections de techniciens supérieurs.
L'exposé et l'entretien permettent d'apprécier l'authenticité et l'actualité du problème choisi par le candidat, sa capacité à en faire une présentation construite et claire, à mettre en évidence les questionnements qu'il suscite et à en dégager les points remarquables et caractéristiques de la discipline. Ils permettent également au candidat de mettre en valeur la qualité de son dossier et l'exploitation pédagogique qu'il peut en faire dans le cadre d'un enseignement.
En utilisant les moyens courants de communication (vidéoprojecteur et informatique associée disponibles sur le lieu du concours), le candidat présente le support technique qu'il a choisi pour l'épreuve, ainsi que les investigations et développements qu'il a conduits pour s'en approprier le fonctionnement et les évolutions potentielles.
Lors de la présentation, le candidat justifiera le choix du support d'étude et les investigations conduites qui pourraient, selon lui, donner lieu à des exploitations pertinentes en lycée professionnel.
Les dossiers doivent être déposés au secrétariat du jury cinq jours francs au moins avant le début des épreuves d'admission.
Seconde partie (6 points) [1] : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable ». (Présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 3 « Les compétences professionnelles des maîtres » de l'annexe de l'arrêté du 19 décembre 2006.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.
-----
[1] Seconde partie : des outils
- Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].
Il s'agit presque toujours de la 3e épreuve orale d'admission [une épreuve sur dossier ou tout autre support suivie d'un entretien avec le jury sur la compétence
“ Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable ”]
.

- Autour des compétences professionnelles des maîtres
Avant l'arrêté du 12 mai 2010, le référentiel correspondant figurait dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).

 

 

 

 

 

CAPLP interne Biotechnologies, options

Biochimie - génie biologique / option Santé-environnement,

à compter de la session 2012

Concours interne et RAEP : présentation

Session 2013 : seule l'option santé/environnement est ouverte

CAPLP interne Biotechnologies : santé-envrionnement

à compter de la session 2012

(session 2013 et RAEP - modalités de la session 2013 dont le programme)

Les épreuves (admissibilité / admission)

Capacités - compétences du PLP Santé Environnement dont :
Filières concernées avec diplômes correspondants
(
filière Sanitaire et sociale/services à la personne - filière soins personnels/services aux entreprises)

 

Mise à jour le 13 juillet 2012


CAPLP interne Biotechnologies : santé/environnement - session 2013 [les épreuves]

Modalités d'inscription

Ici.

Dossier RAEP [présentation de la RAEP]

Pour cette section, l'arrêté du 27 avril 2011 a remplacé l'épreuve écrite d'admissibilité du CAPES interne par l'étude, par le jury, d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) établi par le candidat.

Le programme

"Le programme du concours interne du CAPLP biotechnologies option santé environnement est celui du concours externe correspondant"t [voir ici].

Capacités - compétences du PLP Santé Environnement

dont : Filières concernées avec diplômes correspondants (filière Sanitaire et sociale/services à la personne - filière soins personnels/services aux entreprises)

Sujets et RJC de l'ancien concours avant RAEP [le site académique d'Amiens]

2011 - biochimie-génie biologique (276,87 Ko) & RJC / option santé-environnement (1,73 Mo) & RJC.
2010 (2 options) -
Sujet de l'étude scientifique et technique (3,63 Mo) - RJC -
2009 (santé-environnement) - l'étude scientifique et technique (1,43 Mo) - RJC.
2008 (santé-environnement) - l'étude scientifique et technique (1,30 Mo) - RJC.

CAPLP interne Biotechnologies, option Santé/environnement à compter de la session 2012 : les épreuves

CAPLP interne Biotechnologies - Epreuve d'admissibilité à compter de la session 2012

Nouvelles modalités
Nouvel article 4 bis de l'arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement professionnel suite à modification. -
L'épreuve d'admissibilité du concours interne est organisée, selon la section concernée, suivant l'une des modalités ci-après :
1° Epreuve écrite sur un sujet faisant appel aux connaissances disciplinaires et aux facultés d'analyse du candidat ;
2° Etude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi conformément aux modalités décrites en annexe II bis du présent arrêté.
Le dossier mentionné au précédent alinéa, comportant les éléments prévus en annexe II bis, est adressé par le candidat au ministre chargé de l'éducation dans le délai et selon les modalités fixées par l'arrêté d'ouverture du concours. Le fait de ne pas faire parvenir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixées entraîne l'élimination du candidat conformément à l'article 16 du présent arrêté.
Le jury examine le dossier de RAEP qu'il note de 0 à 20. Le dossier est soumis à une double correction.

Nouvelle définition de l'épreuve à compter de la session 2012 (texte en ligne : art. 18)
Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 1).
Annexe II bis -
A. - Sections autres que langues vivantes-lettres, lettres-histoire et géographie, mathématiques-sciences physiques
Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle comporte deux parties.
Dans une première partie (2 pages dactylographiées maximum), le candidat décrit les responsabilités qui lui ont été confiées durant les différentes étapes de son parcours professionnel, dans le domaine de l'enseignement, en formation initiale (collège, lycée, apprentissage) ou, le cas échéant, en formation continue des adultes.
Dans une seconde partie (6 pages dactylographiées maximum), le candidat développe plus particulièrement, à partir d'une analyse précise et parmi ses réalisations pédagogiques dans la discipline concernée par le concours, celle qui lui paraît la plus significative, relative à une situation d'apprentissage et à la conduite d'une classe qu'il a eue en responsabilité, étendue, le cas échéant, à la prise en compte de la diversité des élèves, ainsi qu'à l'exercice de la responsabilité éducative et à l'éthique professionnelle. Cette analyse devra mettre en évidence les apprentissages, les objectifs, les progressions ainsi que les résultats de la réalisation que le candidat aura choisie de présenter.
Le candidat indique et commente les choix didactiques et pédagogiques qu'il a effectués, relatifs à la conception et à la mise en œuvre d'une ou de plusieurs séquences d'enseignement, au niveau de classe donné, dans le cadre des programmes et référentiels nationaux, à la transmission des connaissances, aux compétences visées et aux savoir-faire prévus par ces programmes et référentiels, à la conception et à la mise en œuvre des modalités d'évaluation, en liaison, le cas échéant, avec d'autres enseignants ou avec des partenaires professionnels. Peuvent également être abordées par le candidat les problématiques rencontrées dans le cadre de son action, celles liées aux conditions du suivi individuel des élèves et à l'aide au travail personnel, à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication au service des apprentissages ainsi que sa contribution au processus d'orientation et d'insertion des jeunes.
Chacune des parties devra être dactylographiée en Arial 11, interligne simple, sur papier de format 21 × 29,7 cm et être ainsi présentée : dimension des marges : droite et gauche : 2,5 cm ; à partir du bord (en-tête et pied de page) : 1,25 cm. ; sans retrait en début de paragraphe.
A son dossier, le candidat joint, sur support papier, un ou deux exemples de documents ou travaux, réalisés dans le cadre de l'activité décrite et qu'il juge utile de porter à la connaissance du jury.
L'authenticité des éléments dont il est fait état dans la seconde partie du dossier doit être attestée par le chef d'établissement auprès duquel le candidat exerce ou a exercé les fonctions décrites.
Les critères d'appréciation du jury porteront sur : la pertinence du choix de l'activité décrite ; la maîtrise des enjeux scientifiques, techniques, professionnels, didactiques, pédagogiques et formatifs de l'activité décrite ; la structuration du propos ; la prise de recul dans l'analyse de la situation exposée ; la justification argumentée des choix pédagogiques opérés ; la qualité de l'expression et la maîtrise de l'orthographe et de la syntaxe.
Coefficient 1.
Nota. - Pendant l'épreuve d'admission, dix minutes maximum pourront être réservées lors de l'entretien à un échange sur le dossier de RAEP qui reste à cet effet la disposition du jury.

CAPLP interne Biotechnologies - Epreuve d'admission à compter de la session 2012

Modification
A la fin des dispositions du B définissant l'épreuve d'admission, il est ajouté un dernier alinéa ainsi rédigé :
« Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury. »

Nouveau texte - Nouvelle définition de l'épreuve à compter de la session 2012 (texte en ligne : art. 18)
Présentation d'une séquence de formation portant sur les programmes du lycée professionnel [durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : trente minutes ; entretien : trente minutes ; coefficient 2].
L'épreuve a pour but d'évaluer, dans l'option choisie, l'aptitude du candidat à concevoir et à organiser une séquence de formation reposant sur la maîtrise de savoir-faire professionnels, en fonction d'un objectif pédagogique imposé et d'un niveau de classe donné.
Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques, à partir de protocoles et comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
La séquence de formation s'inscrit dans les programmes de lycée professionnel dans la discipline considérée.
Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter la démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.