.

 

Services à la personne - soins et services

Concours de recrutement :

CAPET / CAPLP

A compter de 2012 avec rappel des programmes (P)
CAPET 2013
CAPLP et RAEP 2013
Le secteur et les diplômes correspondants
Hôtellerie - Restauration (P)
PIC : Externe - interne
SAHR : ext. / interne
E. : PIC : O - SC : O /
I. : PIC : N - SC : N
Métiers de l'alimentation
------------------
----------------------------------------------------------
Alimentation / Hôtellerie-Restauration
Esthétique-cosmétique (P)
E. / I.
E. / I.
Soins à la personne : en construction
Coiffure (non ouvert en 2013)
------------------
E. / I.
Soins à la personne : en construction
Sciences . et techniques médico-sociales (STMS)
E. / I.
E. / I.
La série ST2S - BTS
(Biotechnologies : ici)
Externe : B/GB - S/E
Interne : B/GB - S/E
Externe, S/E : O -
Interne, S/E : O
 

 

 

 

 

 

O (vert) : sections ouvertes (voir ici) - N (rouge) : sections non ouvertes

Mise à jour le 10 juillet 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La RAEP dans les concours internes à partir de 2012 :

autour de la RAEP

nouveau CAPET - nouveau CAPLP

Autour de la RAEP ...

La RAEP à l'Education Nationale dans le cocnours enseignants du 2e degré dont RAEP et contractuels [voir ici]

Textes de référence
- Arrêté du 27 avril 2011 modifiant les modalités d'organisation des concours internes donnant accès à certains corps de personnels enseignants du second degré et d'éducation relevant du ministre chargé de l'éducation nationale : chapitre IV (art. 14 à 20).
Les dispositions du présent arrêté prennent effet à la session 2012 des concours.
- Arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de lycée technique.
- Arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel.

Nouvelles modalités et nouvelle épreuve : admissibilité

Nouvelle modalité
Il est inséré après l'article 4 [de l'arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique] du même arrêté un article 4 bis ainsi rédigé :
« Art. 4 bis.-L'épreuve d'admissibilité du concours interne consiste en l'étude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi conformément aux modalités décrites en annexe II bis du présent arrêté.
Le dossier comportant les éléments mentionnés en annexe II bis est adressé par le candidat au ministre chargé de l'éducation dans le délai et selon les modalités fixées par l'arrêté d'ouverture du concours. Le fait de ne pas faire parvenir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixées entraîne l'élimination du candidat conformément à l'article 17 du présent arrêté.
Le jury examine le dossier de RAEP qu'il note de 0 à 20. Le dossier est soumis à une double correction. »nir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixées entraîne l'élimination du candidat conformément à l'article 16 du présent arrêté.
Le jury examine le dossier de RAEP qu'il note de 0 à 20. Le dossier est soumis à une double correction (art. 10 de l'arrêté du 27 avril 2011).

Nouvelles modalités : admission

L'épreuve d'admission et la RAEP
A la fin des dispositions du B définissant l'épreuve d'admission, il est ajouté un dernier alinéa ainsi rédigé :
« Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.

 

Alimentation - Hôtellerie / Restauration :

concours de recrutement d'enseignants

du 2e degré

 

Les programmes :

savoirs professionnels/technologiques - économie-droit - LVE Anglais

Les concours ouverts pour la session 2013 :

CAPET interne H/R (option PIC) - CAPLP externe H/R (les 2 options)

Mise à jour le 10 juillet 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Savoirs professionnels et technologiques en
Alimentation / Hôtellerie-Restauration

Alimentation en LP : programmes

Hôtellerie - restauration : programmes et diplomes
en LP - LT dont BTS

Le centre de ressources (académie de Versailles)

Mise à jour le 10 juillet 2012

 

 

 

Alimentation en lycée professionnel

Les baccalauréats professionnels en 3 ans à la rentrée scolaire 2009 (1e session 2012) et diplomes intermédiaires correspondants (rénovés : 1e session 2011)

La nouvelle filière
- BPR Boucher charcutier traiteur (1e session 2011) : référentiel en ligne - sujets en ligne.
// BEP Boucher-charculier, 1ère session 2011 [référentiel en ligne] [CAP Boucher : référentiel en ligne / sujets en ligne - CAP Charculier : sujets en ligne}
- BPR Boulanger Pâtissier (1e session 2011) : référentiel en ligne - sujets en ligne -
// CAP Boulanger [référentiel en ligne] & CAP Pâtissier [référentiel en ligne] : diplômes non rénovés.
- BPR Poissonnier Ecailler Traiteur (1e session 2011) : référentiel en ligne - sujets en ligne (à venir)
// CAP Poissonier : référentiel en ligne [Article 4 – Le diplôme de niveau V auxquels se présente le candidat au cours de sa formation [du bac. pro. 3 ans] en application de l’article D. 337-59 susvisé du Code de l’éducation est le certificat d’aptitude professionnelle poissonnier.]
Voir aussi : BEP Alimentation, option poissonnier : dernière session 2010, sujets en ligne.
Voir aussi :
Alimentation - Du BEP au bac. pro. : site académique d'Amiens.
Diplômes supprimés
BEP Alimentation, dernière session 2011 (dominantes : Boulanger - Charcutier/traiteur - Charcutier préparation traiteur - Pâtissier, glacier, chocolatier, confiseur - Poissonnier - Préparateur en produits carnés) : site du CNDP.

 

Hôtellerie-Restauration en lycée professionnel

Champ professionnel Hôtellerie-Restauration : regroupement/correspondance entre diplômes intermédiaires (CAP/BEP) et bac. pro. en 3 ans - mise à jour le 01.09.2011

BPR 3 ans Cuisine : référentiel en ligne depuis le site du CNDP, 1ère session 2014 (1ère année en 2011/2012) : JO du 17 juin 2011 (BOEN du 14 juillet 2011) & BPR 3 ans Commercialisation et Services en Restauration : référentiel en ligne depuis le site du CNDP (site académique d'Amiens), 1ère session 2014 (1ère année en 2011/2012) : JO du 17 juin 2011.
// BEP Métiers de la Restauration et de l'hôtellerie [centre de ressources], ...s.
... mais rénovation en cours.
Le nouveau Référentiel d’activités professionnelles du BEP rénové a été présenté en CPC début jullet et sa version (en ligne depuis le centre de ressources abrité par l'Académie de Versailles) a été réalisée sous la coordination de Christian Petitcolas et Jean-Marie Panazol, IGEN Économie-Gestion.

 


Les diplômes du secteur pour 2012/2013 [la filière depuis le CNR]

CAP
Cuisine [référentiel en ligne - sujets en ligne] - Restaurant [référentiel en ligne - sujets en ligne] - Service en brasserie café [référentiel en ligne - sujets en ligne] - Services hôteliers [référentiel en ligne - sujets en ligne]

BEP
[CNR]
Métiers de la Restauration et de l'hôtellerie [référentiel en ligne - sujets en ligne : dominante production culinaire / dominante production de services] : BEP conservé.

MC de niveau 5 (après CAP/BEP
) [CNR]
MC Art de la cuisine allégée [référentiel en ligne - sujets en ligne] - MC Cuisinier en desserts de restauration [référentiel en ligne - sujets en ligne] - MC Employé barman [référentiel en ligne - sujets en ligne] - MC Employé traiteur [référentiel en ligne - sujets en ligne] - MC Sommellerie [référentiel en ligne - sujets en ligne] -

Baccalauréat professionnel 3 ans
- (site académique d'Amiens)
- BPR 3 ans Cuisine : référentiel en ligne (site académique d'Amiens), 1ère session 2014 (1ère année en 2011/2012).
- BPR 3 ans Commercialisation et Services en Restauration : référentiel en ligne (site académique d'Amiens), 1ère session 2014 (1ère année en 2011/2012).

Baccalauréat professionnel 2 ans
, dernière session 2013
- BPR 2ans (non rénové) Restauration [CNR]. (dernière session 2013) : référentiel en ligne - sujets en ligne .

Mentions complémentaires - Niveau IV
Accueil-réception [référentiel en ligne - sujets en ligne : 2002-2008 & depuis 2010] - Organisateur de réception [référentiel en ligne - pas de sujets en ligne].

BP

Cuisinier [référentiel en ligne - sujets en ligne] - Restaurant [référentiel en ligne - sujets en ligne] -
Sommelier [référentiel en ligne - sujets en ligne] - Barman [référentiel en ligne - pas de sujets en ligne] -
Gouvernante [référentiel en ligne - sujets en ligne] -

 

Hôtellerie-Restauration en lycée technologique

Le Baccalauréat technologique Hôtellerie (site ressources)

Ce baccalauréat se prépare uniquement après une seconde spécifique. L'objectif est de former des professionnels de l'hôtellerie polyvalents (restauration, accueil, hébergement).
Après le bac
Les bacheliers hôtellerie peuvent entrer directement dans la vie professionnelle en tant que cuisinier, serveur, employé de réception, ou poursuivre des études supérieures, notamment les brevets de technicien supérieur (B.T.S.) hôtellerie-restauration, animation et gestion touristiques locales ou ventes et productions touristiques.
Voir :
-
Organisation du cycle terminal de la voie technologique au lycée , série hôtellerie (Eduscol).
- Horaires, objectifs, programmes (éd. 1995) dont référentiel professionnel à ciompléter par les dispositions du BOEN N°31 du 7 septembre 2000.
- Sujets en ligne depuis le centre de ressources.

Les BTS [le CNR]

BTS hôtellerie-Restauration : référentiel en ligne (CNDP) - Référentiel de mise à niveau (CNR) - sujets en ligne : option Art culinaire, art de la table et du service & option Mercatique et gestion hôtelière / centre de ressources.
Et aussi ...
- BTS Animation et gestion touristiques locales : référentiel en ligne - sujets en ligne : CNDP.
- BTS Responsable de l’hébergement à référentiel commun européen [CNR] : référentiel en ligne - sujets en ligne : CNDP.
- BTS Ventes et roductions touristiques : référentiel en ligne - sujets en ligne : CNDP.

 

Management en hôtellerie - Restauration (LP/LT dont BTS) :

les programmes

Economie, droit, gestion en hôtellerie - restauration

les programmes de LP

Environnement économique, juridique (et management de l’entreprise)

les progammes de LT dont BTS

Environnement économique, juridique (et management de l’entreprise)

 

Mise à jour le 10 juillet 2012

Au programme du CAPET interne :
- programmes de référence sont ... d'économie générale, d'économie d'entreprise, de gestion et de droit des diplômes préparés dans la voie technologique des lycées et conduisant aux métiers de l'hôtellerie-restauration ou du tourisme
- 1.1 Économie, droit, gestion et management des entreprises d'hôtellerie et de restauration.
Au programme du CAPLP externe

 

Environnement économique, juridique et management de l’entreprise // alimentation en LP

Au sein des nouveaux baccalauréats professionnels

Spécialités : Boucher charcutier traiteur, Boulanger-pâtissier, Poissonnier écailler traiteur.

E31 Environnement économique, juridique et management (sous forme d’étude de cas d’entreprises du secteur professionnel) (40 points)
Finalités et objectifs de l’épreuve
Cette épreuve écrite a pour objectif de vérifier l’acquisition par le candidat de connaissances relatives à
l’environnement économique, juridique et de management, et plus particulièrement à apprécier son aptitude
à exploiter une documentation décrivant le contexte de la création, de la reprise et du fonctionnement
d’entreprises du secteur de l’alimentation spécifique au diplôme.
Contenu de l’épreuve
L’épreuve porte sur les savoirs associés S51, S52, S53, S54 et S55 [p. 48 et ssdu document en ligne].
Elle prend appui sur les compétences C12, C13, C15, C16, C25, C31, C37, C38, C39, C41, C42, C43 et C44 [p. 17 et ss. du document en ligne].

Environnement économique, juridique et management de l’entreprise // hôtellerie-restauration en LP [en LT dont BTS]

- Spécialité Commercialisation et services en restauration du baccalauréat professionnel (1e session 2014 - référentiel en ligne)

E21- Sous-épreuve de mercatique et de gestion appliquée
Objectifs et contenu de la sous-épreuve
Cette sous-épreuve écrite porte sur une partie des savoirs associés des pôles de compétences profession-nelles constitutifs du référentiel de certification. Elle se réfère à un contexte professionnel (qui peut être un concept de restauration et/ou des problématiques professionnelles) et prend appui sur des supports docu-mentaires professionnels. Elle s’appuie sur une étude de cas (...).
[Voir aussi p. 11 : Il est à noter que les savoirs associés de mercatique et de gestion appliquée sont à considérer dans leurs di-mensions économiques, juridiques, financières, comptables et commerciales.]
Avec ...
- ... en droit : l’identification des éléments de la législation portant sur les supports de vente ;
- ... en mercatique et gestion appliquée (entre autres) :
... gestion de la clentèle
(les facteurs de fidélisation - mercatique après-vente ;
... communication au sein de l’entreprise (mercatique et gestion appliquée) ;
... relations avec les autres partenaire
s extérieurs (gestion appliquée) ;
... les supports de la com-munication visuelle (mercatique et gestion appliquée) / réseaux de transmission de données à distance (mercatique et gestion appliquée)
... es éléments de maîtrise du service (mercatique et gestion appliquée) - les règles de vie au sein de l’entreprise : le règlement intérieur (gestion appliquée) dont repérage des droits et des obligations du salarié & hiérarchisation des différentes sanctions - aménagement du temps de travail (gestion appliquée) dotn : aménagement des postes de travail - la formation tout au long de la vie, le projet de déroulement de carrière : le droit à la formation / le bilan de compétences (gestion appliquée) - la gestion des absences / la gestion des conflits - l'entretien individuel d’évaluation / l’analyse des performances d’une équipe (gestion appliquée) - la rédaction et la diffusion de messages (gestion appliquée) ;
... la politique d’approvisionnement (gestion appliquée) : la détermination des besoins et le calcul des quantités à commander / l’identification et la caractérisation des supports et des outils de gestion des approvision-nements & la définition et le rôle du cahier des charges avec : l’identification des circuits d’approvisionnement, le choix du circuit d’approvisionnement le plus approprié : calcul des besoins, fréquence, comparaison des coûts & la définition de la gestion des stocks, le calcul du rythme de consommation, la caractérisation des politiques d’approvisionnement : quantités fixes ou variables, dates fixes ou variables, les opportunités d’achat (promotion, saisonnalité), notion de flux tendus, le calcul du coût de livraison - la décision d’achat (qestion appliquée) : identification du processus général de passation des commandes, recensement des informations nécessaires à la rédaction du bon de commande, identification des modes de transmission de la commande : courrier postal, télécopie, internet, téléphone - la réception des produits : identification des documents d’approvisionnement : bon de livraison, bon de réception, facture avec : repérage des mentions obligatoires de la facture, la définition et le calcul des réduc-tions commerciales (rabais, remise, ristourne) et financière (escompte) / identification des éléments de contrôle à la réception des produits / calcul du coût d’achat - le stockage des produits (gestion appliquée) & l’optimisation du coût de stockage (gestion appliquée) - l’inventaire (gestion appliquée) - les charges en restauration, l’analyse des charges, la gestion du coût matière (Gestion appliquée) // la prévision des charges, l’analyse des écarts (gestion appliquée) -
... les outils de gestion (Gestion appliquée) : l’utilisation d’un tableur : conception et mise en forme de tableaux et de graphiques, insertion de fonctions simples (somme, moyenne, minimum, maximum), logiques (SI, SI ET, SI OU), recherche, affichage de listes déroulantes, consolidation de données, utilisation de tableaux croisés dynamiques / l’utilisation d’outils de gestion spécifiques au secteur professionnel et/ou de progiciels de gestion intégrée : caractérisation des outils, exploitation des indicateurs de gestion fournis -
... le prix de vente (gestion appliquée) : caractérisation des déterminants du prix de vente : coût matière, coefficient multiplica-teur, concurrence, sensibilité des clients / ’identification des facteurs de modification du prix des plats et fréquence - la prévision des ventes et des autres produits d’exploitation, le seuil de rentabilité (mercatique et gestion appliquée) - l’analyse d’indicateurs (gestion appliquée) dont l’analyse d’indicateurs relatifs aux invendus & l’analyse d’indicateurs relatif à l’offre prix (gestion appliquée): prise en compte de la profitabilité des plats : le classement des plats en fonction de leur popularité et de leur contribution à la marge brute / identification d’actions à mener en fonction du positionnement des plats - la prévision des ventes, l’analyse des écarts (gestion appliquée) : exploitation des tableaux de « reporting », calcul et l’analyse des écarts : identification des causes et propositions d’actions cor-rectives -
... La démarche mercatique : la clientèle (gestion appliquée) : identification/ classification : des besoins, des attentes, des motivations et des freins du client dans l’acte de vente / des différents types de clientèle : potentielle, temporaire, fidèle / des principes et des règles de segmentation de la clientèle : des éléments clés d’une étude de zone de chalandise / des comportements de la clientèle (recherche, comparaison, sélection), des habi-tudes d’achat de la clientèle (achats décidés, achats impulsifs) et les conséquences pour le point de vente ;
... l’environnement juridique de l’entreprise (Gestion appliquée) : caractérisation et la hiérarchisation des différentes sources du droit national : constitu-tion, loi, ordonnance, décret, arrêté, jurisprudence - caractérisation et la hiérarchisation des différentes sources du droit Européen et inter-national : droit communautaire, directive européenne, traités et accords internationaux - hiérarchisation des sources du droit national et international - définition de la convention collective -’identification des différentes conventions collectives en Restauration - ’identification des principaux droits et obligations des employeurs et des salariés de la restauration - définition de la responsabilité - différenciation des différents domaines de la responsabilité : civile contractuelle, civile délictuelle, pénale -
... la dimension sociétale et environnementale dans l’activité économique de l’entreprise (gestion appliquée) :définition de l’entreprise citoyenne - identification des méthodes de contrôle des frais généraux dans un objectif de dévelop-pement durable (énergie, consommables, fluides, produits d’entretien…) - identification d’indicateurs de développement durable --
... la croissance de l’entreprise (gestion appliquée) : identification des couples produits/marchés de l’entreprise : la diversification de l’offre
La caractérisation du positionnement de l’entreprise et de ses concurrents sur les marchés - caractérisation de la politique commerciale : produit, prix, distribution, communication - identification des objectifs de croissance : accroissement du chiffre d’affaires, des parts de marché

Environnement économique, juridique et management de l’entreprise // hôtellerie-restauration en LT dont BTS

BTn Hôtellerie

Economie et droit au bacalauréat technologique hôtellerie (brochure en ligne)
- Economie droit en classe de seconde : p. 110-111
- Economie générale et touristique : 1ère (p. 112), terminale (p. 114-115) [CNR]
- Droit : 1ère (p. 113-114), terminale (p. 115-116) [CNR]
- Gestion hôtelière : 1ère (p. 117-119), terminale (p. 119-121) [Management des organisations, économie d’entreprise : CNR - Mercatique : CNR]
Les épreuves correspondantes du baccalauréat
- Au sein de l'épreuve Envionnement du tourisme...[p. 29 du référentiel en ligne depuis le CNR]
... une partie qui porte sur les programmes d'Économie générale et touristique de la classe Terminale. Elle est affectée du coefficient 2.
- Au sein de l'épreuve Gestion hôtelière et mathématiques [p. 30 du référentiel en ligne depuis le CNR]
... une partie qui porte sur le programme de Gestion hôtelière et de Droit des classes de Première et Terminale. Elle est affectée du coefficient 5. Le sujet correspondant à cette partie est conçu pour être traité en 3 heures.

BTS Hôtellerie - Restauration

Le référentiel d'économie générale et touristique : arrêté du 4 mai 2001 (site du CRDP de Lyon).
Voir aussi :
- le site du CNR ;
L'épreuve E3 : Etude économique, juridique et de gestion de l'entreprise hôtelière [U30 Étude économique, juridique et de gestion de l'entreprise hôtelière] : sujet / corrigé depuis la base données du CNDP
2010 : S / C - 2009 : Sujet [1-Sujet / 2et3-annexes] / C -- 2008 : Sujet [1: présentation et sujet / 2 et 3 : annexes] / C -- 2007 : Sujet [1 : présentation et sujet_ - 2, 3 et 4 : annexes] --
BTS Option A - Mercatique et gestion hôtelière
Le site académique d'Aix-Marseille : sujets 2002-2007.

 

 

 

Management en hôtellerie - Restauration (LP/LT) [économie-droit : en LP / LT dont BTS]

Management en hôtellerie-Restauration - Rappel des contenus de concours CAPET/CAPLP

CAPET (texte complet en ligne pour 2012)
1. Programme commun aux deux options du concours
1.1 Économie, droit, gestion et management des entreprises d'hôtellerie et de restauration ("Les programmes de référence sont, dans l'option choisie, ceux des enseignements technologiques et professionnels, ainsi que d'économie générale, d'économie d'entreprise, de gestion et de droit des diplômes préparés dans la voie technologique des lycées et conduisant aux métiers de l'hôtellerie-restauration ou du tourisme.")
CAPLP (texte complet en ligne pour 2012)
1. Programme commun aux deux options du concours
Les programmes de référence sont ceux des BTS relevant du champ de l'Hôtellerie et de la restauration en vigueur au 1er janvier de l'année du concours, traités au niveau du master.
1.1 Économie, droit, gestion et management
- Environnement économique et touristique des entreprises hôtelières et de restauration,
- Management des organisations dont celui des entreprises hôtelières et de restauration.
- Droit : fondements et sources du droit, droit appliqué au domaine de l'hôtellerie et de la restauration (droit européen et national).
- Méthodes et moyens de gestion des organisations : conduite de diagnostics ou/et analyse de situations, contrôle de gestion dans les entreprises du domaine de l'hôtellerie et de la restauration.
- Mercatique des services et en particulier en hôtellerie et restauration
- Systèmes d'information des organisations dont ceux du domaine de l'hôtellerie et de la restauration.
- Technologies de l'information et de la communication appliquées aux contextes national et international du domaine de l'hôtellerie et de la restauration.

Management social en hôtellerie-Restauration - référentiels et sujets de diplôme en ligne/sujets des concours

CAPLP/CAPET Hôtellerie restauration (épreuve commune aux deux options)

- Absence de personnels et manque de propreté comme motif de licenciement : sujet CAPLP externe2011 (p. 4) et annexe (p. 10)/ Fidéliser le personnel (chèques cadreaux/PER) : sujet CAPLP externe2011 (p. 4) et annexe (p. 8-9).
- La rédaction d'une fiche de poste de chef de cuisine au CAPET interne 2011 (p. 6 et 16).

- Contrats de travail (en 2008) : pour handicapé mal-voyant en CDI, pour intérimaire : sujet du CAPLP externe 2009 p. 5 et annexe p. 4-5 / RJC p. 14-15.

Actuel baccalauréat professionnel Restauration (dernière session 2012)

RAP - Fonction Organisation et animation d’une équipe (p. 5 du document depuis le site du CNDP) - Capacité C 1.2 Organiser son travail et celui de son équipe (voir : p. 3-4). Savoirs associée : p. 17-18 -

Epreuve E2 - U21 Economie et gestion de l'entreprise, sujets depuis le site CNDP (hébergé par le CRDP de Montpellier)
Session 2010
- Sujet - Embauche d'un salarié saisonnier p. 5 avec contrat de travail (p. 17) et contrat saisonneir (dispoitions, p. 18) & annexe 13 les questions de l'examen : étude d'un cotrat saisonnier (p. 19).
- Le corrigé ne concerne pas cette partie de l'épreuve.
- Sujet de septembre 2010 : la question de travail dominical (p. 5) dont la législation (contrat d'extra, le dimanche travaillé : p. 16) et les questions correspondantes (p. 17) (corrigé : voir p. 9).
Session 2009
- Session normale - Fin du contrat de travail du fait d'absences du salarié : p. 5 (rappel préavis p. 11) et les questions correspondantes (p. 12) (corrigé : voir p. 9).

BTS Hôtellerie Restauration (commun aux deux options) - sujets [Art culinaire... / Mercatique et gestion hôtelière depuis le site CNDP (hébergé par le CRDP de Montpellier)
Session 2010

RAP - ... l’activité hôtelière repose non seulement sur des compétences techniques, mais aussi sur la qualité de la personnalité : contacts humains, motivations, capacités à s’intégrer au groupe et à l’animer [...afin ] d’organiser, de diriger, contrôler, former et d’animer l’équipe ou la brigade. - Fonction 3 - Gestion de l'entreprise, sous-fonction 3.1 : gestion des ressources humaines (p. 15) - Relations de travail dans l’entreprise hôtelière, 1ère année (p. 23-24) - Introduction à la gestion des ressources humaines en économie d 'entreprise (p. 29-30) (voir aussi p. 87-89 = p. 95 et ss) - Ambiances professionnelles (p. 62-63)

E3 : Etude économique, juridique et de gestion de l'entreprise hôtelière [U30 Étude économique, juridique et de gestion de l'entreprise hôtelière] - Art culinaire
Session 2010
- Session normale : concilier flexibilité et sécurité de l'emploi & situation du personnel de nettoyage dans l'hôtellerie (sujet p. 7 & les emplois à bas salaires et les salairés à l'épreuve de la flexibilité (exposé) p. 14-15) - voir corrigé p. 8).
Session 2009
- Session normale: pas de sujet de management social.

E3 : Etude économique, juridique et de gestion de l'entreprise hôtelière [U30 Étude économique, juridique et de gestion de l'entreprise hôtelière] - Mercatique et gestion hôtelière
Session 2010
- Session normale : gérer le personnel en contact avec la clientèle (sujet p. 8 du doc. en ligne - corrigé : voir p. 10).
Session 2009
- Session normale : pas de sujet de management social (gestion du personnel).

 

 

Gestion de l'entreprise (hors gestion du personnel) en hôtellerie-Restauration - référentiels et sujets de diplôme en ligne/sujets des concours

Actuel baccalauréat professionnel Restauration (dernière session 2012)

RAP - Fonction Gestion de l'entreprise - (p. 7 du document depuis le site du CNDP) -

Epreuve E2 - U21 Economie et gestion de l'entreprise, sujets depuis le site CNDP (hébergé par le CRDP de Montpellier)
Session 2010
- Sujet - Mettre en place des actions d'animations (cas deshuitres ) : p. 6, 21 (voir aussi p; 20) : corrigé, voir p 7.
- Sujet de septembre 2010 - Investir dans un site internet pour développer sa clientèle : p. 4 & 6 (témoignages p. 5) (corrigé : voir p. 4).
Session 2009
- Session normale - Faire figurer son restaurant (en station balnéaire) sur un moteur de recherche : p. 5 et les questions correspondantes (p. 16) après présentation de l'outil en ligne (p. 15) (corrigé : voir p. 11).

BTS Hôtellerie Restauration (commun aux deux options) - sujets [Art culinaire... / depuis le site CNDP (hébergé par le CRDP de Montpellier)
Session 2010

E3 : Etude économique, juridique et de gestion de l'entreprise hôtelière [U30 Étude économique, juridique et de gestion de l'entreprise hôtelière] - Mercatique et gestion hôtelière
Session 2010
- Session normale : tourisme (durable) et envrionnement pour hôtel alsacien au pied des Vosges (sujet : p. 5 et annexes 1 à 4 [dont : Alsace toursitique p.11-13 - le défi vert p. 14 - les nouvelels attentes et le tourisme durable p. 15]- corrigé : p. 4-6).
Session 2009
- Session normale : patrimoine touristique et gestion hôtellière (p. 5) et gestion des groupes touristiques autoracaristes en hôtellerie (p. 6-7) - voir corrigé : p. 4-8.

E3 : Etude économique, juridique et de gestion de l'entreprise hôtelière [U30 Étude économique, juridique et de gestion de l'entreprise hôtelière] - Art culinaire...
Session 2010
- Session normale : hébergement et atouts touristiques (dont festivals) d'un département : p. 5 - Corrigé : voir p. 4-5.
Session 2009
- Session normale : tourrisme estival, littoral et hôtellerie : p. 6-7 (voir aussi annexe n° 5 p. 4 et annexe 6 (clintèle du litoral) p. 5. - corrigé p. 8-9)/valoriser les produits du terroir (p. 7 & annexe p. 6-7, corrigé p. 9-10).



 

Les CAPLP du secteur Alimentation

(non ouverts à la session 2012)

Les CAPLP Alimentation : présentation

le groupe B des CAPLP -
baccalauréats professionnels (rappel) et diplômes intermédiaires en 2011/2012 [voir détail ici]
CAPLP externe : épreuves (dont : admission)

 

Les CAPLP Alimentation : présentation

Les CAPLP Alimentation : présentation - le groupe B des CAPLP (texe officiel en ligne).

Le groupe B - Section métiers de l'alimentation - comporte 5 options : option boulangerie ; option pâtisserie ; option boucherie ; option charcuterie ;
?option poissonnerie.
Il s'agit de sections pour lesquelles il n'existe pas de diplôme de niveau supérieur à celui du baccalauréat.

CAPLP Alimentation : baccalauréats professionnels (rappel) et diplômes intermédiaires en 2011/2012 [voir détail ici]

La nouvelle filière
- BPR Boucher charcutier traiteur (1e session 2011) : référentiel en ligne - sujets en ligne.
// BEP Boucher-charculier, 1ère session 2011 [référentiel en ligne] [CAP Boucher : référentiel en ligne / sujets en ligne - CAP Charculier : sujets en ligne}
- BPR Boulanger Pâtissier (1e session 2011) : référentiel en ligne - sujets en ligne -
// CAP Boulanger [référentiel en ligne] & CAP Pâtissier [référentiel en ligne] : diplômes non rénovés.
- BPR Poissonnier Ecailler Traiteur (1e session 2011) : référentiel en ligne - sujets en ligne (à venir)
// CAP Poissonier : référentiel en ligne [Article 4 – Le diplôme de niveau V auxquels se présente le candidat au cours de sa formation [du bac. pro. 3 ans] en application de l’article D. 337-59 susvisé du Code de l’éducation est le certificat d’aptitude professionnelle poissonnier.]
Voir aussi : BEP Alimentation, option poissonnier : dernière session 2010, sujets en ligne.
Voir aussi :
Alimentation - Du BEP au bac. pro. : site académique d'Amiens.
Diplômes supprimés
BEP Alimentation, dernière session 2011 (dominantes : Boulanger - Charcutier/traiteur - Charcutier préparation traiteur - Pâtissier, glacier, chocolatier, confiseur - Poissonnier - Préparateur en produits carnés) : site du CNDP.

Les CAPLP Alimentation : épreuves à compter de 2012 (CAPLP externe / CAPLP interne)
Session 2012 : ne sont ouverts ni le concours externe ni le concours interne.

Le concours externe (non ouvert pour 2013)
Il comporte pour les sections et options pour lesquelles il n'existe pas de diplômes supérieurs au niveau IV (niveau baccalauréat) :
- une épreuve écrite d'admissibilité
- et deux épreuves orales d'admission.
Chaque épreuve est affectée du coefficient 3.

Epreuve d'admissibilité

Epreuve technique. Durée : cinq heures ; coefficient 3.
Cette épreuve porte sur les connaissances technologiques et scientifiques liées aux métiers de l'alimentation dans le contexte professionnel et économique de l'entreprise.
Elle concerne les matières d'œuvre, les méthodes et techniques à mettre en œuvre, les caractéristiques des matériels, la gestion de l'exploitation et de son environnement.

Epreuves d'admission


1° Présentation d'une séquence pédagogique portant sur les programmes du lycée professionnel
- Durée : conception des séquences pédagogiques : deux heures ; réalisation avec ou sans commis en présence du jury : trois heures ; exposé devant le jury : vingt minutes ; entretien : quarante minutes ; coefficient 3.
- L'épreuve consiste, dans le domaine sectoriel choisi par le candidat, à présenter une séquence pédagogique relative à des référentiels de diplômes préparés dans la voie professionnelle, adaptés à un niveau de formation donné et inscrits dans des progressions disciplinaires fournies ou à définir. Le sujet précise en outre, dans ce contexte, les mises en situations professionnelles que le candidat effectue devant le jury.
- La préparation comporte deux phases : d'une part, la conception par le candidat de sa séquence pédagogique qui intègre les activités de démonstrations et les mises en situations professionnelles définies dans le sujet, que le candidat est appelé ensuite à présenter devant le jury ; d'autre part, la réalisation par le candidat, avec ou sans commis, en présence du jury, des travaux réels éventuellement commentés.
- Les situations de travail réel visent à apprécier les aptitudes du candidat à conduire des séquences mobilisant les savoirs, savoir-faire et savoir-être professionnels caractéristiques du domaine sectoriel concerné, dans le respect de la réglementation en vigueur en matière d'hygiène et de sécurité au travail.
A l'issue de la préparation, le candidat expose devant le jury les choix de nature pédagogique et didactique qu'il a opérés dans le traitement de sa séquence pédagogique et justifie éventuellement ceux retenus lors des mises en situation durant sa préparation. Durant l'entretien, le jury approfondit avec le candidat les propositions exposées et élargit le questionnement en cohérence avec la séquence.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties (Durée de la préparation : une heure trente minutes ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3).
Première partie (14 points) : soutenance d'un dossier technique et scientifique réalisé par le candidat, suivie d'un entretien avec le jury. (Présentation n'excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes).
- L'épreuve vise à vérifier l'aptitude du candidat à présenter son dossier au moyen d'un exposé structuré, à analyser une situation en liaison avec l'enseignement de la spécialité dans l'option du concours, à proposer l'utilisation de moyens d'enseignement adaptés, notamment informatiques, audiovisuels, à identifier des problèmes d'enseignement et à préciser des conditions de réussite pour un public visé.
- L'épreuve prend appui sur un dossier de quarante pages au maximum, réalisé à partir d'une situation empruntée à l'entreprise ou à partir de l'expérience professionnelle du candidat, et exploitable dans l'enseignement. Le dossier précise son mode d'exploitation dans l'enseignement de la discipline, en fonction de la spécialité choisie au concours (définition des objectifs, des contenus visés, des types d'activité, prolongements pluridisciplinaires éventuels).
Le jury appréciera les qualités d'analyse du candidat, sa capacité à communiquer, la rigueur et la structure de l'exposé, la pertinence des réponses aux questions posées, la connaissance de la spécialité à enseigner (ses finalités, ses contenus, son évolution) et des filières professionnelles correspondantes.
Les dossiers doivent être déposés au secrétariat du jury cinq jours francs au moins avant le début des épreuves d'admission.
Seconde partie (6 points) : interrogation portant sur la compétence " Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable ". (Présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 1 de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.

Le concours interne (non ouvert pour 2013)
Nouvelle épreuve d'admissibilité de certains concours internes du second degré à compter de la session 2012 : introduction d'une épreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) (cas de ce concours interne du second degré) à compter de la session 2012 : voir ici.


Epreuves d'admissibilité

Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 1) [précision officielle en ligne].

Epreuve d'admission

Epreuve pratique portant sur les programmes du lycée professionnel (ici). Durée : cinq heures (phase de conception et d'organisation sous forme écrite : trente minutes ; phase de transformation et de réalisation : trois heures et trente minutes ; phase pédagogique : une heure) ; coefficient 2.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.
- Cette épreuve comporte trois phases : une phase de conception et d'organisation, sous forme écrite ; une phase de transformation et de réalisation ; une phase pédagogique.
** La phase de conception et d'organisation permet de valider les connaissances spécifiques fondamentales et appliquées dans le domaine sectoriel choisi par le candidat. L'évaluation porte sur : la créativité ; la qualité de la rédaction d'une fiche technique ; la rigueur de la planification du travail demandé ;? le respect des contraintes d'organisation.
** La phase de transformation et de réalisation permet d'évaluer : le respect des règles d'hygiène et de sécurité ; le contrôle et l'appréciation des denrées ; la maîtrise des techniques ; le contrôle des rendements, de la qualité gustative et de la présentation ; l'organisation et la conduite du travail.
Le sujet proposé au candidat lors de cette deuxième phase porte sur le domaine sectoriel choisi.
** La phase pédagogique a pour but d'apprécier : l'aptitude du candidat à exposer ses idées, à présenter des travaux ou des recherches qu'il a réalisés ou auxquels il a participé ; son aptitude à comprendre les questions qui lui sont posées et à réagir devant une difficulté ; la qualité technique, la présentation matérielle et la pertinence des documents produits.
Elle comporte une présentation par le candidat d'un dossier portant sur un projet technique et pédagogique ou sur des travaux réalisés dans le cadre de son activité professionnelle ou pédagogique antérieure, suivie d'un entretien avec le jury.
La phase pédagogique débute par un exposé du candidat portant sur le projet ou les travaux figurant dans le dossier. Les examinateurs peuvent inviter le candidat à orienter son exposé sur un ou plusieurs aspects particuliers du dossier.
Cet exposé, qui dure au maximum quinze minutes, est suivi d'un entretien qui doit permettre d'apprécier l'aptitude du candidat à réagir aux questions qui lui sont posées, la maîtrise de sa discipline et la qualité de sa réflexion pédagogique.
- Le dossier se compose : d'une note de présentation de cinq pages environ faisant apparaître de façon synthétique les objectifs suivis, la démarche retenue, les moyens mis en œuvre, les contraintes de toute nature à l'intérieur desquelles s'est situé le candidat, les résultats obtenus ; de l'ensemble des documents que le candidat juge utile de présenter pour concrétiser son travail, documents pédagogiques ou professionnels produits par le candidat et dont la présentation matérielle, la qualité technique et la pertinence sont appréciées par le jury, travaux d'élèves...
Il doit être adressé au jury préalablement à l'épreuve, dans le délai et selon les modalités indiqués au candidat sur la convocation à l'épreuve d'admission.

 



 

Le CAPET interne
Hôtellerie - Restauration
dans la cadre de la RAEP

Concours internes et RAEP : présentation

la session 2013 et son programme

les épreuves

Hôtellerie - restauration : les programmes
Enseignement professionnel/technologique et diplomes
en :
LP - LT dont BTS
Enseignement général en :
anglais (en construction) - béconomie-droit

Le centre de ressources (académie de Versailles)

 

Mise à jour le 10 juillet 2012

A la date de la mise à jour, seule est ouverte l'option Production et ingénierie culinaires

 

 

CAPET interne de Hôtellerie-Restauration, option Production et ingénerie culinaires : session 2013

Modalités d'inscription (ici)

A la date de la mise à jour, seule est ouverte l'option Production et ingénierie culinaires

Dossier RAEP [présentation de la RAEP]

Pour cette section, l'arrêté du 27 avril 2011 a remplacé l'épreuve écrite d'admissibilité du CAPES interne par l'étude, par le jury, d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) établi par le candidat.

Section hôtellerie-restauration (option production et ingénierie culinaires)
Le dossier de Raep doit être adressé au ministère de l'éducation nationale, secrétariat général, direction générale des ressources humaines, sous-direction du recrutement, bureau DGRH D3, 72 rue Regnault, 75243 Paris cedex 13 au plus tard le lundi 21 janvier 2013, avant minuit, le cachet de la poste faisant foi.
Le non-respect de la date et des modalités d'envoi entraînera l'élimination du candidat.

Le programme (en ligne)

Option production et ingénierie culinaires
Option service et accueil en hôtellerie restauration
Compétences
- Analyser l'organisation, le système d'information et le fonctionnement des entreprises en hôtellerie et en restauration en mobilisant des connaissances économiques, juridiques, touristiques de gestion et de management des organisations.
- Observer et élaborer des mises en situations spécifiques à chaque option et mettre en œuvre des techniques professionnelles
a) pour concevoir, organiser, réaliser, contrôler et commercialiser des productions dans les différentes situations professionnelles existantes, dans un contexte français ou étranger ;
b) pour formaliser et mettre en œuvre la démarche de qualité sanitaire, santé et sécurité au travail, organoleptique, nutritionnelle, environnementale et marchande ;
c) pour développer des capacités rédactionnelles et relationnelles en français et en anglais.
- Maîtriser des « compétences professionnelles des maîtres » pour former aux diplômes en hôtellerie-restauration de la voie technologique.
Contenus
Les programmes de référence sont, dans l'option choisie, ceux des enseignements technologiques et professionnels, ainsi que d'économie générale, d'économie d'entreprise, de gestion et de droit des diplômes préparés dans la voie technologique des lycées et conduisant aux métiers de l'hôtellerie-restauration ou du tourisme.
Le programme des épreuves d'admissibilité et d'admission comporte des éléments communs aux deux options du concours et des éléments spécifiques à chacune d'entre elles.
1. Programme commun aux deux options du concours
1.1 Économie, droit, gestion et management des entreprises d'hôtellerie et de restauration [voir programmes LT ici]
1.2 Anglais, langue vivante étrangère professionnelle
1.3 Sciences expérimentales dans les domaines de l'alimentation, de la nutrition, de l'hygiène [voir programmes LT ici]
- Alimentation : des aliments aux phénomènes physico-chimiques liés à leurs transformations, etc.
- Nutrition : prévention-santé-environnement, perception sensorielle, équilibre nutritionnel des aliments, équilibre alimentaire, etc.
- Hygiène appliquée aux aliments : microbiologie, parasitose et toxicologie alimentaires, prévention et qualité, etc.
- Hygiène et sécurité appliquées à l'environnement professionnel : fluides, équipements et aménagement des locaux, gestes de premiers secours
2. Programmes spécifiques à chacune des options
2.1 Option production et ingénierie culinaires
- Cultures culinaires françaises et étrangères
- Concepts français et internationaux de production culinaire (restauration commerciale dans toutes ses formes, restauration collective dans toutes ses formes, etc.)
- Arts, développement durable et démarche de qualité appliqués à la cuisine
- Technologie et environnement professionnel en cuisine : guides de bonne pratique, réglementation, produits, matériels, personnel de production, système de traitement des informations, liens avec les autres services.
- Ingénierie culinaire
- Techniques culinaires
- Technologies de l'information et de la communication appliquées à la cuisine
- Didactique et pédagogie des enseignements culinaires préparant aux diplômes en hôtellerie-restauration de la voie technologique (...)

CAPET interne de Hôtellerie-Restauration (programme) : les épreuves [la session 2013 - les programmes]

CAPET interne E/G - Epreuve d'admissibilité à compter de la session 2012

Nouvelles modalités [RAEP et enseignants : ici]
Nouvel article 4 bis de l'arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement techniquel suite à modification (art. 10) . -
LL'épreuve d'admissibilité du concours interne consiste en l'étude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi conformément aux modalités décrites en annexe II bis du présent arrêté.
Le dossier comportant les éléments mentionnés en annexe II bis est adressé par le candidat au ministre chargé de l'éducation dans le délai et selon les modalités fixées par l'arrêté d'ouverture du concours. Le fait de ne pas faire parvenir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixées entraîne l'élimination du candidat conformément à l'article 17 du présent arrêté.
Le jury examine le dossier de RAEP qu'il note de 0 à 20. Le dossier est soumis à une double correction..

Nouvelle définition de l'épreuve à compter de la session 2012 (texte en ligne : art. 12)
Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 1).
Annexe II bis -
Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle comporte deux parties.
Dans une première partie (2 pages dactylographiées maximum), le candidat décrit les responsabilités qui lui ont été confiées durant les différentes étapes de son parcours professionnel, dans le domaine de l'enseignement, en formation initiale (collège, lycée, apprentissage) ou, le cas échéant, en formation continue des adultes.
Dans une seconde partie (6 pages dactylographiées maximum), le candidat développe plus particulièrement, à partir d'une analyse précise et parmi ses réalisations pédagogiques dans la discipline concernée par le concours, celle qui lui paraît la plus significative, relative à une situation d'apprentissage et à la conduite d'une classe qu'il a eue en responsabilité, étendue, le cas échéant, à la prise en compte de la diversité des élèves, ainsi qu'à l'exercice de la responsabilité éducative et à l'éthique professionnelle. Cette analyse devra mettre en évidence les apprentissages, les objectifs, les progressions ainsi que les résultats de la réalisation que le candidat aura choisie de présenter.
Le candidat indique et commente les choix didactiques et pédagogiques qu'il a effectués, relatifs à la conception et à la mise en œuvre d'une ou de plusieurs séquences d'enseignement, au niveau de classe donné, dans le cadre des programmes et référentiels nationaux, à la transmission des connaissances, aux compétences visées et aux savoir-faire prévus par ces programmes et référentiels, à la conception et à la mise en œuvre des modalités d'évaluation, en liaison, le cas échéant, avec d'autres enseignants ou avec des partenaires professionnels. Peuvent également être abordées par le candidat les problématiques rencontrées dans le cadre de son action, celles liées aux conditions du suivi individuel des élèves et à l'aide au travail personnel, à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication au service des apprentissages ainsi que sa contribution au processus d'orientation et d'insertion des jeunes.
Chacune des parties devra être dactylographiée en Arial 11, interligne simple, sur papier de format 21 × 29,7 cm et être ainsi présentée :
? dimension des marges : droite et gauche : 2,5 cm ; à partir du bord (en-tête et pied de page) : 1,25 cm ; sans retrait en début de paragraphe.
A son dossier, le candidat joint, sur support papier, un ou deux exemples de documents ou de travaux, réalisés dans le cadre de l'activité décrite et qu'il juge utile de porter à la connaissance du jury.
L'authenticité des éléments dont il est fait état dans la seconde partie du dossier doit être attestée par le chef d'établissement auprès duquel le candidat exerce ou a exercé les fonctions décrites.
Les critères d'appréciation du jury porteront sur : la pertinence du choix de l'activité décrite ; la maîtrise des enjeux scientifiques et techniques, didactiques et pédagogiques de l'activité décrite ; la structuration du propos ; la prise de recul dans l'analyse de la situation exposée ;
? la justification argumentée des choix pédagogiques opérés ;? la qualité de l'expression et la maîtrise de l'orthographe et de la syntaxe.
Coefficient 1.
Nota. - Pendant l'épreuve d'admission, dix minutes maximum pourront être réservées, lors de l'entretien, à un échange sur le dossier de RAEP qui reste à cet effet à la disposition du jury.

CAPET interne E/G - Epreuve d'admission à compter de la session 2012

Modifcation
Au B définissant l'épreuve d'admission, le dernier alinéa est remplacé par les dispositions suivantes :
« Durée de la préparation : trois heures ; durée de l'épreuve : une heure et dix minutes maximum (dont exposé : quarante minutes maximum ; entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 2.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.

Nouvelle définition de l'épreuve à compter de la session 2012 (texte en ligne : art. 12)
Epreuve pratique d'admission

Exploitation pédagogique d'un thème dans l'option choisie [durée de la préparation : trois heures ; durée de l'épreuve : une heure et dix minutes maximum (dont exposé : quarante minutes maximum, entretien : trente [avant : vingt] minutes maximum) ; coefficient 2]
Le thème porte sur l'économie et/ou le management et/ou le droit et/ou les sciences de gestion et les techniques correspondant à l'option choisie.
L'épreuve comprend un exposé et un entretien avec le jury. Elle vise à apprécier : l'aptitude du candidat à communiquer oralement ; sa capacité à définir des objectifs de formation, à structurer un cours, à organiser une séquence d'activités, à mettre en place des pratiques d'évaluation adaptées ; sa connaissance des secteurs d'activité et des métiers, des évolutions technologiques et organisationnelles en relation avec l'option choisie ; sa connaissance des programmes de la discipline et son aptitude à adapter son enseignement à leur finalité.
Le thème proposé au candidat se réfère aux programmes des enseignements de lycée.
Des documents peuvent être mis à la disposition du candidat.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.

CAPLP externe Hôtellerie Restauration

la session 2013 et son programme

les épreuves

Hôtellerie - restauration : programmes et diplomes

en LP (LT dont BTS)

anglais (en construction) / économie-droit

Le centre de ressources (académie de Versailles)

Mise à jour le 10 juillet 2012

A la date de la mise à jour, sont ouvertes
-
l'option Organisation et production culinaires

-
l'option Service et commercialisation

 

 

CAPLP externe de Hôtellerie - Restauration : session 2013

Inscriptions (en ligne)

Modalités des épreuves

Admission
** Compétences professionnelles des maîtres
Le référentiel correspondant figure dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).
** Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].

Le programme [en ligne] pour les 2 options

Compétences
- Étudier des environnements touristiques français et internationaux.
- Analyser de manière approfondie l'organisation, le système d'information et le fonctionnement des entreprises, françaises et étrangères, en hôtellerie et en restauration en mobilisant des connaissances économiques, juridiques, touristiques, de gestion et de management des organisations.
- Exploiter une documentation économique et juridique en liaison avec un environnement touristique.
- Élaborer et contrôler les documents de gestion, diagnostiquer une situation économique et financière.
- Observer et élaborer des mises en situations professionnelles spécifiques à chaque option et mettre en œuvre des techniques professionnelles :
a) pour concevoir, organiser, réaliser, contrôler et commercialiser seul ou en équipe des productions dans les différentes situations professionnelles existantes ;
b) pour formaliser et mettre en œuvre la démarche de qualité sanitaire, santé et sécurité au travail, organoleptique, nutritionnelle, environnementale et marchande ;
c) pour développer des capacités rédactionnelles et relationnelles.
- Maîtriser des « compétences professionnelles des maîtres » pour former aux diplômes en hôtellerie-restauration de la voie professionnelle.
Contenus
Le programme des épreuves d'admissibilité et d'admission comporte des éléments communs aux deux options du concours et des éléments spécifiques à chacune d'entre elles.
1. Programme commun aux deux options du concours
Les programmes de référence sont ceux des BTS relevant du champ de l'Hôtellerie et de la restauration en vigueur au 1er janvier de l'année du concours, traités au niveau du master.
1.1 Économie, droit, gestion et management [voir programmes LT ici]
- Environnement économique et touristique des entreprises hôtelières et de restauration,
- Management des organisations dont celui des entreprises hôtelières et de restauration.
- Droit : fondements et sources du droit, droit appliqué au domaine de l'hôtellerie et de la restauration (droit européen et national).
- Méthodes et moyens de gestion des organisations : conduite de diagnostics ou/et analyse de situations, contrôle de gestion dans les entreprises du domaine de l'hôtellerie et de la restauration.
- Mercatique des services et en particulier en hôtellerie et restauration
- Systèmes d'information des organisations dont ceux du domaine de l'hôtellerie et de la restauration.
- Technologies de l'information et de la communication appliquées aux contextes national et international du domaine de l'hôtellerie et de la restauration.
1.2 Anglais, langue vivante étrangère
- Langue professionnelle en hôtellerie et restauration
- Protocole des affaires, codes et usages culturels des marchés français et internationaux de l'hôtellerie et de la restauration
1.3 Sciences expérimentales dans les domaines de l'alimentation, de la nutrition, de l'hygiène [voir programmes LT ici] [voir programmes LP ici]
- Alimentation : des aliments aux phénomènes physico-chimiques liés à leurs transformations, etc.
- Nutrition : prévention-santé-environnement, perception sensorielle, équilibre nutritionnel des aliments, équilibre alimentaire, etc.
- Hygiène appliquée aux aliments : microbiologie, parasitose et toxicologie alimentaires, prévention et qualité, etc.
- Hygiène et sécurité appliquées à l'environnement professionnel : fluides, équipements et aménagement des locaux, gestes de premiers secours, etc.
2. Programmes spécifiques à chacune des options
2.1 Option organisation et production culinaire
Les programmes de référence sont ceux du baccalauréat professionnel relevant du domaine culinaire en vigueur au 1er janvier de l'année du concours, traités au niveau du master.
- Cultures culinaires françaises
- Concepts de production culinaire (restauration commerciale dans toutes ses formes, restauration collective dans toutes ses formes, etc., y compris la restauration des transports et les traiteurs)
- Arts, développement durable et démarche de qualité appliqués à la cuisine
- Technologie et environnement professionnel en cuisine : histoire de la cuisine, guides de bonne pratique, réglementation, produits, matériels, personnel de production, système de traitement des informations, liens avec les autres services, etc.
- Ingénierie culinaire
- Techniques culinaires réalisées seul ou en équipe (commis) mises en œuvre dans les diplômes de la voie professionnelle
- Didactique et pédagogie des enseignements culinaires préparant aux diplômes en hôtellerie restauration de la voie professionnelle
2.2 Option service et commercialisation
Les programmes de référence sont ceux du baccalauréat professionnel relevant des domaines des services en restauration en vigueur au 1er janvier de l'année du concours, traités au niveau du master.
- Concepts de restauration (restauration commerciale dans toutes ses formes, restauration collective dans toutes ses formes, bar, sommellerie, etc.) et d'hébergement hôtelier
- Arts, développement durable et démarche de qualité appliqués aux services en restauration et en hébergement dans le contexte des diplômes de la voie professionnelle
- Technologie et environnement professionnel
a) des services en toute forme de restauration : guides de bonne pratique, réglementation, service et commercialisation des mets et boissons, sommellerie, locaux et matériels de restaurant et de bar, personnel de service, système de traitement des informations, liens avec les autres services, etc.
b) des services en hébergement : connaissances adaptées aux diplômes de la voie professionnelle
- Clientèles françaises et étrangères accueillies. Principe de servuction.
- Ingénierie en restauration et en hébergement dans le contexte des diplômes de la voie professionnelle
- Techniques de service dans toute forme de restauration et techniques dans toute forme d'hébergement adaptées aux diplômes de la voie professionnelle
- Didactique et pédagogie des enseignements en service en restauration et en hébergement préparant aux diplômes de la voie professionnelle

CAPLP externe de Hôtellerie - Restauration : les épreuves [programme de la session 2013]

Admissibilité [admission]

Epreuves d'admissibilité [le programme]

1° Epreuve de technologie professionnelle. Durée : cinq heures ; coefficient 4.
L'épreuve est spécifique à l'option choisie. Elle fait appel à des connaissances d'ordre général d'organisation, de technologie, de techniques, d'équipements et d'utilisation et transformation de produits et matières d'œuvre dans le contexte de l'hôtellerie et de la restauration. Elle traite de thèmes relatifs aux diverses formes d'exercice des activités effectuées dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration, illustrés ou non par une documentation.
Certains aspects des thèmes étudiés font l'objet d'une réflexion didactique et pédagogique en lien avec les diplômes dont la formation est dispensée en lycée professionnel.
Dans l'option organisation et production culinaire, les connaissances mises en œuvre concernent la technologie de cuisine et de pâtisserie, la gestion de la production, la programmation du travail, les matériels, les sciences appliquées à l'alimentation et à l'hygiène, l'ingénierie et la maintenance, les produits et fournitures consommés et transformés.
Dans l'option service et commercialisation, les connaissances mises en œuvre concernent la technologie de spécialité, les systèmes de distribution, leurs agencements et leurs équipements, le contrôle des activités, l'accueil, la vente, l'animation et la facturation. En restauration, elles incluent en outre la sommellerie, l'organisation de réceptions et le bar. En hébergement, elles concernent les connaissances fondant les diplômes de la voie professionnelle.
2° Epreuve d'étude économique, juridique et de management des entreprises d'hôtellerie et de restauration. Durée : cinq heures ; coefficient 2.
Dans chaque option, l'épreuve porte sur les connaissances économiques, touristiques, juridiques et de management indispensables à la compréhension de l'organisation et du fonctionnement des entreprises d'hôtellerie et de restauration.
Le (ou les thèmes) à analyser sous forme d'une étude de cas ou d'une suite de dossiers indépendants, comportant éventuellement une documentation, a pour objectif d'apprécier la culture du candidat, l'étendue de ses connaissances dans les domaines précédemment définis, ainsi que ses qualités intellectuelles à travers la clarté et la rigueur du travail présenté et la qualité de l'expression écrite.
Au titre de la même session, le sujet de cette épreuve est commun aux deux options et peut être commun à celui de la deuxième épreuve du concours externe de recrutement de professeurs certifiés dans la section correspondante du CAPET.

Dates (session 2013)

Option organisation et production culinaire
- Épreuve de technologie professionnelle : jeudi 22 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
- Épreuve d'étude économique, juridique et de management des entreprises d'hôtellerie et de restauration : vendredi 23 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
Option service et commercialisation
- Épreuve de technologie professionnelle : jeudi 22 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
- Épreuve d'étude économique, juridique et de management des entreprises d'hôtellerie et de restauration : vendredi 23 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.

Sujets / RJC en ligne

Sessions
Technologie : organisation ...
Technologie : service...
Etude économique, juridique ...
2012
2011 (RJC)
1, 2
2010
2009 (RJC)
1, 2
2008
----

Admission [le programme]

Epreuves d'amission

1° Présentation d'une séquence pédagogique portant sur les programmes du lycée professionnel. - Durée : conception des séquences pédagogiques : une heure trente minutes ; réalisation avec ou sans commis en présence du jury : quatre heures ; exposé devant le jury : dix minutes ; entretien : vingt minutes ; coefficient 3.
L'épreuve consiste, dans l'option choisie, à présenter une séquence pédagogique relative à des référentiels de diplômes préparés dans la voie professionnelle, adaptés à un niveau de formation donné et inscrits dans des progressions disciplinaires fournies ou à définir. Le sujet précise en outre, dans ce contexte, les mises en situations professionnelles que le candidat effectue devant le jury.
L'épreuve comporte trois phases : d'une part, la conception par le candidat de sa séquence pédagogique qui intègre les activités de démonstration et les mises en situations professionnelles définies dans le sujet, que le candidat est appelé ensuite à présenter devant le jury ; d'autre part, la réalisation par le candidat, avec ou sans commis, en présence du jury, des travaux réels éventuellement commentés ; le candidat expose alors devant le jury les choix de nature pédagogique et didactique qu'il a opérés dans le traitement de sa séquence pédagogique et justifie éventuellement ceux retenus lors des mises en situations professionnelles. Durant l'entretien, le jury approfondit avec le candidat les propositions exposées et élargit le questionnement en cohérence avec la séquence.
L'épreuve peut comporter des échanges en langue anglaise.
Les situations de travail réel visent à apprécier les aptitudes du candidat à conduire des séquences mobilisant les savoirs, savoir-faire et savoir-être caractéristiques des domaines professionnels de l'option, dans le respect de la réglementation en vigueur en matière d'hygiène et de sécurité au travail.
Les mises en situations professionnelles réalisées dans des ateliers adaptés, en présence ou non de commis, peuvent prendre les formes suivantes :
- pour l'option organisation et production culinaire : à partir d'un panier de denrées fourni, organisation avec un commis et conception de la production pour plusieurs personnes de deux plats, l'un à partir d'une liste de techniques imposée et l'autre libre.L'organisation et la réalisation méthodiques des préparations mettent en œuvre des techniques différentes dans le domaine de la cuisine et / ou dans celui de la pâtisserie.L'épreuve peut aussi comporter la conception de l'organisation du travail, la réalisation de fiches techniques, des diverses pièces comptables nécessaires tant à la commande qu'à la détermination des coûts de revient, la mise en œuvre de connaissances de sciences appliquées à l'alimentation et le respect des règles d'hygiène et de sécurité au travail.L'épreuve peut enfin permettre au candidat d'évaluer en français et éventuellement en anglais sa propre pratique et son aptitude à la mobiliser dans des situations d'enseignement ;
- pour l'option service et commercialisation : à partir de supports de vente, de contraintes économiques, organisationnelles et techniques, le candidat effectue avec un commis un service de plusieurs personnes réparties sur une ou plusieurs tables (deux heures intégrant la mise en place) et réalisent les activités dans des situations professionnelles définies par le sujet en cohérence avec la leçon à préparer. Le candidat peut :
a) Accomplir des activités de restauration : vente, animation, préparations d'office, finitions en salle, manifestations particulières (lunch, banquet, cocktail...), organisation de réceptions, service du bar, analyse sensorielle des produits servis, contrôle des ventes et facturation, argumentation commerciale en français ou / et en anglais ;
b) Effectuer des tâches en hébergement conformes à celles qu'il convient de maîtriser dans ce domaine pour préparer aux diplômes de la voie professionnelle.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties. 14 points sont attribués à la première partie et 6 points à la seconde. (Durée de la préparation : une heure trente minutes ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3).
Première partie : soutenance de dossier, suivie d'un entretien avec le jury. (Présentation n'excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes.)
L'épreuve permet d'apprécier l'authenticité et l'actualité du problème choisi par le candidat, sa capacité à en faire une présentation construite et claire, à mettre en évidence les questionnements qu'il suscite et à en dégager les points remarquables et caractéristiques de la discipline. Elle permet également au candidat de mettre en valeur la qualité de son dossier et l'exploitation pédagogique qu'il peut en faire dans le cadre d'un enseignement.
Le dossier est relatif à une production destinée à être fabriquée en petite, moyenne ou grande série ou en pièce unique. Il s'appuie sur une situation rencontrée en milieu professionnel et résultant d'une recherche personnelle. Son contenu est susceptible d'être utilisé pour une application pédagogique en lycée professionnel.
En utilisant les moyens courants de communication (vidéoprojecteur et informatique associée disponibles sur le lieu du concours), le candidat présente le support d'étude, ainsi que les investigations conduites qui pourraient, selon lui, donner lieu à des exploitations pertinentes en lycée professionnel.
Lors de la présentation, le candidat justifiera le choix du support d'étude et les investigations conduites.
Les dossiers doivent être déposés au secrétariat du jury cinq jours francs au moins avant le début des épreuves d'admission.
Seconde partie : interrogation portant sur la compétence " Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable "(**) . (Présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 1 de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.
-----
** Compétences professionnelles des maîtres
Le référentiel correspondant figure dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).
** Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS]




 

 

CAPLP interne Hôtellerie Restauration

à compter de la session 2012

La RAEP dans les concours internes

(dont : intégration des contractuels)

la session 2012 à venir et son programme

les épreuves

Hôtellerie - restauration : programmes et diplomes

savoirs professionnels en LP - LT dont BTS

savoirs en : économie-droit / anglais (à venir)

Le centre de ressources (académie de Versailles)

Mise à jour le 31 août 2011

Ce CAPLP interne est fermé pour la session 2012.

 

 

 

 

 

 

 

 


CAPET et CAPLP Esthétique - cosmétique
-

Session 2013 : seul est ouvert le concours interne du CAPLP**.
** état à la date de la mise à jour (
voir aussi ici)

Présentation du secteur

la session 2013 et les programmes / le BTS Esthétique Cosmétique

programmes scolaires et référentiels des diplômes
Esthètique - cosmétique : la filière en LP

CAPLP interne Esthétique - cosmétique (s'inscrire)

[CAPLP interne et RAEP : ici]

Le programme du CAPLP et les référentiels

Le CAPLP interne :
session 2013 - épreuves - annales

mise à jour le 11 juillet 2012

 

 

 

CAPET et CAPLP Esthétique : présentation [programmes]

CAPET et CAPLP Esthétique Cosmétique : session 2013

La session 2013

Sections ouvertes **
CAPET Esthétique Cosmétique : pas de concours externe - pas de concours interne.
CAPLP Esthétique Cosmétique : pas de concours externe - concours interne ouvert [présentation ici].
** état à la date de la mise à jour (
voir aussi ici).

S'inscrire : ici

Les épreuves

Cette section du CAPET et du CAPLP est créée au JORF du 10 mai 20077 par l'arrêté du 24 avril 2007 qui définit :
- les épreuves du CAPET (art. 1) [CAPET externe : voir article 2 - CAPET interne : voir article 3],
Le candidat "maîtrise les connaissances scientifiques et techniques requises en biologie humaine, en cosmétologie et en technologies" (écrit n°1), il est capable d'"établir un projet d'organisation d'activité ou à conduire l'étude d'un cas ou d'une situation dans un contexte professionnel donné. Le candidat compose sur un sujet comportant des données telles que des documents techniques relatifs aux locaux, aux matériels, aux produits des éléments de gestion d'un institut ou d'un point de vente (documents administratifs et/ou commerciaux), des documents de qualité, des textes législatifs et réglementaires" (écrit n°2). L'épreuve pratique porte sur la mise en oeuvre de techniques professionnelles et l'épreuve sur dossier "consiste en la soutenance devant le jury d'un dossier technique et scientifique du domaine de l'esthétique cosmétique, suivie d'un entretien".
- les épreuves du CAPLP (art. 4) [CAPLP externe : voir article 5 - CAPET interne : voir article 6].
Le candidat devra montrer de solides bases en : "en biologie humaine, en cosmétologie et en technologies, et qu'il est capable de les mobiliser dans des situations relevant de la spécialité", mais aussi par rapport "aux locaux, aux matériels, aux produits des éléments de gestion d'un institut ou d'un point de vente (documents administratifs et/ou commerciaux), des documents de qualité, des textes législatifs et réglementaires". L'épreuve pratique porte sur la mise en oeuvre de techniques professionnelles et l'épreuve sur dossier "consiste en la soutenance devant le jury d'un dossier technique et scientifique du domaine de l'esthétique cosmétique, suivie d'un entretien".
Le programme du CAPET et du CAPLP : Le programme de référence est celui du BTS esthétique-cosmétique ainsi que, pour la partie pédagogique de l’épreuve d’admission du CAPLP interne, ceux des classes d’enseignement en lycée professionnel relevant des diplômes de la spécialité (BOEN n° 24 du 21 juin 2007).

... et la RAEP dans les concours internes à partir de 2012 [voir ici]

 

 

 

 

CAPET et CAPLP Esthétique :

la session 2013 et les programmes / le BTS Esthétique Cosmétique

programmes scolaires et référentiels des diplômes
Esthètique - cosmétique : la filière en LP

 

Programme du CAPLP et du CAPET: session 2013

CAPLP - Le programme de référence du concours interne (seul ouvert pour la session 2013) était celui du BTS esthétique-cosmétique
CAPET : ni concours externe ni concours interne en 2013 (rapel).

Le BTS Esthétique - Cosmétique

- Le référentiel en ligne depuis le site du CNDP.

Quelques sujets ... (les sujets d'examen depuis 2000 [site officiel])

Sciences appliquées : physique chimie technologies
2011 - le sauna infrarouge (sujet - corrigé)
2010 - les courants excito-moteurs pour soins amincissants et raffermisants (appareils) : sujet.
2009 - prestations UV et solarium nouvelle génération (sujet).
Sciences appliquées : sciences biologiques et cosmétologiques
2011 - sur-poids (tissus adipeux) et produits amincissants (sujet - corrigé).
2010 - peau et vieillissement cutané (sujet).
2009 - l'acné, maladie du follicule pilo-sébacé (sujet).

CAPLP : annales et RJC (pas de CAPET)

CAPLP Esthétique - cosmétique
CAPLP externe (pas de CAPLP interne)

Epreuve de synthése : 2011 : la pillosité - pas de session 2012 -
Etude d'un système ... : 2011 -
----
Coiffure : étude d'un produit, d'une réalisation, d'un processus, d'un service ou d'une action de maintenance : 2008 - 2010 -
Esthétique cosmétique : le site académique de Rouen.
Esthétique cosmétique - épreuve de sciences et technologie : 2008 - 2009 dont RJC - 2010 dont RJC - 2011 -
Esthétique cosmétique - épreuve de projet d'organisation ou étude de cas : 2008 - 2009 dont RJC - 2010 dont RJC - 2011

Esthètique - cosmétique : la filière en LP

La structuration du secteur en 2012/2013

** Baccalauréat professionnel 3 ans Esthétique-cosmétique-Parfumerie [référentiel non encore publié] : 1e session 2012 // CAP Esthétique-cosmétique parfumerie, 1e session 2010 [référentiel en ligne / sujets en ligne - sujets en ligne de l'ancien référentiel].
Pour les deux premières années du bac. pro 3 ans, se reporter au diplôme intermédiaire.
Des propositions et des sites-ressources
- Esthétique/cosmétique : site académique de Besançon (signalé par Eduscol), le site académique de Versailles.

Coiffure - Esthétique - Cosmétique : les diplômes en 2012/2013

CAP
- CAP Coiffure (T+V+sujets) : [référentiel en ligne - sujets en ligne - sujets en ligne de l'ancien référentiel] non rattaché pour l'instant à un baccalauréat professionnel.
- CAP Esthétique-cosmétique-parfumerie [référentiel en ligne / sujets en ligne - sujets en ligne de l'ancien référentiel]
- CAP Taxidermiste [à consulter sur place] -

BEP (diplôme intermédiaire)
-
BEP Assistant perruquier posticheur, première session 2013 (JO du 13.04.2011 - au BO du 5 mai 2011 avec l'arrêté et ses annexes II, b, II, c et II : diplôme intermédiaire dès 2011/2012) [référentiel en ligne depuis le site du CNDP].

MC de niveau 5
- Coloriste-permanentiste [T+V] - Styliste-visagiste [T+V].

Baccalauréat professionnel 3 ans
- première session 2012
** BPR 3 ans Esthétique-cosmétique-Parfumerie [référentiel en ligne - sujets en ligne du bac. pro. 2 ans (dernière session 2011)].
** BPR 3 ans Perruquier posticheur
[référentiel en ligne].
Voir aussi
F
ormation continue : BP
BP Coiffure (1e session 2013 [BO du 05.05.2011 avec définition des épreuves et dont règlement d'examen en PDF] (abroge et remplace le BP Coiffure - dernière session 2012) -modification à compter de la session d'examen de 2013 (dispense d'épreuves / nouveau tableau de correspondances d'épreuves).

 

 

 

 

CAPET externe Esthétique - Cosmétique

à compter de la session 2012

Ce concours n'est pas ouvert pour la session 2013
(à la date de la mise à jour)

Le programme du CAPLP et la filière LP

Ses épreuves : admissibilité & admission

 

Mise à jour le 10 juillet 2012

 

 

 

CAPET externe Esthétique - Cosmétique : admissibilité [programmes correspondants]

Epreuves d'admissibilité

1° Epreuve de synthèse [durée : cinq heures ; coefficient 3]
L'épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est capable de mobiliser l'ensemble de ses connaissances en vue de l'étude d'une question issue du secteur de la cosméto-biologie.
Au titre de la même session, le sujet de cette épreuve peut être commun avec celui de la première épreuve du concours externe de recrutement de professeurs de lycée professionnel dans la section correspondante..
2° Etude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation [durée : cinq heures ; coefficient 3]
L'épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est capable de conduire l'analyse critique de solutions technologiques ou d'établir un projet de protocole ou d'organisation dans un contexte correspondant à une ou plusieurs activités du secteur de l'esthétique-cosmétique.

Epreuves d'admission

1° Leçon portant sur les programmes des lycées et des classes post-baccalauréat [durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : trente minutes ; entretien : trente minutes ; coefficient 3]
L'épreuve a pour but d'évaluer l'aptitude du candidat à concevoir et organiser une séquence de formation pour un objectif pédagogique imposé et un niveau de classe donné. Elle prend appui sur les techniques mises en œuvre et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques relatifs à une ou des technique(s) de soins esthétiques et comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
La séquence de formation s'inscrit dans les programmes de lycée ou de classes post-baccalauréat du lycée dans la discipline considérée.
Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter sa démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties : 14 points sont attribués à la première partie et 6 points à la seconde (durée de la préparation : une heure trente minutes ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3).
Première partie : soutenance de dossier technique et scientifique réalisé par le candidat dans l'un des domaines de la spécialité préparée, suivie d'un entretien (présentation n'excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes).
L'épreuve porte sur les programmes des lycées et, le cas échéant, des sections de techniciens supérieurs.
L'exposé et l'entretien permettent d'apprécier l'authenticité et l'actualité du problème choisi par le candidat, sa capacité à en faire une présentation construite et claire, à mettre en évidence les questionnements qu'il suscite et à en dégager les points remarquables et caractéristiques de la discipline. Ils permettent également au candidat de mettre en valeur la qualité de son dossier et l'exploitation pédagogique qu'il peut en faire dans le cadre d'un enseignement.
En utilisant les moyens courants de présentation (vidéoprojecteur et informatique associée, en particulier), le candidat présente le support technique qu'il a choisi pour l'épreuve, ainsi que les investigations et développements qu'il a conduits pour s'en approprier le fonctionnement et les évolutions potentielles. Lors de la présentation, le candidat justifiera le choix du support d'étude et les investigations conduites qui pourraient, selon lui, donner lieu à des exploitations pertinentes en lycée.
Les dossiers doivent être déposés au secrétariat du jury cinq jours francs au moins avant le début des épreuves d'admission.
Seconde partie : interrogation portant sur la compétence Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable (présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 1 de l'arrêté du 12 mai 2010.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.

 

 

CAPET interne Esthétique - Cosmétique

à compter de la session 2012

Concours internes pour enseignants et RAEP : présentation
(dont : intégration des contractuels)
Le dossier RAEP

Ce concours n'est pas ouvert poru la session 2012

Le programme du CAPLP et la filière LP

 

Mise à jour le 17 octobre 2011

 

 

 

Le nouveau CAPET interne à compter de 2012

Article 12 de l'arrêté de 2011
Les dispositions relatives aux sections suivantes : arts appliqués, biotechnologies, esthétique-cosmétique, hôtellerie-restauration, industries graphiques, sciences industrielles de l'ingénieur, sciences et techniques médico-sociales, sont modifiées comme suit [...]

Admissibilité

Nouvelle définition de l'épreuve à compter de la session 2012 (texte en ligne : art. 12)
Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 1).
Annexe II bis -
A. - Sections autres que langues vivantes-lettres, lettres-histoire et géographie, mathématiques-sciences physiques
Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle comporte deux parties.
Dans une première partie (2 pages dactylographiées maximum), le candidat décrit les responsabilités qui lui ont été confiées durant les différentes étapes de son parcours professionnel, dans le domaine de l'enseignement, en formation initiale (collège, lycée, apprentissage) ou, le cas échéant, en formation continue des adultes.
Dans une seconde partie (6 pages dactylographiées maximum), le candidat développe plus particulièrement, à partir d'une analyse précise et parmi ses réalisations pédagogiques dans la discipline concernée par le concours, celle qui lui paraît la plus significative, relative à une situation d'apprentissage et à la conduite d'une classe qu'il a eue en responsabilité, étendue, le cas échéant, à la prise en compte de la diversité des élèves, ainsi qu'à l'exercice de la responsabilité éducative et à l'éthique professionnelle. Cette analyse devra mettre en évidence les apprentissages, les objectifs, les progressions ainsi que les résultats de la réalisation que le candidat aura choisie de présenter.
Le candidat indique et commente les choix didactiques et pédagogiques qu'il a effectués, relatifs à la conception et à la mise en œuvre d'une ou de plusieurs séquences d'enseignement, au niveau de classe donné, dans le cadre des programmes et référentiels nationaux, à la transmission des connaissances, aux compétences visées et aux savoir-faire prévus par ces programmes et référentiels, à la conception et à la mise en œuvre des modalités d'évaluation, en liaison, le cas échéant, avec d'autres enseignants ou avec des partenaires professionnels. Peuvent également être abordées par le candidat les problématiques rencontrées dans le cadre de son action, celles liées aux conditions du suivi individuel des élèves et à l'aide au travail personnel, à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication au service des apprentissages ainsi que sa contribution au processus d'orientation et d'insertion des jeunes.
Chacune des parties devra être dactylographiée en Arial 11, interligne simple, sur papier de format 21 × 29,7 cm et être ainsi présentée : dimension des marges : droite et gauche : 2,5 cm ; à partir du bord (en-tête et pied de page) : 1,25 cm. ; sans retrait en début de paragraphe.
A son dossier, le candidat joint, sur support papier, un ou deux exemples de documents ou travaux, réalisés dans le cadre de l'activité décrite et qu'il juge utile de porter à la connaissance du jury.
L'authenticité des éléments dont il est fait état dans la seconde partie du dossier doit être attestée par le chef d'établissement auprès duquel le candidat exerce ou a exercé les fonctions décrites.
Les critères d'appréciation du jury porteront sur : la pertinence du choix de l'activité décrite ; la maîtrise des enjeux scientifiques, techniques, professionnels, didactiques, pédagogiques et formatifs de l'activité décrite ; la structuration du propos ; la prise de recul dans l'analyse de la situation exposée ; la justification argumentée des choix pédagogiques opérés ; la qualité de l'expression et la maîtrise de l'orthographe et de la syntaxe.
Coefficient 1.
Nota. - Pendant l'épreuve d'admission, dix minutes maximum pourront être réservées lors de l'entretien à un échange sur le dossier de RAEP qui reste à cet effet la disposition du jury.

Admission

Nouveau texte - Nouvelle définition de l'épreuve à compter de la session 2012 (texte en ligne : art. 12)
Leçon portant sur les programmes des lycées et des classes post-baccalauréat [durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : trente minutes ; entretien : trente minutes ; coefficient 2].
L'épreuve a pour but d'évaluer, dans l'option choisie, l'aptitude du candidat à concevoir et organiser une séquence de formation pour un objectif pédagogique imposé et un niveau de classe donné. Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques à partir d'un ou plusieurs protocoles et comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
La séquence de formation s'inscrit dans les programmes de lycée ou de classes post-baccalauréat du lycée dans la discipline considérée.
Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter sa démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats, issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.

 

 

CAPLP interne Esthétique - Cosmétique

à compter de la session 2012

Les modalités de la session 2013

les épreuves

 

Mise à jour le 11 juillet 2012

 

CAPLP interne Esthétique Cosmétique - Session 2013

Modalités d'inscription

Ici.

Dossier RAEP [présentation de la RAEP]

- Attention, l'envoi du dossier de Raep ne vaut pas inscription au concours.
- L'envoi du dossier, en double exemplaire, devra obligatoirement être effectué par voie postale et en recommandé simple. Le non-respect de la date et des modalités d'envoi entraînera l'élimination du candidat.
- Le dossier de Raep doit être adressé au ministère de l'éducation nationale, secrétariat général, direction générale des ressources humaines, sous-direction du recrutement, bureau DGRH D4, 72 rue Regnault, 75243 Paris cedex 13 au plus tard le mercredi 30 janvier 2013, avant minuit, le cachet de la poste faisant foi.

Le programme -

Le programme n'est pas publié.
En effet "Les programmes des épreuves des concours sont, sauf mention contraire, ceux des brevets de technicien supérieur et diplômes universitaires de technologie correspondants, éventuellement ceux des classes de second cycle du second degré correspondantes, traités au niveau licence, diplôme d'ingénieur ou diplôme d'une école du haut enseignement commercial (article 7 de l’arrêté du 28 décembre 2009.)
Les sujets des épreuves écrites sont choisis par le ministre chargé de l'éducation, sur proposition du président du jury".
"Ils sont établis en tenant compte des programmes d'enseignement en vigueur dans les classes des lycées professionnels, et, le cas échéant, dans les classes des collèges, des lycées généraux et technologiques et dans les sections de techniciens supérieurs" (article 13 de l’arrêté du 28 décembre 2009.)

 


CAPLP interne Esthétique - Cosmétique : les épreuves à compter de la session 2012

Les dispositions relatives aux sections suivantes : arts appliqués, biotechnologies, esthétique-cosmétique, génie civil, génie chimique, génie électrique, génie industriel, génie mécanique, industries graphiques, sciences et techniques médico-sociales, sections pour lesquelles il n'existe pas de diplôme de niveau supérieur à celui du baccalauréat relevant du groupe A et du groupe B, sont modifiées comme suit (art. 18 de l'arrêté de 2011) :

Epreuve d'admissibilité à compter de la session 2012

Nouvelles modalités
Nouvel article 4 bis de l'arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement professionnel suite à modification. -
L'épreuve d'admissibilité du concours interne est organisée, selon la section concernée, suivant l'une des modalités ci-après :
1° Epreuve écrite sur un sujet faisant appel aux connaissances disciplinaires et aux facultés d'analyse du candidat ;
2° Etude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi conformément aux modalités décrites en annexe II bis du présent arrêté.
Le dossier mentionné au précédent alinéa, comportant les éléments prévus en annexe II bis, est adressé par le candidat au ministre chargé de l'éducation dans le délai et selon les modalités fixées par l'arrêté d'ouverture du concours. Le fait de ne pas faire parvenir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixées entraîne l'élimination du candidat conformément à l'article 16 du présent arrêté.
Le jury examine le dossier de RAEP qu'il note de 0 à 20. Le dossier est soumis à une double correction.

Nouvelle définition de l'épreuve à compter de la session 2012 (texte en ligne : art. 12)
Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 1).
Annexe II bis -
A. - Sections autres que langues vivantes-lettres, lettres-histoire et géographie, mathématiques-sciences physiques
Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle comporte deux parties.
Dans une première partie (2 pages dactylographiées maximum), le candidat décrit les responsabilités qui lui ont été confiées durant les différentes étapes de son parcours professionnel, dans le domaine de l'enseignement, en formation initiale (collège, lycée, apprentissage) ou, le cas échéant, en formation continue des adultes.
Dans une seconde partie (6 pages dactylographiées maximum), le candidat développe plus particulièrement, à partir d'une analyse précise et parmi ses réalisations pédagogiques dans la discipline concernée par le concours, celle qui lui paraît la plus significative, relative à une situation d'apprentissage et à la conduite d'une classe qu'il a eue en responsabilité, étendue, le cas échéant, à la prise en compte de la diversité des élèves, ainsi qu'à l'exercice de la responsabilité éducative et à l'éthique professionnelle. Cette analyse devra mettre en évidence les apprentissages, les objectifs, les progressions ainsi que les résultats de la réalisation que le candidat aura choisie de présenter.
Le candidat indique et commente les choix didactiques et pédagogiques qu'il a effectués, relatifs à la conception et à la mise en œuvre d'une ou de plusieurs séquences d'enseignement, au niveau de classe donné, dans le cadre des programmes et référentiels nationaux, à la transmission des connaissances, aux compétences visées et aux savoir-faire prévus par ces programmes et référentiels, à la conception et à la mise en œuvre des modalités d'évaluation, en liaison, le cas échéant, avec d'autres enseignants ou avec des partenaires professionnels. Peuvent également être abordées par le candidat les problématiques rencontrées dans le cadre de son action, celles liées aux conditions du suivi individuel des élèves et à l'aide au travail personnel, à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication au service des apprentissages ainsi que sa contribution au processus d'orientation et d'insertion des jeunes.
Chacune des parties devra être dactylographiée en Arial 11, interligne simple, sur papier de format 21 × 29,7 cm et être ainsi présentée : dimension des marges : droite et gauche : 2,5 cm ; à partir du bord (en-tête et pied de page) : 1,25 cm. ; sans retrait en début de paragraphe.
A son dossier, le candidat joint, sur support papier, un ou deux exemples de documents ou travaux, réalisés dans le cadre de l'activité décrite et qu'il juge utile de porter à la connaissance du jury.
L'authenticité des éléments dont il est fait état dans la seconde partie du dossier doit être attestée par le chef d'établissement auprès duquel le candidat exerce ou a exercé les fonctions décrites.
Les critères d'appréciation du jury porteront sur : la pertinence du choix de l'activité décrite ; la maîtrise des enjeux scientifiques, techniques, professionnels, didactiques, pédagogiques et formatifs de l'activité décrite ; la structuration du propos ; la prise de recul dans l'analyse de la situation exposée ; la justification argumentée des choix pédagogiques opérés ; la qualité de l'expression et la maîtrise de l'orthographe et de la syntaxe.
Coefficient 1.
Nota. - Pendant l'épreuve d'admission, dix minutes maximum pourront être réservées lors de l'entretien à un échange sur le dossier de RAEP qui reste à cet effet la disposition du jury.

 

Epreuve d'admission à compter de la session 2012

Modification
A la fin des dispositions du B définissant l'épreuve d'admission [de l'arrêté du 28 décembre 2009 modifié fixant les sections et les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement professionnel], il est ajouté un dernier alinéa ainsi rédigé :
« Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury. »
Nouveau texte / nouvelle épreuve
(texte en ligne : art. 18)
Présentation d'une séquence de formation portant sur les programmes du lycée professionnel [durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : trente minutes ; entretien : trente minutes ; coefficient 2].
L'épreuve a pour but d'évaluer, dans l'option choisie, l'aptitude du candidat à concevoir et à organiser une séquence de formation reposant sur la maîtrise de savoir-faire professionnels, en fonction d'un objectif pédagogique imposé et d'un niveau de classe donné.
Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques, à partir de protocoles et comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
La séquence de formation s'inscrit dans les programmes de lycée professionnel dans la discipline considérée.
Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter la démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.

 

 

 
.

 

 


Sciences et techniques médico-sociales

Type de concours STMS
CAPET
CAPLP
Enseignements assurés par les professeurs de STMS // Programmes scolaires / diplômes correspondants
Programmes communs aux concours externes et internes
X
X


Session 2013
CAPET externe
CAPET interne
CAPLP externe
CAPLP Interne
Généralités
Epreuves
E (modalités)
E (modalités)
E (modalités)
E (modalités)

Mise à jour le 10 juillet 2012

 

CAPET STMS (s'inscrire)

CAPET externe : ouvert pour la session 2012

CAPET interne : ouvert pour la session 2012

Les programmes correspondants

Enseignements assurés par les professeurs de STMS de LT

La filière ST2S

Thématiques des sujets des CAPET externe et interne

Le Réseau National de Ressources en Sciences Médico-Sociales

Mise à jour le 11 juillet 2012

 

Enseignements assurés par les professeurs de STMS de lycée technologiques

Les professeurs certifiés (CAPET) de Sciences médico-sociales des lycées technologiques enseignent :

en seconde générale et technologique :

- enseignement d’exploration Santé et Social [présentation du programme ici] ;

en première et terminale ST2S (Sciences et Techniques de la santé et du social) : voir ici

dans la filière Economie Sociale Familiale : post-bac. (BTS / conseiller-conseillère)

- BTS Economie Sociale Familiale : référentiel en ligne - sujets en ligne : 2002-2010 (dernière session 2010) - après 2010 (à venir) -

- pour l'obtention du diplôme de Conseiller en économie sociale et familiale (
référentiel en ligne : RNSMS - sujets en ligne)

en BTS Services et Prestations des Secteurs Sanitaires et social

BTS SP3S : référentiel - sujets en ligne - quelques sites : Réseau National de Ressources en Sciences Médico-Sociales - ONISEP.


dans la filière Imagerie médicale (Diplôme de technicien supérieur, d’imagerie médicale et radiologie thérapeutique - DTS IMRT)

DTS imagerie médicale et radiologie thérapeutique : référentiel : CERPET (voir aussi : site académique de Nice) - sujets en ligne.

Thématiques des sujets des CAPET externe et interne

Annales (sujets/RJC) en ligne - CAPET externe

SessionEpreuve de synthèseEtude d'un système, d'un procédé ou ...
2012prise en charge de la dépendance
Certification d'une SARL de services à la personen et prise en compte des usagers (1/2)
2011
RJC
X (évaluation en SP)
X (la cancérologie)
2010 - RJC
X (solidarité et
politiques sociales)
X (services de soins infirmiers
à domicile)
2009 - RJC
X (politique & handicap)

X (réduction des risques)-

2008
X (politique de la ville // quartiers en difficulté)
X (CUCS)

Annales (sujets / RJC) en ligne - CAPET interne

2011 : sujet (problème du logement) - 2010 : S (diabète et inégalités de santé) + RJC - 2009 : S (délinquance et délinquance des mineurs, justice des mineurs, ...) + RJC - 2008 : sujet (protection de l'enfance). + RJC -

 

CAPET externe STMS

la session 2012 à venir - son programme

les épreuves : admissibilité / admission

Enseignements assurés par les professeurs de STMS de LT /

programmes scolaires & diplômes correspondants

 

Mise à jour le 11 juillet 2012

 

 

 

CAPET externe de STMS : session 2013

Inscriptions

Ici.

Modalités des épreuves

Dates d'admissibilité

Section sciences et techniques médico-sociales
- Épreuve de synthèse : mardi 6 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
- Étude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation ; mercredi 7 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.

Admission
** Compétences professionnelles des maîtres
Le référentiel correspondant figure dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).
** Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].

CAPET STMS : le programme de la session 2013(en ligne)

Commun aux concours externe du Capet de sciences et techniques médico-sociales et au concours interne. Soit :
Chapitre 1 : Les politiques sociales et de santé
1. Cadre d'élaboration des politiques sociales et de santé
1.1 Cadre politique : rôles de l'État et des collectivités territoriales - 1.2 Cadre juridique : domaine législatif, domaine réglementaire
1.3 Cadre administratif : niveaux d'élaboration : central, déconcentré, décentralisé - 1.4 Cadre financier : sources de financement des dépenses sociales
2. Publics
2.1 Données démographiques et socio-économiques - 2.2 Problématiques de santé, problématiques sociales
3. Politiques publiques dans le champ sanitaire et social - 3.1 Approche historique : fondements, notions et concepts, contextes
3.2 Politiques sociales
3.2.1 Politique de protection sociale [sécurité sociale, aide sociale - protection sociale complémentaire : mutualité, assurance, régimes de retraiteco mplémentaire, régimes de prévoyance - assurance chômage]
3.2.2 Politiques d'action sociale : catégorielles et transversales
3.3 Politiques de santé [priorités de santé publique - principes d'intervention - éonomie de la santé]
3.4 Évaluation des politiques publiques en santé et action sociale
3.5 L'Europe de la santé, l'Europe sociale
Chapitre 2 : Les institutions sanitaires, sociales et médico-sociales
1. Institutions : statuts, domaines de compétences et modes de fonctionnement

- Établissements de santé, organismes de protection sociale, éablissements et services sociaux et médico-sociaux
2. Professions médicales, paramédicales, sociales
- Démographie, organisation de la profession, modes d'exercice / Rôles et responsabilités dans la mise en œuvre des politiques / Déontologie
3. Modalités de coordination et de coopération
Partenariat / Réseaux
4. Droits des usagers
Chapitre 3 : L'individu, le groupe, la société
- Identité sociale, stratification sociale et groupes sociaux, intégration sociale et exclusionChapitre 4 : Les méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social : méthodes et outils
1. Information - Communication
- Systèmes d'information et de communication du secteur sanitaire et social / Protection de l'information.
2. Analyse des organisations
- Théories des organisations / Organisation et fonctionnement d'une organisation
3. Méthodes d'investigation
- Recueil de données ; épidémiologie ; observation sociale
4. Démarches en santé publique et en action sociale
- Démarche de projet / Démarche qualité.

CAPET externe de STMS : les épreuves [le programme - capacités correspondantes]

Admissibilité

Epreuves d'admissibilité
1° Epreuve de synthèse - Durée : cinq heures ; coefficient 3.
L'épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est capable de mobiliser l'ensemble de ses connaissances en vue de l'étude d'une question issue du secteur des sciences et techniques médico-sociales.
2° Etude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation - Durée : cinq heures ; coefficient 3.
L'épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est capable de conduire l'analyse critique de situations ou d'établir un projet dans un contexte correspondant à une ou plusieurs activités du secteur des sciences et techniques médico-sociales.

Annales (sujets/RJC) en ligne

SessionEpreuve de synthèseEtude d'un système, d'un procédé ou ...
2012
X (prise en charge de la dépendance)
Certification (dont : critères d'évaluation) d'un organisme d'aide à la personne :
1
- 2.
2011
X (évaluation en SP)
X (la cancérologie)
2010 - RJC
X (solidarité et
politiques sociales)
X (services de soins infirmiers
à domicile)
2009 - RJC
X (politique & handicap)

X (réduction des risques)-

2008
X (politique de la ville // quartiers en difficulté)
X (CUCS)

Admission

Epreuves d'admission
1° Leçon portant sur les programmes des lycées et des classes post-baccalauréat [fichier PDF dédié en 2011] - Durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : trente minutes ; entretien : trente minutes ; coefficient 3.
L'épreuve a pour but d'évaluer l'aptitude du candidat à concevoir et organiser une séquence de formation pour un objectif pédagogique imposé et un niveau de classe donné. Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques relatifs à un système, ou à une organisation, ou à une mise en œuvre d'actions et comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
La séquence de formation s'inscrit dans les programmes de lycée ou de classes post-baccalauréat du lycée dans la discipline considérée.
Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter sa démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties : 14 points sont attribués à la première partie et 6 points à la seconde (durée de la préparation : une heure trente minutes ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3).
Première partie : soutenance de dossier technique et scientifique réalisé par le candidat dans un des domaines de la spécialité préparée, suivie d'un entretien (présentation n'excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes).
L'épreuve porte sur les programmes des lycées et, le cas échéant, des sections de techniciens supérieurs.
L'exposé et l'entretien permettent d'apprécier l'authenticité et l'actualité du problème choisi par le candidat, sa capacité à en faire une présentation construite et claire, à mettre en évidence les questionnements qu'il suscite et à en dégager les points remarquables et caractéristiques de la discipline. Ils permettent également au candidat de mettre en valeur la qualité de son dossier et l'exploitation pédagogique qu'il peut en faire dans le cadre d'un enseignement.
En utilisant les moyens courants de présentation (vidéoprojecteur et
informatique associée, en particulier), le candidat présente le support technique qu'il a choisi pour l'épreuve, ainsi que les investigations et développements qu'il a conduits pour s'en approprier le fonctionnement et les évolutions potentielles. Lors de la présentation, le candidat justifiera le choix du support d'étude et les investigations conduites qui pourraient, selon lui, donner lieu à des exploitations pertinentes en lycée.
Les dossiers doivent être déposés au secrétariat du jury cinq jours francs avant le début des épreuves d'admission.
Seconde partie : interrogation portant sur la compétence "Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable" (présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 1 de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.
-----
** Compétences professionnelles des maîtres
Le référentiel correspondant figure dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).
** Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS]


 

CAPET interne STMS à compter de la session 2012

Concours internes, RAEP et intéggration des contractuels

La session 2012 - son programme

Les épreuves : admissibilité / admission

Enseignements assurés par les professeurs de STMS de LT /

programmes scolaires & diplômes correspondants

Mise à jour le 11 juillet 2012

 

 

CAPET interne de STMS : session 2013

Modalités d'inscription

Ici.

Dossier RAEP [présentation de la RAEP]

- L'arrêté du 27 avril 2011 a modifié les modalités des épreuves des concours internes du Capes et CAER correspondant. L'épreuve écrite d'admissibilité consiste en l'étude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (Raep) établi par le candidat.
- Le dossier de Raep doit être adressé, en double exemplaire, au ministère de l'éducation nationale, secrétariat général, direction générale des ressources humaines, sous-direction du recrutement, bureau DGRH D4, 72 rue Regnault, 75243 Paris cedex 13.
- L'envoi doit obligatoirement être effectué par voie postale et en recommandé simple au plus tard le lundi 21 janvier 2013, avant minuit, le cachet de la poste faisant foi. Le fait de ne pas faire parvenir le dossier dans le délai et selon les modalités ainsi fixés entrainera l'élimination du candidat.

 

Le programme (en ligne) [celui du concours externe] -

 

 

CAPET interne de STMS à compter de la session 2012 : les épreuves

Admissibilité

Epreuve d'admissibilité
Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 1).
Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle [coefficient 1] comporte deux parties.
Dans une première partie (2 pages dactylographiées maximum), le candidat décrit les responsabilités qui lui ont été confiées durant les différentes étapes de son parcours professionnel, dans le domaine de l'enseignement, en formation initiale (collège, lycée, apprentissage) ou, le cas échéant, en formation continue des adultes.
Dans une seconde partie (6 pages dactylographiées maximum), le candidat développe plus particulièrement, à partir d'une analyse précise et parmi ses réalisations pédagogiques dans la discipline concernée par le concours, celle qui lui paraît la plus significative, relative à une situation d'apprentissage et à la conduite d'une classe qu'il a eue en responsabilité, étendue, le cas échéant, à la prise en compte de la diversité des élèves, ainsi qu'à l'exercice de la responsabilité éducative et à l'éthique professionnelle. Cette analyse devra mettre en évidence les apprentissages, les objectifs, les progressions ainsi que les résultats de la réalisation que le candidat aura choisie de présenter.
Le candidat indique et commente les choix didactiques et pédagogiques qu'il a effectués, relatifs à la conception et à la mise en œuvre d'une ou de plusieurs séquences d'enseignement, au niveau de classe donné, dans le cadre des programmes et référentiels nationaux, à la transmission des connaissances, aux compétences visées et aux savoir-faire prévus par ces programmes et référentiels, à la conception et à la mise en œuvre des modalités d'évaluation, en liaison, le cas échéant, avec d'autres enseignants ou avec des partenaires professionnels. Peuvent également être abordées par le candidat les problématiques rencontrées dans le cadre de son action, celles liées aux conditions du suivi individuel des élèves et à l'aide au travail personnel, à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication au service des apprentissages ainsi que sa contribution au processus d'orientation et d'insertion des jeunes.
Chacune des parties devra être dactylographiée en Arial 11, interligne simple, sur papier de format 21 × 29,7 cm et être ainsi présentée :
- dimension des marges : droite et gauche : 2,5 cm -à partir du bord (en-tête et pied de page) : 1,25 cm ; sans retrait en début de paragraphe.
A son dossier, le candidat joint, sur support papier, un ou deux exemples de documents ou de travaux, réalisés dans le cadre de l'activité décrite et qu'il juge utile de porter à la connaissance du jury.
L'authenticité des éléments dont il est fait état dans la seconde partie du dossier doit être attestée par le chef d'établissement auprès duquel le candidat exerce ou a exercé les fonctions décrites.
Les critères d'appréciation du jury porteront sur : la pertinence du choix de l'activité décrite ; la maîtrise des enjeux scientifiques et techniques, didactiques et pédagogiques de l'activité décrite ; la structuration du propos ; la prise de recul dans l'analyse de la situation exposée ; la qualité de l'expression et la maîtrise de l'orthographe et de la syntaxe.
Nota. - Pendant l'épreuve d'admission, dix minutes maximum pourront être réservées, lors de l'entretien, à un échange sur le dossier de RAEP qui reste à cet effet à la disposition du jury.

Admission

Epreuve pratique d'admission
Leçon portant sur les programmes des lycées et des classes post-baccalauréat - Durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : trente minutes ; entretien : trente minutes ; coefficient 2.
L'épreuve a pour but d'évaluer l'aptitude du candidat à concevoir et organiser une séquence de formation pour un objectif pédagogique imposé et un niveau de classe donné. Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques relatifs à un système ou une organisation et comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
La séquence de formation s'inscrit dans les programmes de lycée ou de classes post-baccalauréat du lycée dans la discipline considérée.
Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter sa démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.

Les annales et RJC de l'ancien concours interne

Rappel de l'épreuve d'admissibilité
Leçon portant sur les programmes des lycées et des classes post-baccalauréat - L'épreuve a pour but d'évaluer l'aptitude du candidat à concevoir et organiser une séquence de formation pour un objectif pédagogique imposé et un niveau de classe donné. Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques relatifs à un système ou une organisation et comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
La séquence de formation s'inscrit dans les programmes de lycée ou de classes post-baccalauréat du lycée dans la discipline considérée.
Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter sa démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.

Annales (sujets / RJC)
2011 : sujet (problème du logement) - 2010 : S (diabète et inégalités de santé) + RJC - 2009 : S (délinquance et délinquance des mineurs, justice des mineurs, ...) + RJC - 2008 : sujet (protection de l'enfance). + RJC -

 

 


CAPLP STMS

CAPLP externe : ouvert pour la session 2012 (détail)

CAPLP interne : ouvert pour la session 2012 (détail)


Programme
commun aux CAPLP externe et interne

 

Enseignements assurés par les professeurs de STMS de LT /

programmes scolaires & diplômes correspondants

Le Réseau National de Ressources en Sciences Médico-Sociales

 

 

Mise à jour le 11 juillet 2012

Quelques sites académiques : Amiens - Besançon - Rouen - Versailles -

Enseignements assurés par les professeurs de STMS de lycée professionnel [d'après site RNSMS]


Les professeurs de Sciences et Techniques Médico-sociales de lycée professionnel (CAPLP) enseignent, dans l’état actuel des diplômes existants ou rénovés (Voir chapitre Voie professionnelle) :

les enseignements théoriques liés en LP ...

... aux sciences médico-sociales [la filière et ses diplômes ici/voir ci-dessous] ,

... à la biologie humaine qui intègre : l’hygiène, la prévention et des éléments de physiopathologie / la microbiologie générale et appliquée (enseignement associé aux techniques de décontamination, de désinfection et de stérilisation) ;

- La filière Hygiène - Environnement
Spécialités de baccalauréat professionnel non rattachées à un champ professionnel
** BPR 3 ans Hygiène-environnement : référentiel non encore paru // BEP Métiers de l'hygiène, de la propreté et de l'l'environnement : 1ère session 2011 - référentiel en ligne (diplôme rénové : voir aussi le site académique de Besançon).
Les diplômes (Référentiel en ligne / Sujets en ligne)
CAP Maintenance et hygiène des locaux (R / S) -- CAP Gestion des déchets et propreté urbaine (R/S) -- CAP Agent d’assainissement (R)
BEP Métiers de l’hygiène, de la propreté et de l’environnement (R / S de l'ancien diplôme)
Bac pro 2 ans Hygiène et environnement : dernière session 2011 (R / S).

... l’ergonomie, l’organisation et la qualité du service,

... la technologie des produits et des équipements se rapportant aux techniques ci- dessus.

aux niveaux V et IV : diplômes du secteur social [la filière et ses diplômes ici] [réseau SMS]

- Le BEP carrières sanitaires et sociales (les enseignants assurent les cours suivants : les techniques professionnelles sanitaires et sociales (soins d’hygiène et de confort, aide aux activités motrices, prévention et sécurité, animation, acquisition et développement de l’autonomie / les techniques de décontamination, de désinfection et de stérilisation appliquées au secteur sanitaire) ;
- Le Cap petite enfance, ,
- La mention complémentaire Aide à domicile,
- Le baccalauréat professionnel spécialité services de proximité et vie locale (SPVL),
- Le baccalauréat professionnel Accompagnement Soins et Services à la Personne [Bac. pro. ASSP] à 2 options (à domicile / en structure) : 1ère session 2014 (1ère année en 2011/2012).


Voir aussi le guide d'équipement corrspondant.

au niveaux V et IV : diplômes du secteur sanitaire [voir ici]

... les techniques de décontamination, de désinfection et de stérilisation appliquées au secteur sanitaire.

éventuellement en section préparatoire au diplôme d’aide soignant, d’auxiliaire de puériculture

... s’ils possèdent les titres (D.E. d’infirmier (présentation) ou D.E. de puéricultrice (présentation) et l’expérience professionnelle requise par la réglementation.

Le diplôme d'aide soignant : présentation ministérielle - arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'aide-soignant -

Le diplôme d'auxiliaire de puériculture : présentation ministérielle -

CAPLP STMS : le programme commun aux concours eterne et interne : santé-hygiène - connaissance des publics - institutions, travail en partenariat - prestations - communication professionnelle - méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social

1. Santé-hygiène

1.1 Niveaux d'organisation du corps humain [différents niveaux d'organisation : appareils et organes ; tissus ; cellules et biomolécules : Biomolécules : classification, exemples, principales propriétés physico-chimiques -- cellules : structure et ultrastructure ; compartimentation cellulaire ; échanges avec le milieu extracellulaire -- tissus conjonctif et épithélial : structure, fonctions, exemples -- organes et appareils]
1.2 Éléments de biologie cellulaire et moléculaire [le cycle cellulaire : interphase et mitose, cancérisation - énergétique cellulaire : ATP, devenir des nutriments énergétiques dans les cellules]
1.3 Anatomie et physiologie humaines : étude de quelques grandes fonctions [fonctions de relation - système nerveux - anatomie et organisation fonctionnelle : système nerveux central et périphérique, système nerveux somatique et végétatif - neurone et tissu nerveux : structure et propriétés du neurone, récepteurs sensoriels, transmission synaptique, principaux neuromédiateurs - quelques aspects de la physiologie du système nerveux : système sensoriel et organe des sens, douleur, activité réflexe, sommeil, maladies neurodégénératives - appareil squelettique - système osseux : structure, ostéogénèse et ostéolyse / structure du squelette - appareil musculaire squelettique strié / annatomie et organisation du système musculaire : différents types de muscles, relation avec le squelette et rôle dans les mouvements volontaires / la fibre musculaire striée : structure, ultrastructure et propriétés / la contraction musculaire : aspects mécaniques, moléculaires et énergétiques - pathologies de l'appareil locomoteur : pathologies liées à la vie quotidienne et professionnelle, mesures de prévention - fonctions de nutrition - Système cardio-vasculaire : le coeur et la circulation sanguine / aAnatomie et histologie de l'appareil cardio-vasculaire : coeur, vaisseaux sanguins / la révolution cardiaque / la circulation sanguine et la pression artérielle, prévention des maladies cardio-vasculaires / régulation du système cardiovasculaire - système lymphatique / compartiments liquidiens de l'organisme, milieu intérieur - système respiratoire et respiration / anatomie de l'appareil respiratoire : ventilation pulmonaire / les gaz respiratoires : échanges gazeux ; transports des gaz dans le sang / exemples de pathologies respiratoires : pathologies de type allergique et infectieux -
1.4 Nutrition [appareil digestif, digestion et absorption - organisation, anatomie et histologie de l'appareil digestif - digestion et absorption : conséquences d'une alimentation déséquilibrée - comportements alimentaires - dérèglements et pathologies : obésité, sur-poids, insuffisance des apports, troubles graves du comportement alimentaire, etc. - besoins nutritionnels]
1.5 Unité de l'organisme et maintien de son intégrité [maintien de l'homéostasie - système endocrinien - principales glandes endocrines et hormones
Système neuro-endocrinien : complexe hypothalamo-hypophysaire - régulation de la glycémie : inter-relations glucides/lipides/protides - rôles du rein
Défense de l'organisme : le système immunitaire - composants du système immunitaire : organes, cellules - immunité innée : cellules et molécules, barrière cutanéo-muqueuse, réaction inflammatoire - immunité adaptative : réponse adaptative humorale : antigènes, anticorps, réaction antigène anticorps, lymphocytes B & réponse adaptative cytotoxique : lymphocytes T - vaccination, greffes - immunodéficiences, auto immunité, allergies, hypersensibilités]
1.6 Éléments de pharmacologie et toxicologie [éléments de toxicologie - substance toxique, courbe dose-effet - différentes formes de toxicité : toxicité aiguë, sub-aiguë et chronique, effets cancérogène, mutagène, tératogène - éléments de pharmacologie - le médicament : définition, principales formes galéniques - administration d'un médicament : voies d'administration et posologie - informations réglementaires sur les spécialités pharmaceutiques]
1.7 Éléments d'addictologie [les addictions : définition, comportements de consommation - prévention des addictions]
1.8 Différentes étapes de la vie [reproduction et grossesse : maîtrise et prévention des risques - les infections sexuellement transmissibles : anatomie des appareils génitaux, voies de contamination, principales IST, conséquences pathologiques, règles de prévention - les principales infections à transmission materno-foetale : principales étapes du développement embryonnaire et foetal, rôles du placenta, transmission au foetus, conséquences pathologiques, prévention - surveillance médicale de la grossesse et hygiène de vie pendant la grossesse et en cas d'allaitement : modifications physiologiques de la grossesse - maîtrise de la reproduction : méthodes contraceptives, AMP - croissance et développement - croissance somatique : développement staturo-pondéral, facteurs de la croissance : hormonaux, nutritionnels, indicateurs de suivi - développement psychomoteur : définition, principales phases, facteurs influençant le développement - la puberté et l'adolescence : modifications physiologiques et morphologiques - le processus de vieillissement : étapes et caractères du vieillissement, notion de vieillissement différentiel, facteurs du vieillissement - la fin de vie et la mort ]
1.9 Microbiologie appliquée à l'hygiène [micro-organismes et environnement - flores microbiennes et relation entre micro-organismes et êtres vivants : saprophytisme, commensalisme, parasitisme, flores des milieux ambiants, flores commensales de l'homme - micro-organismes, virus et infections
Bactéries : structure, multiplication bactérienne - virus : structure, multiplication virale, notion de parasite obligatoire - micro-organismes et infections : pouvoir pathogène et ses facteurs, rôles du terrain et de l'environnement, transmission des maladies infectieuses - micro-organismes, virus et infections - prévention des contaminations : hygiène des locaux professionnels, du matériel, des résidents et du personnel - élimination des micro-organismes : agents physiques, agents chimiques (détergents, antiseptiques, désinfectants, antibiotiques) - infections liées aux soins et infections nosocomiales].

2. Connaissance des publics

2.1 Contexte sociodémographique [situation sociodémographique - étude quantitative et qualitative de la population française (cadres démographique, social, économique et culturel)]
2.2 Construction des identités [de l'enfance à l'adolescence : développement et interactions, attachement et séparation - l'adolescence - situations de crise et résilience : l'accident, la maladie, les traumatismes dans les histoires de vie, situations de précarité - situations de handicap - les représentations sociales : santé, maladie, dépendance, mort]
2.3 La famille [différentes formes de familles, évolution des fonctions - relation éducative, violence et maltraitance dans la famille - relations intergénérationnelles - formes d'union]
2.4 Éléments de psychologie sociale [processus de socialisation - instances de socialisation - groupe social et dynamiques identitaires : notion de groupe social, de groupe d'appartenance, de stratification sociale, de culture - régulation sociale et déviance : contrôle social, formes de déviance, délinquance - intégration et exclusion - identité sociale : formation de l'identité, définition du concept d'identité sociale, identification des instances concourant à la construction de l'identité sociale - stigmatisation sociale : définition des notions de stéréotypes et de préjugés, stigmatisation sociale, effets de la stigmatisation sociale]
2.5 Liens dynamiques entre publics et institutions [analyse de la demande et du besoin des publics - étude des « besoins » fondés sur des aspects physiologiques, économiques sociologiques - démarche d'analyse de la demande - notion de « demande » - concept d'usager : usager-citoyen, usager-client, usager-consommateur - impact des liens « besoin, demande et offre » sur le développement de l'institution - dynamique de l'institution - représentation de l'institution et influence de la demande des publics - démarche de construction de l'offre de service à partir de la demande de l'usager
Situation sociodémographique - etude quantitative et qualitative de la population française (cadres démographique, social, économique et culturel)]

3. Institutions, travail en partenariat

3.1 Connaissance des politiques, des dispositifs et des institutions [élaboration des politiques sociales : niveau d'élaboration : central, déconcentré, décentralisé, notion de service public - répartition des compétences dans le champ sanitaire et social entre les différents échelons de l'administration - les acteurs de la vie juridique : personne physique et personne morale, notion de capacité juridique, notion de responsabilité - les institutions publiques : le cadre administratif de l'État, le cadre administratif territorial - les organismes de protection contre les risques sociaux - les associations : création, organisation et fonctionnement, domaine d'intervention des associations, notion de délégation de service public, rôle du secteur associatif dans le domaine de l'action sociale]
3.2 Politiques sociales [politique de la famille : statut de l'enfant, autorité parentale, protection médico-sociale de la famille, prestations familiales - politique de l'emploi : prise en charge du risque chômage, mesures facilitant l'accès ou le retour à l'emploi - politique du handicap : accompagnement du handicap - pPolitique en direction des malades]
3.3 Cadre politique, juridique, financier et administratif des institutions et des réseaux [statuts juridiques des structures (structures hospitalières, médico-sociales, etc.) - modalités de coordination et de coopération mises en place - définition de la notion de réseau de soin ou de réseau social
Notions d'habilitation, d'agrément, de conventions, d'autorisation]
3.4 Droit des usagers [droits des usagers des institutions sanitaires et sociales - place des usagers en termes de responsabilité, d'efficacité, d'équité et de justice]
3.5 Modes d'intervention [finalité des différents services offerts, notions de prévention, aide, soins, rééducation, insertion ou réinsertion - protection spécifique en faveur de certains publics notamment les mineurs et majeurs protégés, place de l'autorité judiciaire - offres de services mises en place pour deux problématiques particulières : la dépendance, l'exclusion sociale - spécificités des interventions à domicile ou en milieu ouvert, en établissement - formes de coordination, de régulation et de complémentarité des modes d'intervention, circuits d'information mis en place - questions éthiques liées aux interventions]

4. Prestations

Principes fondateurs des politiques de sécurité sociale, d'aide sociale et d'action sociale, évolution de ces principes
Notions de prestations et de services en lien avec les politiques sociales
Prestations du régime général de sécurité sociale
Prestations d'aide sociale
Prestations d'action sociale : prestations supplémentaires et facultatives d'action sociale
Pour chaque type de prestations : conditions d'attribution, grands principes de calcul, procédures d'attribution

5. Communication professionnelle

Communication écrite : principes généraux, différents supports. Forme de l'écrit au regard des droits des usagers en matière d'information
Signalétique dans les établissements et services / Communication orale : différents supports
Cadre juridique de la communication professionnelle : protection de l'information, règles et principes éthiques et déontologiques (notions de secret professionnel, de secret partagé), institutions garantes. Règles et principes éthiques et déontologiques pour les modalités d'accès à l'information et le partage de données
Accueil (Techniques d'accueil - Notion de service dans la fonction d'accueil - Points forts, manquements et obstacles dans les différentes situations d'accueil - Connaissance des champs et des modalités d'intervention des autres professionnels, de la coordination entre les acteurs de l'accueil
Techniques d'organisation et d'animation de réunion (Différentes réunions - Phénomènes de groupe - Attitudes et techniques utiles à la conduite de réunion)
Contraintes de la communication de groupe (Étapes de planification et préparation d'une réunion, contraintes matérielles et techniques liées à la taille du groupe, à l'aménagement de l'espace, attitudes et techniques de la conduite et de l'animation de groupe (écoute active, reformulation, questionnement, synthèse partielle et finale, recentrage de la discussion, utilisation de supports, gestion de la prise de parole, gestion des conflits, etc.)
Méthodes et techniques pédagogiques : construction d'une séquence et d'une séance pédagogiques (objectifs, moyens, évaluation).)

6. Méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social

Démarche de projet [notion de projet, diagnostic, objectifs, plan d'action, démarche d'évaluation - différents types de projet : projet individuel et projets collectifs - intérêts, enjeux et finalité d'un projet - outils et méthodes - communication autour du projet : argumentaire du projet, valorisation du projet aux différentes étapes, communication sur les résultats]
Circuit de l'information [règles de traçabilité de l'information et des documents ainsi que les règles juridiques liées à la production et à la conservation des documents - recueil de données - recherche documentaire - méthodes et outils d'observation : définition, construction et mise en œuvre d'outils
Exploitation de données observées - richesse et limites de ce mode de recueil]
Le questionnaire d'enquête [étapes de mise en œuvre d'une enquête par questionnaire - modalités de détermination de la population soumise à enquête par questionnaire - différents types de questions et leur intérêt - présentation des résultats recueillis )
L'entretien d'investigation [ifférentes formes d'entretien, différentes étapes d'un entretien - impact de la préparation de l'entretien, de ses conditions spatiales et temporelles sur son déroulement - prise en compte des situations particulières (barrière linguistique, troubles sensoriels, troubles psychiques, addiction, etc.).]
Démarche qualité [concept de qualité, principes et évolution -étapes de la démarche qualité] / Notions de procédure et de protocole [obligations en matière de qualité dans le secteur - principes de normes, de certification et principaux organismes responsables - place d'une démarche qualité dans l'amélioration du service aux usagers]

Au programme énoncé ci-dessus, s'ajoutent :

- les techniques de soins d'hygiène et de confort auprès de l'enfant et de l'adulte
- les techniques de prévention et sécurité, et le programme des formations SST ou PSC1
- les techniques d'animation et de maintien de l'autonomie auprès de l'enfant et de l'adulte
- les savoirs associés dispensés par un PLP sciences et techniques médico-sociales dans les différentes sections dans lesquelles il peut enseigner.

 

 

 

 

CAPLP externe STMS

La session 2013à venir

Programme commun aux CAPLP externe et interne

Les épreuves : admissibilité / admission

Le Réseau National de Ressources en Sciences Médico-Sociales

Mise à jour le 11 juillet 2012

 

 

CAPLP externe de STMS : session 2013

Inscription pour mémoire

Ici.

Modalités des épreuves

Dates d'admissibilité

Section sciences et techniques médico - sociales
- Épreuve de synthèse : jeudi 22 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.
- Étude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation : vendredi 23 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures.

Admission
** Compétences professionnelles des maîtres
Le référentiel correspondant figure dans l'arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges de la formation des maîtres en institut universitaire de formation des maîtres (au BOEN n° 1 du 4 janvier 2007).
** Un exemple de sujet commun à tous les concours et à toutes les sections : "Agir en fonctionnaire de l'Etat" [enfants victimes d’infractions pénales, règlement intérieur, communauté éducative, conduite déviante, les instruments de l’ouverture, exercice de la liberté pédagogique, handicap et EPS].

Le programme : ici

CAPLP externe de STMS : épreuves et annales

Epreuves d'admissibilité


1° Epreuve de synthèse. - Durée : cinq heures ; coefficient 3.
L'épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est capable de mobiliser l'ensemble de ses connaissances en vue de l'étude de questions issues du secteur des sciences biologiques et des sciences et techniques médico-sociales.
2° Etude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation. - Durée : cinq heures ; coefficient 3.
L'épreuve a pour objectif de vérifier que le candidat est capable de conduire l'analyse critique de situations ou d'établir un projet dans un contexte correspondant à une ou plusieurs activités du secteur des sciences et techniques médico-sociales.

Epreuves d'admission

1° Présentation d'une séquence de formation portant sur les programmes du lycée professionnel. - Durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : trente minutes ; entretien : trente minutes ; coefficient 3.
L'épreuve a pour but d'évaluer l'aptitude du candidat à concevoir et à organiser une séquence de formation reposant sur la maîtrise de savoir-faire professionnels, pour un objectif pédagogique imposé et un niveau de classe donné. Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques relatifs à des techniques, aide, confort, hygiène, secourisme et / ou techniques socio-éducatives et d'animation. Elle comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
La séquence de formation s'inscrit dans les programmes de lycée professionnel dans la discipline considérée.
Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter sa démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.
2° Epreuve sur dossier comportant deux parties. 14 points sont attribués à la première partie et 6 points à la seconde. (Durée de la préparation : une heure trente minutes ; durée totale de l'épreuve : une heure ; coefficient 3).
Première partie [14 points] : soutenance d'un dossier technique et scientifique réalisé par le candidat dans l'un des domaines de la spécialité préparée, suivie d'un entretien avec le jury. (Présentation n'excédant pas vingt minutes ; entretien avec le jury : vingt minutes).
L'épreuve porte sur les programmes des lycées professionnels et, le cas échéant, des sections de techniciens supérieurs.
L'exposé et l'entretien permettent d'apprécier l'authenticité et l'actualité du problème choisi par le candidat, sa capacité à en faire une présentation construite et claire, à mettre en évidence les questionnements qu'il suscite et à en dégager les points remarquables et caractéristiques de la discipline. Ils permettent également au candidat de mettre en valeur la qualité de son dossier et l'exploitation pédagogique qu'il peut en faire dans le cadre d'un enseignement.
En utilisant les moyens courants de communication (vidéoprojecteur et informatique associée disponibles sur le lieu du concours), le candidat présente le support technique qu'il a choisi pour l'épreuve, ainsi que les investigations et développements qu'il a conduits pour s'en approprier le fonctionnement et les évolutions potentielles.
Lors de la présentation, le candidat justifiera le choix du support d'étude et les investigations conduites qui pourraient, selon lui, donner lieu à des exploitations pertinentes en lycée professionnel.
Les dossiers doivent être déposés au secrétariat du jury cinq jours francs au moins avant le début des épreuves d'admission.
Seconde partie : interrogation portant sur la compétence " Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable ". (Présentation : dix minutes ; entretien avec le jury : dix minutes).
Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d'un document qui lui a été remis au début de l'épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l'épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 1de l'annexe de l'arrêté du 12 mai 2010.
L'exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.

Annales et rapports de jury en ligne

Session Epreuve de synthèseEtude d'un système, d'un procédé ou d'une organisation
2012La loi "Hôpital, patients, santé et territoires" Bientraitance, maltraitance.
2011 (RJC)
X (adolescence et addiction)
X (handicapés mentaux / leurs familles)
Ancien concours
Epreuve de SMS
Epreuve de projet d'organisation ou étude de cas
2010 (RJC)
X
(pauvreté/exclusion sociale+reponse immunitaire innée)
X
(réseau en périnatilité)
2009 (RJC)
1, 2 (tuberculose et SP)
X (malêtre adolescent/maison des ado.)
2008
X (loi handicap de 2005)
X (actions intergénérationnelles)
RJC CDP : 2007 - 2004 -   

 

 

 

 



 

CAPLP interne STMS

à compter de la session 2012

session 2012 et au-delà : concours internes, RAEP et intégration des contractuels

la session 2013 - son programme

les épreuves : admissibilité / admission

-----------------------------------------

Programme commun aux CAPLP externe et interne

 

Le Réseau National de Ressources en Sciences Médico-Sociales

Mise à jour le 11 juillet 2012

 

 

CAPLP interne de STMS - Session 2013

Modalités d'inscription

Ici.

Dossier RAEP [présentation de la RAEP]

Pour cette section, l'arrêté du 27 avril 2011 a remplacé l'épreuve écrite d'admissibilité du CAPES interne par l'étude, par le jury, d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) établi par le candidat.

- L'envoi du dossier, en double exemplaire, devra obligatoirement être effectué par voie postale et en recommandé simple. Le non-respect de la date et des modalités d'envoi entraînera l'élimination du candidat. Attention, l'envoi du dossier de Raep ne vaut pas inscription au concours.
- Le dossier de Raep doit être adressé au ministère de l'éducation nationale, secrétariat général, direction générale des ressources humaines, sous-direction du recrutement, bureau DGRH D4, 72 rue Regnault, 75243 Paris cedex 13 au plus tard le mercredi 30 janvier 2013, avant minuit, le cachet de la poste faisant foi.

Le programme : ici



CAPLP interne de STMS : épreuves et annales

Admissibilité

Epreuve d'admissibilité
Epreuve de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle définie à l'annexe II bis (coefficient 1).

Admission

Epreuve d'admission (ajout)
Présentation d'une séquence de formation portant sur les programmes du lycée professionnel. Durée : travaux pratiques : quatre heures ; préparation de l'exposé : une heure ; exposé : trente minutes ; entretien : trente minutes ; coefficient 2.
L'épreuve a pour but d'évaluer l'aptitude du candidat à concevoir et à organiser une séquence de formation reposant sur la maîtrise de savoir-faire professionnels, pour un objectif pédagogique imposé et un niveau de classe donné. Elle prend appui sur les investigations et les analyses effectuées au préalable par le candidat au cours de travaux pratiques relatifs à des techniques, aide, confort, hygiène, secourisme et/ou techniques socio-éducatives et d'animation. Elle comporte un exposé suivi d'un entretien avec les membres du jury.
La séquence de formation s'inscrit dans les programmes de lycée professionnel dans la discipline considérée.
Le candidat est amené au cours de sa présentation orale à expliciter sa démarche méthodologique, à mettre en évidence les informations, données et résultats issus des investigations conduites au cours des travaux pratiques qui lui ont permis de construire sa séquence de formation, à décrire la séquence de formation qu'il a élaborée, à présenter de manière détaillée une des séances de formation constitutives de la séquence.
Au cours de l'entretien avec le jury, le candidat est conduit plus particulièrement à préciser certains points de sa présentation, ainsi qu'à expliquer et justifier les choix de nature didactique et pédagogique qu'il a opérés dans la construction de la séquence de formation présentée.
Lors de l'entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle établi pour l'épreuve d'admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.

Annales et RJC du concours interne avant RAEP

Ancienne épreuve d'admissibilité
Etude scientifique et technique.
Cette épreuve permet d'évaluer les connaissances du candidat en biologie humaine, en microbiologie générale et appliquée, en sciences médico-sociales, ainsi que sa capacité à les mobiliser pour résoudre un problème technique.
La documentation scientifique et technique fournie au candidat peut comprendre notamment : des textes législatifs et réglementaires ; des schémas, des graphes, des fiches techniques ; des articles ou des extraits d'articles ou de banques de données ; des documents professionnels des secteurs sanitaire et social.
Il peut être demandé au candidat d'expliciter ou de développer certains aspects inclus dans le dossier, de conduire une analyse des solutions fournies ou de proposer des solutions, d'exploiter la documentation donnée, de mettre en valeur les points essentiels du sujet traité.

Annales, sujets de RJC en ligne avant RAEP

Sessions
RJC
Etude scientifique et technique
2011
1 / 2
2010
2009
2008 
X

 

 

 



 

SCÉRÉN Éducasource | Savoirs-Cdi | Éduclic
Arts & Culture | Éducation.fr | Éducnet | BO | Éduscol